Le clan s’auto-victimise

Par M. Aït Amara – Constatant l’échec lamentable de leur stratégie qui a consisté à envahir l’espace public jusqu’à en faire une propriété privée, les animateurs de la campagne électorale du président malade Abdelaziz Bouteflika font une virevolte subite. Du candidat jouissant de la suprématie que lui confèrent l’usage abusif et illégitime des moyens de l’Etat et les milliards qui coulent à flot, Bouteflika et ses six porte-voix n’ont plus d’autre choix que de se présenter comme des victimes face au… peuple ! A Béjaïa, hier, pendant que le très téméraire Abdelmalek Sellal était incapable de se rendre dans la ville, le candidat Benflis, lui, remplissait la salle à ras bord plus à l’est, à Batna. Voilà donc où en est, à sa deuxième semaine, la campagne du candidat à sa propre succession. Une question nous brûle les lèvres, depuis que Sellal et les cinq autres ménestrels au service des Bouteflika sont de plus en plus chahutés et malmenés : comment un président-candidat, qui affirme avoir répondu à la demande insistante du peuple pour sa réélection, fait-il encercler ses hommes par des troupes d’élites de la police et de la gendarmerie pour les protéger contre ce même peuple ? Comment un président-candidat qui se dit populaire au point de «devoir» rempiler, bien que gravement malade, pour respecter [son] «serment pour l’Algérie», cloître-t-il ses ministres dans un mini-Etat au Club des Pins alors qu’il s’enorgueillit d’avoir rétabli la sécurité dans le pays ? Il n’y a pas de doute que la campagne électorale de Bouteflika tourne au désastre. Et plus les jours passent, plus les citoyens sont saturés par les images et les discours d’un Sellal qui s’est vu – suite à un changement in extremis du candidat du système – refaire la même tournée dans les mêmes wilayas, deux fois de suite. Depuis, le clan présidentiel bricole une communication improvisée et, donc, forcément contreproductive, appuyée sur des chaînes de télévision pâle copie de l’ENTV, jusqu’à la gestuelle des présentateurs et au décor de la météo. La réaction vive et prompte de la direction de campagne de Bouteflika, hier, suite aux événements de Béjaïa, dont on ne sait pas s’ils seront suivis d’une enquête sérieuse pour remonter jusqu’aux véritables commanditaires (voir article, par ailleurs), confirme cette tendance à l’auto-victimisation. Elle fait suite à d’autres plaintes contre les militants de candidats rivaux qui perturberaient les meetings «spontanés» des représentants du candidat «indépendant» Bouteflika. L’allusion claire à Benflis trahit une panique en haut lieu devant ce qui s’apparente à un cheminement vers une débâcle quasi certaine le 17 avril. D’ici là, les rugissements terrifiants du début de campagne seront peu à peu remplacés par les miaulements terrifiés de fin de règne.
M. A.-A.

Comment (24)

    raselkhit
    7 avril 2014 - 8 h 32 min

    La mauvaise foi ne peut avoir
    La mauvaise foi ne peut avoir des limites et on le constate ici comme dans le reste d’une presse complètement et totalement fondée sur exclusivement le mensonge .Un journaliste de bonne foi pourrait éventuellement juste se balader dans n’importe quelle ville et village ou douar d’Algérie .Débattre avec le peuple et non les rejetons d’une petite bourgeoisie vivant à Hydra et comme le disait (allah yerhamou Amar Ouzganne) Ils veulent parler au nom du peuple et ils n’ont jamais mis les pieds à la Casbah en parlant de certain communistes .Un certain cafetier me disait hier Que ceux qui veulent manifester qu’ils viennent nous le dire ici à Bab El Oued ou à El harrach ou à Baraki car c’est nous qui avons payé le plus lourd tribu au terrorisme et à l’intégrisme à Audin il ne s’est rien passé Comptabilisons nos morts L’ANP a payé et nos enfants étaient appelés et servaient leur pays et leur Peuple au service national . Leurs enfants étaient planqués ou à l’étranger aprés avoir bénéficié d’études universitaires gratuites donc payées par le Peuple et se mettent aujourd’hui au service des étrangers au lieu de venir payer leurs dettes au Peuple Algérien
    Ceci nous rappelle étrangement la fameuse troisème force que voulait instaurer le Général .




    0



    0
    Patrouille à l'est
    7 avril 2014 - 7 h 38 min

    Il y’a des preuves et des
    Il y’a des preuves et des photos de voyous payes par le pouvoir pour discréditer l’opposition et c’est très grave …ils ont agressé un journaliste avec arme blanche pour justifier leur intervention a TIZI avec des gendarmes équipées pour une intervention interplanétaire surhumaine très très exagéré pour étouffer dans l’origine tout geste ( a toi benflis ) qui provient et qui gênerait le 4 mandat ils sont pire que le CHIITE Bachar assad .. Hier a tizi il y’a des milliers de policiers et les baltagues plus les ( hommes déguisés en supporteurs ) … Ce sui se passe avec l’argent sale est TOU (; amar)simplement horrible nous allons sombrer dhraa ,bessif oui nous coulerons bessif et ces baltagues et leurs sœurs et leurs belles mères couleront avec le Titanic ( Algérie ) a moins d’un sursaut des chawias parceque les kabyles du Djurdjura sont  » fatigues »




    0



    0
    Anonyme
    7 avril 2014 - 0 h 10 min

    A propos des réalisations en
    A propos des réalisations en Algérie

    ____

    Il serait naïf de penser que rien n’a été fait, en Algérie, en matière de réformes et de développement ou dans la lutte contre le crime économique ou organisé – que certains assimilent à des «règlements de comptes» lorsque l’État sévi ou bien à une «absence de l’État » s’il ne fait rien – mais il nous semble que les efforts sont en deçà des capacités disponibles surtout en matière d’utilisation des ressources humaines compétentes. On retient les grands projets structurants, les logements sociaux ou participatifs. Les écoles, les collèges et lycées sont partout ainsi que les hôpitaux ou centres de santé. Les universités ou centres universitaires existent dans la plupart des grandes villes. Tous les villages disposent de l’électricité et de routes qui les desservent. Diverses réalisations dans le domaine de l’alimentation des foyers en gaz, eau. Outre les constructions de routes et de rocades, la grande réalisation est l’autoroute Est-Ouest de 1200 Km. Le métro d’Alger mis en service et les projets de tramways programmés dans d’autres grandes villes etc. On peut ajouter la contribution de l’État dans l’achat des logements ou dans la résorption de l’habitat précaire et rural pour tous les citoyens avec 700 000 DA (soit 38 mois de salaire au SNMG). La médecine et l’éducation sont gratuites au niveau des structures de l’État. Les principaux produits sont subventionnés et les plus démunis reçoivent des aides régulières. Les filles non mariées sans emploi bénéficient d’une pension quand leur père décède. Les bidonvilles sont sur le point d’être éradiqués et les occupants sont relogés. L’aide des chômeurs par le financement de leurs projets dans le cadre de l’Agence de Soutien à l’Emploi de Jeunes (ANSEJ) et par la Caisse de chômage (CNAC) à concurrence de 1 milliards de centimes (132 000 dollars environ) mais aussi l’AGEM pour le micro-crédit. Construction de barrages, de retenues collinaires, de viaducs. Réhabilitation des infrastructures portuaires et aéroportuaires et bien d’autres actions tel l’augmentation du SNMG de 20%, la consécration de 40% du parc logement réalisé aux jeunes de moins de 35 ans etc. L’opposition existe malgré ses insuffisances et quelques blocages pour des raisons sécuritaires et parfois politiques aussi. Elle n’est pas « satellite » au pouvoir comme on l’incrimine. La liberté de la presse est réelle, elle n’est pas du tout «aux ordres» comme on l’accuse par ignorance ou intentionnellement. Il y a plusieurs personnalités civiles et militaires, qui ont été aux commandes de l’Algérie, qui ne cessent de critiquer le pouvoir, dans les journaux ou lors des conférences, pour son orientation et sa gouvernance.
    Comme il serait inconséquent de croire que les choses vont très bien ou très mal dans le sens, souvent sournois ou hypocrites, où l’affirment certains. Il y a des insuffisances par rapport aux capacités disponibles. Il reste encore le problème de chômage, cette maudite corruption qui s’est renforcée durant la « décennie noire », cette injustice dans l’accès à l’emploi et à la responsabilité, l’absence de communication, la persistance de la bureaucratie dans certains secteurs, le diktat des spéculateurs et des gros commerçants, l’insuffisance dans la qualité des services surtout dans les services sociaux et surtout la mauvaise utilisation des compétences. Il reste le renforcement du secteur pétrolier avec recherche de nouvelles ressources, la fragilité des entreprises du BTP du fait de leur taille et leur gestion, l’« enclavement » – bien qu’en croissance – du secteur de la téléphonie mobile qui importe tous ses équipements. Des insuffisances également sont enregistrées dans le secteur agro-alimentaire qui reste tributaire des produits importés. Pourtant, des indicateurs montrent un niveau satisfaisant dans les réserves officielles ou les dettes. Le FMI indique que l’Algérie est le pays le moins endetté des 20 pays de la région MENA avec une dette représentant 2% du PIB ; que ses réserves de changes officielles s’élèvent à 188,8 milliards de dollars. Cette institution estime qu’avec une inflation prévisionnelle fin 2011 de 4% et un taux de croissance hors hydrocarbures de plus de 6%, l’économie algérienne reste à l’abri des crises systémiques. Selon des informations de presse algérienne, des mesures pour relancer la machine à produire (l’entreprise) seraient engagées notamment relatives au soutien à l’investissement et l’emploi en ouvrant des lignes de crédits à long terme couplés d’abattement conséquents sur les charges sociales qui peuvent atteindre 90%, le remplacement du Crédoc (décrié par le patronat) par la “remise documentaire”, le rééchelonnement des créances bancaires des PME en difficultés, bonification des crédits d’investissement accordés aux PME et bien d’autres mesures incitatives. À l’APN, dernièrement le PM. Ouyahia, a fait observer que « l’Algérie … est cruellement en manque de savoir-faire, de technologie, de management moderne et de partenaires à même d’ouvrir demain d’autres marchés à des productions en association » qui peut le faire si ce n’est les compétences en « jachère ».
    Les compétences existent ; elles ne demandent que considération et protection. L’État doit leur offrir les conditions de leur épanouissement et les mettre au service de leur pays qui ne peut qu’en tirer avantages et bienfaits. On verra alors la réaction du peuple qui n’aspire qu’au bien-être et à la sécurité ainsi que l’attitude de ces opportunistes de tout horizon s’ils y trouvent encore matières à leurs funestes projets et enfin ce qu’est la bonne gouvernance.




    0



    0
    Anonyme
    6 avril 2014 - 23 h 06 min

    Hour
    __
    Non, nous vivons une

    Hour
    __

    Non, nous vivons une période normale. Des plus normale. Il se trouve que certains font du tapage et frappe du tambour pour faire peur afin de pousser les citoyens à voter pour leur candidat pour certains, à boycotter pour d’autres. Ils menacent même de fomenter des troubles « démocratiquement »
    Le comble c’est que les citoyens dans leur majorité, à part quelques lobotomisés de Béjaia, ne les écoute pas.




    0



    0
    gibs
    6 avril 2014 - 22 h 05 min

    les troubles obsessionnels
    les troubles obsessionnels compulsifs kabyliens de bouteflika et de son groupe de crapauds maro-shit.boukenziza est intelligent sauf quand il sagit de kabyliens les aliens! il est la nasa qui les intercepte!




    0



    0
    Antisioniste
    6 avril 2014 - 18 h 35 min

    Salamou 3alikoum
    Apres la

    Salamou 3alikoum

    Apres la Crimée, c’est au tour des villes de Donetsk et Odessa qui revendique la même chose Obtenu par la Crimée. Il faut reconnaitre que Poutine a non seulement mis la dragée très haute au étasunien et leur OTAN, mais qu’il sait parfaitement bien ce qu’il fait. Ah que j’aurais aimé avoir quelqu’un comme vous comme président de mon pays Monsieur Poutine.
    On nous dit « les apôtres de fakhamatou » que le chef d’état actuel malade et sortant, qui est plus lucide que nous tous/toutes réunie, qu’il va bientôt daigner s’adresser à nous les gueux et bouseux que nous sommes, Allahou Akbar ! Ou Alleluia ! Comme disent les chrétiens.
    Que va-t-il pouvoir nous dire ? Va-t-il nous parler des dangers/risques qui nous entourent ? Ou ce que nous risquons d’encourir dans le cas où nous ne voterons pas pour lui qui est en mesure et est capable de stopper un tsunami rien que par son regard, et ses phrases que nous avons encore du mal à en comprendre la signification et le sens « vu notre condition et notre insignifiant niveau » ?
    Peu nous importe Monsieur le chef d’état candidat/sortant ce que vous allez nous dire en live, en différer, ou par correspondance. C’est à vous de nous écouter et de comprendre ce qu’on ne cesse de vous dire et répéter, à vous et ceux qui vous entourent ainsi que vos laudateurs/laudatrices gavé par vos largesses puisées dans les biens des gueux et bouseux que nous somment, c a d NOUS LE PEUPLE !
    Apres votre discours de Sétif ou vous nous avez leurrer/tromper tous/toutes par votre TAB DJNANNA vous avez osé mettre des incompétents notoire, mais sans aucun doute fidèle à votre fakhamatoukoum, dans les postes les plus stratégique du pays non pas pour assurer une transition pacifique et civilisé par un scrutin libre et transparent ou vous n’alliez pas vous présenter tel que même les bonobos l’ont compris à travers votre discours de Sétif. Mais pour parer à toute éventualité contraire à votre intention préméditer bien avant votre AVC, qui à lui tout seule et largement suffisant pour vous mettre hors course lors de ses élections ou vous vous êtes « présenté » au peuple Algérien par procuration et par correspondance, c’est, je vous l’accorde le summum de l’audace, pour ne pas dire de la bêtise, zut alors je l’ai dit !?
    Les mise en scènes grotesques, les bus bourré de figurants qui parcourt le pays derrière vos apôtres qui apporte votre bonne parole encadrer par des bataillons des forces de l’ordre « qui n’ont rien demandé » mais qui sont obligé d’obéir aux ordres reçu, toute cette risible et triste mascarade ne vous sera d’aucune utilité ni ici-bas ni dans l’au-delà.
    10 jours nous séparent de ce scrutin aussi tumultueux que risqué par votre faute Monsieur Abdelaziz Bouteflika. Car vous nous avez menti, et vous voulez contre vents et marées vous imposé à nous comme seul Homme valide et valable de ce pays qui regorge d’HOMMES ET DE FEMMES plus jeunes plus apte et plus valide et valable que vous et vos laquais « et je suis généreux de les nommer ainsi ».
    La majorité du peuple algérien va aller voter le 17 avril, et ce n’est pas pour vous que cette majorité va voter, ça vous le savez !
    La majorité du peuple algérien sait que la fraude est déjà entamée dans ce processus, mais elle va comme même aller voté, et cela vous le craignez !
    La majorité du peuple algérien ne reconnaitra pas votre victoire lors de ses élections, et vous êtes responsable de ce qui en découlera si vous ou votre entourage osent essayer de nous la refaire à l’envers.
    La patience du peuple algérien est grande voire mythique mais sa colère est titanesque, la balle est dans votre camp Monsieur Abdelaziz Bouteflika, je vous souhaite d’avoir un éclair de conscience patriotique et responsable, afin d’éviter le pire à ce pays et se peuple qui vous a tolérer pendant 15 ans.




    0



    0
    Hour
    6 avril 2014 - 16 h 49 min

    Nous vivons un moment
    Nous vivons un moment particulièrement critique dans l’histoire de notre pays. Le seul moment auquel je pourrait le comparer est la période pré révolutionnaire à Novembre 1954. A cette période des hommes clairvoyants et courageux ont créer le F.L.N et ont demandé à toutes les mouvances idéologiques de se fondre dans le front avec pour objectif l’indépendance nationale. Aujourd’hui il me semble que toutes les bonnes volontés qui souhaite un vrai changement et l’émancipation du peuple Algérien doivent s’unir comme se sont unis nos parents et nos grands parents pour dégager la France de notre Pays. Notre objectif aujourd’hui est dégager ce parasite de mafia politico financière qui s’accroche aux pouvoir par tout les moyens afin de pas être juger pour tout leurs crimes. Je vous assure que les clans aux pouvoirs paniquent comme jamais auparavant et il ne tient qu’a nous d’être à la hauteur de ce moment que l’histoire nous impose.




    0



    0
    Hour
    6 avril 2014 - 16 h 12 min

    Les termes employés
    Les termes employés aujourd’hui par le pouvoir Sellal and co pour désigner ceux qui sont le mandats de la honte, sont les mêmes qu’employa KADAFI, MOUBARAK, ZINE EL ABIDINE…..Cela me conforte dans l’idée que c’est le début de la fin pour cette mafia politico-financière.




    0



    0
    Sawt
    6 avril 2014 - 15 h 14 min

    Mr.M.A. A: vous savez si bien
    Mr.M.A. A: vous savez si bien dire les choses et c’est un plaisir de vous lire !
    – Cela a été également dit par beaucoup de personnalités et relevés par des journaux « indépendants »
    – Quant aux citoyens -beaucoup certainement – ils en ont marre de ce charivari quinquennal et n’en pensent pas moins mais eux n’ont pas d’autres choix que d’entendre ces litanies éculées même s’ils ne le désirent pas !
    Effectivement ils ont le même comportement que celui du temps du parti unique qu’ils veulent sans doute réinstaurer, mais avec des moyens autrement plus importants et modernes mais qu’ils utilisent en s’époumonant comme s’ils avaient des  » zornas » .
    Heureusement qu’ils y a des journaux qui sont de petites fenêtres permettant de respirer un peu d’air frais ! (Comme AP qu’il faut saluer pour son caractère démocratique même si parfois certains de mes commentaires (tout à fait corrects et sérieux ne sont pas publiés)
    Que peut-on dire de plus que M. Antar : Général à la retraite Professeur de médecine
    « …Arrêtez la mascarade !
    Monsieur le vice-ministre de la Défense,
    Monsieur le chef du DRS… »
    (Tous les Présidents n’étaient-ils pas des Militaires avec la qualité d’ancien moudjahid ? )
    Si, eux n’entendent pas qui d’autres peut le faire ? L’APN, le conseil de la Nation, l’UGTA? l’UNFA, l’ONEC etc. ? Les lilliputiens politiques ?




    0



    0
    Sawt
    6 avril 2014 - 14 h 52 min

    cela a été dit par beaucoup
    cela a été dit par beaucoup de personnalité,les citoyens n’en pensent pas moins mais eux n’ont pas d’autres choix que d’entendre même s’ils ne le désirent pas !
    Effectivement ils ont le même comportement que celui au temps du parti unique avec des moyens autrement plus importants et modernes qu’ils utilisent en s’époumonant de la maniéré que s’ils avaient des  » zornas » .
    Heureusement qu’ils y a des journaux – qui sont de petites fenêtres permettant de respirer un peu d’air frais ! ( comme AP qu’il faut saluer pour son caractère démocratique même si parfois certains de mes commentaires (tout à fait corrects et sérieux ne sont pas publiés)
    que peut-on dire de plus que M. Antar : Général à la retraite Professeur de médecine
    « …Arrêtez la mascarade !
    Monsieur le vice-ministre de la Défense,
    Monsieur le chef du DRS… »
    (tous les Présidents n’étaient-ils pas des Militaires avec la qualité ancien moudjahid ?
    Si eux n’entendent pas qui d’autres peut le faire ?l’APN, le conseil de la Nation, l’UGTA? l’UNFA, l’ONEC etc. ? les lilliputiens politiques ?
    le peuple !




    0



    0
    le bejaoui
    6 avril 2014 - 14 h 35 min

    BOUTEFLIKA DEGAGE! AHMED
    BOUTEFLIKA DEGAGE! AHMED DEGAGE!
    NASSER DEGAGE!
    FELONS CASSEZ VOUS!




    0



    0
    Anonyme
    6 avril 2014 - 14 h 28 min

    NE PAS SE TROMPER
    __
    BENFLIS

    NE PAS SE TROMPER
    __

    BENFLIS comme Bouteflika c’est le FLN (« indépendant » n’est qu’une tactique). C’est les 2 faces de la même médaille. Il défendent le même régime RENTIER qu’ils ne sont pas prêt de changer. L’un ou l’autre c’est le même système.
    On vous fait croire que c’est différent. FAUX!
    La différence c’est que BENFLIS est un incompétent contrairement à Bouteflika qui est plus expérimlenté et plus intelligent!
    Si l’on ne comprend pas cela c’est que l’on est vraiment idiot!!




    0



    0
    Benzaim BOUKAHIL
    6 avril 2014 - 14 h 11 min

    Benzaim Boukahil
    Il s’agit

    Benzaim Boukahil

    Il s’agit d’une longue contribution de ma part (autocensuré par rapport à la version originale). Je vous la transmet pour avoir bonne conscience.

    Titre: LANGUE DE BOIS ET DOUBLE « CULTURE »: DES RATÉS DE LA CULTURE ALGÉRIENNE AUX ÉCHECS DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION DU CLAN PRÉSIDENTIEL.

    Bonjour à tous. Je souhaite longuement réagir à propos de l’incendie de la maison de la culture de Béjaia et de la condamnation des événements par le clown Abdelmalek Sellal ainsi que sur le drame de la caserne militaire de BEJAIA.

    L’incendie de la maison de l’inculture : Sur ce ce point, je tiens 0 vous faire part d’une certitude, cet incident constitue sans aucun doute une manipulation honteuse des baltaguias du clan présidentiel et par conséquent une vengeance des autorités d’Alger qui n’ont pas appréciées l’accueil et l’hospitalité légendaire des BOUGIOTES à leur homme de main!

    En effet, il est une réalité flagrante qui joue en faveur du peuple de Bejaia: il n’y avait que trois voitures qui furent brûlées au début et c’était celles des fossoyeurs de l’ENTV! Et maintenant c’est toute la maison de l’inculture QUI BRULE SOIT DISANT? Comment cà? De qui se moque t’on? ! Les pompiers que faisaient t-ils et pourquoi la police anti émeute a t-elle laissé la situation dégénérer? Elle a prouvé comme à Tizi Ouzou que si elle voulait empêcher les rassemblements elle en était capable, en arrêtant à tour de bras les manifestants aujourd’hui même devant la maison de la culture de TIZI. Alors pourquoi ce deux poids deux mesure à Bejaia?

    Je vous affirme sans détour que c’est un coup de pub du clan présidentiel, visant juste  » à se victimiser aux yeux de l’opinion internationale » et à taxer les bedjaouis d’extrémisme c’est tout… Et pour dire aux observateurs : « nous le clan Bouteflika on est contre la violence, on respecte la démocratie…. » mais c’est une ruse de ces chiyatines!

    Comment peut on se réclamer de la Démocratie et du débat démocratique lorsque Sellal a lui même dit qu’il allait écraser les opposants à Bouteflika comme des « moustiques avec du bégon », que Benyounes quant à lui les menace de représailles après le 17 avril et qu’enfin, Bouteflika viole de son coté sans honte la loi électorale depuis le début de la campagne électorale? C’est ça leur démocratie?

    LES BALTAGUIAS DU CLAN PRÉSIDENTIEL VIOLENT QUOTIDIENNEMENT LA LOI ÉLECTORALE LA PREUVE: Que font les Posters du candidat fantôme sur un édifice public : cette soit disant maison de la culture de Bejaia ? N’ont ils pas lu les articles suivant du code électorale?

    Art. 195 : Des surfaces publiques réservées à l’affichage des candidatures sont attribuées équitablement à l’intérieur des circonscriptions électorales. Toute autre forme de publicité en dehors des emplacements réservés à cet effet, est interdite.

    Art. 160 : Loi électorale : l’utilisation des biens ou moyens de l’administration ou des biens publics au profit d’un parti politique, d’un candidat ou liste de candidats est interdite.

    Art. 195 : Des surfaces publiques réservées à l’affichage des candidatures sont attribuées équitablement à l’intérieur des circonscriptions électorales. Toute autre forme de publicité en dehors des emplacements réservés à cet effet, est interdite.

    Art. 160 : Loi électorale : l’utilisation des biens ou moyens de l’administration ou des biens publics au profit d’un parti politique, d’un candidat ou liste de candidats est interdite.

    EST CE LA LEUR CONCEPTION DE LA DÉMOCRATIE? Ceux qui violent quotidiennement les droits du peuple algérien n’ont pas de leçon de démocratie a nous donner! Personne ne tombera dans le piège!

    Quant à la culture? Vous osez parlez de culture en Algérie, mais quelle culture?

    Dans un pays ou le ministre de la culture, la GRISETTE DE SERVICE la Khalida Toumi, préfère protéger les droits d’auteur de cheb khaled en traquant les revendeurs de cd gravés et en leur confisquant leur copie et leur moyens de survivre alors que ce marocain s’allie et chante pour des traîtres qui ont faillit brûler le pays tout entier à in amenas pour leur propre intérêts, en lieu et place de leur offrir de véritables espaces culturels …. En 12 ans de fonction, aucun cinéma n’a été construit, pas un parc d’attraction (ou très peu et à l’initiative du privé et réservé à une caste bien particulière d’algériens)! En Algérie il y a un ministère de la culture mais malheureusement rien n’est fait pour permettre aux pauvres algériens de décompresser et d’accéder à ce droit universel qu’est la culture « audiovisuelle »…..bref pour enfin pouvoir souffler un peu et tourner la page de l’intégrisme religieux!

    Mais non, au pays de Bouteflika, on préfère construire des mosquées à 2 milliards de dollars, des autoroutes qui tombent déjà en ruine à cause de la voracité de Amar GHOUL, qui ment aux algériens autant qu’il ment SUR SON CV, et on préfère construire par ci par là pour se donner bonne conscience, des maisons de l’inculture et voilà tout…..

    Je vous dit: leur culture à deux vitesses, celle de TOUMI aux algériens, et celle de BOUTEFLIKA à ses amis du CLUB DES PINS, et bien ils peuvent tous se la mettre ou je pense!

    Moi Benzaim BOUKAHIL, je soutiens ouvertement tous les revendeurs de cd piratés en Algérie car avec un salaire minimum de 15000 ou 20000 dinars (100-150 euro par mois) les algériens n’ont pas le salaire de cette sinistre « grisette » de service pour pouvoir se payer des disques pourris de Khaled le traitre rossignols qui s’affichent à 15 euro à la FNAC, et encore moins de pouvoir investir dans des logiciels grands publics dont le prix dépasse à lui seul très largement le salaire moyen d’un ménage algérien…

    C’est un fait avéré et tragique qui perdure depuis l’indépendance, les algériens n’ont aucun accès à la culture depuis 1962, donc leur seul moyen de rester  » a la page » culturelle leur est offert non pas par cette grisette de service payée 4000 euro par mois à rien foutre depuis 12 ans mais par de petits revendeurs à la sauvette qui tentent de SURVIVRE en vendant pour une somme modique la plupart du temps (100 dinars le DVD, 70 centime d’euro), des copies de films de piètre qualité, de la musique ou des jeux ou logiciels qui leur seraient tout simplement inaccessible en version originale à ces pauvres laissés pour compte de la culture audiovisuelle internationale!

    En effet, tous le monde peut aisément constater que la plupart des revendeurs algériens sont des pères de familles ou des jeunes sans emplois qui ont ouvert ce genre de petits commerce ou tenant des cybercafés ne leur permettant même pas de joindre les « deux bouts », en plus du fait de n’offrir à leur client qu’ une piètre qualité de connexion internet, ces petits « pirates » souffrent qui plus est des coupures d’électricité excessivement fréquentes dans un pays pourtant plus riches en ressources naturelles que la France, qui exporte du pétrole brut, mais importe de l’essence raffinée…PARADOXALEMENT!

    Madame Toumi POUR FAIRE PLAISIR AUX IMPÉRIALISTES ET A SES MAITRES FRANÇAIS, qui ont pillés sans vergogne l’Afrique et l’Algérie pendant des siècles, s’adonne à son sport préféré avec L’ONDA (http://www.vinyculture.com/vers-la-fin-du-piratage-tolere-en-algerie/) et préfère donc traquer les petits pirates algériens pour faire plaisir au directeur de Microsoft Algérie et à la prostituée culturelle CHEB Khaled qui exige qu’on « le laisse chanter » et qu’on « le laisse être fier de son président grâce à qui tous le monde peut désormais BOIRE UN WHISKI en Algérie »….

    Ainsi, au nom du sacro saint « DROIT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE des auteurs algériens et des majors américaines, de ces algériens qui se prostituent sur les plateaux tv occidentaux et qui veulent venir imposer leur loi aux algériens démuni, sans doute pour engranger plus de bénéfice qui « leur permettront de boire plus de WHISKI au pays de BOUTEFLIKA », voilà à quel sport comique notre « sinistre de l’inculture » s’adonne à ses heures perdues!

    Vous tous qui me lisez, vous savez bien que je suis un homme de droit, le droit je l’ai étudié, et même maitrisé avec un génie telle que les ennemis de mon peuple ont préférés mettre un TERME A MON ENVOL professionnel en m’empêcher de m’accomplir socialement dans les conditions honteuses que vous connaissez tous désormais depuis le 29/12/2011. Je suis suffisamment bien placé pour vous dire que la France pourtant terre des droits de l’homme ne respecte pas les droits des algériens (j’en suis la preuve ) et pire, j’affirme qu’il est totalement aberrant de sa part comme de celle des multinationales américaines de faire pression sur une grisette de service, afin de la forcer à faire respecter un droit « moderne » dont toute les sociétés bien développé doivent se doter je ne le nie pas (le droit de la propriété intellectuelle) dans un pays aussi archaïque que l’Algérie ou le DROIT TOUT COURT N’EXISTE PAS, ou les gros voleurs sont des Rois impunis, et ou ont préfère détruire les « marchandises gravés » de petits algériens sans défense que l’on fait passer pour des méchants « voleurs de propriété intellectuelle » pour le plaisir des GAULOIS ET DES ARABES DE SERVICES en sus des majors américaines….

    Mais je vous pose une question légitime : QUI SE SOUCIE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ DES ALGÉRIENS qui voient leur patrimoine nationale spolié par des revendeurs véreux d’objets d’arts souvent avec la complicité des autorités locales, je songe ici au masque de GORGONE qui vient tout juste de rentrer au pays après de longues années d’absence….?

    Qui défends les intérêts et les droits les plus élémentaires du peuple Algérien face aux multinationales qui spolient et qui pillent avec l’aide de Bouteflika et son frère et KHELIL , les richesses de ce pauvre peuple, au point de faire aujourd’hui de l’Algérie un cas a part dans le monde : ou on produit et exporte du brut, mais ou on importe de l’essence!

    AWESOME isn’t it?

    Qui défends les intérêts de l’Algérie face à la France qui elle NE SE PRIVE PAS de PIRATER à visage découvert les systèmes informatiques les plus sensibles de notre pays depuis 2009 comme cela a été révélé par la presse algérienne récemment?

    Comment osent ils ensuite venir jusque chez nous, terre des hommes libres, pour forcer la grisette de service à faire respecter un droit de la propriété qu’ils n’hésitent pas à violer depuis des siècle en Afrique QUANT A EUX ….?

    Ainsi on a le droit de se faire pirater PAR LA FRANCE sans broncher en Algérie, et de son côté la grisette de service Khalida Toumi préfère traquer les petits pirates algériens et détruire leur marchandise alors que c’est leur seul moyen de subsistance!

    Alors svp, après cela, arrêtez de nous casser les pieds messieurs les baltaguias du clan présidentiel,en parlant injustement de « culture » pour qualifier ces pseudos maison! Quand on pense que les somaliens ont un débit internet de 20 méga aujourd’hui sans avoir nos richesses, parler de culture en Algérie c’est se foutre de la gueule du monde!

    Vous et vos enfants avez droit d’accéder à la véritable culture en occident ou vos enfants vivent dans l’opulence et dilapident l’argent détourné ou injustement perçu par vous même, mais les algériens du bled doivent quant à eux se contenter de bibliothèques pourri et de maison de « l’inculture »….

    Cette incendie dans cette maison de l’inculture, je vous dit que c’est un coup réalisé par des gens proches de ces chiaytines, des voyous payés par le clan de la honte qui se sont introduit parmi les manifestants à BEJAIA pour salir la revendication légitime du peuple de béjaia :ils sont forts les chiyatines croyez moi! Ils procèdent comme la France en 1956 pour semer le désordre dans les rangs du FLN historique, ils infiltrent nos rangs par des agents à eux et leur donne l’ordre de tout casser pour discréditer notre lutte ! Leur maître français ils ont fait pareil en 1956 avec l’opération oiseau bleu mais Krim Belkacem les a ridiculisé car il a été plus rusé qu’eux !

    Je vous affirme sans détour : oui en Algérie on peut brûler une maison de l’inculture et la reconstruire sur des bases saines mais ces félons veulent quant à eux brûler le pays tout entier, or on a qu’un seul pays ! Nous avons de l’argent on la reconstruira cette maison de l’inculture, cent fois plus belle s’il le faut! Mais notre pays une fois qu’il l’auront dépecer morceaux par morceaux pour le donner aux français et aux américains, qui donc nous le rendra? Khaled? Smain? Khider? La Kenza Farah ?

    SUR LE DRAME DE LA CASERNE MILITAIRE DE BEJAIA:

    UNE MAISON BRULE ET ALORS?

    Arrêtons de dramatiser pour un non événement! Des innocents sont morts dans le Mzab (et cela risque de continuer) par la faute de Said Bouteflika et personne ne s’en est ému outre mesure à Alger, des présidents en exercice vous humilient en public devant des sionistes et Sellal ne dit pas un mot et aujourd’hui il accuse Ali benflis d’être le commanditaire des émeutes de Béjaia….

    Récemment un jeune de 22 ans s’est fait tabassé à mort (multiples fractures sur le corps) dans une caserne de Bejaia, mais personnes à Alger ne s’en émeut outre mesure chez le clan présidentiel. Normal, il ne s’agit pas des deux enfants de Said, ni des trois « bons a rien » de SAADANI.

    Pire, on vois Monsieur SELLAL se plaindre et pleurer de l’accueil qui lui fut réservé à BEJAIA, mais qui pleur ce gamin de 22 ans fauché a la fleur de l’age? Sa pauvre mère qui est venu le récupérer dans son cachot ou il fut enfermé trois jours durant dans le COMA! Il finira par décéder il y a trois jours a l’hôpital. Tout cela pour une histoire de refus de dispense de service nationale, lui le pauvre qui pourtant venait de subir une opération chirurgicale très délicate il y a à peine deux mois de cela, REGARDEZ COMMENT ON LE TRAITA DANS LES CASERNES DE L’A.L.N HISTORIQUE!

    SELLAL qui a fraudé pour sa dispense na pas eu droit au même traitement de la part de GAID SALAH, et il ose se plaindre après cela de quelques insultes à BEJAIA, et d’un manque de culture démocratique chez les kabyles? N’ont il pas honte?

    Qui va consoler cette pauvre mère de famille?

    J’exige la cour martial et le limogeage sans tarder des criminels lâches qui se sont rendu coupable de torture et acte de barbarie sur la personne de ce pauvre jeune fauché à la fleur de l’âge! Ils l’ont tabassés et laissé pour mort seul dans un cachot pendant trois jours! C’est un véritable crime contre l’humanité à mes yeux!

    Les provocateurs du clan présidentiel n’ont vraiment aucune dignité, tous les arguments sont bons pour les fossoyeurs et violeurs des principes les plus élémentaires de la démocratie !

    Vive les Bedjaoui! Les hommes qui ont prouvés par leur comportement héroïque que l’on peut faire reculer ces mafieux au service de la France, ils croyaient faire peur au peuple avec leur menace et regardez leur lâcheté aujourd’hui! Même entouré d’agents des forces spéciales de la gendarmerie aux ordres de Bouteflika, ils fuient comme des lâches face au peuple car ils savent qu’ils ont perdu toute légitimité !

    Les événements de BEJAIA sont de nature historique, ce fut véritablement une journée historique et le peuple algérien, kabyle en tête, a prouvé au monde entier que l’on peut libérer le pays de ces félons ! BOUGIOTES: Merci infiniment de leur avoir fait rebrousser chemin! Que Dieu vous protège et vous bénisse car vous êtes des vrais héros, les dignes héritiers de Amirouche et Belgacem! Vous me redonnez espoir en la grande Algérie souillée par les traîtres de oujda au service des gaulois!

    JE SUIS FIER DE MES FRÈRE BEJAOUIS!

    QUE DIEU VOUS PROTÈGE ET VOUS RENDE VICTORIEUX!

    Les géants algériens c’est vous, les nains c’est eux, encore une fois vous leur avez prouvé!

    LA PRESSE AUX ORDRES MENT : le MAK n’a strictement rien a voir avec cela, c’est un soulèvement populaire spontané qui rejette la forfaiture de BOUTEFLIKA et la félonie de SON CLAN rapace AU SERVICE DE LA FRANCE et des impérialistes!

    Les KABYLES SONT DE VRAIS PATRIOTES ET ILS LE DÉMONTRENT ENCORE AUJOURD’HUI DEVANT LES YEUX DU MONDE ENTIER…ET CROYEZ MOI CE N’EST QU’UN DÉBUT!

    BENYOUNES NE NOUS IMPRESSIONNE PAS AVEC SES MENACES!

    PUISSE DIEU SOUTENIR CETTE MÈRE DE FAMILLE DANS SA SOUFFRANCE!

    ENQUÊTE ET SANCTIONS CONTRE LES CRIMINELS DE LA CASERNE MILITAIRE DE BEJAIA!

    Nous l’exigeons!

    COUR MARTIALE!

    Benzaim BOUKAHIL




    0



    0
    El Moudjahed
    6 avril 2014 - 13 h 56 min

    C’EST LE DEBUT DE LA FIN D’UN
    C’EST LE DEBUT DE LA FIN D’UN REGIME DE LA FRAUDE ,DU MENSONGE,DE LA CORRUPTION ,DE LA RAPINE,DE LA FAMILLE,DES AMIS ET DES LARBINS,DES TRAITRES A LA PATRIE EN SOMME!
    VOYONS QUE LE PEUPLE EST ENTRAIN DE BASCULER VERS BENFLIS,EN GRONDANT QUE LA FRAUDE NE PASSERA PAS,ILS PANIQUENT LES PAUVRES,ILS JOUENT AUX VICTIMES,COMMENT UN CANDIDAT INDEPENDANT,N’AYANT QUE SES CONVICTIONS PEUT IL TERRORRISER TOUT UN APPAREIL D’ETAT EN SERVICE COMMANDE AU PROFIT D’UN CANDIDAT ABSENT,TOUT SIMPLEMENT PARCE QU’A PART LA FRAUDE ET LA CHKARA,ILS NE SAVENT RIEN FAIRE!
    DES INCAPABLES,VOLEURS,VOULANT ECRASER UN PEUPLE QUI COMMENCE A PRENDRE CONSCIENCE DE SA FORCE!
    WAZA HAKA EL BATEL,INA EL BATEL KANA ZAHOUK!
    ALLAH YERHAM ECHOUHADA ET TAHIA EL DJAZAIR,TERRE DES HOMMES!




    0



    0
    ahmed
    6 avril 2014 - 12 h 50 min

    L’art de rendre la victime
    L’art de rendre la victime coupable est une des techniques de la manipulation !
    La faute est dans le clan de l’anti 4ème mandat de Bejaia. Ils ont été anti démocratiques et violents ; exactement comme les obscurantistes du FIS qui empêchaient les démocrates de faire leurs meetings (eux au moins ils le faisaient sans violence comparé à ce qui s’est déroulé à Bejaia).
    Il fallait condamner cet acte et non faire diversion en rendant la victime coupable ou en présentant cette dernière comme principale bénéficiaire de cette violence. Cette attitude, qui cache un échec, est malhonnête. Qui sont ici les fossoyeurs !
    Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements que l’on souhaite…dont la violence !
    Nos citoyens doivent savoir qu’il s’agit de querelles pour des intérêts, pour des privilèges, pour le pouvoir. Pour ces raisons, ils doivent être vigilants, ne pas se laisser entrainer dans des conflits qui nuisent au pays ; en se gardant d’écouter les discours catastrophiques ou le chant séduisant des sirènes !




    0



    0
    qu'importe
    6 avril 2014 - 10 h 50 min

    en examinant les élections ,
    en examinant les élections , sur une période récente, de plusieurs pays on se rend compte que des troubles de ce genre pendant les élections ont toujours favorisé le pouvoir en place.




    0



    0
    RAMO
    6 avril 2014 - 10 h 04 min

    LE RETOUR DE MANIVELLE,
    IL

    LE RETOUR DE MANIVELLE,
    IL FUT UN TEMPS OU IL FAISAIT PRESQUE L’APOLOGIE DU TERRORISME EN DISANT QUE SI IL AVAIT EU LE MÊME AGE IL AURAIT FAIT PAREIL,JUSTE
    APRÈS SA PRISE DE FONCTION EN SE CROYANT BIEN MEILLEUR QUE LES AUTRES EX RESPONSABLE DE L’ÉPOQUE EN LES ACCUSANT PRESQUE DIRECTEMENT DE TOUS LES MAUX,LA QUESTION SUIVANTE QUELLE EST LA DIFFÉRENCE EN EUX ET LUI?




    0



    0
    Benzaim BOUKAHIL
    6 avril 2014 - 9 h 24 min

    Monsieur je vous en supplie

    Monsieur je vous en supplie enquêtez sans tarder sur l’incident de la caserne de béjaia de graves dépassements ont été perpétrés par des soldats indignes qui ont tabassés à mort un jeune de 22 ans originaire de Annaba et qui était inapte au service, aujourd’hui sa mère le pleure dans le cercueil !

    J’exige la cour martial et le limogeage sans tarder des criminels lâches qui se sont rendu coupable de torture et acte de barbarie sur la personne de ce pauvre jeune fauché à la fleur de l’âge! Il l’ont tabassés et laissé seul dans un cachot pendant trois jours!

    Que dit Sellal lui qui a fraudé pour sa dispense de service : personne ne la battue à mort lui alors comment peut il trouver le courage de se plaindre du traitement subi à béjaia?

    Cette histoire peut avoir de graves répercussions à Annaba c’est très dangereux !

    Enquête et sanction nous l’exigeons !




    0



    0
    Abou Stroff
    6 avril 2014 - 9 h 22 min

    espérons que le début de la
    espérons que le début de la fin de la domination de la marabunta qu’incarne notre bienaimé fakhamatouhou soit AUSSI ET SURTOUT le début de la fin du système basé sur la prédation qui nous a avili et réduit à de simples tubes digestifs ambulants incapables de comprendre notre passé, de vivre notre présent et d’anticiper notre avenir. espérons que les soubresauts que nous constatons, au moment présent, soient le prélude à la métamorphose de l’algérien lambda, laquelle métamorphose le fera passer d’un simple tube digestif à un citoyen à part entière malgré l’absence des conditions objectives pour ce passage. l’histoire est cependant pleine de « miracles » (qui aurait prédit la chute du Shah d’Iran, de Moubarek d’Egypte, de Guaddafi de Libye, etc..). en d’autres termes, si une étincelle peut mettre le feu à toute une plaine, que la plaine soit celle où broutent tous les prédateurs qui nous gouvernent et dont le parrain est notre bienaimé fakhamatouhou national.




    0



    0
    Anonyme
    6 avril 2014 - 9 h 01 min

    Une chose est certaine
    Une chose est certaine aujourd’hui : le pays est en train de basculer pour Benflis. Les Algériens se rendent compte qu’un vote « utile » ou un vote « sanction » sont plus productifs que l’abstention. L’essentiel c’est de se débarrasser par tous les moyens du pouvoir mafieux en place, ensuite on lavera notre linge en famille et les Algériens arriveront à s’entendre par le dialogue et la concertation, qui ont fait défaut sous le règne autocratique de Bouteflika, pour une sortie de crise.
    Vous me direz : et la fraude qui se prépare ? La détermination des Algériens la mettra en échec pacifiquement ou par la force.




    0



    0
    contrelafitnadansenalgerie
    6 avril 2014 - 8 h 44 min

    Vous n’arretez pas de
    Vous n’arretez pas de critiquer l’Algérie et son gouvernement et si vous n’êtes pas heureux (…) dégagez avec votre Bakaka et laissez nous




    0



    0
    Anonyme
    6 avril 2014 - 8 h 26 min

    c’est les gens du clan eux
    c’est les gens du clan eux memes qui ont fomenté cette attaque!!!




    0



    0
    salim
    6 avril 2014 - 7 h 55 min

    Ils sont là pour se servir et
    Ils sont là pour se servir et non défendre les intérêts de la Nation et l’honneur de l’Algérie de son armée et de son histoire de la lutte de libération.

    Toute cette défaillance et ses attaques en règles constatées par les citoyens même au fil des jours précédents,dénotent qu’il y a des gens de la pire espèce en haut lieux, pour ne pas dire autre chose.

    Même l’APN est pleine de ce ramassis qui ronge l’ossature comme des mites, au lieu de construire une nation forte et stable ils participent à la curée.

    Aux citoyens de ne pas user de violences, mais de voter utile et savoir à qui donner sa voix.




    0



    0
    Rabah
    6 avril 2014 - 7 h 44 min

    Le mot du jour : vitesses
    Ce

    Le mot du jour : vitesses

    Ce sont les baltaguias des aventuriers du clan présidentiel, qui veulent humilier l’Algérie et le peuple algérien en leur imposant par la force et la fraude massive, leur candidat, qui est pourtant, depuis son AVC du 27 Avril 2013, dans l’incapacité physique, mentale et morale d’assumer ses fonctions, qui ont mis le feu à la maison de Culture pour se faire passer pour des victimes alors que ce sont eux les premiers responsables de la détérioration de la situation dans notre pays, qui ne fait hélas que commencer.

    Si eux n’ont pas de marche arrière, comme le répètent, avec un air de défi insensé, Ghoul et Sellal ; le peuple algérien, lui, n’a aujourd’hui ni marche arrière ni point mort.

    Il va continuer à avancer inexorablement car c’est l’histoire qui veut cela et il écrasera sous sa roue géante tous ceux et celles qui osent lui résister en allant à contre sens de l’histoire !




    0



    0

Les commentaires sont fermés.