Une drogue sous forme de bonbon à la fraise circule dans les écoles

Une nouvelle drogue circule dans les cours d’école selon le Conseil des lycées d’Algérie (CLA) qui met en garde contre des substances contenues dans une sorte de «bonbon» pétillant au goût de fraise. Une friandise qui attire de nombreux élèves à ingérer en toute innocence cette drogue. Le CLA tire la sonnette d’alarme et estime qu’il faut tout entreprendre pour mettre les élèves à l’abri de ce poison et alerter les parents d’élèves sur ce nouveau danger. Le syndicat informe qu’une enquête policière est en voie d’être menée pour déterminer les auteurs et les circonstances de la circulation de la drogue. Il estime, cependant, qu’il faudrait une réflexion sur le système éducatif et ses missions, car la propagation galopante de la drogue dans nos écoles est à interpréter «à la lumière de la faillite du système éducatif national dans sa globalité». Pour mesurer l’ampleur du problème, une enquête a été élaborée par ce syndicat en milieu scolaire, à partir d’un questionnaire centré sur les usages, attitudes et opinions relatifs aux substances psycho-actives chez les élèves âgés de 15 à 17 ans. L’enquête qui s’est déroulée à travers le pays, en milieux rural et urbain, et dans les secteurs public et privé, a révélé que «15,6% des élèves interrogés ont déclaré avoir consommé du cannabis une fois, sans renouveler l’expérience, 8,4% des élèves ont consommé du cannabis occasionnellement durant 12 mois, tandis que 8,2% de l’échantillon total l’ont consommé plus régulièrement». Pour ce qui est de l’utilisation des psychotropes, l’enquête a révélé que «29% des élèves ont en consommé pendant plus de 5 jours et 8% régulièrement (5,9% chez les garçons et 4,6% chez les filles). Concernant la cocaïne, 7,5% des élèves interrogés ont déclaré en avoir consommé avec une prévalence de 2,5% durant les 12 derniers mois et de 1,9% durant les 30 derniers jours au moment de l’enquête. 7,6% des élèves ont déclaré avoir pris d’autres drogues, dont les dérivés opiacés tels que l’héroïne, l’ecstasy et les produits à inhaler que sont les colles et les solvants, selon les conclusions effrayantes du CLA.
Meriem Sassi


 

Comment (8)

    Zitoun
    29 décembre 2013 - 12 h 03 min

    La drogue n’est qu’une partie
    La drogue n’est qu’une partie visible de l’iceberg d’un disfonctionnement de la société. Dans tous les pays du monde.

    En Algérie le problème est très simple : la malédiction du pays riche en ressources.

    On provoque la maladie pour permettre aux médecins de continuer à s’enrichir.

    Un des pays les plus riches au monde mais la population croule dans la misère et le tiers mondisme. La guerre d’indépendance n’est pas finie!!




    0



    0
    salim
    29 décembre 2013 - 2 h 19 min

    Je l’avais annoncé dans un
    Je l’avais annoncé dans un commentaire précédent, nous sommes arrivés à cette situation, par la passivité de notre justice et de nos juges.

    Dès le début il fallait être intransigeant dans le jugement des affaires de drogues. Et ces trafics de drogues sont faits pour déstabiliser le pays et faire perdre la jeunesse. Et un pays qui perd ses jeunes, ses enfants, a tout perdu. Trouvez vous normal qu’un trafiquant de drogue arrêté avec des tonnes de drogue écope de trois ans de prison, c’est indirectement un encouragement qui est fait aux trafiquants de continuer. Et n’importe quelle personne arrivera à cette conclusion.

    Il y a ceux qui veulent s’enrichir avec ce trafic
    Et il y a ceux qui veulent faire couler le pays avec cette drogue.

    Pour les premiers donnez le maximum de la peine 10 ans ou plus.
    Pour les seconds la peine capital ou la prison à vie.

    Pour cette anarchie ces messieurs de la justice sont concernés au premier plan.




    0



    0
    Anonyme
    28 décembre 2013 - 21 h 55 min

    IL FAUT INSTALLE DES CAMERAS
    IL FAUT INSTALLE DES CAMERAS ET FAIRE UNE FOUILLE AVANT L’ACCES AUX ENCEINTES DE L’EDUCATION




    0



    0
    assaruthafat
    28 décembre 2013 - 12 h 13 min

    On fait tout pour

    On fait tout pour déstabiliser la société qu’on veut laisser à tout prix dans ses malheurs alors que les enfants de nos décideurs et hauts responsables sont dans les capitales étrangères.




    0



    0
    zarzor
    28 décembre 2013 - 11 h 36 min

    si il y a justice dans ce bas
    si il y a justice dans ce bas monde !!!!!!á la mode coréenne!!!
    a commencer par celui qui a ouvert la boîte de pandore .




    0



    0
    chark
    27 décembre 2013 - 22 h 25 min

    La drogue fait partie de la
    La drogue fait partie de la déstabilisation d’une société !
    Que les parents surveillent leur enfants !




    0



    0
    Sabeur C
    27 décembre 2013 - 19 h 58 min

    Chaque année des centaines de
    Chaque année des centaines de millions de dollars ayant pour objectif la sensibilisation des étudiants, des élèves et de la société sont dilapidés et détournés par les mêmes ministres et leurs complices.

    Un pays tenu par des voleurs et des incompétents est un pays très fragiles!




    0



    0
    Rascasse
    27 décembre 2013 - 18 h 45 min

    Nos enfants sont déjà drogués
    Nos enfants sont déjà drogués aux discours arabo-facho-islamo-boutefliquiste




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.