FLN : les opposants à Saïdani près du but ?

Les choses évoluent rapidement au FLN. Les contestataires, toutes tendances confondues, se disent résolus à en découdre avec Amar Saïdani, non reconnu comme secrétaire général du parti quatre mois après son intronisation. Déterminés à mener le combat ensemble pour remettre le parti sur les rails et lui faire retrouver le chemin de la légitimité, ces opposants, de plus en plus nombreux, signent ainsi un document de soutien à la démarche entreprise par Abderrahmane Belayat, ex-coordinateur du bureau politique pour convoquer le comité central. «La session du comité central du 29 et son pendant du 16 novembre sont illégitimes. Pour nous, Abderrahmane Belayat est toujours coordinateur du bureau politique. Et selon l’article 9 du règlement intérieur, il a la prérogative de convoquer la réunion du CC quand il veut», affirme un frondeur qui assure que la démarche est «sérieuse» et suscite une large adhésion des membres du Comité central et un fort soutien de la base militante. Notre source corrobore ainsi les déclarations d’Abderrahmane Belayat sur les colonnes du journal arabophone Sawt El Akhar selon lesquelles le CC sera convoqué bientôt. «Nous sommes à plus de 200 signatures. Il y a une bonne partie des mouhafedhs qui adhèrent à cette initiative qui vise à mettre fin à cette situation d’illégitimité et d’illégalité dans laquelle plonge le parti», ajoute notre source. Abderrahmane Belayat dit avoir à ses côtés 151 membres en plus de 60 autres qui sont dans le mouvement de redressement qui a évincé, en janvier dernier, Abdelaziz Belkhadem. Les contestataires, qu’ils soient redresseurs ou fidèles à Belayat, disent avoir un seul but : déposer Saïdani au plus vite possible. «La session du comité central pourra être convoquée dans deux à trois semaines. Nous travaillons pour qu’elle se tienne avant la fin du mois. Car c’est important de réunifier les rangs du FLN avant la campagne présidentielle», soutient notre source qui estime «dangereuse pour le pays la situation actuelle du parti». Les contestataires considèrent que par son entêtement à conserver son poste de SG, obtenu par un coup de force, Saïdani a gravement affaibli le FLN qui risque d’être à l’écart de la prochaine présidentielle. Dans un récent communiqué, 151 membres du comité central ont vertement critiqué Saïdani auquel ils reprochent ses «errements» et ses «attaques virulentes et injustifiées» à l’égard d’institutions républicaines. «Face à l’entêtement d’Amar Saïdani à garder le poste de SG qu’il a occupé illégalement et par des procédés politiquement et éthiquement inacceptables, et en réponse à la volonté de la base militante très inquiète et en colère, nous sommes en train d’effectuer les démarches nécessaires pour mobiliser dans les tout prochains jours des milliers de militants jaloux de leur parti afin de récupérer le siège national, en chassant les opportunistes et les affairistes politiques», avaient-ils écrit, assurant représenter la troisième voie au sein de l’ex-parti unique. Avec les redresseurs, ils constituent la majorité au sein du comité central. Ensemble, ils veulent ainsi récupérer la direction. Par tous les moyens. Quitte à employer la force de la base militante qui, d’après eux, sera mobilisée pour reprendre possession du siège national. A l’aune des dernières évolutions au sein du parti et les adhésions de plus en plus nombreuses à la démarche de Belayat, Amar Saïdani risque d’être mis en minorité, puisque ses soutiens s’effritent. En tout cas, nous le saurons dans les prochaines semaines…
Sonia Baker

Comment (20)

    RAMO
    5 janvier 2014 - 10 h 06 min

    LE FLN ROI DES COMPLOTS ET
    LE FLN ROI DES COMPLOTS ET DES COMPLOTEURS, Y A QUE LES INTÉRÊTS DU MOMENT QUI COMPTE…….LE DRABKI C EST LUI QUI MÈNE LA DANSE,ET VOUS ALLEZ TOUS DANSES AU RYTHME DE SA DERBOUKA?




    0



    0
    Kifikifek
    5 janvier 2014 - 4 h 57 min

    Il faut savoir que depuis la
    Il faut savoir que depuis la diffusion du conseil des ministres l’opinion de beaucoup de militants a changé et ils se sont rendus compte que ce FLN version Saidani soutient un clan et des intérêts qui ne sont pour une « ALGERIE POUR TOUS »




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    5 janvier 2014 - 3 h 10 min

    FLN : les opposants à Saïdani
    FLN : les opposants à Saïdani près du but ?..Un plaisr de voire cette photo pour comprendre comment notre pays est reuni dans la paix. On voit ici Ould Khalifa conseiller du President rassurer Saidani et Sid Ali qu avec l augmentation des revenus des hydrocarbures a partir de 2014 nous allons tous manger…Ehna oulkoul naklou….naklou hata kerchna dorna…ma tkhafouch ya el Khaoua…Ma tkhafouch…el Rais guel…… flouss ..kayenne ..kayenne…bezef…bezef




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    5 janvier 2014 - 2 h 07 min

    FLN : les opposants à Saïdani
    FLN : les opposants à Saïdani près du but ?  » Déterminés à mener le combat ensemble pour remettre le parti sur les rails « . Le probleme c est que tous les partis en Algerie empruntent ces memes …rails…. alors cafouillage. Personne ne sait ou s en va le pays avec tous ces partis decides a emprunter les memes rails car le train qui va circuler sur ces rails…..est bourre de fric et tous veulent entrer dans ce train pour se servir a leur guise.




    0



    0
    Anonyme
    5 janvier 2014 - 0 h 45 min

    ya latif! quelle « belle »
    ya latif! quelle « belle » photo!!!! Allah Yostor!!!




    0



    0
    Nasrou
    4 janvier 2014 - 23 h 13 min

    Bravo á vous tous,vous les
    Bravo á vous tous,vous les intervenants ici.Vous avez tous vu juste et bien parlé.Le FLN avait été infiltré,et durant 50 ans,il a été téléguidé.Aucun de membres le composant n’a voulu du bien au pays.C’est un parti des Béni-Heffeg.On ne peut parler la bouche pleine.Tous ont eu du miam-miam.On est fatigué de rabâcher les même mots.Le FLN a été une calamité pour l’Algérie.




    0



    0
    Tarik d'Alger
    4 janvier 2014 - 22 h 38 min

    Tous ces zygoto du soit
    Tous ces zygoto du soit disant FLN car le vrai FLN est mort en 62 comme l’avait si bien dit le grand Monsieur Boudiaf.
    Tous ceux du FLN de ce jour sont des voleurs usurpateur, traîtres de la nation et passible de jugement et inchallah ils le seront un par un, ils ne payent rien pour attendre’




    0



    0
    Anonyme
    4 janvier 2014 - 20 h 31 min

    Qu’il dégage, ce type n’a ni
    Qu’il dégage, ce type n’a ni légitimité ni compétence pour diriger le FLN.




    0



    0
    Anonyme
    4 janvier 2014 - 20 h 29 min

    jesuis née dans le cercle de
    jesuis née dans le cercle de f l n mais jamais vu un partie qui a deux pédale avec mille peids qui gere dans se partie saadani ou ………….s……………….




    0



    0
    Si Meziane
    4 janvier 2014 - 20 h 02 min

    Tout le FLN actuel est une
    Tout le FLN actuel est une escroquerie nationale, ce sont tous des usurpateurs, des corrompus, des traitres á la révolutions et á la volonté du peuple dans sa diversité. rendez le sigle que vous avez volé aux algériens et peut etre on vous prendra au sérieux bandes de voleurs et de détourneurs de s Deniers public , bande de falsificateur de l’Histoire. Ayez le Courage de rendre ce sigle FLN et créez un autre parti et on verra si le peuple vous suivra. Tôt ou tard la justice va s’occupper de vous bande de voleurs.
    Dans chaque ville et village d’Algérie, cherchez les voleurs notoires et vous découvrirez qu’ils sont du FLN actuel, cherchez les Maires , les Chef de Daira , les Walis, les responsables de l’UGTA qui sont connus pour avoir détourné , volé, détourné et vous découvrirez qu’ils sont inféodés á ce FLN de la honte et de la corruptions. Y’en a marre de vous tous , reformateurs , belayatistes, redresseurs, saidanistes , vous etes tous des Profiteurs et des traitres á la Nation. Dégagez, dégagez , disparaissez , on veut plus vous voir ni vous entendre




    0



    0
    Anonyme
    4 janvier 2014 - 19 h 43 min

    ET DIRE QUE CET HOMME ÉTAIT
    ET DIRE QUE CET HOMME ÉTAIT LE PRÉSIDENT DE L’APN. CA NE DERANGER PERSONNE




    0



    0
    Amghid
    4 janvier 2014 - 19 h 25 min

    Il faut rendre le symbole FLN
    Il faut rendre le symbole FLN au peuple, et aller voir ailleurs bande de cha..




    0



    0
    Anonyme
    4 janvier 2014 - 16 h 59 min

    Qu’il dégage, ce type n’a ni
    Qu’il dégage, ce type n’a ni légitimité ni compétence pour diriger le FLN.




    0



    0
    belo
    4 janvier 2014 - 16 h 37 min

    Hadj Moussa ou Moussa
    Hadj Moussa ou Moussa Hadj.Vous trompez qui? Le FLN est spolié depuis 62 par des usurpateurs. Tous font du cinéma pour la galerie des naïfs.




    0



    0
    vrirouche
    4 janvier 2014 - 16 h 10 min

    Dans un précedent article
    Dans un précedent article vous nous parliez d’une future bagarre ! On attend avec impatience le début des festivités pour peu que les combats soient dignes des « gladiateurs » çàd , jusqu’à la fin ! Le peuple lévera la main et tendra le pouce vers le bas ! A mort criera le peuple avec enthousisme !




    0



    0
    mourad
    4 janvier 2014 - 15 h 57 min

    Le FLN n’a jamais ete
    Le FLN n’a jamais ete AUTONME.
    et c est pas aujourf hui qu il va le devenir.
    Il a ete le pouvoir du Pouvoir et aujourd hui
    il est le BRAS de la mafia financiere.




    0



    0
    amir
    4 janvier 2014 - 15 h 30 min

    Et si vous retiriez votre
    Et si vous retiriez votre confiance a ceux qui l’ont parachute, ne serait ce pas mieux?




    0



    0
    SIDI MAKHLOUF
    4 janvier 2014 - 15 h 25 min

    Décidément l’enjeu est trés
    Décidément l’enjeu est trés important,vu la grosseur de la cagnotte a ramasser.Cette mascarade doit cesser,car elle ne fait qu’entraver la marche du pays vers la normalisation. Il faut que le peuple se mobilise par des manifestations jusqu’à la dissolution de ce parti et son dépot au musée.




    0



    0
    vrirouche
    4 janvier 2014 - 15 h 25 min

    Miss Sonia ! Le FLN est mort,
    Miss Sonia ! Le FLN est mort, donc ne plus en parler ! Nous RE monter cette face d’Escobar , à quoi ça sert ? Nous « conter » les réglements de compte (en argent 30.000.000 par mois pour chaque député !) qu’ils ont , et après? Il faut renvoyer tout ce monde et leur couper les rentes , là le peuple applaudira ! MERCI SONIA !




    0



    0
    Adel
    4 janvier 2014 - 15 h 15 min

    Ce type a sali mon parti,
    Ce type a sali mon parti, qu’il dégage




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.