Un défi politique

Par Kamel Moulfi – Le mois de Ramadhan va commencer dans une ambiance dominée par l’euphorie créée par la très bonne performance obtenue par l’équipe nationale qui a réussi, pour la première fois, à accéder aux huitièmes de finale de la Coupe du monde. Les discussions qui tournaient automatiquement en pareille circonstance autour des prix pratiqués dans les marchés sont focalisées sur le prochain match contre l’Allemagne, hautement symbolique, en rapport avec la belle victoire de 1982 et la combine minable qui a empêché notre équipe de continuer sur sa lancée. A l’époque, déjà, les Occidentaux voyaient mal un pays comme l’Algérie aller plus loin dans la compétition. C’est ce défi plus politique que sportif que les Verts sont contraints de relever lundi. Un défi accentué par le contexte régional qui entoure notre pays. Où que l’on regarde, c’est la désolation créée par les agressions extérieures provoquées par les ingérences des pays occidentaux, dirigés par l’Otan. Les supporters algériens qui crient «Palestine echouhada» avant et après chaque match et qui ont brandi le drapeau palestinien, jeudi soir, dans leurs manifestations de joie, après la qualification au 2e tour, montrent qu’ils n’oublient pas dans quel monde ils vivent. Les informations qui parviennent de Palestine, d’Irak, de Syrie, du Yémen, de Libye, d’Egypte et de Tunisie, ne sont pas bonnes. En Irak, en plus des victimes quotidiennes des attentats aux explosifs, les morts commencent à se compter par milliers dans les régions où sévissent les groupes terroristes, constitués maintenant en une sorte d’armée. Le spectre de la dislocation de l’Irak se précise. La guerre menée en Syrie par les groupes terroristes vise le même objectif, heureusement contrarié par une forte résistance dans ce pays. En Libye, le chaos est visible à l’œil nu. La Tunisie voisine, où les gens sont sortis dans la rue pour célébrer la qualification de l’Algérie, reste fragile. L’avalanche d’informations sur la Coupe du monde n’a pas réussi à occulter les réalités qui font notre proximité. En voulant faire gagner l’Algérie, les supporters, algériens et d’autres nationalités, qui soutiennent les Verts, ont sans doute à l’esprit ce décor dramatique.
K. M.
 

Comment (8)

    Abou Stroff
    29 juin 2014 - 9 h 03 min

    ce que je vais écrire est
    ce que je vais écrire est hors sujet mais je me sens le devoir de colporter la triste nouvelle qui suit: le Professeur Mohamed Lakhdar BENHASSINE vient de nous dire adieu suite à un AVC. le Professeur Mohamed Lakhdar BENHASSINE fut, tout au long de son parcours, un véritable UNIVERSITAIRE qui a formé des générations d’économistes. contrairement à de soi disant experts (l’un d’eux a même été invité par ouyahia pour papoter sur la constitution) qui bouffent à tous les râteliers, le Professeur Mohamed Lakhdar BENHASSINE ne s’est jamais mis à la disposition de la marabunta qui nous gouverne. rabbi yerhmou!




    0



    0
    Amokrane
    29 juin 2014 - 8 h 27 min

    @ugustin, c’est bizarre, je
    @ugustin, c’est bizarre, je ne trouve pas tizi ouzou particulièrement déshéritée… peut être parce que moi, contrairement à vous, connais l’Algérie profonde.

    vous n’avez d’yeux que pour votre région, et vous vous dites algérien.

    @Abou Stroff, en effet, y’en a marre de la pleurniche, je ne vois pas en quoi l’Allemagne est responsable des problèmes qu’il y’a en Irak ou en Libye. soyons une nation forte et ne craignons personne !




    0



    0
    New kid
    28 juin 2014 - 22 h 01 min

    L’euphorie des fennecs ne
    L’euphorie des fennecs ne fait qu’attiser l’appétit des commerçants qui d’ailleurs pour la plupart
    ne paye pas d’impôts, ce grâce à l’impunité ou l’inexistence d’inspecteurs honnêtes.
    Les commerçants, l’informel, les politiciens roulent sur le dos de l’équipe nationale.
    L’anarchie dans les marches est bel et bien le manque d’un état de droit. Les musulmans d’Algérie sont devenus devenus comme les youpins d’Israël. Le sourdi , toujours le sourdi qui commende le respect et la religion.
    Les fondateurs de l’islam doivent se retourner dans leurs tombes




    0



    0
    mellah hocine
    28 juin 2014 - 19 h 32 min

    Le FOOT BALL est la drogue du
    Le FOOT BALL est la drogue du peuple,fumer du foot et le cauchemar continue.
    Une fausse note, de cette symbiose « équipe nationale- peuple », la récupération politicienne de ces victoires dans un paysage politique de detresse, de désolation où l’Algérie navigue à vue.
    L’intervention des pays occidentaux , à nos frontières, montre la dépendance des gouvernants de ces états vis de ces envahisseurs.
    La révolution Algerienne déclenchée par le peuple reste l’un des repères d’auto-défences de nos frontières.L’Algérien par nature a son pays dans les trippes, même en étant contre la politique de ses gouvernants; ils ne laissera jamais un autre pays agréssé le leur.
    Paradoxalement, c’est cette situation qui permet au pouvoir d’être,toujours, en place:il a su toujours,jouer sur la fibre patriotique.




    0



    0
    Abou Stroff
    28 juin 2014 - 13 h 23 min

    « Où que l’on regarde, c’est
    « Où que l’on regarde, c’est la désolation créée par les agressions extérieures provoquées par les ingérences des pays occidentaux, dirigés par l’Otan. » dixit K. M.. nooooooooooon monsieur, la désolation ne peut pas être créée par les ingérences extérieures. ces dernières ne peuvent qu’accompagner et accentuer la désolation dont les causes sont, d’abord et avant tout internes. en effet, a t on vu un caillou, après avoir reçu une certaine quantité de chaleur, se transformer en poussin? jamais, n’est ce pas? par contre, un oeuf peut se transformer en poussin s’il reçoit la quantité de chaleur appropriée. si le premier demeure ce qu’il était, tandis que le deuxième se transforme et se métamorphose, c’est parce que leurs « noyaux internes » sont différents. moralité de l’histoire: les ingérences extérieures ne peuvent avoir d’impact sur nous que si elles trouvent un terrain favorable en notre sein. et ce terrain favorable transparait dans l’existence de couches sociales indigènes dont les intérêts sont en phase avec les intérêts des « agresseurs externes ». prenons le cas de l’Algérie, si fafa semble avoir son mot à dire sur notre devenir ( sur le prochain entraineur de foot des verts, entre autres), c’est parce que la marabunta qui nous gouverne est un allié objectif et subjectif de la puissance coloniale qu’est fafa. les intérêts de la marabunta qui nous gouverne ne sont pas les intérêts de l’Algérie en tant qu’Etat et Nation. c’est pour cela que la société algérienne, dans son ensemble, semble fonctionner en rapport avec les intérêts bien compris de fafa. que les patriotes algériens se débarrasse de la marabunta qui nous gouverne et fafa ne pourrait plus créer la désolation par ses agressions ciblées. moralité de l’histoire: ce ne sont pas les puissances impérialistes qui sont fortes mais nous, les peuples dominés qui sommes faibles. notre faiblesse est essentiellement due à des causes internes. cernons ces causes, agissons pour les neutraliser et les agressions externes seront totalement neutralisées.




    0



    0
    boujongo
    28 juin 2014 - 12 h 18 min

    pour relevi le defi il faux
    pour relevi le defi il faux motiver avec la couleur vert (dollars)
    je croi que les arabs ne manque pas de cette couleur.




    0



    0
    ugustin n 'taghast
    28 juin 2014 - 12 h 05 min

    Mass kamel Moulfi ,on
    Mass kamel Moulfi ,on aimerait lire,un jour,si celà ne vous dérange guére,des articles de votre plume consacrés à ces régions deshéritées de notre grand pays ,l’algérie,du pays chawi,de la kabylie de tisemsimt,de la région tergui,des babors ,des villes et villages des pieds monts de la mitidja dont la langue maternelle est TAMAZIGHT à ce jour!!
    Je respecte vos origines arabes et le zèle que vous mettez à nous informer des MALHEURS DE VOS FRERES ARABES;malheurs d ailleurs dont l’origine est à chercher dans l hégémonie que vos freres saoudiens et qataris veulent imposer à d autres pays du moyen orient en asie mineure,l irak,la syrie,le liban…
    Quant à la palestine ,la trahison de ce peuple est d’abord arabe!
    souvenez vous lorsque le visionnaire bourguiba supplia les « palestiniens « d accepter aprés la guerre des 6 jours le partage de la palestine ,que l onu et israel ont accepté avec les frontiers d’avant 66 avec comme jerusalem Est CAPITALE DE LA PALESTINE!
    Les arabes ont refusé et ont traité bourguiba de traître!alors que maintenant les arabes supplient israel d accepter ce QUE EUX ont refusé,ce que le visionnaire bourguiba leur a conseillé d ‘accepter!!

    Nous attendons vos articles sur cette algerie algerienne amazigh arabophone,francophone amazighophone kabylophone!que nous lirons avec plaisir et avec cette fougue patriotique qui nous anime depuis nos 20ans,où nous avions préféré donner une leçon à la bataille d apres AMGALA ,à HASSASSIN2 ET SON MAKHZEN arabe,et soutenir notre thése de doctorat ,une fois le devoir accompli!!




    0



    0
    ugustin n 'taghast
    28 juin 2014 - 11 h 43 min

    A tous ces négationnistes qui
    A tous ces négationnistes qui veulent arabiser notre algerie algerienne,voici comment le pays arabe tunisien remercie l’algérie ,aprés les 20millions de dollars d il ya 4 ans et les 500millions que récemment le makhzen bouteflikiste a octroyé à ce pays qui se veut qu’arabe ,alors que les amazighs tunisiens sont les autochtones de ce pays de l’afrique du nord!
    ——————————————————————
    Radar le soirdalgerie.com
    ————————–
    Une banque tunisienne publique spécialisée dans le leasing vient d’ester la Banque extérieure d’Algérie (BEA) devant les tribunaux internationaux. La banque tunisienne réclamerait une pénalité de pas moins de 25 millions de dollars, indiquent des sources crédibles.
    ——————————————————————




    0



    0

Les commentaires sont fermés.