Tant mieux !

Par Kamel Moulfi – Le fait paraissait tellement absurde que l’information qui l’annonçait, en novembre dernier, était incroyable. Il s’agit de l'installation par le Maroc d’un grillage le long de la frontière avec l’Algérie. Finalement, la construction de ce «mur» a commencé et comme l’absurdité n’a pas de limites, il sera doté, dit-on, de caméras de surveillance, deux précautions valant mieux qu’une. Motif avancé par les responsables marocains pour justifier leur initiative : sécuriser cette frontière. Paradoxalement, les Algériens seront sans doute les premiers à se féliciter de ce geste. Car, faut-il le rappeler, c’est bien le Maroc qui est considéré comme le principal producteur et fournisseur mondial de haschisch, comme cela a été confirmé, en juin 2013 par l’ONU dans son rapport mondial sur les drogues. Le trafic de drogue à partir du Maroc a pris une ampleur tellement inquiétante, à travers les quantités de plus en plus importantes saisies dans la région ouest du pays, que l’ancien ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, en était arrivé à s’interroger publiquement si l’Algérie n’était pas carrément visée. Ce n’est plus un secret pour personne, la drogue qui vient du Maroc a créé un problème très grave dans la société algérienne, notamment parmi les jeunes. Les chiffres communiqués par les services chargés de lutter contre ce véritable fléau sont de plus en plus impressionnants. Il y a seulement quelques jours, les éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants ont saisi à Haï En-Nedjma (ex-Chteibo), à Oran, 28 quintaux de kif traité en provenance du Maroc, portant à 21 tonnes le volume des saisies effectuées dans cette ville depuis le début de l'année. En retour, le Maroc bénéficie de la saignée des produits de première nécessité, subventionnés par l'Etat algérien, qu’il reçoit par la contrebande, notamment du gasoil et de l’essence, faisant le bonheur de nombreux frontaliers marocains, en proie à une pauvreté indescriptible. Sans compter l'utilisation de ce pays comme base arrière pour les terroristes. En somme, ce grillage arrange l'Algérie puisqu'il permettra aux groupes des gardes-frontières (GGF) de la Gendarmerie nationale et aux éléments des Douanes de souffler.
K. M.
 

Comment (29)

    Anonyme
    21 juillet 2014 - 1 h 56 min

    C`est la reponse du berger a
    C`est la reponse du berger a la bergere




    0



    0
    RAMO
    21 juillet 2014 - 1 h 31 min

    nous sommes partant pour
    nous sommes partant pour contribuer financièrement a ce projet chiche même au delà des 35 kilomètres jusqu au sud si il le faut.




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2014 - 0 h 46 min

    s’il est sur que la drogue
    s’il est sur que la drogue est produite au maroc ,il n’est pas certain qu’il oriente ce produit en algerie ;au delà de la frontière ,les destinations de ces quantités importantes ne peuvent être assurées par le maroc ;c’est une activité lucrative qui a toujours existé mais pour des quantités beaucoup plus ce « mur » aidera à la manifestation de la vérité sur les véritables dealers à l’échelle intermaghrebine ;




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    21 juillet 2014 - 0 h 04 min

    La seule alternative pour
    La seule alternative pour l’Algérie serait de créer une brigade spéciale d’intervention de choc pour arrêter le fléau marocain avec pour ordre d’élimination physique des trafiquants à la « Dada is dead » !.lyes2913

    C’est déja fait, mais la volonté politique ne suit pas, car Bouteflika a castrer nos services de sécurité, c’est lui le responsable de tout cela depuis 10 n’avez-vous pas observé la quantité énorme de haschisch qui provient de cette région ? Quand des barons de la drogue rencontre des commandants de gendarmerie sur quel ordre, ils agissent d’après vous ? Celle de la présidence tout bonnement, on n’ouvre pas les frontières, mais on facilite le trafic, vous m’avez compris ?!




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    20 juillet 2014 - 23 h 44 min

    Ce pays est décidément une
    Ce pays est décidément une merde voilà tout et pour que cela n’éclabousse pas chez nous et bien qu’il reste dans leur chiotte de pays et ferme bien la porte derrière eux !




    0



    0
    lyes2913
    20 juillet 2014 - 23 h 41 min

    Si le Maroc construit son mur
    Si le Maroc construit son mur ce n’est certainement pas pour faire plaisir à l’Algérie mais surtout pour se prémunir du retours de ses djihadistes qu’il a envoyé en Syrie et en Lybie en espèrant qu’ils vont se poser à leur retour en Algérie … le Maroc sait mieux que tous comment procèder pour faire passer des terroristes par ses frontières, sa technique est rôdée depuis les années 90 mais maintenant il sait qu’il en est de même pour le retour de « ces enfants prodiges ».
    Pour ce qui est de la drogue et de toutes la contrebande, je pense que ces limiers ont déjà des plans B pour soutenir les flux existants ( des tunnels, des points de passage avec des ripoux ou des malfrats algériens ..) !!!!
    La seule alternative pour l’Algérie serait de créer une brigade spéciale d’intervention de choc pour arrêter le fléau marocain avec pour ordre d’élimination physique des trafiquants à la « Dada is dead » !.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2014 - 18 h 47 min

    c’est plutot contre
    c’est plutot contre l’infiltration intelligente de nos services
    sur le territoire marocain,que les povres agents marocains veulent couvrir le soleil par un tamis!!!




    0



    0
    New kid
    20 juillet 2014 - 18 h 10 min

    Les leçons de la glorieuse
    Les leçons de la glorieuse ALN, ont été oublié par ce régime. Combien de chahids y sont tombés !
    Imaginez une ligne Maginot à l’est et a l’ouest sans toutefois oublier le sud, les barons de le drogue et de la contrebande seraient réduit a Zéro.
    Mai à qui profite ce commerce, nous trouverons nos ennemis !




    0



    0
    Laetizia
    20 juillet 2014 - 16 h 20 min

    Par Laajeb (non vérifié) |
    Par Laajeb (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 12:25
    Voyez comme ces gens sont menés dans leur désespoir (ya’ass) jusqu’à espérer une lutte fratricide entre algériens !
    Quelle honte!




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    20 juillet 2014 - 16 h 16 min

    C’était également une demande
    C’était également une demande expresse du gouvernement Algérien ! À plusieurs reprises, nous leur avons dit que nous n’hésiterions pas à franchir la frontière si le trafic actuel ne cessait pas et bien tant mieux !




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2014 - 15 h 27 min

    Je propose de creuser un
    Je propose de creuser un fossé large de 10 kms minimum de largeur et 200 m de profondeur tout le long de la frontière avec le Maroc et ouvrir une brèche à partir de la cote méditerranéenne et le remplir de l’eau de mer et y ajouter des requins. pour isoler complètement le Maroc et ouvrir une mer du côté l’ancienne frontière avec le Maroc.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2014 - 15 h 18 min

    Les trafiquants marocains
    Les trafiquants marocains utilisent des tunnels sous terrains, c’est là que l’armée devrait chercher, ils ont mis des grillages de pacotilles, mais la drogue passe, j’en suis certains sous des tunnels sous terrains.




    0



    0
    tajine
    20 juillet 2014 - 13 h 34 min

    @ Par Laetizia (non vérifié)
    @ Par Laetizia (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 13:00

    Alors, au lieu de pleurnicher, demandez à votre monarque de planter des barbelés le long de toute la frontière! ça vous évitera le kif, et ça nous évitera vos psychotropes et vos bel-mokhtars!




    0



    0
    Keltoum
    20 juillet 2014 - 13 h 29 min

    @Par Laetizia (non vérifié) |
    @Par Laetizia (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 13:00

    Si votre post veut nous dire aussi

    1/- que le Makhnez est en train de faire de GHARDAIA la plaque tournante de son Hashich pour toute la Region( Afrique du Nord / Afrique Occidentale/Moyen Orient/Khalidj/ Corne de l’Afrique) ou ont transite entre 600 et 900 tonnes de Hashich issu de la recolte 2013,

    2/- que le Makhnez n’est pas innoncant dans ce qui se passe a GHARDAIA.

    Je vous dirais chapeau parce que j’ai lu recemment un article dans une presse britanique qui disait presque la meme chose.




    0



    0
    qu'importe
    20 juillet 2014 - 13 h 26 min

    A laajeb- la france a
    A laajeb- la france a essayé ton idée de 1954 à 1962 ,ta vu comment ça c’est finit ! Nous n’avons pas de frontière avec la france ( encore heureux ), et nous en avons une avec vous , malin comme comme comme tu es , tu connait l’adage ? A quelle sauce voulez vous être manger ! je te rassure pour l’instant,pour l’instant seulement ,l’Algérie n’a pas faim ,tu peux dormir tranquille , pour la prochaine génération je ne peux pas te répondre.




    0



    0
    Rouichedz
    20 juillet 2014 - 13 h 20 min

    @Par umeri (non vérifié) |
    @Par umeri (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 12:59

    C »est effectivement de l’intox enrobée dans une systeme propagandiste bien huilé que l’article n’a pas su mettre en evidence malheureusement.

    Non seulement le Makhnez n’a pas l’intention de se tirer une balle entre ses cuisses mais qu’aussi il n’a meme pas les moyens pour, ne serait-ce, y penser.

    Par contre avec un travail d’investigation plus poussé de la part de Mr Kamel Moulfi dont je remercie les efforts au passage, le lecteur aurait certainement appris au moins deux choses,
    1/-que le Palais a lance ce scoop pour faire savoir a ses Maitres (dans ce dossier c’est les USA) que le Maroc est en train de prendre de nouvelles dispostions pour lutter contre la drogue dont, soit disant, il subit les effets alors que tout le monde sait que le Palais est le parrain de presque l’ensmeble de la production et la commercialisation des 3.800 tonnes que le Maroc produit chaque annee.
    2/- que lors du passage de Kerry a Alger, El Mouradia a soulever la question du role et du poids du Hashich marocain dans le combat contre le terroriste integrisme au niveau de la région MENA et, semble-t’il, l’Administration d’Obama a été convaincu du discours d’Alger sur cette question au regard des preuves apportées matérielles par les Services algeriens.

    Toutes ces informations sont vérifiables si on frappe a la bonne source.




    0



    0
    mellah hocine
    20 juillet 2014 - 13 h 03 min

    Article tiré d’un
    Article tiré d’un journal:
    Après six mois de mois de réflexion et d’études, le Maroc a commencé la première phase de la construction d’une muraille de barbelés tout au long de sa frontière avec l’Algérie. Des témoignages d’estivants, indique que les travaux sont effectués à une quarantaine de mètres de la plage Marsa Benmhaidi, relevant de la wilaya de Tlemcen.

    Des tranchées sont également en cours de réalisations en face de celles creusées par l’armée algérienne, il y a presque une année sur une distance de 700 km, dans le cadre de sa lutte contre la contrebande des carburants à destination du royaume. Le projet devrait couvrir 450 km de frontières avec le voisin de l’Est, de Saîdia jusqu’à la région de Figuig, prêt de Bechar en Algérie. Le cout global de cette opération est estimé à plus de 30 millions euros.

    L’édification de cette ligne de barbelés s’inscrit dans un programme de lutte contre l’immigration subsaharienne. Celui-ci devrait être conclu par la signature entre le Maroc et la Commission européenne d’un accord de réadmission des Africains sans-papiers se trouvant dans l’espace de l’UE.




    0



    0
    ALLEL
    20 juillet 2014 - 12 h 58 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 12:25

    « Le bonheur serait total le jour de la fermeture des voies aériennes et maritimes » MOI JE DIRAIS QUE LE BONHEUR SERA TOTAL LE JOUR OU LA FAMILLE DES PREDATEURS ALLAOUITES DEGAGERONS CHEZ EUX AU KHALIDJ.

    ET EN ATTENDANT JE PENSE QU’IL FAUT PASSER PAR LA 2eme ETAPE, A SAVOIR FERMER LES VOIES AERIENNES ET MARITIMES.
    .




    0



    0
    Laetizia
    20 juillet 2014 - 12 h 57 min

    Par Laajeb (non vérifié) |
    Par Laajeb (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 12:25
    Rouh chouf laadjeb li fi bladek!




    0



    0
    AOMAR
    20 juillet 2014 - 12 h 48 min

    @Par Laajeb (non vérifié) |
    @Par Laajeb (non vérifié) | 20. juillet 2014 – 12:25

    TU VEUX CERTAINEMENT PARLER DE LA FACON DU COMMENT VA FAIRE TON ROITELET POUR GERER ET ORIENTER LE RETOUR DE SES 8.000 DJIHADISTES TAKFIRISTES QU’IL A ENVOYE EN IRAK ET EN SYRIE ?

    POUR MOI C’EST L’HISTOIRE DE L’ARROSEUR-ARROSE (Ben Laden s’est bien retourne contres ses createurs Yankees non ?) ET SUIS PLUS QUE CERTAIN QU’EN 2015 LE MAROC DEVIENDRA UN EMIRAT ISLAMISTE DONT ON DOIT SE MEFIER AUTANT QU’ON LE FAIT DEPUIS 1962 AVEC CETTE MONARCHIE FEODALE QUI A FAIT DE SON PEUPLE UNE PEUPLADE D’ESCLAVES.




    0



    0
    Mouloudeen
    20 juillet 2014 - 12 h 42 min

    Tant mieux ! Absolument Mr
    Tant mieux ! Absolument Mr Kamel Moulfi.

    Mieux que cela, j’aurais été Président de la République du Million et demi de Martyrs, je construirais un mur de plus de six metres de haut le long de cette maudite frontiere avec le pays de la prostitution et de la drogue.

    Pour moi la santé de la jeunesse algérienne n’a pas de prix surtout quand il s’agit de la protéger des effets de la guerre narcotique que lui mene le petit-fils du Glaoui H2 au vu et au su de tout le monde.




    0



    0
    Kahina
    20 juillet 2014 - 12 h 33 min

    Je ne serai vraiment soulagée

    Je ne serai vraiment soulagée que quand l’Algérie construira tout au long des frontières un mur blindé de 10 mètres de haut et de deux mètre d’épaisseur.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2014 - 12 h 09 min

    Non seulement ,les algériens
    Non seulement ,les algériens accueillent avec un grand soulagement cette décision du Makhzen ,mais ,nous sommes disposés à financer ce projet et le terminer le plus rapidement possible ,sauf que nous souhaiterions également creuser un fleuve entre nous ,y élever des crocodiles et des piranhas ,mais aussi ,fournir l’électrification de la grille à très haute tension et poster des snippers Algériens le long des frontières qui auront le feu vert ,pour tirer sur tout ce qui bouge et sans sommation .Nous voulons en finir définitivement avec cette peuplade de soumis ,sinon ,il va falloir les corriger une bonne fois pour toute ,par une petite balade de notre aviation !




    0



    0
    Laetizia
    20 juillet 2014 - 12 h 00 min

    Permettez moi de vous dire M.
    Permettez moi de vous dire M. Moulfi que vous vous trompez.
    D’abord : des barbelés sur une partie de la frontière : oui mais quelle partie ? Vous ne le dîtes pas. Il y a des centaines de Kms de frontière avec ce voisin calamité !
    Primo : S’il s’agit de la partie nord, cela ne règle en rien le problème.
    Le kif a beau être produit majoritairement semble t-il, dans le rif, il n’en demeure pas moins que ce qui transite au nord n’est qu’une diversion à comparer de ce qui traverse allègrement le Sahara ! Les quantités industrielles sont celles qui passent dans le sud à la latitude de Ghardaïa, nous en avons un indicateur probant en l’insécurité récurrente que connaît désormais cette paisible région, une insécurité dont les pouvoirs publics n’arrivent pas à venir à bout, à ce jour!
    Les trafiquants sont très malins, ils laissent saisir des quantités au nord pour mobiliser nos douaniers et les empêcher d’être plus nombreux sur les vrais réseaux où le kif circule par dizaine de milliers de tonnes ! (celles qui transitent par la région du figig ou autres)
    Encore une fois, voyez le problème à Ghardaïa !
    Deuxio : La Moulouya est algérienne et ces gens le savent.
    Nous patriotes demandons à ce qu’elle nous soit rendue donc mettre des barbelés ne fera que raffermir notre volonté de la reprendre !
    La Moulouya algérienne !




    0



    0
    umeri
    20 juillet 2014 - 11 h 59 min

    C’est surement de l’ intox,
    C’est surement de l’ intox, car le Maroc ne peut pas se tire une balle dans le pied, puisque c’est par cette frontière que transite des tonnes de drogue, de quoi empoisonner toute la jeunesse Algérienne et africaine,et qu’il s’approvisionne en denrée de première nécessité et en carburant.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2014 - 11 h 43 min

    L’ Algérie aurait

    L’ Algérie aurait dûconstruire un mur en béton avec une ceinture en barbelé chargé ( éléctrifié)au dessus tout autour servant de trappe aux rats portant du hachiche dans leur ventre.

    Concernant le grillage, ce n’est qu’une solution de façade, car ce grillage aura toujours des ouvertures vers l’Algérie.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2014 - 11 h 25 min

    Le bonheur serait total le
    Le bonheur serait total le jour de la fermeture des voies aériennes et maritimes.




    0



    0
    Laajeb
    20 juillet 2014 - 11 h 25 min

    Vous devez remercier le
    Vous devez remercier le Maroc, c’est la seule frontière sécurisée. Tout porte malheureusement à croire que l’algérie sera proie à des mouvements séparatistes suite à des actions terroristes répétées et violentes du sud et de l’est surtout.




    0



    0
    Jugurtha
    20 juillet 2014 - 10 h 42 min

    Enfin une bonne nouvelle :
    Enfin une bonne nouvelle : plus de drogues, trafics et contrebandes . Mais il ne faut baisser sa garde, car il y aura toujours des gardes frontières corrompus qui ouvriront des portes discrètement . Ce serait bien aussi de mettre un grillage électrifié du côté Algérien .




    0



    0

Les commentaires sont fermés.