Débats à l’APN : le FFS explique les raisons de son retrait

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui jeudi, le groupe parlementaire du FFS est revenu sur les débats qui ont eu lieu hier mercredi à l’Assemblée nationale, consacrés à l’examen du projet de loi relatif à l’audiovisuel, pour expliquer le retrait inopiné de ses membres de la plénière. Le communiqué, signé par le chef du groupe, Chafaâ Bouaiche, explique que les députés du parti s’étaient retirés «suite à une campagne vindicative menée contre les députés de l’opposition par les députés de la majorité factice». Selon le communiqué, «les interventions de ces députés se sont transformées en autant d’actes de provocation contre les interventions des députés de notre groupe, programmées expressément par le bureau de l’Assemblée pendant la soirée, pour les priver de toute couverture médiatique convenable». Le groupe parlementaire dénonce ce qu’il qualifie d’«agissements irresponsables, susceptibles, selon lui, de faire de notre Assemblée une assemblée monolithique, dépourvue des plus simples principes du pluralisme». Intervenant mardi devant les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN), à l'issue du débat autour du projet de loi relative à l'activité audiovisuelle, le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, avait exprimé sa conviction que ce secteur «complétera» et «enrichira» le paysage médiatique en créant, dit-il, «une émulation pour plus de performance et une meilleure qualité». Lors des débats, des députés de l’opposition avaient qualifié cette mouture de «rétrograde». La députée FFS Hayat Meziani a estimé que le projet de loi «ne permet pas de rattraper le retard accusé dans le domaine de l’audiovisuel en Algérie par rapport à ce qui se passe dans les autres pays arabes qui se sont lancés, en toute liberté et avec courage, dans l’expérience de l’ouverture du champ audiovisuel».
R. Mahmoudi
 

Comment (6)

    simon
    11 janvier 2014 - 22 h 29 min

    Il n y a plus rien a debattre
    Il n y a plus rien a debattre mes amis.
    Vous avez vendu votre ami au diable.
    Et vos chefs du pouvoir savent que vous
    etes une coquille vide , ni programme ni
    base militante.MANGEZ et taisez vous.
    Les militants ne seront pas là pour soutenir
    et entretenir votre fond de commerce.
    Il y a une limite a la naivete, a la sincerite
    et a la tolerance.
    Le zaim a pris son magot et s est retiré .
    Il n en a jamais cru en ce peuple.
    Il l’aurait traité un jour de PEUPLE SALE
    ET BAVARD.
    Malin, lui le fils de CAID…




    0



    0
    douadi
    11 janvier 2014 - 18 h 23 min

    Qui peut croire encore a la
    Qui peut croire encore a la credibilite de ce
    parti qui a trahi l’espoir de ses militants et la
    memoire de ses martyrs.
    Le zaim est demystifie et ce qui reste de ce parti
    est NORMALISÉ et corrompu comme tout le reste.
    La nouvelle DIRECTION acquise au pouvoir tend
    d’utiliser le capital CREDIT du passé.
    Maid fakkou ,tout ces spectacles n est que du Cinema
    pour amuser la galerie.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    10 janvier 2014 - 0 h 09 min

    Débats à l’APN : le FFS
    Débats à l’APN : le FFS explique les raisons de son retrait …mes amis…! meme si vous vous retirez…et meme si tous les partis se retirent….Rien ne va changer au Bled…Plus de flouss des hydrocarbures en Algerie ( Car rien d’autre ne rapporte au pays que les hydrocarbures ) et plus de corrupion…Vous etes au courant que ce soit n impote quel parti qui dirigera ce pays….rien ne changera….nous sommes victimes de notre propre culture




    0



    0
    POMME FRITE
    9 janvier 2014 - 20 h 41 min

    comme par hasard c’est
    comme par hasard c’est toujours ce ffs qui se plaint- c’est dingue on dirait qu’il n’a pas réussi a exécuter les ordres de ses commanditaires et il doit surement se faire sermonner par eux –
    Ils reçoivent 30 millions et plus pour sabotage et espionnage au profit des multinationales c’est connu de tous-
    Allez vous faire voir ailleurs et ne compter pas réussir vos coups bas- On est tous mature –




    0



    0
    gustave
    9 janvier 2014 - 17 h 21 min

    le député en algérie encaisse
    le député en algérie encaisse 30 millions a rien faire!il trouve le moyen de se plaindre allez tous au diable!




    0



    0
    vrirouche
    9 janvier 2014 - 17 h 16 min

    Dixit un ‘voltigeur de la
    Dixit un ‘voltigeur de la politique ex.coloniale » qui a réussi un coup qui a déclenché l’insurrection de Fathma N’Soumer : Accaparez-vous les médias, vous êtes sûr de passer comme une lettre à la poste ! C’est ce que l’on vit depuis 1962 !…………………………………

    Bis répétita : THAMOURTH IWARAWISS




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.