Ghaza, le courage

Par Kamel Moulfi – Dans les événements tragiques qui se passent, en ce moment, à Ghaza, le plus surprenant n’est pas la barbarie sioniste, observée avec complaisance, pour ne pas dire complicité, par les dirigeants des Etats-Unis et d’autres pays occidentaux ; ce qui suscite l’admiration, c’est bien la résistance de la population de Ghaza et son moral intact face à l’agression, malgré les pertes en vies humaines et les dégâts causés par les bombardements intensifs contre les zones habitées. C’est ce qui manque justement aux agresseurs : la motivation et le moral que ne peuvent compenser les sentiments racistes que les dirigeants sionistes veulent entretenir dans leurs rangs. Le régime sioniste dans le plus pur style de guerre psychologique des armées coloniales a lancé des tracts d’intimidation pour pousser les habitants du nord de Ghaza à fuir et à abandonner le terrain aux criminels qui exécutent les ordres de Netanyahu. Le bilan du massacre de Chadjaya montre que la peur n’existe pas dans le camp palestinien. Cette détermination n’a pas manqué de semer la panique au sein de l’entité sioniste dont l’armée a maintenant pour seul objectif de tuer ces civils, sans armes, qui résistent. Dans la lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, notre ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a eu raison d’assimiler l’agression sioniste à une opération de génocide. Le carnage, comme l’a souligné Ramtane Lamamra, se déroule, évidemment, en violation flagrante des conventions internationales et du droit humanitaire international. La passivité des dirigeants des Etats-Unis et des pays occidentaux, «alliés stratégiques» de l’entité sioniste, ne peut être perçue que comme une attitude de complicité dans les crimes de guerre commis par la soldatesque de Tel-Aviv. Mais la guerre déclenchée contre Ghaza finira par se retourner contre ses sauteurs. Les morts dans l’armée d’occupation ont commencé à se compter par dizaines, et Ghaza résiste toujours avec le plus grand courage. C’est, pour l’entité sioniste, l’indicateur le plus probant d’un échec qui en annonce d’autres à venir. Et cela se ressent dans son opinion publique soudainement affolée.
K. M.
 

Comment (25)

    Mohamed el [email protected] Hamouda, 7 ans.
    22 juillet 2014 - 0 h 16 min

    Merci pour la liste et par
    Merci pour la liste et par devoir je vais changer de pseudo et prendre celle d’une victime celle .Un enfants de 7 ans Amr Hamouda ans.




    0



    0
    Jugurtha
    21 juillet 2014 - 21 h 08 min

    Par ailleurs, l’hôpital
    Par ailleurs, l’hôpital palestinien des Martyrs d’Al-Aqsa, à Deir El-Balah, dans la bande de Gaza, a été la cible d’au moins une douzaine d’obus israéliens. Selon un porte-parole des services de secours palestiniens, les obus auraient touché le bâtiment administratif, les soins intensifs et le bloc opératoire.
    Ce n’est plus possible . C’est odieux . Des morts et plus de 60 blessés membres du personnel médical .
    Pendant ce temps ban kimoon et Kerry vont au quatar et au Caire . Mais bon sang pourquoi ne vont ils pas à israél pour leur ordonner d’arrêter ces massacres .
    La lie de l’humanité , ces monstres sionistes. Et ces complices occidentaux et ces monarchies arabes les soutiennent . Et les islamistes jihadistes tuent d’autres musulmans.
    Quelle horreur . Est-ce la fin du monde musulman ?
    Seulement 2 pays réagissent , et ils ne dont pas arabes : Iran et Turquie .
    Syrie, Irak , Libye , Tunisie luttent contre ces salafistes terroristes et que fait notre gouvernement …il prépare un autre voyage de la momie au val de Grace : donc pas de critiques ?
    S’il restait un gramme d’honneur à la momie, il devrait démissionner .




    0



    0
    Ahmed/anonyme
    21 juillet 2014 - 20 h 33 min

    Liste des 477 Palestiniens, y
    Liste des 477 Palestiniens, y compris des familles entières, assassinés depuis le mardi 8 juillet 2014

    info-palestine.net –
    ______

    Toutes les victimes ci-dessous sont des victimes des frappes criminels sur Gaza depuis le 8 juillet 2014.

    Voici les noms confirmés par des sources médicales à Gaza.
    Plus de 3.100 personnes ont été blessées, dont 657 enfants et 408 femmes ; certains ont perdu des membres et d’autres sont handicapés à vie.

    Tués le lundi 21juillet 2014

    1. Shahinaz Walid Mohammad Abu Hamad, 1, Khan Younis.
    2. Husam Abu Qneiss, 5, Khan Younis.
    3. Somoud Nassr Siyam, 26, Gaza City.
    4. Bader Nabil Siyam, 25, Gaza City.
    5. Ahmad Ayman Mahrous Siyam, 17, Gaza City.
    6. Mustafa Nabil Mahrous Siyam, 12, Gaza City.
    7. Ghaida’ Nabil Mahrous Siyam, 8, Gaza City.
    8. Dalal Nabil Mahrous Siyam, 8 months, Gaza City.
    9. Kamal Mahrous Salama Siyam, 27, Gaza City.
    10. Mohammad Mahrous Salaam Siyam, 25, Gaza City.
    11. Shireen Mahmoud Salaam Siyam, 32, Gaza City.
    12. Jowdat Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 24, Khan Younis.
    13. Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 5, Khan Younis.
    14. Haifa Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 9, Khan Younis.
    15. Yasmin Ahmad Salama Abu Jame’, 25, Khan Younis.
    16. Soheila Bassam Abu Jame’, Khan Younis.
    17. Rosann Tawfiq Ahmad Abu Jame’, 14, Khan Younis.
    18. Ahmad Suleiman Abu Saoud, 34, Khan Younis.
    19. Manwa Abdul-Baset as-Sabe’, 37, Beit Hanoun.
    20. Bilal Jabr Mohammad al-Ashab, 22, Gaza City.
    21. Raed Ismail al-Bardawil, 26, Rafah.
    22. Manwa Abdul-Baset as-Sabe’, 37, Beit Hanoun.
    23. Kamal Balal al-Masri, Beit Hanoun.
    24. Bilal Jabr Mohammad al-Ashab, 22, Gaza City.
    25. Raed Ismail al-Bardawil, 26, Rafah.
    26. Zakariya Masoud al-Ashqar, 24, central Gaza.
    27. Abdullah Matroud Abu Hjeir, 16, central Gaza.
    28. Ahmad Salhoub, 34, central Gaza.
    29. Raed Issam Daoud, 30, Gaza City.
    30. Younis Ahmad Younis Sheikh al-Eid, 23, Rafah.
    31. Raja’e Hammad Mohammad, 38, Gaza.
    32. Ahmad Khale Daghmash, 21, Gaza.
    33. Mahmoud Hasan an-Nakhala, Gaza.
    34. Resident Saleh Badawi, 31, Gaza.
    35. Kamal Mas’oud, 21, Gaza.
    36. Majdi Mahmoud al-Yazeji, 56, Gaza.
    37. Mohammad Samih al-Ghalban, Gaza.

    Tués le dimanche 20 juillet 2014

    1. Salem Ali Abu Sa’ada, Khan Younis.
    2. Mohammad Yusef Moammer, 30, Rafah.
    3. Hamza Yousef Moammer, 26, Rafah.
    4. Anas Yousef Moammar, 16 ans.
    5. Hosni Mahmoud al-Absi, 56, Rafah.
    6. Suheib Ali Jom’a Abu Qoura, 21, Rafah.
    7. Ahmad Tawfiq Mohammad Za’noun, 26, Rafah.
    8. Hamid Soboh Mohammad Fojo, 22, Rafah.
    9. Najah Sa’ad al-Deen Daraji, 65, Rafah.
    10. Abdullah Yusef Daraji, 3, Rafah.
    11. Mohammed Raja’a Handam 15, Rafah.
    12. Yusef Sha’aban Ziada, 44, Al Bureij.
    13. Jamil Sha’aban Ziada, 53, Al Bureij.
    14. Shoeban Jamil Ziada, 12, Al Bureij (fils de Jamil).
    15. Mohammad Mahmoud al-Moqaddma, 30, Al Bureij.
    16. Raed Mansour Nayfa, Shuja’eyya (Gaza City).
    17. Fuad Jaber, Medic, Shuja’eyya (Gaza City).
    18. Mohammad Hani Mohammad al-Hallaq, 2 ans, al-Rimal (Gaza City).
    19. Hani Mohammad al-Hallaq, 29, al-Rimal (Gaza City).
    20. Suad Mohammad al-Hallaq, 62, al-Rimal (Gaza City).
    21. Saje Hasan Akram al-Hallaq, 4, al-Rimal (Gaza City).
    22. Hala Akram Hasan al-Hallaq, 27, al-Rimal (Gaza City).
    23. Samar Osama al-Hallaq, 29, al-Rimal (Gaza City).
    24. Ahmad Yassin, al-Rimal (Gaza City).
    25. Aya Bahjat Abu Sultan, 15, Beit Lahia.
    26. Rayan Taysir Abu Jame’, 8, Khan Younis.
    27. Fatima Mahmoud Abu Jame’, 3, Khan Younis.
    28. Suleiman Abu Jame’, Khan Younis.
    29. Ibrahim Salem Jom’a as-Sahbani, 20, Shuja’eyya – Gaza.
    30. ‘Aref Ibrahim al-Ghalyeeni, 26, Shuja’eyya – Gaza.
    31. Osama Khalil Ismael al-Hayya, 30, Shuja’eyya – Gaza. (père d’Umama et Khalil)
    32. Hallah Saqer Hasan al-Hayya, 29, Shuja’eyya – Gaza. (mère d’Umama et Khalil)
    33. Umama Osama Khalil al-Hayya, 9, Shuja’eyya – Gaza.
    34. Khalil Osama Khalil al-Hayya, 7, Shuja’eyya – Gaza.
    35. Rebhi Shehta ‘Ayyad, 31, Shuja’eyya – Gaza.
    36. Yasser Ateyya Hamdiyya, 28, Shuja’eyya – Gaza.
    37. Esra’ Ateyya Hamdiyya, 28, Shuja’eyya – Gaza.
    38. Akram Mohammad Shkafy, 63, Shuja’eyya – Gaza.
    39. Eman Khalil Abed ‘Ammar, 9 ans, Shuja’eyya – Gaza.
    40. Ibrahim Khalil Abed Ammar, 13, Shuja’eyya – Gaza.*
    41. ‘Asem Khalil Abed Ammar, 4 ans, Shuja’eyya – Gaza.
    42. Eman Mohammad Ibrahim Hamada, 40, Shuja’eyya – Gaza.
    43. Ahmad Ishaq Yousef Ramlawy, 33, Shuja’eyya – Gaza.
    44. Ahmad Sami Diab ‘Ayyad, 27, Shuja’eyya – Gaza.
    45. Fida’ Rafiq Diab ‘Ayyad, 24, Shuja’eyya – Gaza.
    46. Narmin Rafiw Diab Ayyad, 20, Shuja’eyya – Gaza.
    47. Ahmad Mohammad Ahmad Abu Za’nouna, 28 ans.
    48. Tala Akram Ahmad al-‘Atawy, 7, Shuja’eyya – Gaza.
    49. Tawfiq Barawi Salem Marshoud, 52, Shuja’eyya – Gaza.
    50. Hatem Ziad Ali Za’bout, 24, Shuja’eyya – Gaza.
    51. Khaled Riyadh Mohammad Hamad, 25, Shuja’eyya – Gaza. (Journaliste)
    52. Khadija Ali Mousa Shihada, 62, Shuja’eyya – Gaza.
    53. Khalil Salem Ibrahim Mosbeh, 53, Shuja’eyya – Gaza.
    54. ‘Adel Abdullah Eslayyem, 2 ans, Shuja’eyya – Gaza.
    55. Dina Roshdi Abdullah Eslayyem, 2, Shuja’eyya – Gaza.
    56. Rahaf Akram Ismael Abu Jom’a, 4, Shuja’eyya – Gaza.
    57. Shadi Ziad Hasan Eslayyem, 15, Shuja’eyya – Gaza.
    58. Ala Ziad Hasan Eslayyem, 11, Shuja’eyya – Gaza.
    59. Sherin Fathi Othman Ayyad, 18, Shuja’eyya – Gaza.
    60. ‘Adel Abdullah Salem Eslayyem, 29, Shuja’eyya – Gaza.
    61. Fadi Ziad Hasan Eslayyem, 10, Shuja’eyya – Gaza.
    62. ‘Ahed Sa’ad Mousa Sarsak, 30, Shuja’eyya – Gaza.
    63. Aisha Ali Mahmoud Zayed, 54, Shuja’eyya – Gaza.
    64. Abed-Rabbo Ahmad Zayed, 58, Shuja’eyya – Gaza.
    65. Abdul-Rahman Akram Sheikh Khalil, 24, Shuja’eyya – Gaza.
    66. Mona Suleiman Ahmad Sheikh Khalil, 49.
    67. Heba Hamed Mohammad Sheikh Khalil, 13, Shuja’eyya – Gaza.
    68. Abdullah Mansour Radwan ‘Amara, 23, Shuja’eyya – Gaza.
    69. Issam Atiyya Sa’id Skafy, 26, Shuja’eyya – Gaza.
    70. Ali Mohammad Hasan Skafy, 27, Shuja’eyya – Gaza.
    71. Mohammad Hasan Skafy, 53, Shuja’eyya – Gaza.
    72. ‘Ala Jamal ed-Deen Barda’, 35, Shuja’eyya – Gaza.
    73. Omar Jamil Sobhi Hammouda, 10, Shuja’eyya – Gaza.
    74. Ghada Jamil Sobhi Hammouda, 10, Shuja’eyya – Gaza.
    75. Ghada Ibrahim Suleiman ‘Adwan, 39, Shuja’eyya – Gaza.
    76. Fatima Abdul-Rahim Abu Ammouna, 55, Shuja’eyya – Gaza.
    77. Fahmi Abdul-Aziz Abu Sa’id, 29, Shuja’eyya – Gaza.
    78. Kenan Hasan Akram al-Halaq, 6, Shuja’eyya – Gaza.
    79. Ghada Sobhi Sa’adi Ayyad, 9, Shuja’eyya – Gaza.
    80. Mohammad Ashraf Rafiq Ayyad, 6, Shuja’eyya – Gaza.
    81. Mohammad Ra’ed Ehsan Ayyad, 6, Shuja’eyya – Gaza.
    82. Mohammad Rami Fathi ‘Ayyad, 2, Shuja’eyya – Gaza.
    83. Mohammad Ra’ed Ehsan ‘Akeela, 19, Shuja’eyya – Gaza.
    84. Mohammad Ziad Ali Za’bout, 23, Shuja’eyya – Gaza.
    85. Mohammad Ali Mohared Jundiyya, 38, Shuja’eyya – Gaza.
    86. Marah Shaker Ahmad al-Jammal, 2, Shuja’eyya – Gaza.
    87. Marwan Monir Saleh Qonfid, 23, Shuja’eyya – Gaza.
    88. Maisa Abdul-Rahman Sarsawy, 37, Shuja’eyya – Gaza.
    89. Marwa Salman Ahmad Sarsawy, 13, Shuja’eyya – Gaza.
    90. Mos’ab el-Kheir Salah ed-Din Skafi, 27, Shuja’eyya – Gaza.
    91. Mona Abdul-Rahman Ayyad, 42, Shuja’eyya – Gaza.
    92. Halla Sobhi Sa’dy Ayyad, 25, Shuja’eyya – Gaza.
    93. Younis Ahmad Younis Mustafa, 62, Shuja’eyya – Gaza.
    94. Yousef Salem Hatmo Habib, 62, Shuja’eyya – Gaza.

    Tués le samedi 19 juillet 2014

    1. Yahia Bassam as-Serry, 20 ans, Khan Younis.
    2. Mohammad Bassam as-Serry, 17, Khan Younis.
    3. Mahmoud Rida Salhiyya, 56, Khan Younis.
    4. Mustafa Rida Salhiyya, 21, Khan Younis.
    5. Mohammad Mustafa Salhiyya, 22, Khan Younis.
    6. Waseem Rida Salhiyya, 15, Khan Younis.
    7. Ibrahim Jamal Kamal Nassr, 13, Khan Younis.
    8. Rushdi Khaled Nassr, 24, Khan Younis.
    9. Mohammad Awad Faris Nassr, 25, Khan Younis.
    10. Ahmad Mahmoud Hasan Aziz, 34, Beit Hanoun
    11. Sa’id Ali Issa, 30, Juhr ed-Deek, Central Gaza.
    12. Raed Walid Laqan, 27, Khan Younis.
    13. Mohammad Jihad al-Qara’, 29, Khan Younis.
    14. Rafat Ali Bahloul, 36, Khan Younis.
    15. Bilal Ismail Abu Doqqa, 33, Khan Younis.
    16. Mohammad Ismail Sammour, 21, Khan Younis.
    17. Eyad Ismael ar-Raqab, 26, Khan Younis.
    18. Mohammad Atallah Odah Sa’adat, 25, Beit Hanoun.
    19. Mohammad Rafiq ar-Rohhal, 22, Beit Lahia.
    20. Mohammad Ziad ar-Rohhal, 6, Beit Lahia.
    21. Mohammad Ahmad Abu Za’nouna, 37, Gaza Ville.
    22. Mahmoud Abdul-Hamid al-Zweidi, 23, Beit Lahia.
    23. Dalia Abdel-Hamid al-Zweidi, 37, Beit Lahia.
    24. Rowiya Mahmoud al-Zweidi, 6, Beit Lahia.
    25. Naghm Mahmoud al-Zweidi, 2, Beit Lahia.
    26. Mohammad Khaled Jamil al-Zweidi, 20, Beit Lahia.
    27. Amr Hamouda, 7 ans.
    28. Mohammad Riziq Mohammad Hamouda, 18 ans.
    29. Mo’men Taysir al-‘Abed Abu Dan, 24, District Central.
    30. Abdul-Aziz Samir Abu Za’itar, 31, District Central.
    31. Mohammad Ziad Za’bout, 24, Gaza Ville.
    32. Hatem Ziad Za’bout, 22, Gaza Ville.
    33. Fadal Mohammad al-Bana, 29, tué à Jabalia.
    34. Mohammad Abdul-Rahman Abu Hamad, 25, Beit Lahia.
    35. Ma’ali Abdul-Rahman Suleiman Abu Zeid, 24, District Central.
    36. Mohammad Ahmad as-Saidi, 18, Khan Younis.
    37. Abdul-Rahman Mohammad Odah, 23, District Central.
    38. Tariq Samir Khalil al-Hatou, 26, District Central.
    39. Mahmoud al-Sharif, 24, District Central.
    40. Mohammad Fathi al-Ghalban, 23, Khan Younis.
    41. Mahmoud Anwar Abu Shabab, 16, Rafah.
    42. Ahmad Abu Thurayya, 25, District Central.
    43. Abdullah Ghazi al-Masri, 30, District Central.
    44. Ayman Hisham an-Na’ouq, 25, District Central.
    45. Aqram Mahmoud al-Matouq, 37, Jabalia.

    Tués le vendredi 18 juillet 2014

    1. Majdi Suleiman Jabara, 22 ans, Rafah.
    2. Faris Juma’ al-Mahmoum, 5 months, Rafah.
    3. Omar ‘Eid al-Mahmoum, 18, Rafah.
    4. Nassim Mahmoud Nassier, 22. Beit Hanoun.
    5. Karam Mahmoud Nassier, 20, Beit Hanoun.
    6. Salmiyya Suleiman Ghayyadh, 70, Rafah.
    7. Rani Saqer Abu Tawila, 30, Gaza Ville.
    8. Hammad Abdul-Karim Abu Lehya, 23, Khan Younis.
    9. Mohammad Abdul-Fattah Rashad Fayyad, 26, Khan Younis.
    10. Mahmoud Mohammad Fayyad, 25, Khan Younis.
    11. Amal Khader Ibrahim Dabbour, 40, Beit Hanoun
    12. Ismail Yousef Taha Qassim, 59, Beit Hanoun.
    13. Ahmad Fawzi Radwan, 23, Khan Younis.
    14. Mahmoud Fawzi Radwan, 24, Khan Younis.
    15. Bilal Mahmoud Radwan, 23, Khan Younis.
    16. Monther Radwan, 22, Khan Younis.
    17. Hani As’ad Abdul-Karim Shami, 35, Khan Younis.
    18. Mohammad Hamdan Abdul-Karim Shami, 35, Khan Younis.
    19. Husam Musallam Abu Issa, 26. Gaza.
    20. Ahmad Ismael Abu Musallam, 14, Gaza Ville.
    21. Mohammad Ismael Abu Musallam, 15, Gaza Ville.
    22. Wala’ Ismael Abu Musallam, 13, Gaza Ville.
    23. Naim Mousa Abu Jarad, 23, Beit Hanoun.
    24. Abed Mousa Abu Jarad, 30, Beit Hanoun.
    25. Siham Mousa Abu Jarad, 26, Beit Hanoun.
    26. Raja’ Oliyyan Abu Jarad, 31, Beit Hanoun.
    27. Haniyya Abdul-Rahman Abu Jarad, 3, Beit Hanoun.
    28. Samih Naim Abu Jarad, 1, Beit Hanoun.
    29. Mousa Abul-Rahman Abu Jarad, 6 months, Beit Hanoun.
    30. Ahlam Mousa Abu Jarad, 13, Beit Hanoun.
    31. Husam Musallam Abu Aisha, 26, Jahr al-Deek.
    32. . Mohammad Sa’ad Mahmoud Abu Sa’da , Khan Younis.
    33. Ra’fat Mohammad al-Bahloul, 35, Khan Younis.
    34. Wala’ al-Qarra, 20, Khan Younis.
    35. Abdullah Jamal as-Smeiri, 17, Khan Younis.
    36. Ahmad Hasan Saleh al-Ghalban, 23, Khan Younis.
    37. Hamada Abdullah Mohammad al-Bashiti, 21, Khan Younis.
    38. Hamza Mohammad Abu Hussein, 27, Rafah.
    39. Ala’ Abu Shabab, 23, Rafah.
    40. Mohammad ‘Awad Matar, 37, Rafah.
    41. Bassem Mohammad Mahmoud Madhi, 22, Rafah.
    42. Ahmad Abdullah al-Bahnasawi, 25. Um An-Nasr.
    43. Saleh ‘Zgheidy, 20, Rafah.
    44. Mahmoud Ali Darwish, 40, Nusseirat, Central Gaza.
    45. Yousef Ibrahim al-Astal, 23,Khan Younis.
    46. Imad Hamed E’lawwan, 7, Gaza.
    47. Qassem Hamed E’lawwan, 4, Gaza (frère d’Imad)
    48. Sarah Mohammad Bustan, 13, Gaza.
    49. Rezeq Ahmad al-Hayek, 2, Gaza.
    50. Mustafa Faisal Abu Sneina, 32, Rafah.
    51. Imad Faisal Abu Sneina, 18, Rafah.
    52. Nizar Fayez Abu Sneina, 38, Rafah.
    53. Ismail Ramadan al-Loulahi, 21, Khan Younis
    54. Ghassan Salem Mousa Abu ‘Azab, 28, Khan Younis.
    55. Ahmad Salem Sha’at, 22, Khan Younis.
    56. Mohammad Salem Sha’at, 20, Khan Younis
    57. Amjad Salem Sha’at, 15, Khan Younis.
    58. Mohammad Talal as-Sane’, 20, Rafah.

    Tués le jeudi 17 juillet 2014

    1. Mohammad Mahmoud Al-Qadim, 22 ans, Deir al-Balah.
    2. Mohammad Abdul-Rahman Hassouna, 67, Rafah.
    3. Zeinab Mohammad Sa’id al-‘Abadla, 71, Khan Younis.
    4. Ahmad Reehan, 23, Beit Lahia.
    5. Salem Saleh Fayyad, 25, Gaza City.
    6. Abdullah Salem al-Atras, 27, Rafah.
    7. Bashir Mohammad Abdul-’Al, 20, Rafah.
    8. Mohammad Ziyad Ghanem, 25, Rafah.
    9. Mohammad Ahmad al-Hout, 41, Rafah.
    10. Fulla Tariq Shuhaibar, 8, Gaza Ville.
    11. Jihad Issam Shuhaibar, 10, Gaza Ville.
    12. Wasim Issam Shuhaibar, 9, Gaza Ville.
    13. Rahaf Khalil al-Jbour, 4, Khan Younis.
    14. Yassin al-Humaidi, 4, Gaza Ville (décédé de blessures antérieures)
    15. Ismail Youssef al-Kafarneh, Beit Hanoun.
    16. Hamza Hussein al-’Abadala, 29, Khan Younis.
    17. Abed Ali Ntheir, 26, Gaza Ville.
    18. Mohammad Shadi Ntheir, 15, Gaza Ville.
    19. Mohammad Salem Ntheir, 4, Gaza Ville.
    20. Salah Saleh ash-Shafe’ey, Khan Younis.

    Tués le mercredi 16 juillet 2014

    1. Mohammad Ismael Abu Odah, 27 ans, Rafah.
    2. Mohammad Abdullah Zahouq, 23, Rafah.
    3. Ahmed Adel Nawajha, 23, Rafah.
    4. Mohammad Taisir Abu Sharab, 23, Khan Younis.
    5. Mohammad Sabri ad-Debari, Rafah.
    6. Farid Mahmoud Abu-Doqqa, 33, Khan Younis.
    7. Ashraf Khalil Abu Shanab, 33, Rafah.
    8. Khadra Al-Abed Salama Abu Doqqa, 65, Khan Younis.
    9. Omar Ramadan Abu Doqqa, 24, Khan Younis.
    10. Ibrahim Ramadan Abu Doqqa, 10, Khan Younis.
    11. Ahed Atef Bakr, 10, Gaza-Plage.
    12. Zakariya Ahed Bakr, 10, Gaza-Plage.
    13. Mohammad Ramiz Bakr, 11, Gaza-Plage.
    14. Ismail Mahmoud Bakr, 9, Gaza-Plage.
    15. Mohammad Kamel Abdul-Rahman, 30, Sheikh ’Ejleen, Gaza Ville.
    16.Husam Shamlakh, 23, Sheikh ’Ejleen, Gaza Ville.
    17.Usama Mahmoud Al-Astal, 6, Khan Younis. (décédé de blessures antérieures infligées à la mosquée).
    18. Hussein Abdul-Nasser al-Astal, 23, Khan Younis.
    19. Kawthar al-Astal, 70, Khan Younis.
    20. Yasmin al-Astal, 4, Khan Younis.
    21. Kamal Mohammad Abu ’Amer, 38, Khan Younis.
    22.Akram Mohammad Abu ’Amer, 34, Khan Younis. (frère de Kamal)
    23. Hamza Raed Thary, 6, Jabalia (blessé quelques jours plus tôt quand plusieurs enfants jouant sur la plage de Jabalia ont été tués)
    24. Abdul-Rahman Ibrahim Khalil as-Sarhi, 37, Gaza Ville.

    Tués le mardi 15 juillet 2014

    1. Abdullah Mohammad al-‘Arjani, 19 ans, Khan Younis.
    2. Suleiman Abu Louly, 33, Rafah.
    3. Saleh Sa’id Dahleez, 20, Rafah.
    4. Yasser Eid al-Mahmoum, 18, Rafah.
    5. Ismael Fattouh Ismael, 24, Gaza Ville.
    6. Khalil Sh’aafy, Juhr Ed-Deek – Gaza.
    7. Sobhi Abdul-hamid Mousa, 77, Khan Younis.

    Tués le lundi 14 juillet 2014

    1. Adham Abdul-Fattah Abdul-‘Aal, 27 ans.
    2. Hamid Suleiman Abu al-‘Araj, 60, Deir al-Balah.
    3. Abdullah Mahmoud Baraka, 24, Khan Younis.
    4. Tamer Salem Qdeih, 37, Khan Younis.
    5. Ziad Maher an-Najjar, 17, Khan Younis.
    6. Ziad Salem ash-Shawy, 25, Rafah.
    7. Mohammad Yasser Hamdan, 24, Gaza.
    8. Mohammad Shakib al-Agha, 22, Khan Younis.
    9. Ahmed Younis Abu Yousef, 22, Khan Younis.
    10. Sara Omar Sheikh al-Eid, 4, Rafah.
    11. Omar Ahmad Sheikh al-Eid, 24, Rafah.
    12. Jihad Ahmad Sheikh al-Eid, 48, Rafah.
    13. Kamal Atef Yousef Abu Taha, 16, Khan Younis.
    14. Ismael Nabil Ahmad Abu Hatab, 21, Khan Younis.
    15. Boshra Khalil Zo’rob, 53, Rafah.
    16. Atwa ’Amira al-’Amour, 63, Khan Younis

    Tués le dimanche 13 juillet 2014

    1. Ezzeddin Bolbol, 25 ans, Rafah.
    2. Rami Abu Shanab, 25, Deir al-Balah.
    3. Fawziyya Abdul-al, 73, Gaza Ville.
    4. Mo’ayyad al-‘Araj, 3, Khan Younis.
    5. Husam Ibrahim Najjar, 14, Jabalia.
    6. Hijaziyya Hamed al-Hilo, 80, Gaza Ville.
    7. Ruwaida abu Harb Zawayda, 30, Gaza.
    8. Haitham Ashraf Zo’rob, 21, Rafah.
    9. Laila Hassan al-‘Odaat, 41, al-Maghazi.
    10. Hussein Abdul-Qader Mheisin, 19, Gaza.
    11. Qassem Talal Hamdan, 23, Beit Hanoun.
    12. Maher Thabet abu Mour, 23, Khan Younis.
    13. Mohammad Salem Abu Breis, 65, Deir al-Balah
    14. Moussa Shehda Moammer, 60, Khan Younis.
    15. Hanadi Hamdi Moammer, 27, Khan Younis.
    16. Saddam Mousa Moammer, 23, Khan Younis.

    Tués le samedi 12 juillet 2014

    1. Anas Yousef Qandil, 17 ans, Jabalia.
    2. Islam Yousef Mohammad Qandil, 27, Jabalia.
    3. Mohammad Edrees Abu Sneina, 20, Jabalia.
    4. Abdul-Rahim Saleh al-Khatib, 38, Jabalia.
    5. Husam Thieb ar-Razayna, 39, Jabalia.
    6. Ibrahim Nabil Hamada, 30, at-Tuffah – Gaza Ville.
    7. Hasan Ahmad Abu Ghush, 24, at-Tuffah – Gaza Ville.
    8. Ahmad Mahmoud al-Bal’awy, 26, at-Tuffah – Gaza Ville.
    9. Ali Nabil Basal, 32, at-Tuffah – Gaza Ville.
    10. Mohammad Bassem al-Halaby, 28, Gaza Ville.
    11. Mohammad Sweity (Abu Askar), 20, Gaza Ville.
    12. Khawla al-Hawajri, 25, camp de réfugiés de Nuseirat.
    13. Ola Wishahi, 31, Centre Mabarra pour personnes invalides à Jabalia.
    14. Suha Abu Saade, 38, Centre Mabarra pour personnes invalides à Jabalia.
    15. Mohammad Edrees Abu Sweilem, 20, Jabalia
    16. Rateb Subhi al-Saifi, 22, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
    17. Azmi Mahmoud Obeid, 51, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
    18. Nidal Mahmoud Abu al-Malsh, 22, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
    19. Suleiman Said Obeid, 56, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
    20. Mustafa Muhammad Inaya, 58, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
    21. Ghassan Ahmad al-Masri, 25, Sheikh Radwan – Gaza Ville.
    22. Rif’at Youssef Amer, 36, al-Saftawi.
    23. Rif’at Syouti, ouest Gaza Ville.
    24. Nahedh Na’im al-Batsh, 41, Khan Younis.
    25. Baha’ Majed al-Batsh, 28, Khan Younis.
    26. Qusai Issam al-Batsh, 12, Khan Younis.
    27. Aziza Yousef al-Batsh, 59, Khan Younis.
    28. Ahmad No’man al-Batsh, 27, Khan Younis.
    29. Mohammad Issam al-Batsh, 17, Khan Younis.
    30. Yahia ‘Ala’ Al-Batsh, 18, Khan Younis.
    31. Jalal Majed al-Batsh, 26, Khan Younis.
    32. Mahmoud Majed al-Batsh, 22, Khan Younis
    33. Majed Sobhi al-Batsh, Khan Younis.
    34. Marwa Majed al-Batsh, 25, Khan Younis.
    35. Khaled Majed al-Batsh, 20, Khan Younis.
    36. Ibrahim Majed al-Batsh, 18, Khan Younis.
    37. Manar Majed al-Batsh, 13, Khan Younis.
    38. Amal Hussein al-Batsh, 49, Khan Younis.
    39. Anas Ala’ al-Batsh, 10, Khan Younis.
    40. Qusai Ala’ al-Batsh, 20, Khan Younis.
    41. Mohannad Yousef Dheir, 23, Rafah.
    42. Shadi Mohammad Zo’rob, 21, Rafah.
    43. Imad Bassam Zo’rob, 21, Rafah.
    44. Mohannad Yousef Dheir, 23, Rafah.
    45. Mohammad Arif, 13, GazaVille Est.
    46. Mohammad Ghazi ‘Arif, 35, eastern Gaza Ville.
    47. Ghazi Mustafa Arif, 62, eastern Gaza Ville.
    48. Ahmad Yousef Dalloul, 47, Gaza.
    49. Fadi Ya’coub Sukkar, 25, Gaza.
    50. Qassem Jaber Odah, 16, Khan Younis.
    51. Mohammad Abdullah Sharatha, 53, Jabalia.
    52. Mohammad Ahmed Basal, 19, Gaza Ville.

    Tués le vendredi 11 juillet 2014

    1. Wisam Abdul-Razeq Hasan Ghannam, 31 ans, Rafah.
    2. Mahmoud Abdul-Razeq Hasan Ghannam, 28, Rafah.
    3. Kifah Shaker Ghannam, 33, Rafah.
    4. Ghalia Thieb Ghannam, 57, Rafah.
    5. Mohammad Munir ‘Ashour, 26, Rafah.
    6. Nour Marwan an-Ajdi, 10, Rafah.
    7. Anas Rezeq abu al-Kas, 33, Gaza Ville (un médecin).
    8. Abdullah Mustafa abu Mahrouq, 22, Deir al-Balah.
    9. Mahmoud Waloud, 26, Jabalia
    10. Hazem Ba’lousha, Jabalia.
    11. Ala’ Abdul Nabi, Beit Lahia.
    12. Ahmed Zaher Hamdan, 24, Beit Hanoun.
    13. Mohammad Kamel al-Kahlout, 25, Jabalia.
    14. Sami Adnan Shaldan, 25, Gaza Ville.
    15. Salem al-Ashhab, 40, Gaza Ville.
    16. Raed Hani Abu Hani, 31, Rafah.
    17. Mohammad Rabea Abu- Hmeedan, 65, Jabalia.
    18. Shahrman Ismail Abu al-Kas, 42, Al-Bureij.
    19. Mazin Mustafa Aslan, 63, Al Bureij.
    20. Mohammad Samiri, 24, Deir al-Balah.
    21. Rami Abu Mosa’ed, 23, Deir al-Balah.
    22. Saber Sokkar, 80, Gaza Ville.
    23. Hussein Mohammad al-Mamlouk, 47, Gaza Ville.
    24. Nasser Rabah Mohammad Sammama, 49, Gaza Ville.
    25. Abdul-Halim Abdul-Mo’ty Ashra, 54, Deir al-Balah.
    26. Sahar Salman Abu Namous, 3, Beit Hanoun.
    27. Odai Rafiq Sultan, 27, Jabalia.
    28. Jom’a Atiyya Shallouf, 25, Rafah.
    29. Bassam Abul-Rahman Khattab, 6, Deir al-Balah

    Tués le jeudi 10 juillet 2014

    1. Mahmoud Lutfi al-Hajj, 58 ans, Khan Younis. (père de 6 enfants tués)
    2. Bassema Abdul-fatteh Mohammad al-Hajj, 48, Khan Younis. (mère de 6 enfants tués)
    3. Asma’ Mahmoud al-Hajj, 22, Khan Younis.
    4. Fatima Mahmoud al-Hajj, 12, Khan Younis
    5. Sa’ad Mahmoud al-Hajj, 17, Khan Younis.
    6. Najla’ Mahmoud al-Hajj, 29, Khan Younis.
    7. Tareq Mahmoud al-Hajj, 18, Khan Younis.
    8. Omar Mahmoud al-Hajj, 20, Khan Younis.
    9. Baha’ Abu al-Leil, 35, Gaza Ville.
    10. Suleiman Saleem Mousa al-Astal, 17, Khan Younis.
    11. Ahmed Saleem Mousa al-Astal, 24, Khan Younis (frère de Suleiman)
    12. Mousa Mohammed Taher al-Astal, 50, Khan Younis.
    13. Ibrahim Khalil Qanan, 24, Khan Younis.
    14. Mohammad Khalil Qanan, 26, Khan Younis (frère d’Ibrahim).
    15. Ibrahim Sawali, 28, Khan Younis.
    16. Hamdi Badea’ Sawali, 33, Khan Younis.
    17. Mohammad al-‘Aqqad, 24, Khan Younis.
    18. Ismael Hassan Abu Jame’, 19, Khan Younis.
    19. Hussein Odeh Abu Jame’, 75, Khan Younis.
    20. Abdullah Ramadan Abu Ghazal, 5, Beit Hanoun.
    21. Mohammad Ehsan Ferwana, 27, Khan Younis.
    22. Salem Qandil, 27, Gaza Ville.
    23. Amer al-Fayyoumi, 30, Gaza Ville.
    24. Ra’ed az-Zourah, 32, Khan Younis

    Tués le mercredi 9 juillet 2014

    1. Hamed Shihab, Journaliste – Gaza.
    2. Salima al-‘Arja, 53 ans, Rafah.
    3. Miriam ‘Atiya al-‘Arja, 9, Rafah.
    4. Rafiq al-Kafarna, 30 ans.
    5. Abdul-Nasser Abu Kweik, 60 ans.
    6. Khaled Abu Kweik, 31ans.
    7. Mohammed Mustafa Malika, 18 mois.
    8. Hana’ Mohammed Fu’ad Malaka, 28 (mère de Mohammed), 27 ans.
    9. Hatem Abu Salem, Gaza Ville.
    10. Mohammad Khaled an-Nimra, 22 ans.
    11. Sahar Hamdan (al-Masry), 40, Beit Hanoun.
    12. Mohammad Ibrahim al-Masry, 14, Beit Hanoun.
    13. Amjad Hamdan, 23, Beit Hanoun.
    14. Hani Saleh Hamad, 57, Beit Hanoun.
    15. Ibrahim Hani Saleh Hamad, 20, Beit Hanoun.
    16. Mohammed Khalaf Nawasra, 4, al-Maghazi.
    17. Nidal Khalaf Nawasra, 5, al-Maghazi.
    18. Salah Awad Nawasra, 24, al-Maghazi. (père de Mohammed et Nidal).
    19. ‘Aïcha Najm al-Nawasra, 23, al-Maghazi (mère de Mohammed et Nidal, enceinte de 4 mois).
    20. Naifa Mohammed Zaher Farajallah, 80, al-Mughraqa.
    21. Amal Yousef Abdul-Ghafour, 20, Khan Younis.
    22. Nariman Jouda Abdul-Ghafour, 18 mois, Khan Younis.
    23. Ibrahim Daoud al-Bal’aawy.
    24. Abdul-Rahman Jamal az-Zamely.
    25. Ibrahim Ahmad ‘Abdin.
    26. Mustafa Abu Murr.
    27. Khaled Abu Murr.
    28. Mazin Faraj Al-Jarba.
    29. Marwan Eslayyem.
    30. Ra’ed Mohammed Shalat, 37, al-Nussairat.
    31. Yasmin Mohammad Matouq, 4, Beit Hanoun.

    Tués le mardi 8 juillet 2014

    1. Mohammad Sha’ban, 24 ans, Gaza.
    2. Amjad Sha’ban, 30, Gaza.
    3. Khader al-Basheeleqety, 45, Gaza.
    4. Rashad Yassin, 27, Nusseirat.
    5. Mohammad Ayman ‘Ashour, 15, Khan Younis.
    6. Riyadh Mohammad Kaware’, 50, Khan Younis.
    7. Bakr Mohammad Joudeh, 50, Khan Younis.
    8. Ammar Mohammad Joudeh, 26, Khan Younis.
    9. Hussein Yousef Kaware’, 13, Khan Younis.
    10. Bassem Salem Kaware’, 10, Khan Younis.
    11. Mohammad Ibrahim Kaware’, 50, Khan Younis.
    12. Mohammad Habib, 22, Gaza.
    13. Ahmed Mousa Habib, 16, Gaza.
    14. Saqr ‘Aayesh al-‘Ajjoury, 22, Jabalia.
    15. Ahmad Nael Mahdi, 16, Gaza.
    16. Hafeth Mohammad Hamad, 26, Beit Hanoun.
    17. Ibrahim Mohammad Hamad, 26, Beit Hanoun.
    18. Mahdi Mohammad Hamad, 46, Beit Hanoun.
    19. Fawziyya Khalil Hamad, 62, Beit Hanoun.
    20. Donia Mahdi Hamad, 16, Beit Hanoun.
    21. Soha Hamad, 25, Beit Hanoun.
    22. Suleiman Salam Abu Sawaween, 22, Khan Younis.
    23. Siraj Eyad Abdul-‘Aal, 8, Khan Younis.
    24. Abdul-Hadi Soufi, 24, Rafah.




    0



    0
    Jugurtha
    21 juillet 2014 - 19 h 47 min

    Un enfant Algérien de 3 ans
    Un enfant Algérien de 3 ans vient d’être tué par les barbares sionistes . Les occidentaux vont l’accuser de terroriste et Kerry et sassi de construire des tunnels .
    Il serait bien qu’en Algérie , les imams fassent un geste : prière du mort dans toutes les mosquées pour cet enfant de 3 ans innocent assassiné.
    Cela m’étonnerait car ils obéissent au roi et également aux émirs, ils ne l’ont pas fait pour les soldats algériens tués ou les Mozabites assassines par les vauriens aux ordres du pouvoir .
    mais j’espère qu’il reste encore quelques imams vrais musulmans …




    0



    0
    MACIZEL
    21 juillet 2014 - 19 h 04 min

    @karimdjazair :
    Tu ne peux

    @karimdjazair :

    Tu ne peux pas faire sans casser les oeufs, le HAMAS est KEROSENE des sionistes du Tshal, tu n’a pas encore compris, pourquoi à chaque fois qu’une solution est proche, une solution à 02 Etats, le HAMAS lance des roquettes sur Israel, tu n’as rien compris à l’astuce, ébain si tu ne DESARME pas la bande de GAZA, Israel aura toujours un ALIN+BI pour maintenir ses chars sur le sol des gazaouis, je le récris la SOLUTION FINALE à la BARBAROUSSE:

    – DESARMER le HAMAS sous l’égide de l’ONU

    – Installer une force militaire de casques Bleu issue des pays asiatiques musulmans, pas de Khalidji, ni Charqui ni GHarbi, t’as compris ou sinon tu as besoin que je te déssine un mouton dans une boite.

    – Dans un premeir temps, une organisation internationale s’occupera de la gestion avant de passer le flambeau à uen équipe de technocrate sinon ça sera toujours la même guerre.

    – La zone doit être désarmé de toutes milices. Israel doit se retirer à 5 kms des ses frontéires, etc,….




    0



    0
    mellah hocine
    21 juillet 2014 - 18 h 49 min

    La propagande jihadiste a
    La propagande jihadiste a toujours considéré que « les Juifs d’Irael » seraient les instruments de leur propre perte:
    en 2003, les Etats-Unis, en envahissant l’Irak, en ont ouvert les portes à Al-Qaida, jusqu’alors absente de la région;
    en 2014, Israël, en s’acharnant sur le Hamas, avec des pertes civiles déjà lourdes, prépare le terrain à une surenchère jihadiste sans précédent.

    L’Autorité palestinienne, fruit des accords de paix d’Oslo, fut donc traitée comme une « entité terroriste ». Arafat, assiégé dans son quartier général de Ramallah en mars 2002, y demeura reclus jusqu’à son évacuation médicale vers la France, où il mourut en novembre 2004. La campagne menée par Israël contre le Fatah et l’Autorité palestinienne fit naturellement le jeu du Hamas, dont la montée en puissance était encore plus forte dans la bande de Gaza qu’en Cisjordanie.
    Cette dangereuse évolution aurait pu être endiguée si Sharon avait négocié avec Mahmoud Abbas, le successeur d’Arafat, le retrait israélien hors de la bande de Gaza.
    Mais le Premier ministre de droite appliqua au territoire palestinien le même unilatéralisme qui avait été celui de son prédécesseur travailliste, Ehud Barak, lors du retrait israélien hors du Liban, en mai 2000.
    On connaît la suite: la victoire du Hamas aux élections de janvier 2006, plus par rejet du Fatah que par adhésion positive; la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas en juin 2007;
    « Hiver chaud » en février 2008, « Plomb durci » en décembre 2008, « Pilier de Défense » en novembre 2012, toutes les offensives israéliennes vouées par Tsahal à « écraser » le Hamas.
    Or, aucune de ces offensives n’est parvenue à interrompre les tirs de roquettes sur Israël, dont le territoire est frappé à chaque fois de plus en plus profondément.HUFFIGTON POST
    Israel court à sa perte par cette politique d’annexion.




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2014 - 18 h 42 min
    karimdjazair
    21 juillet 2014 - 18 h 27 min

    Pourquoi désarmez le Hamas,
    Pourquoi désarmez le Hamas, tu veux faciliter l annexion de GAZA par l armée d occupation israélienne !!!!!!

    Il faut envoyer des casques bleus partout dans les territoires occupés, et exiger de la communauté internationale qu elle exige par tous les moyens, qu israel applique les résolutions de l ONU qu elle viole depuis des dizaines d années.

    Prevoir des couloirs humanitaires, pour apporter soins nourriture et assistance à la population palestinienne.

    revenir aux frontières de 1948, deux états viables, meme si helas on ne peut plus revenir en arrière sur la création de cette entité sioniste, mais viendra un jour où le sionisme s écroulera comme les idéologie nauséabondes, le fascisme et le nazisme, ont connu.




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2014 - 18 h 24 min

    ou est Tarak Ramadan ? va -il
    ou est Tarak Ramadan ? va -il manifester en France pour Gaza ?
    ou sont les journalistes d Aljazeera ?on ne les a pas vus sur le Terrain




    0



    0
    MACIZEL
    21 juillet 2014 - 18 h 19 min

    La solution, que la BANDE DE

    La solution, que la BANDE DE GAZA soit DESARMEE par les casques bleu de l’ONU et sera sous le controle d’une force militaire composée de pays _musulmans de l’Asie pas du Golf ni de l’Ouest, des militaires d’indonésie, malaisie, …

    C’est la seule solution pour les enfants plaestiniens et le retour à deux Etats, avec des frontiéres définies sous l’égide de nations Unis.




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2014 - 17 h 49 min

    pourquoi les roquettes
    pourquoi les roquettes palestiniennes ne tombent elles pas sur leur objectif??

    autre chose,si tsahal a reconnu les 18 soldats tués,il faut croire les brigades qui annoncent une soixantaine au moins!!!!




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    21 juillet 2014 - 17 h 26 min

    Le Porte parole du ministère
    Le Porte parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Chérif, a confirmé lundi la mort d’un enfant algérien, Abdallah Youcef Abdeldjebbar Derradji, âgé de trois ans dans un raid aérien israélien à Rafah.

    Toute mes condoléances a la famille de la victime des criminelles sioniste




    0



    0
    karimdz
    21 juillet 2014 - 17 h 09 min

    Je vous invite à signer une
    Je vous invite à signer une pétitition mondiale, qui récolte deja presque 1 million et ce n est pas fini

    https://secure.avaaz.org/fr/israel_palestine_this_is_how_it_ends_loc/?bhBCmdb&v=42699

    Faites savoir et partager ce lien, emails facebook twitter sms etc

    Voici la pétition

    Une nouvelle salve de violences vient d’éclater entre Israël et la Palestine et une fois encore, des enfants meurent. Les seuls appels au cessez-le-feu ne marchent pas, nous le savons. Il est temps de lancer des actions non-violentes pour mettre fin une fois pour toutes à des décennies de cauchemar. .

    Nos gouvernements ont échoué — tout en négociant la paix et en adoptant des résolutions à l’ONU, ils continuent, via leurs entreprises, à financer, à tirer profit et à investir dans la violence. La seule manière de mettre un frein à ce cercle vicieux de confiscation des terres des familles innocentes, de punitions collectives, de lancement de roquettes du Hamas, et de bombardements sur Gaza est de rendre le coût économique du conflit insoutenable.

    Nous savons que ça marche — la directive européenne empêchant le financement des colonies illégales avait causé un séisme au sein du gouvernement israélien. La décision du fonds de pension néerlandais PGGM de se retirer des colonies illégales suite à un appel citoyen avait également créé une tempête politique.

    Cela ne mettra certainement pas fin aux tueries, mais l’Histoire nous a montré que souvent, le chemin de la paix passe par l’augmentation du coût de l’oppression. Signez la pétition sur la droite pour exhorter six banques, fonds de pension et entreprises à mettre un terme à ces investissements — si nous réussissons à faire monter la pression, ces établissements pourraient se retirer, cela porterait un coup à l’économie israélienne, et nous pourrions déjouer les calculs politiques des extrémistes qui profitent politiquement de l’horreur.

    Lors des cinq dernières semaines, trois adolescents israéliens ont été assassinés en Cisjordanie, un jeune palestinien a été brûlé vif, un adolescent américain a été brutalement frappé par la police israélienne et plus de 40 enfants de Gaza sont morts sous les raids aériens israéliens. Ce n’est plus “le conflit israélo-palestinien”, c’est une guerre contre les enfants. Et nous sommes en train de devenir insensibles à cette ignominie.

    Des médias font passer cette guerre pour un conflit insoluble entre deux belligérants égaux, mais ce n’est pas de cela dont il s’agit. Les attaques des extrémistes palestiniens contre des civils innocents doivent être condamnées et cesser, mais c’est la spoliation du peuple palestinien qui est à la racine du conflit. Israël occupe, colonise, bombarde, attaque et contrôle l’eau, le commerce et les frontières d’un État libre et reconnu par les Nations Unies. À Gaza, Israël a créé la plus grande prison à ciel ouvert du monde, puis lui a imposé un blocus. Aujourd’hui, alors que les bombes pleuvent, les familles n’ont aucun endroit où se réfugier.

    Ce sont des crimes de guerre que l’on n’accepterait nulle part ailleurs. Pourquoi alors les accepter en Palestine? Il y a cinquante ans, Israël et ses voisins arabes sont entrés en guerre et Israël a occupé la Cisjordanie et la bande de Gaza. Occuper un territoire après une guerre est chose commune, mais aucune occupation militaire ne devrait se transformer en des dizaines d’années de tyrannie, qui ne profite qu’aux extrémistes qui prennent les innocents pour cible. Et qui souffre? La grande majorité des familles des deux côtés, des familles aimantes qui ne veulent que la liberté et la paix.

    Pour un certain nombre de personnes, en particulier en Europe et en Amérique du Nord, appeler les entreprises à retirer leurs investissements en cessant de financer ou de participer à l’occupation israélienne en Palestine semble partial. Mais ce n’est pas le cas — c’est la stratégie non violente la plus efficace pour mettre fin aux cycles de violence, assurer la sécurité d’Israël et obtenir la liberté pour les Palestiniens. La Palestine est minuscule à côté de la puissance et de la richesse d’Israël. Si cette dernière refuse de mettre fin aux occupations illégales de terres palestiniennes, le monde doit agir pour en rendre le coût insupportable.

    ABP, le fonds de pension néerlandais, investit dans les banques israéliennes qui financent la colonisation de la Palestine. D’énormes banques comme Barclays financent les fabricants d’armes israéliens et d’autres entreprises qui fleurissent grâce à l’occupation. Le géant de l’informatique Hewlett-Packard fournit des systèmes de surveillance sophistiqués pour contrôler les mouvements des Palestiniens. Et Caterpillar produit des bulldozers qui sont utilisés pour détruire des maisons et des fermes palestiniennes. Si nous lançons le plus grand appel jamais vu pour exhorter ces entreprises à se retirer, nous montrerons que le monde ne veut plus être complice de ce bain de sang. Les Palestiniens appellent le monde entier à soutenir cette action et les Israéliens progressistes la soutiennent également. Rejoignons-les!

    Notre communauté se rassemble pour offrir la paix, l’espoir et le changement dans certains des conflits les plus durs au monde. Souvent, cela signifie prendre position pour attaquer le problème à la racine. Pendant des années, notre communauté a cherché une solution politique à ce cauchemar, mais avec la nouvelle vague d’horreur qui déferle sur Gaza, l’heure est venue d’utiliser les arguments économiques pour mettre un terme à l’horreur pour les Israéliens comme pour les Palestiniens.




    0



    0
    karimdz
    21 juillet 2014 - 16 h 57 min

    Dimanche aura été la journée
    Dimanche aura été la journée la plus noire, plus de 100 victimes palestiniennes pour la plupar des civils jonchant les rues, ou ensevellis dans leur habitation detruite. Des femmes des enfants qui courrent dans tous les sens, ne sachant ou aller, mais ou aller ? vers la mer, meme de ce coté la, les navires du reich sioniste bombardent. Ainsi il y a quelques jours, en direct d un reportage de la chaine francaise TF1, une salve d un navire mettait fin à la vie de 4 jeunes palestiniens qui jouaient sur la plage.

    Pourquoi un tel carnage dimanche dernier, parce que la résistance héroique du Hamas, a tué 15 soldats israéliens lors d opérations de ses fedayins, et causé des centaines de blessés, du coup, la follie meutrière des Soldats Sionistes, SS, ont décidé de se venger sur la population.

    Il faut préciser que ce sont près de 50 militaires fascistes sionistes qui ont été tués, et des centaines de blessés, dont certains graves. Tout cela est caché par l armée israélienne pour ne pas choquer leur opinion publique.

    Palestine Vivra Palestine Vaincra in shAllah.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    21 juillet 2014 - 16 h 22 min

    Au hommes et aux femmes qui
    Au hommes et aux femmes qui défendent leur terre, je leur dis « Bravo, vous sortirez vainqueur » Nous savons également que les Palestiniens ont pris comme modèle d’abnégation et de courage celui des combattants du FLN. choix qui garantira la victoire la France est parti au bout de 132 ans, vous n’êtes qu’a la moitié du chemin, mais c’est le bon.




    0



    0
    New kid
    21 juillet 2014 - 16 h 17 min

    Si les arabes ont du Nif, Le
    Si les arabes ont du Nif, Le moment est arrivé pour tuer l’occident sans tirer une seule balle !
    S’allier à la Russie, couper les robinets de gaz et de pétrole a ces mafieux qui supportent et soutiennent le sionisme !
    La lâcheté des arabes malheureusement nous mènera vers l’abysse.
    Peuples Bédouins, les amazighs sont avec vous, réveillez-vous, marchons tous ensemble, la victoire est dans la paume de nos mains.




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2014 - 13 h 32 min

    les dirigent arabes sans des
    les dirigent arabes sans des lâches hypocrites
    il bagne sur les dollars du pétrole ghaza et le dernier de leur souci il dise toujours le même mots en condamne l’agression .donc no comment
    wa la tahsbana ellathina qoutilou fi sabili allah amwat bel ahwae 3nda rabika yourzakon .




    0



    0
    Abou Stroff
    21 juillet 2014 - 13 h 22 min

    parlant de la résistance des
    parlant de la résistance des palestiniens, K. M. avance: « Cette détermination n’a pas manqué de semer la panique au sein de l’entité sioniste dont l’armée a maintenant pour seul objectif de tuer ces civils, sans armes, qui résistent. » non, monsieur, ce n’est pas à l’aide de ce genre de prose (qui permet de gonfler la poitrine tout en exhibant son popotin) qu’un jour, la Palestine sera libérée du joug colonial sioniste. en effet, les sionistes n’ont jamais considéré les palestiniens (et encore moins les « arabes ») comme des êtres humains. par conséquent, les sionistes n’ont aucun problème de conscience à zigouiller des hommes, des femmes et des enfants palestiniens. mais, au lieu de discourir sur les atteintes aux droits de l’homme, sur les génocides, sur les crimes de guerre, etc., posons nous une simple question. pourquoi l’entité sioniste semble t elle si forte? la réponse est d’une simplicité maladive: l’entité sioniste est forte parce que, malgré les apparences, elle n’a pas d’ennemis en dehors des palestiniens lambda qui subissent directement le colonialisme le plus abject. en effet, la direction palestinienne (et particulièrement le hamas qui fut, de fait, créé par les sionistes pour contrecarrer l’OLP) aussi bien que les régimes « arabes », sans exception, n’ont aucun intérêt à ce que l’entité sioniste (entité raciste basée sur la religion) disparaisse en tant que telle. l’entité sioniste (une abomination du XXème et du XXIème siècle et les régimes « arabes » (une horreur du XXème et XXième siècle) se soutiennent, garantissent et justifient l’existence l’un de l’autre. moralité de l’histoire: puisque l’entité sioniste est, pour le moment, militairement intouchable, pourquoi les antisionistes n’attaqueraient ils pas les suppôts « arabes » de cette entité raciste basée sur la religion? en effet, si les antisionistes pouvait anéantir, dans une première phase, les monarchies du golfe(alliées objectifs et subjectifs de l’entité sioniste) et neutraliser, dans une deuxième temps, le reste des régimes « arabes » (dont l’archaïsme sert de répulsif au monde entier) cette dernière se retrouverait alors nue comme un ver et perdrait une grande partie de sa « force ». en effet, l’entité sioniste étant intouchable, une attaque frontale ne serait d’aucune utilité, bien au contraire. par contre, des attaques répétées sur les flans (les régimes arabes pourris qui servent de justification à la pérennité de l’entité sioniste) et une guerre d’usure au niveau mondial seraient certainement porteuses de changements pour les palestiniens qui vivent sous le joug sioniste.




    0



    0
    New kid
    21 juillet 2014 - 12 h 54 min

    L’hypocrisie de l’occident
    L’hypocrisie de l’occident dépasse toutes les bornes. L’occident oublie le crime odieux contre les palestiniens de gaza, mais demande la tête d’un Putin rendu responsable contre le tragique accident du vol M17.
    Pourquoi ces mêmes criminels ne demande t ils pas la tête d’Obama qui vend ses armes de destruction massives aux fascistes israéliens ?
    Deux poids, deux mesures !
    Des touristes contre des civils et enfants innocents, La vérité ne saute pas aux yeux de l’occident qui fait une différence entre les êtres humains.L’image de Hitler est sur toute l’Europe. L’occident n’apprendra jamais la leçon de la WW2 car en eux vit le fascisme.
    Gaza survivra brabi inchallah!




    0



    0
    New kid
    21 juillet 2014 - 12 h 26 min

    L’hypocrisie de l’occident
    L’hypocrisie de l’occident dépasse toutes les bornes. L’occident oublie le crime odieux contre les palestiniens de gaza, mais demande la tête d’un Putin rendu responsable contre le tragique accident du vol M17.
    Pourquoi ces mêmes criminels ne demande t ils pas la tête d’Obama qui vend ses armes de destruction massives aux fascistes israéliens ?
    Deux poids, deux mesures !
    Des touristes contre des civils et enfants innocents, La vérité ne saute pas aux yeux de l’occident qui fait une différence entre les êtres humains.L’image de Hitler est sur toute l’Europe. L’occident n’apprendra jamais la leçon de la WW2 car en eux vit le fascisme.
    Gaza vivra! les youpins payeront That is the truth!




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2014 - 12 h 09 min

    @00213
    Pourquoi,vous etes

    @00213

    Pourquoi,vous etes Syriens?????




    0



    0
    00213
    21 juillet 2014 - 11 h 56 min

    Effectivement ils font preuve
    Effectivement ils font preuve de courage même s’ils ont fait preuve de lâcheté récemment, en tentant d’aider à la déstabilisation de la Syrie à partir de Yarmrouk.
    Alors que le comble c’est qu’actuellement 90% de l’armement qui les aide à lutter contre l’invasion israélienne provient du Hezbollah et de la Syrie !
    Dieu pardonne, on pardonnera… (mais on oublie pas)




    0



    0
    Jugurtha
    21 juillet 2014 - 11 h 55 min

    QUELLE HONTE!!! Je viens
    QUELLE HONTE!!! Je viens d’écouter France 24 : l’Égypte soutient ouvertement Israël , par ces journaux gouvernementaux et ses TV . Ils félicitent même le netanyahu de combattre le Hamas.
    Et dire que sassi a été reçu par le momie et reçoit du gaz gratuitement de l’Algérie .
    Alors homme politiques algériens , réagissez .




    0



    0
    Kahina
    21 juillet 2014 - 11 h 50 min

    Il faut le reconnaîte que

    Il faut le reconnaîte que dans cette tragédie, il n’ya que le peuple qui meurt et qui résiste en même temps.Respect pour leur courage! ce peuple palestinien mérite de meilleurs dirigeants à la hauteur de leur courage.

    Les juifs n’ont rien appris de leur histoire ( surtout celle de la deuxième guerre mondiale). On dirait qu’il sont en train de se venger. Si c’est le cas , les juifs doivent se venger du monde entier, car ils ont toujours été chassés là où ils allaient. Le problème c’est qu’ils ne se sont jamais posés la question « pourquoi ».




    0



    0
    Nass!ma
    21 juillet 2014 - 11 h 16 min

    C´est l´extension de la
    C´est l´extension de la guerre pour le gaz ds la région

    Les morts dans l’armée d’occupation ont commencé à se compter par dizaines, et Ghaza résiste toujours avec le plus grand courage. C’est, pour l’entité sioniste, l’indicateur le plus probant d’un échec qui en annonce d’autres à venir (SIC)

    C´est plutôt le contraire
    les Israéliens ne vont pas se laisser intimider par la capture d’un de leurs soldats ,ils vont riposter très fort .Ce pseudo nationaliste de Maschaal avec son parti fabriqué par les mécènes du Qatar a mis Gaza ds la gueule du lion .C´est tout le peuple palestinien qui va le payer encore très cher .

    Une cage, des fauves et des dompteurs a bon entendeur




    0



    0

Les commentaires sont fermés.