Le peuple otage d’un otage

Par R. Mahmoudi – Les Algériens qui ont vu la mise en scène franchement inquiétante d’hier au Conseil constitutionnel n’ont plus désormais aucun doute sur la précarité physique de leur Président, venu déposer son dossier de candidature, et, donc, sur l’illégitimité de son acte. Ils n’ont plus aucun doute, maintenant qu’ils ont vu toutes les images, même sélectionnées ou relookées, que leur Président n’est plus que l’otage de son entourage direct, lequel semble déterminé à mener à terme ce qui s’apparente bien à un véritable «coup d’Etat constitutionnel». Sinon, comment qualifier cette entrevue avec un Mourad Medelci pétrifié devant un candidat épelant péniblement les quelques mots d’usage qu’il doit prononcer – en se trompant d’ailleurs sur l’article de loi inhérent à cette formalité –, alors que dans un Etat démocratique ou dans une situation normale, on aurait assisté à un scénario tout à fait inverse. C’est, en fait, le président du Conseil constitutionnel qui aurait dû présenter au chef de l’Etat, physiquement incapable d’assumer ses fonctions, un constat d’invalidité, qui l’empêcherait d’aspirer à un nouveau mandat, voire même de continuer à gouverner, puisque cela dure depuis plusieurs mois. Otage d’une caste de prédateurs ne s’encombrant d’aucun scrupule, Bouteflika va, lui aussi, à son tour – et c’est là le drame –, prendre en otage tout un pays, pour on ne sait combien de temps encore. Le blocage à tous les niveaux se poursuivra, les libertés publiques seront mises en joug, les tensions sociales s’exacerberont, les partis politiques retourneront à leur léthargie, le clientélisme s’amplifiera, une nouvelle génération sera sacrifiée et vivra dans l’attente d’une proche libération qui ne viendra pas.
R. M.

Comment (18)

    Anonyme
    5 mars 2014 - 5 h 30 min

    es idees noires commencent
    es idees noires commencent par m’envahir l’esprit et j’espere qu’elles sont comme telles suite a ce surmenage qui m’empeche de dormir depuis un certain moment pour des raisons que j’ignore et je pense serieusement que le pays est attaqué de l’interieur,que le mossad,la cia et la dst sont bien la chez nous et sont sur le poinr de reussir la ou le terrorisme aveugle a echoué;la manipulation tout azimuth que subit l’algerie,semble avoir bien tenu dans tous les compartiment de ce pays en ravageant le tissu de sa societé et a atteint meme des institutions nla ou nous sommes arrivé et son empleur ne peut etre reussi qu’avec une complicité collective de tres haut niveau,LA HAUTE TRAHISON,a nous tous de la dejouer et nous sommes capables nous algeriens et algeriennes et pour commencer en urgent,faut pas que ce clan passe pour ce maudit 4é mandat ET APRES EN PARLERA




    0



    0
    Bouzorane
    4 mars 2014 - 22 h 58 min

    @ by Antisioniste (non
    @ by Antisioniste (non vérifié) | 4. mars 2014 – 6:07

    Monsieur,
    Ce que vous proposez n’est tout simplement pas digne, ni honorable, ni respectable, ni acceptable.
    Vous pouvez toujours aller voir Benflis. Lui, rien ne le gène, rien ne le dérange, rien ne le blesse, rien ne lui fait honte.




    0



    0
    hmimed
    4 mars 2014 - 21 h 16 min

    Personnellement je suis pour
    Personnellement je suis pour la guillotine pour tout ces traîtres !

    Tout ceux qui ont exprimé leurs soutien à cette mascarade doit être guillotiné !

    Ce sont la des traîtres à la nation !




    0



    0
    Benyoucef
    4 mars 2014 - 18 h 44 min

    NON aux aventuriers du clan
    NON aux aventuriers du clan présidentiel, qui tiennent la République en otage et veulent nous imposer un moribond par la force et la fraude massive!
    Ces voyous ne passeront pas !




    0



    0
    Lemdigouti
    4 mars 2014 - 18 h 22 min

    Seul un réveil du peuple
    Seul un réveil du peuple mettra fin à ce cirque. Le clan qui a pillé nos richesses use et utilise tous les moyens (et ce n’est que l’aspect apparent que l’on peut voir) pour se maintenir dans le seul et unique but de reculer l’échéance fatale ; celle ou ils devront rendre des comptes. C’est une question de temps, mais l’Algérie se vengera et ils seront tous rattrapés pour rendre compte. Le pharaon d’Égypte et ses rejetons sont le parfait exemple : ils n’y échapperont pas. Nos martyrs ne sont pas morts pour rien.




    0



    0
    séléna
    4 mars 2014 - 17 h 59 min

    Azul,
    Aucune honte, le

    Azul,
    Aucune honte, le pouvoir s’attrape par les f…, il est difficile de se sortir du fauteuil bien chaud. Beld de Mikki et de Mikkiyetes comme l’a dit un lecteur, un chibani président, Lahball.
    Nous sommes malades aussi c’est sur.
    Awid a Doctour …




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2014 - 17 h 44 min

    on devrait réagir pour ne pas
    on devrait réagir pour ne pas humilier davantage le président ;s’il veut des funérailles nationales ,c’est la moindre des choses, il faut les lui assurer ;s’il veut des soins aux invalides ,pas de problèmes ,mais de grâce évitons de l’obliger à faire déléguer ses prérogatives constitutionnelles ;s’il est inapte ,des médecins algériens assumeront ,en leur âme et conscience ,cette responsabilité historique devant Allah et le peuple;
    s’il peut être aider par un vice président ,autant le désigner rapidement en évitant son entourage familial et ses proches;




    0



    0
    AURES 40
    4 mars 2014 - 17 h 09 min

    CHAAB HAM , HAM : MEKLA
    CHAAB HAM , HAM : MEKLA OUERGUED ET BI3 LEBLED ! NE DITONS PAS QU`AU ROYAUME DES AVEUGLES LES BORGNES SONT ROIS




    0



    0
    hmimed
    4 mars 2014 - 14 h 06 min

    @ by Algérien (non vérifié) |
    @ by Algérien (non vérifié) | 4. mars 2014 – 7:10

    « …en reconnaissance de son passé de MOUDJAHID » !

    Le moudjahid des salons de Oujda et de la traîtrise du putsch de 62 !

    De qui se moque t on ?

    (…)




    0



    0
    FRONT D’UNION NATIONALE_Stratégie présidentielle
    4 mars 2014 - 12 h 07 min

    Dans une élection
    Dans une élection présidentielle normale, ils y a des débats pour éclairer l’opinion des électeurs ; le président sortant présente son bilan et ses opposants argumentent pourquoi ils seraient à même de conduire le pays mieux que le président sortant.

    En Algérie le débat politique est en panne, nous ne parlons pas de l’avenir de l’Algérie, de stratégies et de perspectives démocratiques, économiques et culturelles. Le seul enjeu de l’élection 2014 tourne autour de la « personne » de Bouteflika, nous ne parlons de l’état de santé de notre pays et de son avenir, nous parlons de l’état de santé du président moribond qui a l’outrecuidance de se représenter, la question qui est posée aux algériens lors du vote se résume donc à « voulez-vous de Bouteflika ou NON ? »…les sympathisants de Bouteflika vont voter MASSIVEMENT OUI donc choisir le « bulletin Bouteflika », et les opposants à Bouteflika vont au mieux s’éparpiller et voter pour une kyrielle de petits candidats et au pire s’abstenir de voter. Il est certain de la sorte que le clan Bouteflikien gagnera la présidentielle de 2014. La seule façon d’empêcher Bouteflika de l’emporter est de former un FRONT D’UNION NATINALE ET DE NE PRESENTER QU’UN SEUL CANDIDAT A LA PRESIDENTIELLE. Il faut que messieurs Benflis, Touati, Djilali, Mokri, Saadi, Hanoune, Hamrouche et tous les opposants au 4eme mandat se projettent au-delà des clivages politiques et unissent leurs forces et se mettent d’accord pour ne présenter qu’un seul candidat représentant ce FRONT D’UNION NATIONALE, à mon avis est la seule façon d’empêcher le mourant Bouteflika d’être réélu par les affairistes obscures. Faisons appel au patriotisme des politiciens opposants et exhortons-les à laisser leurs différends de côté et de constituer ce FRONT D’UNION NATIONALE à défaut d’une intervention de l’ANP comme Mr Hamrouche le préconise. Le FRONT D’UNION NATIONALE est le seul moyen d’éviter à l’Algérie les conséquences du 4eme mandat et d’entrer dans une ère incertaine qui aboutira à plus de violence, de corruption et de stagnation.

    Les opposants qui se retirent, qui jettent l’éponge et qui désertent la compagne électorale doivent s’exprimer pour une Union Nationale, UN SEUL un Front PATRIOTIQUE CONTRE les Bouteflikistes, les médias doivent sensibiliser le peuple et œuvrer pour cette union car SEULE UNE PARTICIPATION MASSIVE ET UN VOTE POUR LE CANDIDAT DE L’UNION NATIONALE PEUT DELIVRER L’ALGERIE DES MAINS DES BOUTEFLIKSITES.

    Je demande aux journalistes de Algérie Patriotique de lancer une pétition nationale en vue de la constitution de ce Front d’Union Nationale.




    0



    0
    Grace
    4 mars 2014 - 11 h 51 min

    Je suis persuadé que Monsieur
    Je suis persuadé que Monsieur Bouteflika est contraint à se présenter, et que si on lui laissait le choix il prendrait dignement sa retraite. Les vautours qui imposent Bouteflika se moquent du peuple algérien et du destin de la nation. Ils sont tellement malhonnêtes qu’ils ne réalisent pas la mascarade dans laquelle ils se fourvoient. L’intervention militaire est plus que nécessaire pour délivrer l’Algérie de cette flagrante duperie. le peuple algérien a respecté le président et sa fonction, mais le président ne respecte pas le peuple et sa volonté.




    0



    0
    Algérien
    4 mars 2014 - 10 h 26 min

    Un regard figé, un rictus
    Un regard figé, un rictus insupportable, une voix basse, cassée et inintelligible soufflant quelques mots difficilement prononcés…
    L’Algérie devient la risée du monde.




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2014 - 9 h 55 min

    Le peuple algerien a
    Le peuple algerien a développé durant 15 ans de captivité ce que l’on appelle le Syndrome de Stokholm qui fait que dans certaines prises d’otages, les victimes se prennent de sympathie a l’egard de leur agresseur.En le cas d’éspece c’est un viol et les ressentiments sont parfois paradoxalement les memes.Il faut une therapie collective a ce peuple.




    0



    0
    yacin
    4 mars 2014 - 9 h 10 min

    Ukraine,chili,Bosnie,Tunisie,
    Ukraine,chili,Bosnie,Tunisie,Argentine,et j’en passe,pays ou les Peuples s’expriment!Nous,nous abdiquons et nous soumettons tels les eunuques et les courtisanes du Palais!Peuple au Million et demi de Chahids,qu’a-t-on fait de toi?




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2014 - 7 h 08 min

    au moins on aura gagné une
    au moins on aura gagné une chose ,s’il est reconduit dans sa fonction,il ne nous cassera plus les oreilles avec son horrible accent marocain!!!!




    0



    0
    Algérien
    4 mars 2014 - 6 h 10 min

    Et alors !!! Si BOUTEFLIKA
    Et alors !!! Si BOUTEFLIKA veut mourir Président, accordons lui au moins cet honneur en reconnaissance de son passé de MOUDJAHID.




    0



    0
    Antisioniste
    4 mars 2014 - 5 h 07 min

    Salamou 3alikoum
    Je sais

    Salamou 3alikoum

    Je sais qu’il y’a 22 millions d’électeurs inscrit, c’est Mohemed Talbi directeur des libertés publique et des affaires juridique au ministère de l’intérieur qui l’a dit. Je sais que les signatures récolter pour et non pas par Bouteflika sont de l’ordre de 4 millions plus ou moins sur les 48 wilayas. Je sais qu’il y’a ceux qui préconisent ou appel au boycott de ses élections sous prétexte que le jeu est fermer. Je sais qu’il y’a beaucoup d’algériens/algériennes qui sont dans l’expectative dans cette phase ou des mises en scènes grotesques et ridicules au point que les citoyens/citoyennes auraient souhaitai que le ridicule soit mortel pour être débarrasser de ses escrocs. Qui par un concours de circonstances et l’appui d’une partie de notre peuple qui craint de voir l’Algérie basculer vers le chaos, ses escrocs ont réussie à nous prendre dans une situation d’otage en ce moment, comme vous dite Monsieur R Mahmoudi.

    MAIS 22- 5= 17 si je sais bien compté

    Cela ne devrait et ne doit pas nous faire baisser les bras, bon sang de bonsoir ! L’apparition de l’actuel chef de l’état hier au conseil constitutionnel face à cette honte que nous avons à supporter encore à la tête d’une de nos plus sensible et importantes institution national, n’est rien de plus pour les observateurs Algériens avisé qu’une des nombreuses tentatives que va faire l’actuel pouvoir pour faire bella figura comme disent les italiens.
    Les tenants du pouvoir actuellement sont aux abois, c’est eux qui sont tétanisé par la peur, ils enchainent erreurs après erreurs, même leurs arguments sont d’une nullité qui a des chances de rester proverbial, tel la comparaison de Monsieur faqaqir entre Madame Merkel et notre Fakhamatouhou. Il fallait l’oser cella la, mais ils osent tout en ce moment, car ils savent que l’idée subjectif qu’ils ont injecté et soutenu au sein du peuple, et qui consiste dans l’expression grotesque « le jeu est fermer » n’a pas donné les résultats attendu, et risque même de produire l’inverse de ce qu’ils souhaitent et veulent.
    Seul une mobilisation citoyenne responsable à tous les niveaux pour une compagne massive de sensibilisation pour un VOTE BARRAGE MASSIF le 17 avril est capable de nous libérer effectivement de cette bande de gangster bien habillé. D’ailleurs quelqu’un dont j’ai oublié le nom à bien dit « les hommes les plus propres sont les responsables des plus grandes TACHES » comprendra qui pourra ou voudra.
    Je reste convaincu que seul un vote massif le 17 avril pourra nous ouvrir le chemin vers le renouveau auquel nous aspirons en nous débarrassons de cette pseudo Elite qui nous tiens en otage et graduellement de ses hommes de mains dans nos institutions national.
    Le choix est simple ou on est des battants ou des battus tout le reste n’est que puéril phraséologie !




    0



    0
    memona
    4 mars 2014 - 3 h 38 min

    et il y en a qui nous chante
    et il y en a qui nous chante que le vote massif seul peut sauver le pays mais de qui se moque -t-on?? et celui qui nous le serine c’est dans une interview sur algérie patriotique




    0



    0

Les commentaires sont fermés.