Retour des émeutes : y a-t-il de la manipulation ?

L’année 2013 s’achève sur une note peu optimiste. Les émeutes sociales couplées aux violences interethniques reviennent de plus belle, n’augurant rien de bon pour l’avenir. En l’espace de quelques jours, une dizaine de wilayas ont sombré dans des violences aux motifs divers. La capitale vit depuis quatre jours au rythme d’émeutes qui affectent principalement la banlieue est et sud-est. Certaines de ces poches de tensions sont nées d’un mécontentement populaire quant à la manière avec laquelle les logements sociaux vont être distribués. Autrement dit, de nombreuses personnes – ayant eu à demander un logement de ce type – qui n’ont pas figuré sur la liste des bénéficiaires ont vite réagi de manière épidermique en occupant la voie publique et se lançant ainsi dans une confrontation directe avec les services du maintien de l’ordre. D’autres sont sortis dans la rue pour dénoncer l’absence de gaz par-ci, de l’eau par-là. Bref, des protestations contre des problèmes qu’on vit tous les jours et depuis très longtemps. Le même climat règne dans d’autres régions du pays. A Ghardaïa, le sempiternel conflit entre Mozabites et Arabes ressurgit fortement. Les affrontements de mercredi et jeudi ont fait près d’une centaine de blessés. Et ça risque de se poursuivre ce week-end en raison de la haine cultivée entre les deux communautés qui peuplent la vallée du M’zab. Le retour des émeutes un peu partout à l'approche de la convocation du corps électoral et de l'annonce officielle des candidatures à la présidentielle d’avril prochain est-il normal ? Sont-elles des émeutes spontanées ? Difficile d'y croire. Cela pour la simple raison que les motifs invoqués par les manifestants ont toujours existé. S’agit-il d’actes de manipulation ? Dans ce cas, qui serait derrière ? Quel en est l'objectif ? Autant de questions que suscitent ces tristes scènes de violence, de casse et de vandalisme qui nous rappellent, au grand jour, notre triste condition socioéconomique, politique et culturelle. L’Algérie, si elle a vaincu vaillamment le terrorisme, est toujours sur une poudrière sociale, alimentée par l’improductivité nationale à tous les niveaux et parfois ravivée par les «vents qui soufflent» de l’étranger.
Sonia B.
 

Comment (31)

    Aghioul
    28 décembre 2013 - 7 h 53 min

    Non il n ya pas de
    Non il n ya pas de manipulation: le peuple a marre. (…)Il faut nettoyer ce pays qui doit revenir a ses vrais enfants. Les puissances occidentales qui soutienne ce regime en s´enrichissant sur nos dos auront a s´expliquer et a rembourder tout l´argent qu´ils sont entrain de voler au peulple




    0



    0
    Anonyme
    28 décembre 2013 - 3 h 46 min

    Pourquoi ? Qui a dit que les
    Pourquoi ? Qui a dit que les algériens vivaient dans le plus développé, le plus démocratique, le plus juste et le plus paradisiaque des pays de la planète pour qu’ils leur soit à ce point interdit de contester ou de dénoncer leur situation précaire et inhumaine pour certains ????
    Est-ce que c’est parce que c’est Sellal qui l’aurait déclaré ou Bouteflika qui l’aurait décrété ?!
    Ana3lou echitane ya djma3a ! Je ne sais pas où vivent certains, mais nous, nous vivons en Algérie et nous vivons la dure réalité au quotidien !
    Et si les gens se révoltent, c’est loin d’être qu’un simple caprice ! Et plus nous faisons l’autruche, les sourds et aveugles… plus la vague de protestation sera sans merci !
    À bon entendeur salut !




    0



    0
    DADY
    27 décembre 2013 - 23 h 20 min

    le FFS a essayé Kameleddine
    le FFS a essayé Kameleddine fekhar croyant naivement s etre introduit dans l antre de l orgre qu est le pays m’zab il a vite viré de ses rangs avant qu il ne la mange et detruit son image d e marque sur le reste du pays.
    Mais la LADDH du senile ali yahia et de Kamel Daoud ont repris la releve et l ont intronisé defensseur des droits de l homme au SUd alors qu il ne defend meme pas les interets de sa communaute mais agit pour le compte de ceux qui s acharnent sur le pays pour l imposer.Kameleddine ou plutot nakseddine n est pas le seul manipule par la laddh mais il ya aussi des extremistes targui a illizi et arabophone a ouargla avec le « jahel » de tahar belaabes.
    On encourageant les gens de Sud a la manisfestation soit disant pour le droit au travail alors que le probleme est plus que lourd dans tout pays sauf dans certaines grenda ville comme TIZI et BOUGIE qui n ont jamais manifeste pour le travail mais pour zidouna encore et encore des projets de developpement les agissements nefastes de la LADDH s est retourne en premier lieu contre les kabyles car les jeunes du SUD ne veulent plus que les kabyles viennent leur prendre leur travail.jusqu a faire reagir nord hamouda qui s est offusque et avait declare que l algerien est libre de travailler la ou il veut.




    0



    0
    kanyamacan
    27 décembre 2013 - 19 h 41 min

    Salem allikoum ya ouma
    Salem allikoum ya ouma mouhtarama
    Le peuple se gave de voitures de bisness de tout genre , les étudiants attendent leurs destins faute de place dans les mastère , les parents unissent les 2 bouts pour nourrir les futurs haitistes aspireurs de colles à défaut de coke , les appartements flambent avec vue sur déchetterie ; où es ibn khaldoun ina elle oumou madrasatoun , où es ce peuple vaillant qui es crispé sur lui-même à consommer , où sont les écoles du savoir , les bibliothèques et les cinémathèques:où es le Obama algérien qui sortira le peuple des ténèbres :
    Jeunesse réveille toi




    0



    0
    Anonyme
    27 décembre 2013 - 10 h 47 min

    Tant que ce clan est au
    Tant que ce clan est au pouvoir, jamais l’Algerie ne connaitra de paix ou de prospérité. Ce clan trouve ses racine ailleurs.




    0



    0
    Algerois
    27 décembre 2013 - 10 h 32 min

    En Algèrie, les choses sont
    En Algèrie, les choses sont claires,le peuple et l’état sont corrompus.

    SALUTATIONS!




    0



    0
    Anonyme
    27 décembre 2013 - 10 h 25 min

    ce qui se passe à Gjardaia
    ce qui se passe à Gjardaia n’a rien a voir ni la lybie ni l’egypte et la syrie, c »est la tchektchouka bien de chez nous
    et bien on comme a rentrer dans le plein de la compagne electorale c’est la vraie bousculade pour les tenants du fil
    a bientot




    0



    0
    Aguelidh plus modeste
    27 décembre 2013 - 9 h 51 min

    La violence, c’est quoi être
    La violence, c’est quoi être violent? quelles sont les origines de la violence? C’est quoi le pacifisme? Quel est le rôle parental dans l’équilibre mental de leurs enfants? Je crois que l’on doit associer les sociologues et les psychologues pour parler sans tabou de la réalité que le peuple algérien a subi avant, durant et après la guerre d’indépendance. La dernière violence encore saignante c’est la horde terroriste qui a enfoncé le peuple dans un bourbier profond et dans une précarité intellectuelle sans précédent.

    Dans la mosquée déjà on arrête pas de prôner la violence contre les femmes, le développement humain pour construire une société musulmane différente de la démocratie chrétienne, pendant que nous ne produisions rien sauf nous nourrir de l’argent du pétrole qui est encore mal distribué.

    Combien d’orphelins que le terrorisme religieux a engendré? Avons nous suffisamment fait pour soutenir psychologiquement les victimes de cette tragique la plus violente au monde?

    Que fait l’État pour interdire aux parents d’égorger des moutons devant leurs enfants avec des poignards remplis de sang et les autres armes blanches utilisées pour la circonstance? Que font nous pour réduire le mensonge qui oxyde la société? Le vol toléré? La haine cultivée aussi bien par les lourds médias, les programmes scolaires que par les religieux handicapés mentaux et d’un age?

    La négation de l’autre est une grave atteinte au développement de l’homme car elle engendre la peur de l’autre pour finir dans la lâcheté et la traitrise. L’État nourri et produit des différences sociales et culturelles non pas parce que c’est objectivement voulu mais plutôt par incompétence des gestionnaires à tous les niveaux pour le simple fait que le diplômes qu’ils ont obtenu sont obtenus soit par le copiage, le clientélisme ou bien dramatiquement se sont des diplômes idéologiques ayant pour essence le racisme, le sectarisme, l’envie, la jalousie et l’emprisonnement de l’âme dans un corps animal.

    La situation est grave, le peuple doit être vigilant et doit impérativement faire appel à ses valeurs ancestrales de pardon, de la tolérance, de l’acceptation de l’autre et surtout donner la parole au faible, sinon il y aurait un émiettement irrévocable du pays. Ce qui se passe à Ghardaia est plein de sens pour ceux qui veulent comprendre.

    Je suis très jaloux quand je vois Barack Obama parler sagement et intellectuellement comme un prophète pendant que nos dirigeants ne maitrisent aucune langue ni aucun théorème.




    0



    0
    l'apprenti
    27 décembre 2013 - 3 h 50 min

    @ Si Meziane
    pourquoi donner

    @ Si Meziane

    pourquoi donner un logement

    Le logement ne se donne pas.. mais s’achète.. tu veux quoi au juste… celui qui travail toute sa vie est au meme niveau que celui qui ne fait rien..!




    0



    0
    Jughurta
    26 décembre 2013 - 23 h 26 min

    AnonymeChat
    TU as tout dit,il

    AnonymeChat
    TU as tout dit,il n’y a que les c… qui veulent leur pseudo printemps !
    grand merci AnonymeChat




    0



    0
    voyoucratie Dz
    26 décembre 2013 - 22 h 46 min

    Les algériens ne doivent plus
    Les algériens ne doivent plus se battre et se haïr entre eux, mais ils doivent s’unir comme un seul homme, comme au 1er novembre 1954, pour mettre un terme à l’un des régimes les plus pervers et despotiques de l’histoire de l’humanité.
    Pour le boycott de « l’élection » présidentielle




    0



    0
    mellah hocine
    26 décembre 2013 - 22 h 39 min

    Actuellement, les citoyens ne
    Actuellement, les citoyens ne se reconnaissent plus dans les institutions factices et les administrations corrompues. Tous les canaux de l’expression libre et pacifique ont été obstrués. La violence et l’émeute sont devenues les seuls moyens de se faire entendre par notre jeunesse.
    A cela s’ajoute l’avilissement d’une société qui a perdu tous ses repères et le profond délitement des valeurs de la Nation, valeurs qui avaient fait la force de nos parents lors de la résistance à la colonisation.
    Les tensions de plus en plus exacerbées entre le système obsolète et arrogant et la société déréglée et poussée au désespoir par des décennies d’injustice et de mépris risquent de provoquer, à Dieu Ne Plaise, à n’importe quelque moment un véritable Tsunami populaire qui emportera non seulement ce régime moribond mais tout le pays.




    0



    0
    AnonymeChat
    26 décembre 2013 - 22 h 32 min

    Vu ce qui se passe en Lybie,
    Vu ce qui se passe en Lybie, en Tunisie et en Egypte si les Algeriens veulent faire leur Tawra(révolution) c’est qu’ils sont c…et il mériteront de vivre à l’Afghan 3 siecle en arriere




    0



    0
    mellah hocine
    26 décembre 2013 - 22 h 06 min

    On raconte qu’un professeur
    On raconte qu’un professeur de philo, au lycée, avait sermonné l’un de ses élèves, en lui reprochant son manque de sérieux et lui signifiant que le Savoir est une richesse. Et à l’élève de rétorquer : « Ya Cheikh, notre voisin, un ami à mon père, le député Si Flène qui n’a jamais ouvert un livre, vu son Bac moins 12, il mène une vie de pacha, lui. Et toi Cheikh, tu n’as même pas un tacot, tu arrives difficilement à boucler tes fins de mois, tu as un gros problème de logement, tu passes tes vacances assis sur un banc, et tu me dis que la connaissance est une richesse !? ». Oui, petit écolier, quand tu vois ce que tu vois, il y a de quoi être coi !




    0



    0
    X man
    26 décembre 2013 - 21 h 46 min

    Armes Silencieuses pour
    Armes Silencieuses pour Guerres Tranquilles.

    «La masse des gens ne peut pas appréhender la nature de cette arme, et ne peut donc pas croire qu’elle soit l’objet d’attaques et d’humiliations par cette arme».

    Les médias de masse (Presse privee )nous trompent, nous manipulent, nous distrait et déforment la vérité. Ils appellent cela le «Viol mental et émotionnel». Bien que nous soyons comblés sur le plan matériel, nos esprits et nos âmes sont affamés de vérité.

    Nous sommes conditionnés pour que toutes nos pensées soient triviales ,banales ou qu’elles nous déconnectent complètement de la réalité. Aucune couverture médiatique ni le moindre débat n’est permis au sujet de la progression insidieuse d’un gouvernement mondial et de l’érosion de l’indépendance nationale.




    0



    0
    zombra
    26 décembre 2013 - 21 h 36 min

    Tout simplement
    Tout simplement http://m.youtube.com/watch?v=EVqBV80Ij0g




    0



    0
    abdelkader wahrani
    26 décembre 2013 - 20 h 23 min

    Allh maygrayer bi-qaoum,
    Allh maygrayer bi-qaoum, hetta etghayer bi-en-foussiha. dieu ne change l´état d´un peuple, que s´il change ce qu´il y a en lui-même.




    0



    0
    Anonyme
    26 décembre 2013 - 19 h 38 min

    @ POMME FRITE, tu a tout à
    @ POMME FRITE, tu a tout à fait raison, c’est un complot en bon et du forme, et ceux qui osent dirent le contraire, sont des traîtres ,ils sont complices de nos ennemis,dans leur projet de détruire l’Algérie en tant qu états nation




    0



    0
    baraa
    26 décembre 2013 - 19 h 34 min

    L’Algérie ne pourra rompre
    L’Algérie ne pourra rompre avec ce malaise récurrent que si elle rompt clairement avec le modèle capitaliste et adopte celui d’une économie mixte socialiste de marché, avec contrôle macro-économique de l’Etat du marché. Et politique douanière protectionniste empêchant l’importation de produits qu’on peut produire dans le pays. Il y a des raisons qui expliquent pourquoi les pays d’Asie orientale et pourquoi les pays d’Amérique latine progressistes se développent alors que les pays occidentaux sont tombés dans une crise endémique et que les pays arabes n’ont qu’une économie de rente et une masse de jeunes lumpenisés




    0



    0
    jazairihorr
    26 décembre 2013 - 19 h 26 min

    encore et toujours on crie au
    encore et toujours on crie au loup , jamais on se remet en question et on fait l’analyse pour trouver les raisons de l’émeute , vous voulez un peuple qui dit amen et qui soit daccord avec vous sur tout ce que vous faites ? après le quatar , le maroc , les sionistes, el maghariya , fabius ,zitout …c maintenant les ONG et la manipulation  » ah la fameuse main étrangère  » ,qu’est ce que vous avez préparé a ces jeunes pour leur avenir ? rien , la matraque de Monsieur el hamel, el harga ou aux plus chanceux l’ANSEJ , l’arnaque du siècle pour le paraitre et l’achat de la dernière golf pour frimer, ceux qui n’ont pas eu la chance de croquer un peur de part de gateau qui sent la rente cassent et brulent tout pour mieux se faire attendre , la violence et le mépris appelle la violence.




    0



    0
    benbled
    26 décembre 2013 - 19 h 15 min

    bonjour
    tout le monde est

    bonjour

    tout le monde est fautif quand on voit qu’on importe de la mains d’œuvre espagnole et portugaise chinoise pour la construire des logements et des routes et en continue d’importer des médicament et tout se qui est technologique en va dire qu’on a pas le niveau mais importer des légumes et des fruits une honte si un pays grand comme l’Algérie n’est pas capable de nourrir sa population nos ancêtre doivent se retourner dans leur tombe a quoi en est bon nous algérien a se tuer entre nous a se critiquer




    0



    0
    Cherif
    26 décembre 2013 - 19 h 04 min

    Je pense que la pétitions
    Je pense que la pétitions signée par 300 députés envoyée au président de la république réclamant une augmentation salariale (plus de 37 millions de centimes, et un passeport diplomatique) jettera de l’huile sur le feu. Que font nos députés? défendent-ils les intérêts de la populations? Que font-ils s’ils ne sont pas à l’origine du mécontentement de la rue??!




    0



    0
    RYAD
    26 décembre 2013 - 18 h 31 min

    @pomme frite,, c est du
    @pomme frite,, c est du chakchoka ce que tu nous a ecrit.

    au lieu que nous nous mettons ensemble pour essayer de trouver les veritables solutions aux defis qui se posent pour notre pays et les bombes a retardement comme la demographie galopante et la corruption et le clientilisme, au lieu de tout ces problemes tu nous fais sortir le Disque raye a savoir le complot sionisto americano qataro franco mediatico mondialo etc etc etc…
    wa weldi bladi le mal est en nous.. et si on veut que notre pays n attire pas les comploteurs mettons nous au travail tout de suite et arretons de rigoler sur l intellegence des algeriens.Le complot de l exterieur personne ne croit!




    0



    0
    Si Meziane
    26 décembre 2013 - 17 h 42 min

    ces émeutes ne s’arrèteront
    ces émeutes ne s’arrèteront que lorsque le Gouvernement fasse du logement et de l’amélioration des conditions de vie des Citoyens une priorité nationale, l’éradication de la corruption et de la bureucratie et des passes droits doit devenir la nouvelle Religion du Gouvernement, enfin l’annonce du président de ne pas se représenter á un 4 eme Mandat. Le peuple veut des Engagements de changement, il ne veut plus d’un président qui a échoué, il veut de l’espoir Avec un nouveau président.




    0



    0
    Le Naif
    26 décembre 2013 - 17 h 37 min

    Pour qui nous prends
    Pour qui nous prends t’on….
    Depuis des jours ils ne cessent de crier que c’est sa majesté ou le chaos… (c’est ça leur stabilité)
    par contre sa majesté l’a bien dit vous n’avez qu’a voir son bilan après moi c’est le déluge…




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    26 décembre 2013 - 17 h 08 min

    Bien sur qu’il y a de la
    Bien sur qu’il y a de la manipulation ,de l’intérieur et de clan purement Algérien.C’est connu !




    0



    0
    Antisioniste
    26 décembre 2013 - 16 h 50 min

    Salamou 3alikoum
    Quant on a

    Salamou 3alikoum

    Quant on a des revendications ou qu’on est mécontent sur un sujet ou un autre, il y’a des façons de le faire savoir pour faire valoir ses droits -si droit il y’a-

    Organisé une manifestation pacifique n’est pas interdite par la loi à se que je sache, mais que cela vire vers des affrontements, et des actes de violence cela est inadmissible peu importe le motif. La loi doit être appliqué avec la plus grande des vigueur envers ceux/celles qui sont derrière ses émeutes, ainsi que les agitateurs facilement décelable.

    Les feux follets se propage dans l’indifférence social, voire avec l’encouragement de certains, sans oublier l’absence des autorités concerné qui de toute évidence ne gère rien, même si elles tente de nous faire admettre le contraire.

    Avant hier Monsieur Sellal prend une décision unilatéral concerté certainement avec Monsieur Yousfi sur l’exploitation du gaz de schiste. Hier j’ai lu un article sur ce même site ou Monsieur Necib prend le parti de ces derniers avec une effronterie sans pareil alors qu’il est censé être la voix de la raison puisqu’il est charger des ressources en eau de notre pays.

    Il faudra chercher du cotes des ONG certes, mais il faut se concentrer sur certains responsables -irresponsables- à tous les niveaux. …… Car je ne suis pas un alarmiste, mais non pas idiot aussi. Je ne vais pas attendre que les sages termine leur discussion sur le sexe des anges à un moment pareille.




    0



    0
    l'apprenti
    26 décembre 2013 - 16 h 46 min

    @ Akli
    Il faut que le peuple

    @ Akli

    Il faut que le peuple travail.. au lieu de faire la politique…c’est seulement avec le travail que les conditions de vie s’ameliorent… la politique… c’est partout la même chose.. ainsi que les politiciens….

    il faut qu’on coupe avec cette culture comme quoi c’est aux politiciens de donner au peuple…du travail.. du logement…

    toutes ses emeutes montre une chose les gens sont seulement d’accord pour casser bruler et s’accager…

    ceux qui s’imolent ont besoin de docteur et pas de politique
    Les mosquées jouent un role négatif..
    on essayant d’isoler la jeunnes et lui inculqué la culture de la mort…

    Les jeunes.. on besoin de vivre leur jeunesse..
    Le probleme de la société est la religion et non pas la politique…




    0



    0
    POMME FRITE
    26 décembre 2013 - 15 h 36 min

    Je vous le répète encore une
    Je vous le répète encore une fois- La manipulation a commencée=
    Voici des ONG et médias auxquelles il faut se méfier fortement –
    FreedomHouse = Amnesty international = la Fédération internationale des droits de
    l’homme = Human Rights Watch, l’«Albert Einstein Institution»== la « Senior Intelligence School de Fort Holabird »====( toutes vitrines de la CIA )== =
    Ainsi que les médias , AlJazeera Alarabia , France 24, BBC Arabic-Le Matin.dz—El Watan—Focus—et les autres
    Leurs rapports qui pointent du doigt la situation politique depuis ces dernières semaines cache en fait une arrière-pensée d’une ingérence systématique dans les affaires internes de l’Algérie
    Ces ONG n’hésitent plus à tirer à boulets rouges sur l’Algérie en actionnant une propagande et une campagne de dénigrement à l’endroit des institutions
    MÉFIANCE – MÉFIANCE – ET VIGILANCE
    C’est le début d’une zizanie et déstabilisation qui ne dit pas son nom




    0



    0
    RAMO
    26 décembre 2013 - 15 h 30 min

    POURQUOI SE POSÉE, LA
    POURQUOI SE POSÉE, LA QUESTION? VUE L APPROCHE DES ENVENEMEMENTS ACTUELS TOUS EST POSSIBLE.




    0



    0
    akli
    26 décembre 2013 - 15 h 22 min

    de la manipulation, je pense
    de la manipulation, je pense pas les jeunes sont désespère il s immole c est grave, il est temps que les politique s intéresse au peuple.
    sinon ça va être grave il y aura pas que des manifs




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.