L’âne frotte l’âne

Par M. Aït Amara – Quand Algeriepatriotique braque sa plume sur un renégat de l’acabit de ce sous-fifre des Madani père et fils à Londres et à Doha, le sieur Salim Salhi, c’est un autre sous-ordre qui aboie sur Facebook, tel un canidé dans une meute enragée dont on s’éloigne de peur d’être infectés par morsure ou par léchage. L’autre renégat, qui s’en est allé pleurnicher chez ses protecteurs suisses parce que ceux qui l’ont ramené en Algérie et lui ont promis de se servir dans la caisse de l’Anep à sa guise, tant que ce pouvoir est en place, n’ont pas tenu leur engagement, est ressorti de son trou pour épauler un autre journaliste avec qui il partage une spécificité : les deux lampistes ont servi sous les ordres d’un même maître. Le premier, Hichem Aboud, émargeait comme scribouillard chez ce maître au moment où il avait transformé la caserne de Sidi-Fredj en «Villa Susini» ; le second, Salim Salhi, comme rédacteur en chef dans une création du même maître – Al-Alam Assiyassi. Voilà donc ce qui lie les deux hommes : un ancien patron commun, devant lequel ils se dressaient, la queue battant sous le ventre, les oreilles pointées vers l’avant, attendant les instructions, la gueule fermée en signe de soumission. C’est cette relation cynophile qui lie Aboud et Salhi et qui fait dire au premier, pour consoler le second : «Tu as mis en colère (…) ces journalistes en herbe. Il fallait pas les critiquer parce qu'ils sont tellement cons qu'en te dénigrant ils t'ont attiré beaucoup de sympathie de leurs propres lecteurs. Il n'y a qu'à lires les réactions enregistrées sur leur propre site pour mesurer l'effet contraire de ce qu'ils écrivent. Plus ils t'attaquent plus ils se discréditent et tu gagnes la sympathie des gens. C'est comme ça qu'ils ont fait avec moi un certain temps et ils ont fini par aller cacher leur sale tronche»(*). Que les lecteurs nous pardonnent de leur imposer cette abjection, mais nous n’allions tout de même pas corriger le style de niveau élémentaire de cet usurpateur du métier de journaliste, qui aura réussi à faire croire à tout le monde, y compris à son officier traitant de la DST, qu’il avait une plume exercée. Cette poussière, support de microbes, qui s’en est allé polluer l’air en Suisse – bon débarras ! –, s’en prend à l’Algérie en feignant de s’attaquer au pouvoir et feint de défendre la liberté en s’en prenant à ceux qui dénoncent sa scélératesse.
M. A.-A.
(*) «Réflexion» de Hichem Aboud publiée telle quelle.

Comment (15)

    ABBAs
    2 janvier 2014 - 10 h 54 min

    pourkoi vous leur faites de
    pourkoi vous leur faites de la pub gratuitement. Avant de lire le pap de AP, je ne savais même pas ce qu’ils avaient écris et où…Enfin, Aboud est reparti d’où il est venu avec quand même 14 milliards que lui a versé son patron DRS, via ANEP…




    0



    0
    Anonyme
    1 janvier 2014 - 13 h 34 min

    moumen khalifa president c la
    moumen khalifa president c la solution.




    0



    0
    Hajira
    1 janvier 2014 - 10 h 03 min

    @yugurta qui eyes vous pour
    @yugurta qui eyes vous pour oter l algerianite a d autres citoyens. Un peu de modestie. Je suis à 100 0/0 en désaccord avec vous et je suis un petit fils du cheikh Bouziane que peut être du ne connaît même pas . C est le chef de la grande tribu des zaatacha de Biskra qui a été bombardé par la France avant la révolution dAl mokrani. Le paradoxe c est q aujourd’hui des gens comme vous nous considèrent Harkis . On va pas vous laisser l Algérie !




    0



    0
    Jughurta
    31 décembre 2013 - 20 h 11 min

    ces vendus aux wahabosionisme
    ces vendus aux wahabosionisme ne méritent d’être Algériens !




    0



    0
    algerienmeskine
    31 décembre 2013 - 16 h 33 min

    de quelle sympathie parle ce
    de quelle sympathie parle ce transfuge?de notre sympathie a nous lecteurs d’AP?soit il est naif ,ce dont je doute,soit ils nous prend pour des cons ce dont je suis sur!un petit conseil à ce sbire de aboud, fait gaffe …




    0



    0
    Anonyme
    31 décembre 2013 - 15 h 32 min

    Si j ai bien compris entre
    Si j ai bien compris entre les lignes du commentaire anonyme qui parle des gardiens du temple qui vont bientôt se sauver vers la France , c est grave ça veut dire que le pays va au mur à cause du clan d Oujda. Même si ce scénario se réalise on va pas laissé le pays aux clans qui ont conduit le pays à la catastrophe et qui accélèrent le transfert de l argent des algériens dans les banques françaises.




    0



    0
    Antisioniste
    31 décembre 2013 - 14 h 34 min

    Salamou 3alikoum
    Ya Monsieur

    Salamou 3alikoum

    Ya Monsieur Ait Amara, si les deux énergumènes que vous avez nommer pouvait savoir se qu’on se retient de dire en tant qu’intervenants. Ils investirais dans des bunkers de 1000 M en dessous du sol pour évité d’être croisé vu et reconnu. Alors laissé les braire, ou plutôt aboyer. Un âne peu déployer tous ses effort il ne deviendra jamais un étalon.

    PS:N’est ce pas ya aboud, j’ai cru comprendre que tu li et intervient sur AP sous anonymat toi et tes semblables, profité bien de vos vacances ils ne vont pas durer!




    0



    0
    S.S.A
    31 décembre 2013 - 13 h 05 min

    Assalam Ou3laykoum
    Je ne

    Assalam Ou3laykoum
    Je ne savais pas que les chiens pouvaient communiquer entre-eux sans un maitre pour les guider. Je pensais qu’à part aboyer, ils avaient comme fonction de manger la merde des autres.
    On donne une mauvaise image de notre pays avec ces histoires de corruption, de vols etc… Faut vraiment un nettoyage, ras le bol.
    Assalam Ou3laykoum




    0



    0
    qu'importe
    31 décembre 2013 - 12 h 32 min

    Avec un ennemi ,et celui ci
    Avec un ennemi ,et celui ci étant en plus une crapule,pas d’oubli, pas de pardon, pas de cesser le feu , tirez à vu et sans sommation ,entre lui et nous c’est sans merci ni pitié . Ce que je déplore c’est que les cons qui lui ont permis de s’engraissé grâce à l’ANEP ne soient pas traduis en justice pour imbécilité et incompétence .Les médias français l’ont déjà rayé de leur agenda vu qu’il s’est découvert.




    0



    0
    Jughurta
    31 décembre 2013 - 11 h 51 min

    ces vendus aux wahabosionisme
    ces vendus aux wahabosionisme ne méritent d’être Algériens !




    0



    0
    Anonyme
    31 décembre 2013 - 11 h 44 min

    Pas de chance c est foutu !!
    Pas de chance c est foutu !! J ai peur que très bientôt les événements vont pousser certains qui se prennent pour les gardiens du temple à rejoindre l autre rive de la méditeranee et peut être Doha.




    0



    0
    salim
    31 décembre 2013 - 11 h 00 min

    Ils se reconnaissent entre
    Ils se reconnaissent entre eux

    « ASINUS ASINUM FRICAT »

    l’âne frotte l’âne.

    Ce bonnet est trop pour eux. C’est du luxe pour un âne.




    0



    0
    Anonyme
    31 décembre 2013 - 10 h 31 min

    Bravo nos journalistes fins
    Bravo nos journalistes fins limiers, ne laissez ce genre de crapule polluer notre pays.
    Ils sont légions en suisse, spécialistes du fil à couper le beurre, qui parles d’algérie, que la télé française invite à chaque fois pour vomir leur venin
    Ce aboud va finir dans la poubelle comme un clochard dans les rues malfamées de genève.




    0



    0
    memona
    31 décembre 2013 - 8 h 36 min

    ces deux rénégats comme vous
    ces deux rénégats comme vous dites prennent les algériens pour des idiots qui ne savent pas séparer le bon grain de l’ivraie

    jamais les algériens ne les croiront en tout cas les algériens qui ne cherchent pas à mettre le bazar dans le pays




    0



    0
    Djaffar
    31 décembre 2013 - 8 h 04 min

    De quoi vivent les pseudos
    De quoi vivent les pseudos opposant en Suisse ?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.