Twittez, M. Le Président !

Par Kamel Moulfi – Le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé la liste de son nouveau gouvernement lui-même sur les réseaux sociaux (Twitter) et William Hague, l’ex-ministre des Affaires étrangères, avait, lui aussi, fait connaître sa démission surprise lundi soir directement sur son compte Twitter. Cette appropriation d’internet par les hommes politiques dans le monde, à travers des sites web personnels, ou celui de leur formation, ou en passant, comme l’a fait David Cameron, par les réseaux sociaux, n’est plus un phénomène exceptionnel, au vu du nombre croissant de personnalités qui possèdent ce que l’on appelle un profil sur un ou plusieurs réseaux. Ils ont vite compris qu’ils pouvaient se connecter, gratuitement, non seulement avec leur électorat ou leur population mais également avec les internautes de la planète entière. Le message du Premier ministre britannique, posté sur son compte Twitter, ne s’embarrasse d’aucune formalité protocolaire : «Je vais procéder à un remaniement aujourd’hui. Consultez ce fil pour vous tenir au courant des dernières mises à jour», a-t-il écrit. Le dernier remaniement gouvernemental en Algérie avait été annoncé par les rumeurs, puis par des «fuites» reprises par les sites d’information et les télévisions privés avant d’être confirmé par la voix officielle du fameux communiqué de la Présidence, relayée par les médias lourds publics, l’APS et l’ENTV. Il est raisonnable de comparer ce qu’a fait David Cameron avec le mode de communication employé par les dirigeants politiques en charge de la gestion des affaires de notre pays. Pour cela, il suffit juste de rappeler le nombre infime, dérisoire, d’interviews accordées par le président Bouteflika à un journal algérien depuis 1999 à ce jour ! Toute la différence est là ! Cet exemple illustre on ne peut mieux le mépris envers le citoyen : apprendre que l'Algérie va exploiter le gaz de schiste et va participer au défilé du 14 Juillet par la voix de ministres français est tout simplement inimaginable ! A l'arrogance insultante du pouvoir, le peuple répond par le désintérêt et l'indifférence. Mais est-ce la solution ?
K. M.
 

Comment (18)

    Bouzenzel
    17 juillet 2014 - 10 h 08 min

    @ Melah Hocine..
    Croyez vous

    @ Melah Hocine..

    Croyez vous sincèrement que le Citoyen Américain s’identifie à George Bush et co..

    Ou bien que Le citoyen francais s’identifie à sarkozy..

    Et L’italien à Berlosconi ?

    C’est juste une excuse pour justifier le mauvais comportement..

    Cette attitude et cette mentalité que ce n’est pas ma responsabilité , mais c’est la faute de nos dirigeants, doit cesser..

    Regardes dans ce monde et donne mois un pays où les dirigeants sont irréprochables..?




    0



    0
    Antisioniste
    17 juillet 2014 - 4 h 09 min

    Salamou 3alikoum
    Qui a dit

    Salamou 3alikoum

    Qui a dit qu’une petite piqure de bouzenzel n’était pas bénéfique hein ?
    Je rejoins l’opinion de mes compatriotes Bouzenzel raselkhit et Laetizia, en effet le problème, notre problème est beaucoup plus d’ordre éducationnel que politique ou autre « les exemples en cette matière foisonnent sur ce site même ».
    Nous avons un potentiel monumental dans le domaine touristique à titre d’exemple, mais quel est le touriste qui voudrait venir passer ses vacances dans un pays ou ses citoyens jettent leurs ordures par les fenêtres, ou à chaque instant il/elle pourrait être agressé mortellement par quelqu’un ou un groupe de jeunes c**s délinquants justes pour lui voler son portable ou son fric ? Moi je n’appellerai pas cette personne un ou une touriste, mais un/une tout risque !
    Loin de moi l’idée de prendre la défense des tenants du pouvoir, ou de critiqué le travail des journalistes d’AP, mais si on veut vraiment que les choses change dans le bon sens on devrait commencer par se changer soi-même dans le bon sens au lieu de continuer à faire des diagnostics qui n’apporte aucune amélioration à l’état du/des patients.




    0



    0
    New kid
    16 juillet 2014 - 20 h 50 min

    Pourquoi voulez vous prendre
    Pourquoi voulez vous prendre le president Algerien pour un petit canaris jaune ?
    Twit , twit il ne saura vous repondre dans votre langage !




    0



    0
    Kahina
    16 juillet 2014 - 20 h 34 min

    Nôtre président est plus

    Nôtre président est plus romantique…Il nous envoie des lettres…




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2014 - 20 h 32 min

    FAKHAMATOUHOU twitt juste

    FAKHAMATOUHOU twitt juste quand les roulettes manquent de lubrifiant…Les roues se frottent provoquant un bruit genre twitt twitt twitt.




    0



    0
    Laetizia
    16 juillet 2014 - 18 h 09 min

    Par Bouzenzel (non vérifié) |
    Par Bouzenzel (non vérifié) | 16. juillet 2014 – 13:05
    Bravo ! L’éducation est le maître mot!
    On s’en fiche des technolgies qui servent à montrer que l’européen est cool, qu’il ne craint rien, contrairement à l’ »arabe », qui lui est sournois bien entendu… !
    Le peuple a besoin d’une bonne éducation, une campagne nationale devrait être lancée pour former tout le monde dans tous les domaines et de façon continue jusqu’à ce qu’on se sorte de la mouise. Notre société sera alors transformée et il n’y aura plus d’excuses au manque de transparence ou de communication ! « Changer le système » ne changera pas la société, les deux doivent changer de concert !
    Je suis désolée de le dire mais pour le moment, le niveau moyen (je dis bien moyen !) de l’algérien est de l’ordre du marchand de krafeç!




    0



    0
    zerrouk
    16 juillet 2014 - 15 h 36 min

    Pourquoi voulez vous que ce
    Pourquoi voulez vous que ce président tuite, il ne le fait pas pour la simple raison, qu’il ne donne aucune importance au peuple, il a été choisi sans l’aval des citoyens algériens, pour les nominations il ya Radio trottoir, on n’a pas besoin de twitter ou Face book, la majorité des algériens ne savent pas ce que signifie cette technologie, ils ont les mosquées, qui relient les informations, tout en leur enlevant toute saveur, Ce président à vie sais celà, il instrumentalise Algérie Com pour distiller les lignes téléphoniques au compte goutte, et ainsi privé les algériens de nouvelles technologies.




    0



    0
    Kahina
    16 juillet 2014 - 15 h 10 min

    Le peuple n’a jamais élu cet

    Le peuple n’a jamais élu cet handicapé physique et mental.
    Je dis mental, car Boutesrika est connu pour être un assoiffé du pouvoir…
    Mais je blâme l’armée qui a laissé faire…Vous avez ramené un Franc macon à El-Mouradia…Impossible de le déloger, il a le soutien de ses frères sataniques….

    Il nous faut un général fort pour renverser la situation…

    L’histoire retiendra que l’Algérie a été détruite par la famille Boutesrika….




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2014 - 14 h 49 min

    Publié par EL-WATAN :
    Pour

    Publié par EL-WATAN :

    Pour savoir les noms qui constiutuent la mafia Algérienne au pouvoir : Lire la totalité de l’article

    Forte influence des milieux d’affaires : L’argent à l’assaut du pouvoir politique

    Juste un passage

    Cependant, nos sources affirment que l’argent laisse toujours une trace. Si de tout temps, l’argent mal acquis a pu transiter en toute impunité par les paradis fiscaux européens, les choses commencent à changer, nous explique-t-on. La Convention des Nations unies sur la lutte contre la corruption permet aujourd’hui à n’importe quel groupe d’individus de demander des informations au sujet des acquisitions de leurs dirigeants dans tout pays étranger. On nous explique aussi que la levée du secret bancaire en Europe dès 2015 risque d’accélérer le mouvement en marquant la fin des paradis fiscaux à Monaco, au Luxembourg et en Suisse.
    Le mouvement est d’ailleurs déjà en marche en Allemagne. Avec l’arrivée de nouveaux dirigeants à la tête d’entreprises européennes, de vieux dossiers ressortent, à l’image du dossier Man avec SNVI. Les comptes et les avoirs de responsables algériens auraient été bloqués. En attendant, ce sont les institutions de l’Etat qui sont foulées aux pieds. L’Algérie exporte sa richesse et dépense des milliards dans des structures qui ne survivront peut-être pas à leur initiateur.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    16 juillet 2014 - 14 h 41 min

    « Apprendre que l’Algérie va
    « Apprendre que l’Algérie va exploiter le gaz de schiste et va participer au défilé du 14 juillet par la voix de ministres français est tout simplement inimaginable ! »

    C’est ce que je me tue a dire ici sur ce site a certain. Nous savons tout en France avant vous et je le déplore
    Je me souviens également que j’avais soulevé la communication du gouvernement ou par ses ministres et j’envisageais pour ce pays une profonde reforme dans ce secteur. Comment ? Déjà ouvrir la porte à des reportages sur des ministres avec leur approbation bien entendu sur leur famille, leur cadre de vie, leur passion, leur engagement pour ce pays en un mot une totale transparence dans les faits et geste. Une émission qui pourrait se dérouler un vendredi après midi pendant 1 heure 30. Quant à ceux qui demandent à Algérie patriotique fassent de même rappelons quand même que ce site nous donne des informations fiables et a été derrière des campagnes citoyennes et l’exemple de l’escrimeuse Algérienne a trouvé dans ce journal électronique un écho favorable et une suite heureuse.
    Je ne cherche pas a savoir qui sont les vrai responsables de ce site, car tout bonnement le tracé idéologique est pro Algérien et c’est rare de voir aujourd’hui de jeune algérien se revendiquer de la mouvance nationale et en être fière
    Je peux avoir avec eux de profond désaccord non sur le fond, mais sur la forme, mais je suis extrêmement satisfait en générale des articles que ce site nous fournit.




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2014 - 13 h 41 min

    la non communication a été
    la non communication a été érigée en principe ;ne pas communiquer et mépriser le peuple est une constante de la gouvernance du pays depuis 99 ;
    aucune interview n’a été donné à un journal ou autre média algérien;
    faire faire des annonces importantes onéreuses par des étrangers est une méthode utilisée jusqu’à aujourd’hui;
    les algeriens répondant par la méfiance vis à vis du régime par la méfiance croient volontiers les étrangers que l’APS ou EL YATIMA.
    alors twiter quand on a plus les moyens primordiaux pour vivre de manière autonome devient une hérésie et il faut cesser de comparer l’incomparable.




    0



    0
    raselkhit
    16 juillet 2014 - 13 h 39 min

    Enfin il n’est pas trop tôt
    Enfin il n’est pas trop tôt pour tomber sur un post un tant soi peu raisonnable et surtout réfléchi(bouzenzel). Que le journaliste soi un complexé colonial et tout ce qui vient de l’autre coté de la méditerranée c’est la panacée .Très étrange aucun commentaire sur l’agression du peuple Palestinien par l’entité sioniste .C’est très bien et on s’étonne d’un pet de lapin pour faire sa campagne Toujours a se fourvoyer et à admirer ce fameux occident qui n’arrête pas de nous traiter comme des moins que rien à nous mépriser et nous trainer dans la boue et les nostalgiques de la colonisation sont toujours là (Ben nabi Allah yerhamou le disait bien le concept de colonisable .Ce qui explique la lâcheté devant les agressions occidentale




    0



    0
    mellah hocine
    16 juillet 2014 - 13 h 05 min

    Pour Bouzenzel (non vérifié)
    Pour Bouzenzel (non vérifié) | 16. juillet 2014 – 13:05

    Une complication mentale implique de fait une complication sociologique, se manifestant par des comportements hors du commun. Ce que le peuple Algérien est entrain de vivre c’est une décheance névrotique manifeste , acquise d’un comportement désespéré vis à vis de ses dirigeants.
    La décrépitude de ses dirigeants a rendu l’Algérien amorphe, anarchiste, je m’en foutiste, sans repère en quelque sorte.
    Dans les pays qui se disent modernes, le citoyens s’identifie à son homme politique qu’il a élu, mais chez nous, il n’y a jamais eu d’élection , alors pas d’homme politique, pas de repère, ni TWITT ni FACEBOOK.




    0



    0
    New kid
    16 juillet 2014 - 12 h 46 min

    Messieurs les journalistes
    Messieurs les journalistes pourquoi vous ne donnez pas cette accessibilité a vos lecteurs ?
    Peut-être que les tours d’ivoires impénétrables suivront votre exemple !




    0



    0
    New kid
    16 juillet 2014 - 12 h 25 min

    Pour reprendre un commentaire
    Pour reprendre un commentaire passé comment twitter alors que seulement 5% de la population ont le téléphone fixe ou la 3G.
    Les politiciens en Algérie se sont coupe eux-mêmes de la population par le manque d’investissement dans la technologie des communisations.
    Surtout la classe politicienne se croit supérieure et entretien le dédain de la population,
    Le ministère des télécommunications a préféré donner une License à Jezzy plutôt que de développer le fixe. Il a réussi à mettre la puce à l’oreille des algériens et ainsi à tuer la mouche sur le mur.
    Les prix prohibitifs de l’ADSL annulent cette option.




    0



    0
    New kid
    16 juillet 2014 - 12 h 11 min

    Comparer incomparable!
    Sortir

    Comparer incomparable!
    Sortir d’Oxford ou de Serkadji voilà la différence.
    Etre démocrate ou monarchiste, twitter ou twister
    Avoir une voiture paye par les contribuables au cout de 2 millions d’euros ou aller à son travail en vélo payé personnellement à 100 euros !
    Aucune similarité n’est possible avec une république bananière et un pays ou les traditions démocratiques ont évolué durant ces deux siècles derniers.
    Allah ghallab, notre président n’a pas retrouvé sa voix et ses doigts depuis l’épisode du Val de Grace !




    0



    0
    Bouzenzel
    16 juillet 2014 - 12 h 05 min

    Je suis désolé, mais c’est du
    Je suis désolé, mais c’est du n’importe quoi…
    C’est çà le problème, nous somme facilement influençable par la publicité, et le show et ce qui est bling bling.. mais le travaille réel on s’en fou !!

    Est ce par complexe d’infériorité ou par manque de tact..?

    Est ce que nous somme à l’aire du Twite? ou bien Zwit Erwit?

    Faut être réaliste, Le peuple dont tu parles n’est pas civilisé.. c’est une réalité et ce n’est pas une excuse…
    Communiquer avec ceux qui ne sont pas civilisés est comme pisser sur le sable…

    Je ne suis pas en train d’insulter tout un peuple, mais sort dans la rue et ouvre bien tes yeux et tes oreilles…

    Ceux qui participent à l’effondrement de la société civil est le peuple lui même, personne n’impose à une personne de jeter les ordures par la fenêtre, ni insulter et agresser les filles et les femmes ..

    Revenez SVP à l’éducation de ce peuple, les journalistes sont responsable de la culture de l’assistanat et de l’exclusion de responsabilité des citoyens..

    Partout dans le Monde la presse bien qu’elle critique les actions des politiciens, ils ne supportent jamais le comportement irresponsable de la population..

    Finalement bien que cela parait hors sujet, je pense que c’est l’essentiel.. et prioritaire par rapport au Twitter…

    Twitter avec Qui?




    0



    0
    Abou Stroff
    16 juillet 2014 - 10 h 46 min

    notre bienaimé fakhamatouhou
    notre bienaimé fakhamatouhou national n’a pas twitté lorsqu’il pouvait gambader sur ses deux jambes et vous voulez qu’il twitte alors qu’il est scotché sur un fauteuil roulant, incapable d’aligner un sujet, un verbe et un complément sans marquer plusieurs pauses!
    PS: quant au mépris que notre bienaimé fakhamatouhou affiche à notre égard, le mépris est réciproque.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.