Soyons clairs, M. Saïdani !

Par AlgeriepatriotiquePrimo, en attendant de voir Amar Saïdani exécuter sa menace d’intenter un procès à notre site auprès d’un tribunal militaire, nous publions, de notre côté, le contrat portant achat de son appartement de Neuilly et les statuts de la société au nom de laquelle il a acheté cet appartement cossu dans la capitale française. Tout en nous interrogeant sur l’étrange choix de Saïdani de s'adresser au parquet militaire et non civil, nous nous demandons s’il ne fait pas tout simplement «l’âne pour avoir le son» et faire croire à ses affidés qu'il est capable de recourir à une juridiction militaire alors que ce n'est qu'une manière de jouer les gros bras. Soyons clairs : Algeriepatriotique n'en veut ni à Saïdani ni à personne d’autre. Il est cependant insupportable de constater le niveau aussi bas dans lequel est tombé – sous sa conduite et celle de son prédécesseur, le faux dévot Abdelaziz Belkhadem – le parti qui a eu l'honneur de libérer le pays. Pour nous – car le FLN des martyrs nous appartient à tous –, il est impératif que le prochain congrès fasse émerger de nouvelles têtes, libres de toutes les contraintes d'où qu'elles viennent et qui ne doivent être guidées que par les intérêts suprêmes du parti et de la patrie. Autrement dit, oui à un FLN débarrassé de toutes ses scories ! Non à un FLN au musée ! Le FLN doit demeurer une histoire vivante, témoin des méfaits du colonialisme français. Or, force et de constater que c’est, hélas !, le chemin inverse que Saïdani et ses partisans semblent lui faire prendre.
Secundo, nous disons à ce Saïdani qui s’attaque au général Toufik en public et dans les coulisses, et qui croit que nos articles seraient écrits, dictés ou commandités par lui ou par son fils, que le fils du général Toufik et le général Toufik lui-même n'ont rien avoir avec Algeriepatriotique. Ni de près ni de loin. Maintenant, si le sieur Saïdani persiste à vouloir nous ester devant une juridiction militaire, qu'à cela ne tienne. Nous l’attendrons de pied ferme devant le juge pour le ridiculiser, lui et ses soutiens. Ce sera, pour Algeriepatriotique, l’occasion de crever l'abcès une fois pour toutes et de prendre à témoin tous les Algériens outrés de voir leur parti historique souillé par des mains aussi sales.
Tertio, Amar Saïdani devra, en plus de ses acquisitions suspectes dans l’Hexagone (voir rubrique Documents), s'expliquer sur ses manigances ourdies avec l'aval de certains militaires et civils haut placés, dans le but inavoué de déstabiliser des structures relevant de la sécurité de l’Etat, et son acharnement à faciliter le passage en force du quatrième mandat afin d'obtenir en retour son maintien et celui de son clan qui le manipule comme une marionnette.
AP

Lire : Algeriepatriotique publie le contrat d’achat par Saïdani de son appartement à Neuilly-sur-Seine

Comment (21)

    Moh62
    29 novembre 2014 - 19 h 10 min

    À Paris à cette adresse,pour
    À Paris à cette adresse,pour 300000 euros tu as un studio!! Y’a faussé déclaration c sûr!
    Vive AP et (…)




    0



    0
    Boumedienne
    29 novembre 2014 - 10 h 45 min

    Tout le monde sait que ce
    Tout le monde sait que ce Saidani n’est pas responsible de la decennie noire.Il gene certaines figures du pouvoir qui ont mis le pays a genoux.Ce sont ces responsables qui doivent etre arrettes dabord.




    0



    0
    Akli
    28 novembre 2014 - 14 h 54 min

    Depuis que Saadani s’est
    Depuis que Saadani s’est attaqué au Général Toufik, il tire sur tout le monde et il sait tres bien le jour ou il quittera la direction du FLN, il ira en prison pour corruption et blanchement d’argent.
    Quant aux laches qui se disputent le premier rang pour l’applaudir seront les premiers à le lacher et le denigrer.

    Akli sous l’Olivier.




    0



    0
    CHAOUIdeBARBES
    28 novembre 2014 - 6 h 30 min

    Un chien qui aboie, ne mors
    Un chien qui aboie, ne mors pas et les caresse d’un chien donne des puces, donc, la lourde chaine qu’il traine avec un boulet sous forme de comme derrière lui va le rattraper tôt ou tard, les Journalistes d’A.P, sont au-dessus de tout soupçon alors vous avez votre conscience de journaliste très bien lotis et tranquille, c’est Homme qui à trahi la fameuse phrase du regretté DIDOUCHE MOURAD, qui dit ceci, « «Si nous venions à mourir, défendez nos mémoires…»
    Chahid, Didouche Mourad !!!




    0



    0
    y en a marre
    28 novembre 2014 - 5 h 28 min

    Et quand bien même le fils
    Et quand bien même le fils Mediene collaborerait à Algerie patriotique, AP ne fait que rapporter des evidences étayées, comme de bien entendu, de preuves.
    La rumeur sur qui serait derriere AP est le fait de Saidani et consort. S’Ils croyaient à leurs bobards vous pensez bien qu’ils ne menaceraient pas de plaintes au niveau de l’institution militaire.
    Le fils de mediene est installé en Algerie, travaille en Algerie, conduit une voiture « âgée », ne reside pas au Club des Pins des jiaanines. C’est monsieur tout le monde. Je peux en parler c’est mon voisin.




    0



    0
    karimdjazair
    28 novembre 2014 - 5 h 26 min

    De toute manière, la menace
    De toute manière, la menace de tribunal militaire relève de l hérésie et surtout illustre bien le désarroi d’un homme qui a quelque chose à se reprocher.

    Il ne s agit pas de millions voir de milliards de dollars comme ceux detournés par un certain chakib, mais tout de meme 300 000 euros pour un algérien lambda qui touche le smig, c est scandaleux, et un denier public c est un denier public, il faut en rendre compte.




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2014 - 22 h 08 min

    Article courageux seulement
    Article courageux seulement un petit desaccord avec vous,moi je serai pour un Fln au musée avec tout ce qu il represente comme symbole pour le peuple algerien ,parce si on ne le fait pas ,dans 200 ans il y aura des gens qui vont dire qu ils ont été moudjahides ou qu ils sont fils de chouhadas etc…juste pour avoir des avantages.
    Le fln appartient à tout le peuple.




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    27 novembre 2014 - 20 h 57 min

    @ AP
    JE SUIS CERTAIN QUE VOUS

    @ AP

    JE SUIS CERTAIN QUE VOUS ALLEZ PERDRE CE PROCÈS CAR VOUS NE MAITRISEZ PAS L’ART DE LA  » PERCUSSION  »,LUI SI .LES RAPACES DOMINENT TOUS LES SECTEURS SENSIBLES DEPUIS 2005 ,JE NE TROUVE PAS MA PLACE DANS CE QUE J’APPELLE :
     » L’EMPIRE DES INCULTES  »
    ( C’EST LE TITRE DE MON PREMIER BOUQUIN SUR L’ALGÉRIE TRAHIE )
    NE LÂCHEZ PAS …….!!! C’EST BIENTOT LA VICTOIRE.

    NB : NOS COMPATRIOTES AU CANADA SOUTIENNENT TOUS VOTRE COMBAT.




    0



    0
    anonyma
    27 novembre 2014 - 20 h 45 min

    la « justice » algérienne peut
    la « justice » algérienne peut mettre son doigt dans l’engrenage avec cette affaire mais elle ne sera juste que si elle s’attaque à toutes les affaires de ce genre qui sont d’ailleurs imprescriptibles ;
    peut on rêver quand on sait que l’essentiel de ce type de détournement et de blanchiment sont le fait de membres indélicats du clan et que la justice est entre les mains de qui ?




    0



    0
    Anonymekelamov
    27 novembre 2014 - 20 h 28 min

    SI TU AS PRIE TU PAYE.SINON
    SI TU AS PRIE TU PAYE.SINON CHACUN RENTRE CHEZ LUI….AUx (…) TU PREND TON TICKET ET TU ATTENDS TON TOUR…mr saidani
    tu connait ton adresse pas celle de neuilly stp::chez toi :tes parents s’inquiètent:il ne faut pas les faire attendre….DIEU n’aime pas les méchants…




    0



    0
    karimdjazairi
    27 novembre 2014 - 20 h 18 min

    Je pense que Saidani a fait
    Je pense que Saidani a fait une gaffe monumentale, non seulement il donne l image d un homme qui est tout sauf démocrate, ce qui ne plait pas à l opinion publique algérienne, mais sa démarche est egalement improductive, car l affaire va prendre des proportions auxquelles il ne s attendait pas.

    Toujours est il, que plutot que de menacer, Saidani devrait s expliquer sur la detention et la fuite d un tel capital, plus de 300 000 euros tout de meme !




    0



    0
    umeri
    27 novembre 2014 - 18 h 39 min

    Vous savez qu’un sanglier
    Vous savez qu’un sanglier blessé, se rue sur tout ce qui bouge, c’est le cas de Saidani, affolé, il perd la boussole, en menaçant, Algérie Patriotique, d’être déféré devant un tribunal militaire,pardi. comme si l’armée est a son service.




    0



    0
    citoyen karim
    27 novembre 2014 - 17 h 42 min

    Plus on est patient plus on
    Plus on est patient plus on est lucide. Plus on est patient et lucide, plus on est contant dans ses positions et c’est en étant constant dans ses positions que la patience se renforce…




    0



    0
    patriote
    27 novembre 2014 - 16 h 10 min

    un homme habillé en femme qui
    un homme habillé en femme qui frétille du popotin est appelé « GODIHA M’RA MLIHA. Quant à la justice algérienne elle doit s’auto-saisir pour régler le compte à cet énergumène nuisible.




    0



    0
    kahina
    27 novembre 2014 - 15 h 15 min

    Merci AP !!!
    Des mises au

    Merci AP !!!
    Des mises au point pareilles on en a besoin!!
    Comme je les aimes…DIRECT AU BUT…SANS TOURNER EN ROND!!!
    BRAVO ET UN GRAND MERCI!!
    Cet article reflété à 100% le titre de votre journal  » Algérie Patriotique ».

    Bonne continuation…Nous attendons la suite du feuilleton sur le plus grand détournement du siècle.




    0



    0
    Ameziane
    27 novembre 2014 - 14 h 40 min

    Je suis sur que le jour ou ce
    Je suis sur que le jour ou ce pays reviendra finalement a ses hommes et femmes, personne n’aurait oublié le grand role joué par Algeriepatriotique qui fut sans relache a l’avant garde de la lutte contre la dictature et la tyrannie en Algerie.
    Imaginez avec des preuves, le bonhomme, le Tunisien, s’en moque de tous. Voila ou a atterri l’Algerie depuis qu’elle est prise d’assaut par une fraternité de voyoux depuis 1999 qui n’a aucun gramme d’Algerien sinon comment leur conscience leur permettra de dilapider tout un pays et clochardiser son peuple s’ils n’étaient pas nos ennemis et des mercenaires ?




    0



    0
    selecto
    27 novembre 2014 - 14 h 20 min

    Les militaires qui le
    Les militaires qui le soutiennent se compte sur les doigts, c’est des loups blancs connus nommés par le clan et la France pour surveiller les nationalistes qui forment l’écrasante majorité, ils ont réussit a remplacer le général Tartag par l’un des leurs.




    0



    0
    elkarma de skikda
    27 novembre 2014 - 13 h 48 min

    Ok AP, un très bon coups de
    Ok AP, un très bon coups de votre part et c est bon pour notre démocratie,
    Maintenant, pouviez vous se procurer les contrats des autres pantins du régime…




    0



    0
    Antisioniste
    27 novembre 2014 - 13 h 06 min

    Salamou 3alikoum
    Chouf we

    Salamou 3alikoum

    Chouf we esma3 mlih ya saidani, tu es très mal barré cette fois ci, rappel toi bien cette phrase.




    0



    0
    Abou Stroff
    27 novembre 2014 - 12 h 56 min

    moua Abou Stroff, algérien
    moua Abou Stroff, algérien lambda devant l’éternel je déclare solennellement: je n’ai rien à voir avec le fils du général Toufik ou le général Toufik lui-même. pourtant, je n’éprouve que du mépris à l’égard de si amar qui, dans une vie antérieure, habillé en femme, animait des fêtes à oued souf en frétillant du popotin. quant à la justice algérienne, mieux vaut ne pas en parler.
    Au fait, quelqu’un a t il des nouvelles de a. khalifa, de c. khellil, de f. bejaoui, des scandales de sonatrach 1, 2, 3, …. de l’otorote est-ouest et de ghoul, du PNDA de saadani et barkat, des contrats de gré à gré de haddad, des villas des ambassades de l’ex-yougoslavie et de l’ex-rda, de la villa du ministère de la justice qui s’est métamorphosée en propriété de belaïz, des appartements des boutef, de bouchouareb à paris, etc. ?




    0



    0
    Toufik
    27 novembre 2014 - 12 h 33 min

    la justice Algerienne n’a
    la justice Algerienne n’a rien pu faire contre un petit Khalifa .comment voulez vous qu’elle puisse faire qqs chose contre un homme k l’etat lui meme lui a donné tts les pouvoirs .comme on dis chez nous ,vous pissez sur du sable .(rakoum etboulou aala ermila )




    0



    0

Les commentaires sont fermés.