4e mandat pour Bouteflika : le sondage de Jeune Afrique

Le magazine Jeune Afrique s’intéresse de près à l’élection présidentielle d’avril prochain. Il lance, en effet, un sondage sur le quatrième mandat pour le président Bouteflika, ardemment défendu par Amar Saïdani, en sa qualité de secrétaire général du FLN. «La question d'un quatrième mandat est ouvertement posée. Etes-vous pour ou contre ? Doit-il rempiler pour un quatrième mandat ?» interroge Jeune Afrique ses lecteurs sur son site Internet. Ce magazine considère cette question comme celle qui agite le plus l'Algérie, dans la perspective de la présidentielle prévue en avril 2014. Il estime ainsi que «sur le papier, Abdelaziz Bouteflika semble une nouvelle fois en bonne position pour succéder à lui-même, après avoir été désigné, en novembre 2013, candidat du FLN. Mais en réalité rien n'est sûr, car l'intéressé ménage le suspense». Ce magazine rappelle ainsi l’état de santé du président sortant, «diminué depuis avril 2012 par un AVC dont on ne connaît pas les séquelles réelles». «Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, n'apparaît désormais plus en public. Le chef de l'Etat s'est contenté de reprendre peu à peu ses activités, en restant notamment à l'écart des cérémonies relatives à l'indépendance de l'Algérie», relève ce média tout en se demandant s’il peut mener à bien un quatrième mandat. Jeune Afrique semble émettre des doutes sur la réelle volonté de Bouteflika de briguer un autre mandat, rappelant dans ce sillage son discours de Sétif du 8 mai 2012 dans lequel il avait reconnu qu’il était temps pour sa génération de passer le flambeau. Au-delà de son analyse, ce magazine tente ainsi de sonder les Algériens à quelques jours de la convocation du corps électoral et du débat de l’annonce officielle et effective des candidatures à cette élection décisive pour l’avenir du pays.
Sonia B.
 

Comment (22)

    Anonyme
    13 janvier 2014 - 10 h 16 min

    je pense que le sondage est
    je pense que le sondage est éloquent allez-y voir ce que pensent les gens vraiment y a pas de trafic ni de truquage vous verrez que les gens ne sont pas aussi bête que vous le pensez l’algérien sait ce qu’il faut faire quand il le faut, il suffit que les journalistes soient honnêtes lors de la collecte de l’information. si il y a dépassement il faut les dénoncer pour leurs faire comprendre une chose la liberté de la presse ne signifie pas dire se qu’on veut mais reporter fidèlement ce qui s’est passé sans modifier pour favoriser x ou y et merci pour cet article et cette orientation vers jeune Afrique et bonne continuation.




    0



    0
    arezki
    12 janvier 2014 - 20 h 32 min

    LA QUESTION NE SE POSE MEME
    LA QUESTION NE SE POSE MEME PAS
    Mise à part le DRABKI qui crie sur tous les tois au 4ème mandat du mort vivant de président




    0



    0
    Anonyme
    12 janvier 2014 - 0 h 19 min

    @vivrouche change de pays
    @vivrouche change de pays alors




    0



    0
    Laetizia
    9 janvier 2014 - 22 h 56 min

    Malgré la stupeur du peuple
    Malgré la stupeur du peuple algérien découvrant ce jeune homme rentrant de prison du haut de ses 14 ans, canal Algérie nous nargue en diffusant un concert donné à Constantine par une pseudo chanteuse maroconne dans le cadre du festival du MALOUF (avec lequel ils n’ont rien à voir ces pillards!!!) ! De deux choses l’une soit ces gens n’ont aucune morale, soit ils n’ont aucune fierté ou NIF! ah ya khassar! Réveillez-vous ya nass!




    0



    0
    Laetizia
    9 janvier 2014 - 21 h 09 min

    jeu-ne-a-frique n’est pas
    jeu-ne-a-frique n’est pas RÉVOLUTION AFRICAINE!!!




    0



    0
    Ancien-Cadet
    9 janvier 2014 - 20 h 26 min

    je ne lis jamais ce torchon
    je ne lis jamais ce torchon de jeune Afrique , en plus son sondage ne peut refléter l’avis de tous les Algériens ,pour nous Bouteflika en tant que président c’est terminé,il n’est plus en mesure d’ assumer cette responsabilité,ces capacités psychiques et physiques sont en fin de potentiel comme tout être humain.Sa foi en Dieu et sa sagesse lui dicte son retrait définitive de la vie politique,mais la mafia qui l’entoure,ceux qui sont derrière tous les scandales de détournements veulent qu’il s’accroche pour éviter leurs chutes,le moment est venu pour Bouteflika de céder le pouvoir au plus méritant que le peuple choisira librement et démocratiquement,sinon il sera tenu coupable en cas de dérapage,l’histoire ne lui pardonnera jamais les conséquences imprévisible de sa décision.




    0



    0
    vrirouche
    9 janvier 2014 - 15 h 49 min

    Dites-leur bien que nous ne
    Dites-leur bien que nous ne voterons que pour :
    Une Algérie algérienne , nord-africaine
    Une démocratie moderne
    Une constitution dénuée de toute idéologie arabo-islamique
    Une égalité entre hommes et femmes
    Une réhabilitation de NOTRE AUTHENTIQUE HISTOIRE en exclaunt
    toutes accointances avec ECHARK
    Etc…….
    Etc…….

    THAMOURTH IWARAWISS !…………………




    0



    0
    Anonyme
    9 janvier 2014 - 15 h 31 min

    Un sondage pour les morococos
    Un sondage pour les morococos qui vont dire oui à un 4e mandat pour leur compatriote Bouteflika, parce que le départ du clan d’Oujda au pouvoir en Algérie en tant que mercenaires parachutés de l’étranger, signera la fin de récréation pour le Maroc, qui devra regagner sa niche une fois l’Algérie entre les mains de vrais algériens qui répondront fermement et efficacement aux chiens enragés marocains et des autres pays qui ont humilié l’Algérie sous le règne du clan d’Oujda.




    0



    0
    Anonyme
    9 janvier 2014 - 13 h 55 min

    je pense , que s’il as un
    je pense , que s’il as un brin de dignetté , il est temps qu’il quitte car il a causer trop de probleme pour le pays , pour les gens qui le soutiennent , je leur dis que vous etes des opportunistes, affristes qui agissent dans les eaux troubles, pour ces mercenaires, si boutef quitte le pouvoir , ils auront a repondre devant la justice de tout ce qu’ils ont fait pour mal a cette algerie qui est restée orpheline




    0



    0
    Anonyme
    9 janvier 2014 - 10 h 46 min

    Tien, il est ou notre
    Tien, il est ou notre bouteflika ?!
    Pas de voeux pour les les Algeriens à l’occasion de la nouvelle année 2014?!




    0



    0
    Anonyme
    9 janvier 2014 - 2 h 06 min

    Ne nous étonnons pas si le
    Ne nous étonnons pas si le sondage fait ressortir «la volonté des algériens de voir Bouteflika rempiler une 4ème fois».
    Cet hebdo a déjà profité, à plusieurs reprises, des largesses financières de Boutef pour le mousser.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    9 janvier 2014 - 1 h 15 min

    Jeune Afrique est un journal
    Jeune Afrique est un journal mal intentionné vis a vis de l’Algérie et sont d’une hypocrisie a vomir. Ce même journal qui louer la démocratie de Ben Ali et qui se sont retrouvé une virilité après qu’un pauvre épicier est fait le travail de la libération des esprits et de la mafia de la famille Ben Ali (qui nous a plantés dans le dos dans l’affaire sahraouie). Ils ont insignifiant, mais il viendra le temps où on leur rappellera leur article immonde contre notre pays. Leur journal est une grande poubelle ou les ordures font carrière.




    0



    0
    Victor.
    8 janvier 2014 - 23 h 49 min

    Et qui a participé à cette
    Et qui a participé à cette supercherie de sondage??….Jeune Afrique, est squatté à 90% par des marrokis, et j’imagine que ces guignes se sont empressés à votailler contre Bouteflika,….un sondage sur l’Algérie biaisés par les marrokis n’a aucun sens. Ceci dit, jeune Afrique n’ aucune légitimité pour faire un sondage sur la présidentielle algérienne.




    0



    0
    Anonyme
    8 janvier 2014 - 23 h 48 min

    Le mot «Maghreb» ou union du
    Le mot «Maghreb» ou union du «Maghreb arabe» doivent être bannis du vocabulaire de tous les algériens, c’est un piège qui consiste à nous faire perdre notre identité algérienne pour nous assimiler à des voisins avec lesquels nous n’avons rien à voir, ni ethniquement, ni historiquement, nous les algériens sommes différentes de ces racailles de voisins de l’Ouest comme de l’Est. Nous ne devons jamais leur faire confiance, les traitres d’hier demeureront les traitres d’aujoud’hui et de toujours. Le Maghreb est une invention du régime colonialiste français envers les nord africains vivant en France pour leur ôter leur originaire africaine et les assimiler au moyen orient au nom du grand moyen orient si cher au sioniste et aux faucons américains.




    0



    0
    Laetizia
    8 janvier 2014 - 22 h 32 min

    Jeune afrique ! y a longtemps
    Jeune afrique ! y a longtemps que ces vendus ne parlent plus de l’Algérie que pour la dénigrer et baisser le moral des troupes!
    Le président Bouteflika nous le savons, n’a pas les moyens de briguer un 4e mandat, heureusement pour les crapauds de marocons!
    Mais il faut un nouveau président qui leur réponde coup pour coup en commençant par remettre les algériens au travail afin de propulser l’Algérie n°1 dans tous les domaines. Il faut les écraser ces morpions, ces cafards, ces crapauds de l’atlantique, ces pillards qui se rêvent déjà à Alger !
    Mais le mal est en nous, car la bêtise de bon nombre de nos compatriotes qui prônent le « maghreb » sans savoir d’abord que ce fichu « maghreb » est une invention du parti communiste français visant à dissoudre l’Algérie (rien que ça, le seul pays qui possède un ancrage pluri millénaire), et qu’il n’y historiquement de maghreb que l’Algérie dans toute sa splendeur et pourvu de son territoire méditerranéen qui lui a été lâchement volé : la Moulouya à l’ouest! Il faudrait leur expliquer à ces naïfs que les fanatiques morocons se sont constitués autour d’une identité et d’une idéologie qui nous sont totalement étrangères !
    Ces algériens inconscients se marient avec des marocons et font des enfants style rachidadati qui sont des soldats du glaoui, c’est catastrophique pour l’Algérie, les gens sont amnésiques et ne lisent pas !
    Ajouter à cela les entrepreneurs exagérément gourmands qui veulent se répandre dans d’autres pays du soit disant « maghreb » alors qu’ils ont devant eux un marché grand comme 2 fois la France !!!




    0



    0
    amir
    8 janvier 2014 - 22 h 32 min

    un sondage de Jeune Afrique,
    un sondage de Jeune Afrique, excusez moi mais c’est du TOZ.




    0



    0
    boumi
    8 janvier 2014 - 20 h 32 min

    ce sondage reflètera t’il
    ce sondage reflètera t’il vraiment les intentions du peuple? j’ai des doutes! l’Algérie ne se cantonne pas à ses villes ou une certaine population ont un accès matériel et intellectuel à internet plus il faut considérer aussi ce qui n’ont pas accédés à la langue française! notre pays est fait aussi par son arrière pays, plus conservateur! le niveau social des algériens a des disparités selon ses couches qui ne peuvent affirmer l’approximation de sondage.




    0



    0
    selecto
    8 janvier 2014 - 19 h 11 min

    C’est encore un coup des
    C’est encore un coup des escrocs qui veulent le maintenir au pouvoir pour continuer à voler et se prémunir des poursuites.




    0



    0
    MAILLOT.dz
    8 janvier 2014 - 18 h 49 min

    ON CONNAIT BIEN VOTRE
    ON CONNAIT BIEN VOTRE « numéro » !!!




    0



    0
    mellah hocine
    8 janvier 2014 - 18 h 41 min

    Jeune afrique ? Occupez vous
    Jeune afrique ? Occupez vous de vos salades.
    Cela dit, ce qui rend ce système trop fort, c’est indubitablement la résignation du peuple algérien. Ainsi, malgré la déliquescence de l’État sous Bouteflika, la dernière sortie médiatique d’un haut responsable, qui a requis certes l’anonymat, montre la voracité de l’homme pour le pouvoir. Ni le contexte régional, marqué notamment par le départ des chefs inamovibles, ni ses soucis de santé n’entament apparemment sa détermination. Et pourtant, sur le plan personnel, il de quoi se contenter en battant le record de longévité à la tête de l’État. Et bien qu’il ait affirmé à Sétif le 8 mai 2012 que sa génération devait passer le témoin, cette bonne parole n’est enfin qu’un habit neuf qu’il a sorti à l’occasion. Au fur et à mesure que le rendez-vous fatidique approche, les engagements antérieurs sont tout bonnement remis au placard. En fait, dans un système dictatorial, les responsables pensent naturellement à l’après leur mandature.




    0



    0
    Anonyme
    8 janvier 2014 - 18 h 30 min

    Un torchon au service du
    Un torchon au service du Maroc qui fiche son nez sale dans les affaires internes algériennes, un départ du clan d’Oujda du pouvoir en Algérie, ferait trembler le Maroc, un clan trop clément face aux attaques hostiles marocaines récurrentes à l’endroit de l’Algérie et de son peuple.




    0



    0
    Mansour
    8 janvier 2014 - 17 h 55 min

    Mr le President vous devriez
    Mr le President vous devriez rentrer chez vous pour un repos bien merite. Surtout ne croyez pas les charognards qui vous entourent qui ne pensent rien qu’a leur petite personne au detriment de votre prestigieuse histoire. Wallah ils sont en train de vous donner en spectacle au risque de faire de votre personne une RISEE INTERNATIONALE.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.