Pas convaincant !

Par Kamel Moulfi – Plus on relit l’argument présenté par notre ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, pour justifier la présence de militaires algériens au défilé du 14 Juillet à Paris, plus on voit qu’il est tiré par les cheveux, autrement dit : pas convaincant du tout. Il s’agirait, selon lui, pour le peuple algérien, d’honorer «ses propres contributions à la liberté à travers le monde», on se demande en quoi la Première Guerre mondiale a été une guerre pour la liberté alors qu’elle a été provoquée, en Europe, à la suite de l’exacerbation de rivalités égoïstes nourries par des visées expansionnistes, y compris de nature coloniale. Le ministre explique ensuite que «l'Algérie participera, dans le même format et dans les mêmes conditions que quatre-vingts autres nations dont des citoyens sont tombés sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale». «Comme les autres» : est-ce l’amnésie qui nous fait nier le fait que l’Algérie, à l’égard de la France, n’est pas «comme les autres» ? Il n’y aurait donc pas eu cette résistance algérienne farouche au colonialisme français, qui a coûté à notre peuple 1,5 million de martyrs ? L’hommage à la «contribution à la liberté» doit être plutôt rendu aux Algériens, victimes des «enfumades» et des «emmurades» ordonnées par Bugeaud, Cavaignac, Pélissier, Saint-Arnaud et autres criminels de l’armée coloniale française. Et la guerre de Libération – elle est encore toute fraîche dans les mémoires et ses acteurs-témoins sont encore vivants – oubliée déjà par les officiels ? L’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale sera mieux exploitée si nos autorités en profitent pour dénoncer les conditions ignobles de l’enrôlement des «indigènes», c'est-à-dire nos malheureux mais fiers aînés, dans une armée qui n’était pas la leur et qui, de surcroît, occupait notre pays, pour aller faire une guerre qui n’était pas celle de notre peuple. Il est clair que la décision du gouvernement d’envoyer des militaires algériens participer à ce défilé en France va à l’encontre de l'opinion qui domine à ce sujet en Algérie. Pourquoi s’obstiner alors à la maintenir ?
K. M.
 

Comment (29)

    RAMO
    9 juillet 2014 - 1 h 04 min

    dans un sens oui c est bien
    dans un sens oui c est bien pour la  » liberté à travers le monde »
    et sachez aussi que la France ne sait pas libéré toute seule, elle na même pas combattue pour cela elle sait même livrée aux allemands corps et Âme car c’ est les autres nations qui ont combattues pour elle et je pense que c’est un devoir de reconnaissance a cela.




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    9 juillet 2014 - 0 h 11 min

    Pieds-noirs, harkis : ils
    Pieds-noirs, harkis : ils étaient la France !
    ____

    http://www.youtube.com/watch?v=kL9KlsMFuAc




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    9 juillet 2014 - 0 h 04 min

    Des députés FN contre la
    Des députés FN contre la présence de militaires algériens le 14 juillet (MIDI LIBRE)
    ____

    Des députés FN contre la présence de militaires algériens le 14 juillet Gilbert Collard jeudi 12 juin à la tribune de l’Assemblée nationale.
    Un collectif « Non au défilé des troupes algériennes le 14 juillet 2014 » est en cours de création, avec le député FN du Gard Gilbert Collard et le vice-président du parti, Louis Aliot, afin de s’opposer à la présence de l’armée algérienne le 14 juillet.
    Pour la première fois cette année, l’Algérie participera aux cérémonies du 14 juillet. Trois militaires algériens seront présents lors d’une animation initiale sur la place de la Concorde, mais « il n’y aura pas de défilé », précise-t-on au ministère de l’Intérieur. « 80 autres pays ayant participé à la première guerre mondiale ont également été invités cette année par le président de la République », ajoute-t-on dans l’entourage du secrétaire d’État aux anciens combattants, Kader Arif.
    « Cette présence militaire honteuse sur le sol français est une provocation indigne et le signe d’un très grand mépris pour tous les morts, disparus ou suppliciés victimes de cette armée », déplorent dans un communiqué les deux responsables frontistes ainsi que Mohammed Bellebou, conseiller municipal FN de Perpignan et président d’une association « France Harkis ». D’après eux, « la présence de l’armée nationale algérienne pose un problème politique et un problème moral grave ». « Nous appelons donc à la création d’un collectif du ‘Non au défilé des troupes algériennes le 14 juillet 2014’ qui rassemblera des organisations patriotiques, d’anciens combattants, de harkis et de rapatriés afin d’organiser la contestation face à cette infamie ! », écrivent-ils.
    « Nous sommes rentrés dans une phase pacifiée avec l’Algérie »
    De son côté, le ministère de la Défense se « réjouit » de la participation de l’armée algérienne le 14 juillet. « C’est une preuve que nous sommes rentrés dans une phase pacifiée avec l’Algérie », y indique-t-on. Jean-Yves Le Drian, qui s’est rendu en Algérie le 20 mai, « s’est fait confirmer par les autorités algériennes leur volonté historique d’y participer », dit-on également. Pour l’entourage de M. Arif, on souligne qu’il est important de rappeler le contexte historique : « 173 000 combattants qui habitaient l’Algérie sans distinction de confession sont venus combattre (pendant la guerre 14-18), 23.000 ont été tués (…) la France reconnaît le sacrifice de leurs pères et de leurs grands-pères ». Par ailleurs, « il ne faut pas mélanger les conflits, il ne s’agit pas de la guerre d’Algérie », a-t-on ajouté.
    Plusieurs mouvements harkis ont manifesté leur opposition à ce collectif. Pour Mohamed Otsmani, délégué de la liaison nationale des harkis pour la région PACA – l’association qui compte la plus grande communauté de harkis en France -, « c’est une grande fierté que les Algériens défilent le 14 juillet, pour la France et pour les harkis ». « Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il (M. Collard) fait, on est dans un souci d’apaisement entre la France et l’Algérie », a-t-il dit. Pour la présidente de l’association « Harkis et droits de l’Homme », Fatima Besnaci-Lancou, « les deux pays doivent travailler ensemble ».
    Depuis plusieurs mois, d’autres collectifs se créent pour protester contre cette invitation de militaires algériens. Bernard Coll secrétaire général de l’association « Jeune pieds noirs » a lancé le 6 juin le groupe « unité d’action le 14 juillet 2014 » pour que « le chef d’État renonce à cette grotesque farce historique ». Pour Hervé Cuesta, le président national du collectif « non au 19 mars 1962 », mouvement essentiellement composé de pieds noirs, « trois militaires c’est déjà trop, car il y aura leur drapeau ». « Ces gens (les militaires algériens) présents au défilé sont des ennemis de la France ». « On va essayer de s’organiser en un seul et même mouvement avant le 14 juillet », a-t-il poursuivi.




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    8 juillet 2014 - 23 h 56 min

    Les extrémistes de tous poils
    Les extrémistes de tous poils hurlent au scandale en apprenant que l’armée algérienne défilera sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2014… Voici la réponse du Cabinet du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire en réponse à l’un d’eux…
    .
    LIRE LA REPONSE SUR CE LIEN
    http://www.dandelotmije.com/article-les-extremistes-de-tout-poil-ont-hurle-au-scandale-lorsqu-une-rumeur-a-couru-que-l-armee-algerienne-122360561.html




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    8 juillet 2014 - 23 h 45 min

    LISEZ AUSSI CECI

    14-Juillet

    LISEZ AUSSI CECI

    14-Juillet : la présence de l’Algérie contestée
    Rédigé par La Rédaction | Mardi 8 Juillet 2014
    http://www.saphirnews.com/14-Juillet-la-presence-de-l-Algerie-contestee_a19222.html
    ____

    Pour la première fois, l’Algérie participera officiellement aux cérémonies du 14 juillet à Paris, qui coïncident cette année au coup d’envoi des célébrations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

    La présence de l’Algérie sera avant tout symbolique car seuls trois militaires feront le déplacement. De plus, ils ne prendront pas part au défilé sur les Champs-Elysées mais à une « animation » sur la place de la Concorde, a précisé le ministère de l’Intérieur. Mais leur participation apparaît comme un signe de réchauffement entre les deux nations. « C’est une preuve que nous sommes rentrés dans une phase pacifiée avec l’Algérie », a ainsi jugé le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

    « Le peuple algérien assume toute son Histoire et honore ses propres contributions à la liberté à travers le monde », a déclaré, dimanche 6 juillet, le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, confirmant la présence de l’Algérie. Dans le même sens, son homologue français Laurent Fabius ne voit rien de choquant dans une telle initiative puisqu’il s’agit de commémorer les sacrifices qui ont été faits durant la Première Guerre mondiale au cours de laquelle 173 000 soldats algériens sont venus combattre en France. 23 000 d’entre eux sont morts sur le champ de bataille.

    Mais aux yeux de l’extrême droite, l’Algérie n’a rien à faire dans les cérémonies du 14-Juillet. Pensant que les militaires algériens défileraient sur les Champs-Elysées, le FN était monté au créneau. Le député frontiste Gilbert Collard, le vice-président du Front national (FN) Louis Aliot, et Mohammed Bellebou, conseiller municipal FN de Perpignan et président de l’association France Harkis, ont ainsi lancé une pétition baptisée « Non au défilé des troupes algériennes à Paris le 14 juillet 2014 ». D’après eux, « la présence de l’armée nationale algérienne pose un problème politique et un problème moral grave ».

    En Algérie, l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM, anciens combattant) s’est aussi opposé à cette présence mais pour d’autres raisons. « Le sujet ne doit même pas être abordé tant que le sujet de la criminalisation du colonialisme n’est pas réglé », a argué son secrétaire général Saïd Abadou. « La politique extérieure et de la Défense nationale relèvent des prérogatives du président de la République », a préféré répondre le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni questionné sur ce point.

    A l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, 80 autres pays ayant participé à la guerre de 1914-1918 ont également été invités par François Hollande, le 14 juillet. Même au nombre de trois, les militaires algériens ne devraient pas passer inaperçus.




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    8 juillet 2014 - 23 h 41 min

    A CEUX QUI NE SAVENT PAS ET
    A CEUX QUI NE SAVENT PAS ET QUI SUIVENT EN RÉPÉTANT DES ÂNERIES!
    LISEZ ET APPRENEZ!
    ____

    – 23 mai 2014 – Kader Arif au journal des bobos du Monde

    Kader Arif : « La France a mal à sa mémoire »

    « cette volonté, on la retrouve au coeur des commémorations du centenaire de la Grande Guerre organisées par l’Etat. C’est la volonté du président de la République, de moi-même, de l’ensemble du gouvernement, de réunir pour la première fois, le 14 juillet prochain, quatre-vingt nations, qui vont défiler sur les Champs-Elysées avec une double représentation : civile (avec des jeunes de chaque pays) et militaire. »

    – 25 mai 2014 – le cinéaste Jean-Pierre Lledo

    Une grande campagne CONTRE devrait être engagée
    Pour moi, les justifications d’un NON, sont les suivantes :
    – tant qu’un contentieux historique demeurera entre la France et l’Algérie, une telle chose est impossible
    – ce contentieux tient au fait de l’absence d’une histoire critique de l’histoire franco-algérienne, de la part des autorités algériennes qui impose aux chercheurs algériens une histoire officielle pour qu’une telle chose soit possible à l’avenir, il faudrait au moins que l’histoire officielle de l’Algérie reconnaisse un certain nombre de choses comme des choses très négatives :
    – la stratégie du nationalisme orientée vers le nettoyage ethnique, avant, pendant la guerre et après l’indépendance
    – la stratégie qui en découlait en temps de guerre : le terrorisme contre les civils
    – le massacre des messalistes, des harkis, et du 5 Juillet.
    Faire venir l’armée algérienne au défilé, signifierait renoncer à demander des comptes à l’Algérie, et rouvrir des plaies jamais refermées, le contraire de l’apaisement, cette vérité sur l’histoire n’est pas seulement nécessaire aux Français mais aussi aux Algériens, qui par absence de démocratie, ne sont toujours pas maitres de leur destin, et de leur histoire. Jean-Pierre Lledo.

    – 27 mai 2014 – Manuel Gomez

    « Rappelons que les soldats algériens tombés au champ d’honneur étaient des soldats français qui ont eu pour linceul le drapeau tricolore et non pas le drapeau algérien.
    *Depuis l’indépendance les gouvernements algériens ont pris soin d’effacer tous les noms des musulmans morts pour la France sur les monuments aux morts d’Algérie, où ils sont considérés comme des traîtres.
    *Je souligne également que ces algériens musulmans qui se sont souvent couverts de gloire lors de ces deux dernières guerres mondiales, leurs décorations l’attestent, ont été les principales cibles des tueurs du FLN dès 1954 et jusqu’après l’indépendance.
    *Enfin que cette armée est celle qui a torturé, mutilé et tués des milliers de jeunes soldats français lors de la guerre d’Algérie et des dizaines de milliers de harkis qui servaient la France.
    Ni cette armée ni son drapeau, n’ont jamais participé aux deux guerres commémorées le 14 juillet, contrairement aux autres armées invitées.
    Ne soyez pas étonnés si dans un tel cas de figure, certains régiments, comme la Légion Étrangère ou les Paras, décident de ne pas participer à cette cérémonie.

    28 mai 2014 – FLN et Việt Cộng sur les Champs-Élysées le 14 juillet : merci François !

    Dans de récents courriers aux associations d’anciens combattants, le secrétaire d’État à la Défense et aux Anciens combattants (SEDAC), Kader Arif, confirme que François Hollande a invité l’armée nationale populaire algérienne (ANPA) ainsi que l’armée de la république socialiste du Vietnam à défiler sur les Champs-Élysées à l’occasion du 14 Juillet, pour commémorer la participation de ces pays (et une soixantaine d’autres) au premier conflit mondial.

    Si l’on peut voir dans cette démarche de nombreux symboles tout à fait louables (volonté d’apaisement, souhait de réconciliation, paix entre les peuples…), n’oublions pas qu’en 1914-1918, les soldats « algériens » étaient français au même titre que les Sénégalais, les Soudanais, les Tonkinois, les Malgaches, etc. Que le drapeau tricolore leur a servi de linceul.

    Vous voyez les États-Unis inviter Al-Qaïda à défiler dans les rues de New York ou Washington en 2061 ? Et pendant qu’on y est, pourquoi ne pas demander à l’Amicale des anciens de la division « Das Reich » de venir se joindre au cortège ?

    – 29 mai 2014 – Pétition

    http://www.mesopinions.com/petition/politique/invitation-14-juillet/12140

    Il est normal et même crucial, Monsieur le Président, que tous ceux qui ont lutté en 14/18 pour la défense de la France soient honorés mais il ne faut pas se tromper de message et tendre la joue aux tenants de la repentance et de la communautarisation. Il ne faut pas non plus insulter toutes celles et ceux qui sont tombés sous les coups du vietminh, ou du FLN ……………/…………………

    – 30 mai 2014 – site du gouvernement

    2014 : année de commémoration des deux Guerres

    Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, 80 nations engagées en 14-18 participeront au défilé du 14 juillet. Le centième anniversaire de la déclaration de guerre, le 3 août 1914, sera l’occasion d’une cérémonie au Vieil-Armand, dans les Vosges, à laquelle participeront les présidents français et allemand.

    – 1er juin 2014 – (sites d’anciens combattants)

    Si l’armée algérienne défile à Paris le 14 juillet alors beaucoup d’anciens combattants d’Algérie ne participeront pas aux cérémonies.
    Sauf les fayots de la FNACA habitués à rencontrer les chefs fellaghas

    – 2 juin 2014 – Hollande invite l’Algérie à défiler le 14 juillet. Tollé !

    Le cabinet du ministre a bien confirmé la décision de François Hollande de faire défiler le 14 juillet sur les Champs Elysées l’ANP Armée Nationale Populaire d’Algérie (nouveau nom de l’ALN Armée de Libération
    Nationale) avec quelques soixante pays ayant participé à la Grande Guerre de 1914-1918 dans le cadre des commémorations du centenaire.
    Les relations diplomatiques et économiques imposent certaines concessions à notre pays mais certainement pas d’inviter aux commémorations de la vaillance et du sacrifice de nos héros, ceux qui en furent les bourreaux !

    – 4 juin 2014 – Quotidien en Algérie

    Le quotidien régional français Ouest-France vient d’annoncer que près de 80 pays, dont des ressortissants qui ont participé à la Grande Guerre, ont été invités par Paris à cette occasion.
    Il leur a été proposé d’envoyer « un représentant du gouvernement, une petite délégation de trois militaires dont un porte-drapeau et quatre jeunes gens qui prendront part à l’animation finale ».
    Parmi ces pays figurent l’Algérie et le Vietnam. « La venue de deux pays (Algérie et Vietnam) fait polémique au motif que leurs armées ont commis des exactions contre leurs propres ressortissants et les troupes françaises lors de conflits ultérieurs.

    Côté algérien, de source officielle, on confie « mais on serait vraiment étonné de voir l’Algérie participer à ce type d’événement ». La décision finale reviendra au président Abdelaziz Bouteflika. Ouest-France note que près de 173 000 Algériens ont été mobilisés et 23 000 tués lors du conflit mondial.

    – 4 juin 2014 – Journal Ouest France

    A peu après 80 pays (initialement ils étaient 72) dont des ressortissants ont pris part à la Grande guerre ont en effet été invités à participer aux commémorations.

    A chacun de ces pays, il a été proposé d’envoyer:
    – un représentant du gouvernement (ministre de la Défense par exemple),
    – une petite délégation de trois militaires dont un porte-drapeau (drapeau national), qui ne défilera pas mais prendra part à l’animation d’ouverture,
    – quatre jeunes gens (deux filles et deux garçons) qui prendront part à l’animation finale.

    Parmi ces pays, des pays alliés de la France, des pays qui étaient alors des colonies françaises (comme le Vietnam, le Sénégal ou l’Algérie), et d’autres qui faisaient partie des adversaires d’alors (Allemagne, Autriche, Turquie).

    La venue de deux pays (Algérie et Vietnam) fait polémique au motif que leurs armées ont commis des exactions contre leurs propres ressortissants et les troupes françaises lors de conflits ultérieurs (quid de l’Allemagne alors?) ou que des unités de ces armées seraient amenées à défiler sur les Champs-Elysées (ce qui ne sera pas le cas, puisque le passage des drapeaux et de leurs petites gardes sur les Champs sera très limité).

    – 4 juin 2014 site internet

    Non à la présence de l’Algérie dans le défilé du 14 juillet 2014 !!!

    Parce que Hollande est un ami de l’Algérie, il trouve normal que l’armée algérienne défile pour le 14 juillet !
    Mais le 14 juillet c’est notre fête nationale et l’Algérie ne fait pas partie de la France !
    De plus, Bouteflika est toujours prêt à cracher sur la France …. bien qu’il vienne se faire soigner gratuitement !
    Ci-dessous une pétition à signer ! : http://www.petitions24.net/non_a_lalgerie_le_14_juillet

    – 7 juin 2014 – Quotidien Algérie

    Défilé du 14 juillet : l’armée algérienne sur les Champs-Elysées ? Scandale en France

    La présence de l’Algérie au défilé du 14 juillet fait tellement scandale en France qu’une pétition publique a été officiellement lancée. Son titre est suffisamment fort pour comprendre les revendications des signataires : “Non à l’Algérie le 14 juillet”. Une lettre a été aussi adressée à François Hollande pour annuler cette invitation adressée à l’Algérie et sur plusieurs forums des médias français, de violents commentaires s’enchaînent pour condamner la présence de l’armée algérienne sur les Champs-Élysées.

    De son côté, l’Algérie n’a nullement confirmé qu’elle accepte de participer au défilé du 14 juillet.

    Pour l’heure, aucun responsable algérien ne s’est prononcé sur ce délicat sujet…




    0



    0
    Boum
    8 juillet 2014 - 23 h 24 min

    La France telle qu’elle est
    La France telle qu’elle est Sarkollandisée pense qu’il lui suffit juste de tenir par le bout du nez quelques corrompus à peine algériens, de surcroit illégitimes, leurs payer des chambres à l’hôtel Le Meurice avec frigo rempli de liqueurs fines, qu’elle pourrait s’exonérer de la lourde facture qui l’attend. Alors qu’elle ne fait que l’allonger.
    L’Algérie a ses enfants, brimés certes par l’interminable colonialisme, mais ils sont bien là. Ils n’attendent que le moment. Tic tac tic tac tic tac…




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    8 juillet 2014 - 23 h 22 min

    Mohamed el Maadi (non
    Mohamed el Maadi (non vérifié) | 8. juillet 2014 – 23:02
    ___

    Tu es mal informé.
    Ce sont précisément les harkis et les nostalgiques de l’Algérie française qui refusent la présence de l’Armée algérienne au 14 Juillet.
    Comme toi et tes semblables « refusent » aussi, vous êtes donc forcément, de leur bord!
    Quand ont ne sait pas, il est préférable de faire quoi?




    0



    0
    karimdz
    8 juillet 2014 - 22 h 58 min

    Merci Ahmed de nous rappeler
    Merci Ahmed de nous rappeler la tragédie du peuple frere palestinien, qui croule chaque jour sous les bombes de l etat nazi isra heillien.

    Ces sionistes qui ont le culot de faire la lecon de la shoa au monde entier, mais qui n hesitent pas à bruler vivant un jeune palestinien. Et encore hier, 6 enfants palestiniens ont péri lors d un bombardement aveugle de cet etat terroriste sioniste.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    8 juillet 2014 - 22 h 02 min

    Tout les harkis sortent de
    Tout les harkis sortent de leur trou pour nous justifier la présence de l’Armée algérienne au 14 Juillet.Qu’ils la ferme a jamais ..




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    8 juillet 2014 - 20 h 54 min

    Information
    ___
    IRIB – Gaza

    Information
    ___

    IRIB – Gaza attaqué à 60 reprises par l’armée israélienne

    Gaza attaqué à 60 reprises par l’armée israélienne (vidéo)
    IRIB- L’armée du régime sioniste a lancé des raids aériens d’envergure contre la bande de Gaza.

    Selon la chaîne de télévision Al-Aqsa, dès que le cabinet sécuritaire du régime sioniste a donné son feu vert à l’intensification des attaques contre la bande de Gaza, les chasseurs de l’aviation israélienne ont pris pour cible lundi soir presque toutes les régions de la bande de Gaza. Des sources arabes font part du début des opérations terrestres de l’armée israélienne contre la bande de Gaza simultanément aux raids aériens. Les chasseurs israéliens ont bombardé lundi le central d’Al-Khazandar, au nord de la bande de Gaza. Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que les attaques du régime sioniste avaient laissé plus de 14 blessés dans leur sillage. Les brigades du Martyr Ezzeddin Qassam ont annoncé mardi matin dans un communiqué que la Résistance élargirait la limite du tir des roquettes au cas où le régime sioniste continuerait de bombarder les zones d’habitation dans la bande de Gaza. Par ailleurs, les sources israéliennes ont annoncé que 10 sionistes avaient été blessés dans les raids aériens des brigades du Martyr Ezzeddin Qassam, branche militaire du Hamas, menées contre les colonies au peuplement sioniste, près de la bande de Gaza. L’armée du régime sioniste a confirmé le tir, par la Résistance palestinienne, de dizaines de roquettes vers les colonies israéliennes aux alentours de Gaza.




    0



    0
    Ahmed/Anonyme
    8 juillet 2014 - 20 h 41 min

    Il s’agit d’une invitation
    Il s’agit d’une invitation qui est chargée d’un grand respect pour l’Algérie et son Armée.L’Algérie doit être représentée.
    Parions que si la France n’avait pas invité l’Algérie à cette commémoration, les mêmes bouffons, les mêmes détracteurs, les mêmes donneurs de leçons sur ce site auraient réagit avec les mêmes clabaudages, les mêmes bavardages contre l’Algérie.
    Alors qu’ils la boucle!Et qu’ils fassent autre chose que la politique dont-ils ne connaissent rien que faire idiotement le perroquet!




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2014 - 20 h 27 min

    Lecture
    ___
    L’Algérie a dit «

    Lecture
    ___

    L’Algérie a dit « non » au Qatar… (Boulevard Voltaire)
    ______

    Le Qatar vient de tenter une basse manœuvre dans le but de redorer son image dans l’opinion publique des pays arabes.
    Le Qatar vient de tenter une basse manœuvre dans le but de redorer son image dans l’opinion publique des pays arabes. Image largement ternie en raison de son implication dans les mouvements insurrectionnels djihadistes que connaît depuis des années le monde arabe.
    Grâce à la complicité de Mohamed Raouraoua, président de la FAF (Fédération Algérienne de Football), le jeune émir Cheikh Hamad Al Thani a voulu inviter toute l’équipe nationale algérienne à rejoindre Doha dans un avion spécialement affrété.
    Sur ordre de M. Raouraoua, l’équipe nationale au complet a été conduite à l’aéroport d’Alger mais sans prévenir les autorités Algériennes. Informée in extrémis, la Présidence de la République a dépêché en urgence le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, afin qu’il s’oppose au départ des « verts ».
    L’avion qatari est donc reparti vide et la plupart des joueurs ont rejoint leur foyer, à l’exception de six d’entre eux qui ont rejoint Doha afin de participer à une émission spéciale sur la chaine Qatar Bein Sports. Il est important de constater que le Qatar, auquel on déroulait le tapis rouge pour tout ce qu’il entreprenait en Algérie, se voit refuser pour la première fois l’un de ses caprices malgré l’amitié entre Abdelaziz Bouteflika et Cheikh Al Thami.
    Déjà accusé de corruption active pour obtenir l’organisation du Mondial 2022 (le Qatar aurait acheté des voix de personnages influents de la FIFA, dont celle de Mohamed Raouraoua un des membres de l’exécutif), on peut donc comprendre qu’il souhaite offrir une image positive en organisant une grandiose cérémonie à la gloire des « Fennecs » retransmise sur la chaine Al Jazeera (sous couvert de sa version revue et corrigée Bein Sports).
    Cette opération médiatico-politicienne au cours de laquelle on devait remettre des cadeaux somptueux lors d’un dîner royal a tourné court. Ils devaient être offerts à toute l’équipe par la multinationale Ooredoo, sponsor exclusif des « verts » (multinationale Qatari dont le contrat passé avec la Fédération Algérienne a fait quelques millionnaires en Algérie).
    http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/fois-lalgerie-dit-au-qatar,93053




    0



    0
    Jammepois
    8 juillet 2014 - 20 h 00 min

    Messieurs les forumistes
    Messieurs les forumistes ,essayez d’apporter votre contribution qui doit être constructive !Que je sache ,vous n’êtes pas des conseillers ni du ministre des affaires étrangères et encore moins du président de la republique !
    L’armée algérienne sera présente au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées aux côtés des 80 nations invitées et il n y a ni trahison ,ni reniement !




    0



    0
    karimdz
    8 juillet 2014 - 17 h 30 min

    Si la France avait reconnu le
    Si la France avait reconnu le génocide qu elle a commis en Algérie, cela ne m aurait pas géné outre mesure, d autant plus que des algériens sont morts au champ d honneur en France, que le soldat inconnu qui repose sous l arc de Triomphe est un algérien.

    Qui plus est, comment nos valeureux soldats peuvent ils défiler à Paris un 14 juillet, alors qu ils ne l ont pas fait un 5 juillet plutot !!!!

    Messieurs Bouteflika et Amara, vous avez tout faux, non notre pays ne doit pas participer à ce 14 juillet tant que les conditions ne seront pas réunies.




    0



    0
    karimdz
    8 juillet 2014 - 17 h 02 min

    Si la France avait reconnu le
    Si la France avait reconnu le génocide qu elle a commis en Algérie, cela ne m aurait pas géné outre mesure, d autant plus que des algériens sont morts au champ d honneur en France, que le soldat inconnu qui repose sous l arc de Triomphe est un algérien.

    Qui plus est, comment nos valeureux soldats peuvent ils défiler à Paris un 14 juillet, alors qu ils ne l ont pas fait un 5 juillet plutot !!!!

    Messieurs Bouteflika et Amara, vous avez tout faux, non notre pays ne doit pas participer à ce 14 juillet tant que les conditions ne seront pas réunies.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    8 juillet 2014 - 16 h 56 min

    J’ai expliqué ici sur ce site
    J’ai expliqué ici sur ce site et a mainte reprise pourquoi « l’Algérie » y participer(restez dans le giron Français)Libre à chacun d’en tirez les conclusions.En France nous le savions avant vous par la voix du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2014 - 15 h 30 min

    c’est dommage que Mr LAMAMRA
    c’est dommage que Mr LAMAMRA mette sa compétence et sa force à la disposition de ce clan maffieux qui est prêt à tous les coups tordus pour se maintenir où il est ;s’il prétend qu’il le fait pour son pays ,il ne doit pas omettre que ceux qu’il sert n’en en cure ;
    l’eau ne se mélange pas à l’huile :le silence aurait été plus significatif.
    pourquoi impliquer l’ANP ,héritière de l’ALN ,
    les éventuels rescapés de la 1ère guerre uo, leurs descendants auraient mieux représenté le pays .




    0



    0
    karimdz
    8 juillet 2014 - 15 h 25 min

    Si la France avait reconnu le
    Si la France avait reconnu le génocide qu elle a commis en Algérie, cela ne m aurait pas géné outre mesure, d autant plus que des algériens sont morts au champ d honneur en France, que le soldat inconnu qui repose sous l arc de Triomphe est un algérien.

    Qui plus est, comment nos valeureux soldats peuvent ils défiler à Paris un 14 juillet, alors qu ils ne l ont pas fait un 5 juillet plutot !!!!

    Messieurs Bouteflika et Amara, vous avez tout faux, non notre pays ne doit pas participer à ce 14 juillet tant que les conditions ne seront pas réunies.




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2014 - 14 h 57 min

    Nous voulons que notre
    Nous voulons que notre glorieuse Armée défile sur l’asphalte de son pays l’Algérie !

    Dites NON à ces ripoux!! NON




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2014 - 13 h 52 min

    Il y a quelques jours notre
    Il y a quelques jours notre ministre des AE Laurent Fabius annonçait la participation de l’ANP au défilé du 14 juillet à Paris, information reprise plus tard par le porte parole des AE Ramtane Lamamra.Cette participation est approuvée par les partis politiques FLN option derbouka, RND et le PT de Louiza Hannoune qui voit la main de l’étranger partout. Donc Lamamra justifie cette participation en déclarant  » Le peuple algérien assume toute son HISTOIRE et honore ses propres contributions à la liberté à travers le monde. Cette participation vise à rendre à nos valeureux äînés l’hommage qu’ils méritent pour le sacrifice de leurs vies pour la liberté d’autrui et la leur ». Notre histoire à laquelle fait référence Lamamra est certainement cette période obscure où nous étions désignés par « Indigène- sale raton- sale bicot- bougnoule ou français musulman » et c’est sous l’une de ces étiquettes que nos valeureux ancêtres avaient sacrifié leur vie pour la liberté d’autrui c’est à dire de la France.
    14/18 = 1ère guerre mondiale mobilisés 173.000 morts 23.000
    39/45 = 2ème guerre mondiale mobilisés 150.000 morts 16.000
    46/54 = guerre d’Indochine chiffres non disponibles
    Nos valeureux ancêtres qui ont sacrifié leur vie pour LEUR LIBERTE ET CELLE DE L’ALGERIE =
    08 Mai 1945 = 45.000
    1954/1962 = 1.500.000
    Assassinons pour une énième fois Larbi Ben Mhidi et tous les autres en faisant défiler le 1er Novembre un détachement de para aux pieds de la Casbah et que certains continuent à se féliciter et se vanter du devoir accompli; à écrire leurs mémoires, à répèter à qui veut les entendre d’avoir respecté le serment fait aux martyres et d’avoir passé le flambeau aux générations post indépendance. Générations marginalisées et poussées à l’éxil. Qu’ils se congratulent également lorsque le 14 juillet à Paris notre emblème national s’inclinera pour saluer le passage des paras, légion étrangère, anciens combattants et harkis.




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2014 - 13 h 44 min

    Il y a quelques jours notre
    Il y a quelques jours notre ministre des AE Laurent Fabius annonçait la participation de l’ANP au défilé du 14 juillet à Paris, information reprise plus tard par le porte parole des AE Ramtane Lamamra.Cette participation est approuvée par les partis politiques FLN option derbouka, RND et le PT de Louiza Hannoune qui voit la main de l’étranger partout mais ne la sent pas sur ses …..Donc Lamamra justifie cette participation en déclarant  » Le peuple algérien assume toute son HISTOIRE et honore ses propres contributions à la liberté à travers le monde. Cette participation vise à rendre à nos valeureux äînés l’hommage qu’ils méritent pour le sacrifice de leurs vies pour la liberté d’autrui et la leur ». Notre histoire à laquelle fait référence Lamamra est certainement cette période obscure où nous étions désignés par « Indigène- sale raton- sale bicot- bougnoule ou français musulman » et c’est sous l’une de ces étiquettes que nos valeureux ancêtres avaient sacrifié leur vie pour la liberté d’autrui c’est à dire de la France.
    14/18 = 1ère guerre mondiale mobilisés 173.000 morts 23.000
    39/45 = 2ème guerre mondiale mobilisés 150.000 morts 16.000
    46/54 = guerre d’Indochine chiffres non disponibles
    Nos valeureux ancêtres qui ont sacrifié leur vie pour LEUR LIBERTE ET CELLE DE L’ALGERIE =
    08 Mai 1945 = 45.000
    1954/1962 = 1.500.000
    Assassinons pour une énième fois Larbi Ben Mhidi et tous les autres en faisant défiler le 1er Novembre un détachement de para aux pieds de la Casbah et que certains continuent à se féliciter et se vanter du devoir accompli; à écrire leurs mémoires, à répèter à qui veut les entendre d’avoir respecté le serment fait aux martyres et d’avoir passé le flambeau aux générations post indépendance. Générations marginalisées et poussées à l’éxil, générations de chômeurs et de harragas. Qu’ils se congratulent également lorsque le 14 juillet à Paris notre emblème national s’inclinera pour saluer le passage des paras, légion étrangère, anciens combattants et harkis.




    0



    0
    salim
    8 juillet 2014 - 13 h 09 min

    Ya si Lamamra, aux yeux des
    Ya si Lamamra, aux yeux des citoyens vous êtes à genoux.
    Parce que s’il fallait faire un défilé, c’est ici chez nous. Le 5 juillet ou le 1 Novembre. Ce n’est pas les moyens qui manquent ni les occasion.

    Ne jamais faire de défilé en Algérie et pour le premier à faire après la décennie noire c’est à l’étranger c’est trop.
    Ceci est à mettre dans le même lot.
    Quand nos responsables ont quelque chose de nouveau à déclarer ils ne le font pas avec la presse nationale. Ils s’adressent d’abord aux médias étrangers.
    Et là une question se pose.
    Nos responsables sont ils algériens à 100% ou des responsables caméléons importés et imposés aux algériens.




    0



    0
    mellah hocine
    8 juillet 2014 - 13 h 07 min

    «l’Algérie participera, dans
    «l’Algérie participera, dans le même format et dans les mêmes conditions que quatre-vingts autres nations dont des citoyens sont tombés sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale». «Comme les autres» dixit LAMAMRA.
    – Durant cette fameuse guerre, étions nous des citoyens ALGERIENS ?
    – Etions nous comme les autres ?
    – L’Etat Français a t il errigé des monuments en l’honneur de ces « citoyens Algériens » tombés sur les champs de bataille ?

    La seconde guerre mondiale n’a t’elle pas précipité les événements du 8 Mai 1945 à KHERRATA et GUELMA ?.

    Un vrai amnésique ce LAMAMRA.




    0



    0
    Mansour
    8 juillet 2014 - 12 h 30 min

    Il semble que Mr Lamamra est
    Il semble que Mr Lamamra est en train de se mettre a niveau avec les performance de Medelci. J’espere pour l’interet de l’Algerie qu’il n’y parviendra pas.




    0



    0
    New kid
    8 juillet 2014 - 12 h 09 min

    Qu’attendent nos religieux de
    Qu’attendent nos religieux de prononcer une fatwa? haram pour un Algerien de celebrer le 14 juillet juillet comme il est harram de manger pendant le ramadan.
    Deux poids , deux mesures, meme les religieus ont tournes leurs vestes et ont choisi le silence pour des shkaras!




    0



    0
    Boum
    8 juillet 2014 - 12 h 04 min

    La France telle qu’elle est
    La France telle qu’elle est Sarkollandisée pense qu’il lui suffit juste de tenir par le bout du nez quelques corrompus à peine algériens, de surcroit illégitimes, leurs payer des chambres à l’hôtel Le Meurice avec frigo rempli de liqueurs fines, qu’elle pourrait s’exonérer de la lourde facture qui l’attend. Alors qu’elle ne fait que l’allonger.
    L’Algérie a ses enfants, brimés certes par l’interminable colonialisme, mais ils sont bien là. Ils n’attendent que le moment. Tic tac tic tac tic tac…




    0



    0
    New kid
    8 juillet 2014 - 11 h 28 min

    Les guerres européennes de
    Les guerres européennes de WW1 et WW2 pour la liberté ? On se moque de qui ? Alors que tous ces pays avaient des colonies dans le sud hémisphère le pillage des ressources etait systématique pour se faire la guerre et nous faire subir une répression inhumaine.
    Jusqu’à aujourd’hui l’impérialisme sévit sous une autre forme. Pour un ministre ou un président de nous faire avaler ces couleuvres, equivaut a nous vendre comme du bétail au souk.
    L’opinion du peuple algérien ne compte pour rien, bafouée, trompée, par ce clan laissé en rade et qui remplit ses derniers sac et rejoindre sa mère patrie ; fafa
    Si ce gouvernement a vendu sa conscience, et son drapeau, moi pas ;JAMAIS !




    0



    0
    Abou Stroff
    8 juillet 2014 - 10 h 34 min

    « Il s’agirait, selon
    « Il s’agirait, selon [lamamra], pour le peuple algérien, d’honorer «ses propres contributions à la liberté à travers le monde». bizarre pour une ministe des ZAE de la ripou-blik de n’avoir pas compris que le 1ère guerre mondiale (au même titre que la 2ème) était une guerre inter-impérialiste où l’Allemagne qui n’avait pas de colonies (donc pas de « marchés captifs ») voulait, à tout prix, renverser l’ordre mondial qui favorisait, en premier lieu, les puissances coloniales. la deuxième guerre mondiale répondait aussi aux mêmes impératifs puisque, encore une fois, la dynamique du « capital allemand » exigeait un marché qui ne pouvait se matérialiser qu’avec une restructuration du marché mondial. quant à l’histoire de la participation algérienne au défilé du 14 juillet, il est inutile de philosopher: notre bienaimé fakhamatouhou national ne fait que renvoyer l’ascenseur à fafa qui l’a soutenu (même indirectement) pour qu’il rempile pour un quatrième mandat. d’ailleurs, on peut remarquer que yousfi (gaz de schiste) représentera la marabunta qui nous gouverne au défilé du 14 juillet.
    PS1: avec la logique de lamamra, « bibit » pourrait ajouter que les yankees sont nos frères puisqu’ils ont soutenu l’indépendance de l’Algérie. « bibit » n’aura pas compris (encore une fois!) que les yankees pensaient d’abord à leurs intérêts puisque l’indépendance de l’Algérie leur ouvrait un nouveau marché qui, jusque là, était captif de fafa la mère nouricière de boutef et de la cour qui lui sert de serpillère.
    PS2: au regard de ce qu’éructe nos augustes dirigeants, on peut aisément expliquer l’état de déliquescence avancée dans lequel baignent et l’Algérie et les algériens.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.