Nous sommes envahis par l’inculture arabo-bédouine des monarchies du Golfe

Il y a Qotb, ce maître penseur du désordre dans le monde arabo-musulman. Il y a aussi Ibn Taymmiya et Ibn Abdelwahab. Actuellement, c’est le courant wahabo-takfiriste qui commande la pensée de la plupart des musulmans, souvent par ignorance. D’où ce désordre sur lequel profitent, en l’encourageant, l’Occident et le sionisme pour assurer leurs intérêts et leur domination ! Ils ne trouvent pas meilleurs alliés que les arabo-musulmans eux-mêmes. C’est parce que l’on est inculte, y compris en religion, que l’on suit comme des moutons de Panurge, que l’on se joue de nous. L’État algérien par son école n’a rien fait depuis plus de 30 ans pour immuniser le peuple contre cette manipulation mentale. Plusieurs générations sont «infectées», même les personnes de niveau universitaire dont on n’a jamais pensé qu’elles tomberaient aussi bas. Est-ce trop tard ? Nous sommes en plein dans l’obscurantisme et l’irrationnel. Il suffit de voir autour de soi, de lire nos journaux pour déduire que sous sommes dépassés. L’Égypte des Frères et le Moyen-Orient – surtout les monarchies bédouines –guident nos comportements, nos attitudes, nos pensées, notre langage. On entend sur nos radios «c’est Oum Tarek ou Oum Ahmed… qui est en ligne» pour éviter de prononcer son prénom, même imaginaire, de l’interlocutrice ! On ne pourra pas les contrer, car nous n’avons pas de substitut crédible. La plupart des courants dits «islamistes» sont bien acquis aux thèses américaines que soutiennent et financent les monarchies du Golfe. Ils roulent pour ces pays du Golfe afin de nous vendre cette tromperie de «daoula islamia». On voit maintenant leurs masques tomber suite à ce qui se déroule dans le monde arabe. Leur apparente opposition à Israël et à l’Occident s’avère n’être que mensonge pour accaparer ou garder le pouvoir. Presque tous ces «illuminés», meneurs, ont étudié et résidé, ou résident encore, en Angleterre, aux EU, en France, au Qatar ou chez les Ibn Saoud. Et comme par hasard, ce sont eux que l’on aide pour renverser les régimes indociles aux thèses occidentales et que l’on présente «légitimes» une fois le travail accompli. Les islamistes sont les mieux indiqués pour faire valoir les thèses occidentales, en matière économique surtout ! Les libertés, la démocratie, les droits dans ces contrées «islamiques» sont les derniers soucis de l’Occident.Tant que ces Arabes restent idiots, contre la modernité, archaïques et obscurantistes, c’est leur affaire, leur choix, pourvu que cela préserve leurs intérêts. Les deux dernières images honteuses que ces intégristes d’Égypte ont données à l’islam sont l’adhan qu’a lancé un idiot en pleine cession de Madjless Echoura (Parlement) et la critique virulente d’un autre du «régime» de Bachar et de sa… «religion» (?!) alors que la cession concernait le «chômage et les solutions». Soyons réalistes ! Si l’on analyse bien les choses chez les sunnites, on découvre qu’ils sont les plus disposés à la traîtrise, à la félonie que chez les chiites. Que les Occidentaux soutiennent les premiers contre les seconds ? Qu’ils incitent à une confrontation entre eux pour les diviser, les affaiblir. On observe que les sunnites, dans leurs pratiques, se réfèrent plus à la Sunna qu’au Coran dans leurs comportements, actions et réactions. A notre avis, parce l’on peut manipuler les consciences comme on le souhaite quand on sait qu’un «hadith» est objet à de multiples interprétations selon ce que l’on veut, surtout quand il y en a des milliers, de l’authentique au faible. On peut ainsi rendre «licite» ou «illicite» une même chose selon ce que l’on souhaite atteindre ou avoir. Quand on sait aussi que beaucoup sont ignorants, on devine les dégâts. Même ceux qui prétendent avoir un niveau se font avoir. Les monarchies du Golfe financent et dirigent toutes ces manipulations et endoctrinements. L’islam ou leur islam n’est qu’un instrument au service de leurs intérêts ; c’est-à-dire s’enrichir et se maintenir, quitte à susciter les guerres entre «frères». Pour cela, ils y mettent tous les moyens ! Il n’y a qu’à voir leurs dizaines de chaînes dites «religieuses» qui ne font que dans la manipulation, l’abrutissement et l’endoctrinement. Dans tout cela, l’État algérien reste muet, voire absent. Avec les moyens dont il dispose, on ne comprend pas qu’il ne fasse rien pour protéger ses citoyens de cette sous-culture arabo-bédouine du Golfe qui pervertit les consciences, instaure la paresse, la corruption et l’injustice. Mon fils a décroché sa licence (de 4 ans) en gestion en 2009. Il n’a pas réussi à poursuivre ses études dans son université à cause du «piston». Il décide de s’engager dans un «parcours du combattant» pour les poursuivre à l’étranger. Je vous épargne les difficultés qu’il a rencontrées. Après 5 ou 6 mois pénibles, deux universités l’ont admis : l’une au Québec et l’autre en France. Il choisit, pour des raisons matérielles, la française. En passant, notre ambassade du Canada n’encourage pas nos enfants à choisir ce pays malgré les bourses octroyées à l’Algérie (*). Allez voir à qui nos responsables cèdent ces bourses, s’ils les cèdent ! En France, il a travaillé au noir pour pouvoir financer ses études. Il décroche, non sans difficultés, ses deux masters après 2 ans. Il lui a fallu redoubler d’effort pour se mettre «à niveau» (au niveau langue et programme) en travaillant jusqu’à 10 heures par jour ; surtout pour le 1er master. Il est retourné en Algérie malgré des promesses d’emploi au Canada. Aujourd’hui, il travaille en Algérie dans une boîte étrangère qui l’a immédiatement recruté après avoir tenté, sans résultat, avec les nôtres. Ainsi, nous n’avancerons jamais avec cette mentalité de rentier ! Le salut est dans la rupture !
Nasser
(*) Il a reçu trois lettres de l’université du Québec lui demandant les raisons de son désistement tout en lui rappelant que le Canada donne des bourses par le biais de l’ambassade d’Algérie.
 

Comment (13)

    bouboum
    21 janvier 2014 - 13 h 40 min

    @nasser..Merci..des milliards
    @nasser..Merci..des milliards de fois merci pour cet article clairvoyant et lucide..oui!!! les arabo-musulman sont des tarés au sens le plus complet du terme et tout nos malheurs (integrisme,sous devellopement,inculture,soumission ect..) viennent de notre promiscuité avec cette chienlit humaine,on serait resté loin de ces abrutis,l’Algerie d’aujourd’hui aurait été developpé,democratique et plurielle..merci encore..et j’espere que beaucoup de personne liront ton article,peut-etre se reveilleront-elles!




    0



    0
    amdan06
    14 janvier 2014 - 18 h 53 min

    Il faut différencier entre
    Il faut différencier entre Arabe et Islam entre coutumes qoreich et Islam pour étaler leur hégémonie sur le monde musulman certains états soutenus par les sionistes et leurs alliés font croire qui n’est pas arabe n’est pas musulman.Par le passé l’islam a été porté haut par des non arabes.




    0



    0
    djazair
    14 janvier 2014 - 14 h 17 min

    Bonsoir;
    si je résume bien la

    Bonsoir;

    si je résume bien la plupart des commentaires ça donne ceci;

    arabe+islam=décadence

    francais+?=progrés

    résultat=l’algerie et l’ecole ont formé des dégénérés,c’est exact.

    salutations




    0



    0
    amdan06
    14 janvier 2014 - 13 h 55 min

    Dans les années soixante des
    Dans les années soixante des profs d’arabe ont été ramenés du moyen orient surtout d’Egypte pour préparer l’école algérienne à « l’abrutisation »(terme que j’ai inventé pour la circonstance)sinon je veux dire arabisation.Maintenant que des incultes ont été formés normal qu’ils vont venir cueillir le fruit mûr.Dans un premier temps ils ont envoyés leurs terroristes pour effacer tout ce qui est moderne par « la yadjouz » et en éliminant les journalistes et les intellectuels francophones sutout.Cette fois attendant nous à voir des bédouins venir enseigner le français à nos enfants




    0



    0
    Berbericus
    14 janvier 2014 - 10 h 56 min

    C’est facile à dire M/Mme
    C’est facile à dire M/Mme Hachly, mais c’est impossible à prouver, avec les cerveaux qu’ont les dénigreurs prépotents, comme les auteurs de cette voix. http://www.malikamin.net




    0



    0
    Laetizia
    13 janvier 2014 - 22 h 21 min

    Longtemps le bilinguisme a
    Longtemps le bilinguisme a constitué le rempart contre cet excès d’arabisme moyen orientalisant! L’enseignement du français ouvrait une perspective autre : celle des lumières, celle de l’esprit critique et de l’analyse ! la culture française donnant accès à des valeurs de liberté, de curiosité de l’Autre, de culture générale, etc.
    Mais depuis 30 ans, le ministère de l’éducation nationale dans un acte suicidaire a renvoyés chez eux les coopérants occidentaux souvent engagés de manière solidaire et passionnelle aux côtés des écoliers et étudiants d’Algérie
    Depuis une trentaine d’années ce même ministère recrute à la place de ces cadres « étrangers » (mais compétents) des personnes en échec scolaire en guise de « prof ». Exemple une personne ayant échoué au bac peut être employée en tant que professeur des collèges sans même être passée par l’Ecole des Maîtres ! Idem pour le lycée… voyez par vous mêmes le désastre !
    Ces pseudo profs dispensent un « enseignement » rigide et abrutissant qu’ils ne maîtrisent pas, les langues étrangères sont enseignées avec la mauvaise prononciation, la mauvaise syntaxe, etc. même l’arabe ne ressemble plus à de l’algérien grâce aux « cours du soirs » effectués devant télé dubaï et consorts ! … voyez par vous mêmes le désastre !

    Malheureusement de nombreuses générations d’algériens sont « fichues » il faut les « reconfigurer » et pour ça il faudra être très nombreux et très convaincants !

    PS; M.Nasser , Je vous conseille de dénoncer ce détournement de bourses aux autorités canadiennes ! Il faut lutter contre cette corruption à tous les échelons de la société.




    0



    0
    Berbericus
    13 janvier 2014 - 9 h 17 min

    P.S: vous devriez savoir en
    P.S: vous devriez savoir en outre que c’est cette même Ecole algérienne, tant dénigrée, qui a fait que vous puissiez comprendre ce que Ecole canadienne veut dire et ce qu’elle peut faire de ses « écoliers »… merci encore. http://www.malikamin.net




    0



    0
    Berbericus
    13 janvier 2014 - 9 h 04 min

    Cessez vos pleurnicheries de
    Cessez vos pleurnicheries de paternaliste! Les Algériens ne seraient-ils pas capables de dépasser – comme vous, comme vous êtes en train de nous le démontrer – cette culture bédouine?!
    Il ne faut pas inculper l’école algérienne, mais plutôt les « Ecoliers » algériens qui semblent des singes quand ils choisissent un camp plutôt qu’un autre: après tout on est libre de devenir bédouin ou même peut-être canadien, no?
    Alors pensez à faire profiter votre boite étrangère pour lui savoir gré du bien et des service qu’elle vous a rendu, et cherchez plutôt d’être juste avec nos gouvernants et ne pas les accuser a vanvera.
    Soyez, aussi, indulgent avec les autres, ceux qui trainent encore car il n’est pas dit qu’eux ne puissent pas arriver un jour là vous, vous êtes arrivé et vous dépasser peut-être.
    Quant à moi je ne vois à travers les de votre discours qu’une manière déguisée de vous vanter…
    Merci d’être plus précis et plus modeste : c’est l’honnêteté intellectuelle même !
    http://www.malikamin.net




    0



    0
    issam
    12 janvier 2014 - 17 h 13 min

    Nous avons déja connu cette
    Nous avons déja connu cette décadence avec les almoravides qui a conduit à la perte de l’andalousie .




    0



    0
    ghorab
    10 janvier 2014 - 15 h 16 min

    c’est boumedienne & cie qui
    c’est boumedienne & cie qui est la cause de tout les malheurs des Algériens depuis la promulgation de la lois de l’obscurantisme en 1975 j’ete dans l’armée a cette époque mais bon voila le résultat amer que tout Algérien instruit connait




    0



    0
    Abou Stroff
    10 janvier 2014 - 14 h 01 min

    je prône depuis des lustres
    je prône depuis des lustres une thèse facilement vérifiable: l’islamisme est l’allié idoine de l’impérialisme et du sionisme. en effet, le discours islamiste favorisent, d’une part, la matérialisation des thèses et hypothèses de l’idéologie capitaliste dominante de l’heure, c’est à dire le néolibéralisme qui répond, dans les faits, aux intérêts du capital financier mondial, fraction dominante du moment du capital mondial. ces dits intérêts se résument en l’abolition de toute entrave à la circulation des capitaux pour que les peuples (tous les peuples, sans exception) servent de bêtes de somme ou de chair à canon à la valorisation de la valeur. d’autre part, l’islamisme, en développant une appréhension des choses et des phénomènes sous le prisme religieux, justifie et garantit l’existence et la pérennité de l’entité sioniste. cette dernière est ainsi considérée comme un « fait religieux » au lieu d’être saisie comme un vestige colonial (ce qu’elle est effectivement) qui DOIT disparaître en tant que tel. l’islamisme replace l’entité sioniste au milieu d’un environnement religieux général et permet à cette entité raciste de se présenter comme un phénomène « normal » découlant de textes religieux. quant aux différentes élucubrations du discours islamiste, reconnaissons que la focalisation de ce discours sur les petites culottes des femmes requiert une psychanalyse approfondie.
    PS: alors que les nations avancées s’apprêtent à explorer la planète mars, nos islamistes passent leur temps à s’interroger sur où commence et où s’arrête la 3ora des femmes(et parfois des hommes). ne peut on pas, dès lors, adhérer à l’idée (pas aussi saugrenue qu’elle n’en a l’air) que la religion, dans ce cas précis, est l’opium du peuple et qu’elle n’est pas du tout « le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans cœur » ou « l’esprit des conditions sociales d’où l’esprit est exclu »?




    0



    0
    mammar124
    10 janvier 2014 - 12 h 46 min

    c’est la politique arabo
    c’est la politique arabo islamique qui a donnée ce résultat




    0



    0
    hachly
    10 janvier 2014 - 11 h 58 min

    c’est l’état algérien qui a
    c’est l’état algérien qui a programmé cet abrutissement des masses a travers l’école,sous prétexte de souveraineté.n’espérer pas un sursaut ou une quelconque prise de conscience de la gravité du phénomène.le pire reste a venir tant que l’école ne sera pas libérée.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.