L’Union des commerçants du M’zab sollicite l’intervention du commandant de la 4e Région militaire

Les affrontements intercommunautaires se poursuivent toujours dans la ville de Ghardaïa. Très représentative, l’Union des commerçants et artisans de la vallée du M’zab appelle à l’intervention du chef de la 4e Région militaire, le général-major Chérif Abderrezak. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, cette union estime ainsi nécessaire la présence de ce chef militaire sur les lieux pour constater de visu l’ampleur des dégâts occasionnés. Elle dénonce ce qu’elle qualifie de «parti pris de la police» et exige l’éviction du chef de la sûreté de wilaya qu’elle accuse d’avoir «laissé la situation arriver au pourrissement». Elle demande l’ouverture d’une enquête approfondie sur la gestion de ces événements pour situer les responsabilités au niveau de la wilaya. La même organisation appelle au remplacement des forces de police par celles de la Gendarmerie nationale, qu’elle considère comme «plus neutres et efficaces» dans la gestion de ce genre de conflits. L’organisation demande également aux commerçants en grève de vider leurs magasins et de restituer, dimanche prochain, leurs registres de commerce à la direction du commerce au niveau de la wilaya en guise de protestation quant au traitement qui leur a été réservé et aux attaques à répétition subies depuis plusieurs jours. Les heurts ne se sont pas arrêtés. Plusieurs foyers de tension et d’affrontements ont été signalés dans la vallée du M’zab. Le plus important foyer a été enregistré dans le quartier Bab Saâda, dans la vieille ville de Ghardaïa. Les heurts se sont poursuivis entre les communautés ibadite et malékite en dépit des appels des sages des deux côtés au calme. Des appels lancés, entre autres, à travers les mosquées.
Sonia B.
 

Comment (33)

    eliamine
    29 décembre 2013 - 11 h 56 min

    Il est nécéssaire de ne pas
    Il est nécéssaire de ne pas engager l’ANP et son commandement dans un tel ambroglio sociétal et politique. Celà pourrait se révéler dangereux pour la cohésion de l’ANP et de la nation.
    Trouver une solution d’appaisement à cette crise est du ressort des autorités politiques et en premier lieu celui du wali et de la classe politique et non du chef de région militaire, qui est déja accaparé par le controle de nos frontière avec la Lybie et la sécurisation de zones sahariennes étendues. Le general major Abderezak Cherif a prouvé tout au long de sa carrière dans les paras et le haut commandement de l’ANP, son profésionnalisme, il est certainement parmi les plus brillants officiers de l’ANP, mais à chacun son métier, et l’ANP n’a pas vocation à colmater l’inneficacité de l’administration: APC, daira ou wilaya.

    Mon opinion
    28 décembre 2013 - 22 h 47 min

    Salam,
    je voudrai avant tout

    Salam,
    je voudrai avant tout envoyer mes sincères sentiments d’ amour et de fraternité à nos frères Mozabites qui sont des gens pacifiques et de grande culture.
    Cependant les apprentis sorciers qui forment ce régime oujdaesque ne sont pas à une turpitude près.
    Pourquoi le chef de la police Abdelghani Hamel qui fait parti de ce clan, a t-il un parti pris dans cette malheureuse histoire en laissant faire ces débordements qui nuisent considérablement à nos frères du Mzab? Alors que la situation peut se règler facilement.
    Cette région a été pour des siècles un havre de paix pour ses habitants qui ont choisi cet endroit afin de vivre tranquillement loin des tourments.
    Pourquoi maintenant?
    Les manifestations des Mozabites contre ce régime corrompu il y un an et plus, ne sont pas étrangères à cette attitude fourbe de ce clan de malfrats.
    La même technique est pratiquée contre la Kabylie pour l’ ostracisées et la gardée dans la misère économique afin de lui faire payer sa résistance farouche contre cette nuée de criquets pèlerins jouant sur la division.
    Je ne pense vraiment pas que ce soit une histoire de salafisme. Celui ci a vraiment bon dos.
    C’ est plutôt je pense une histoire de combat d’ arrière garde à l’ approche des éléctions présidentielles qui se jouent dans les coulisses du pouvoir afin de soumettre les plus récalcitrants, et par ce fait perpétuer cette anarchie au plus grand bonheur des ennemis de l’ Algérie et de ce pouvoir moribond.

    Horizon
    28 décembre 2013 - 21 h 04 min

    Salem Alikoum
    Pour être bref

    Salem Alikoum

    Pour être bref .
    De vos mains vous fabriquez vos problèmes.
    Et c’est avec vos dents que vous allez les enlevez pour y remédier.

    Bande de nul , il n’y à qu’un peuple dans le même pays pour tous les Algériens et les Algériennes.

    Le reste ( les tribus d’indiens venant de je ne sais ou !!!) vous voulez mettre le feu à l’Algérie en vous démarquant de peuple Algériens .
    Le trou que vous tendez aux autres , vous y serez les seuls à basculer dedans.
    BA BA BA un pois chiche à la place du cerveau.
    Vous croyez vraiment nous faire peur .
    C’est vraiment vraiment mal nous connaitre.

    chemlal
    28 décembre 2013 - 17 h 51 min

    Pour les fanatiques
    Pour les fanatiques Salafistes, il faut éliminer tous ceux qui ne sont pas arabes, les Kurdes, les Arméniens,les Druzes, les
    Maronites, les coptes, les Ibadites, les Chites,les Kabyles, les Chaouis, les Chleuhs, pour laisser place aux seuls arabes du Moyen Orient,qui nous agressent continuellement. Mais c’est grâce au pouvoir laxiste de Bouteflika que la situation dans notre pays, se dégrade de jours en jours, émeutes, fermeture des routes, incendie des édifices publics, suicides.A quand le vrai changement dans cette Algérie qui nous est chère.

    Atakor
    28 décembre 2013 - 17 h 18 min

    La France, pays que certains
    La France, pays que certains de nos frères Algériens  »super nationalistes » , n’hésitent pas de nous rappeler le racisme qu’elle cultive contre les  »Arabes », lorsqu’il y’a un problème grave dans les banlieues peuplées d’Arabes, les télés en parlent et le gouvernement est interpellé sur sa responsabilité. Il y’a débat au plus haut niveau de l’état. Chez nous à Ghardaia, c’est la guerre, la police, a carrément pris le parti d’ un groupe contre un autre, les choses s’aggravent de jour en jour, les Mozabites appellent à l’intervention de l’armée (chose inimaginable au vu de tous les moyens que possèdent l’état pour rétablir l’ordre) et chose encore plus inimaginable, aucune réaction d’aucun membre du gouvernement, aucune réaction du premier ministre, comme si tout cela se passait sur un autre continent et chose encore plus inimaginable la majorité des Algériens n’ont même pas conscience que la responsabilité première revient au gouvernement dont la mission première est la sécurité des citoyens. La lâcheté ayant gagné des pans entier de la société, certains ne se gênent même plus d’accuser les Mozabites de mettre de l’huile sur le feu en osant parler de racisme afin de faciliter des dessins étrangers. Ce qui a fait dire à un collègue qui a failli en venir aux mains avec un autre collègue  »super patriote » , que beaucoup d’Algériens auraient tellement souhaité que Ghardaia se trouve en israel, dans les territoires occupés ou bien dans les banlieues françaises, c’est tellement plus agréable de pleurnicher et de rester victime à vie et tellement plus pénible de se remettre en question, de reconnaître sa propre responsabilité et de dénoncer l’injustice quelque soit la nature de la personne qui la pratique.

    SiZineddine
    28 décembre 2013 - 16 h 49 min

    @Anonyme (non vérifié) | 28.
    @Anonyme (non vérifié) | 28. décembre 2013 – 12:064
    Je vais bientôt me rendre en Algérie pour chercher des documents afin d’étayer ce qui sera bientôt dans un livre que je poublierai. Après cela j’aurai tout le monde sur le dos, surtout les escrocs qui on confisqué la revolution.
    Je peux vous dire que mon pere fut arreté en 1956 et 1958 après s’être echappé de la prison de Mostaganemvoir echo d’Oran). J’ai la coupure du journal. Mon pere a connu plus de traitre qui l’on vendu que de partisans. Apres l’independance, il les a tous embarqué par camion, tant il étaient nombreux. Avec ses compagnons de combat, ils on decidé de les relacher car les mere, les soeurs se sont jetée par terre pour demander pardon et pour qu’il épagne leur fils, leur freres etc…
    Les vraix moudjahidines n’ont pas egorgé les harkis. Ce sont les moudjahidines des 10 dernieres minutes qui avaient fait de l’accès de zèle. Mon père et ses compagnons ont instruit Mandela et les membres de l’ANC des années 60 jusqu’aux années 70.
    Mais je tiens à dire que les jeunes filles étudiantes algeriennes ne ont pas des prostitués comme veut nous le faire croire Ennahar, ce torchon islamiste qui veut faire le même travail qu’Aljazeera pour demolir l’avenement d’une Algerie qui pose son pied dans la civilisation. Ce journal emet directement du moyen âge. Il devrait être interdit.
    Nos étudiantes sont notre fierté et les defendre et le devoir de chacun. Ce son nos filles, nos soeurs et personnes n’a le droit de les salir.

    Anti clan d'oujda
    28 décembre 2013 - 15 h 53 min

    Par Mohsen (non vérifié) |
    Par Mohsen (non vérifié) | 28. décembre 2013 – 14:41
    Vous avez raison, mais comment expliquez-vous le parti pris des policiers pour les chambis pouvez-vous nous expliquer merci d’avance.

    Adel
    28 décembre 2013 - 14 h 41 min

    Les choses sont désormais
    Les choses sont désormais très claire, après l’éradication totale de la vermine armée. nous voilà devant une autre réalité, il y a quelques salopards qui ont abandonné les armes, ils ont rejoins la vie civile, mais en essayant d’utiliser une autre pratique, sous couvert de revendications qui n’ont vraiment aucune réalité.
    J’affirme que les menuers sont les terroristes d’hier dans les maquis.
    Sinon celui qui revendique pacifiquement pourquoi mmet-t-il une cagoule sur le visage?
    Pourquoi casser et voler les magasins de simples citoyens?
    Pourquoi barrer une route qui est indispensable pour les citoyens que l’on prétend défendre?
    Cette méthode est très connu chez les fascistes, casser et démolir et après!
    Certains chefs autoproclamés qui ne représentent rien sur l’échiquier national sont tellement aveugle qu’ils osent affirmer que l’algérie fait partie des derniers pays de la planète. Q’aucune réalisation n’a été faite sous le règne de Mr Bouteflika.
    Donc le combat continue pour l’élimination totale de cette vermine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.