Un terroriste… antiterroriste

Par Kamel Moulfi – Commanditaire de la barbarie qui a frappé la population palestinienne de Ghaza, il y a juste quelques mois, et passible, pour ce motif, des tribunaux internationaux pour crime contre l’humanité, Netanyahou a annoncé, toute honte bue, qu’il participera à la marche d’aujourd’hui à Paris contre le terrorisme. On croit rêver : un massacreur d'enfants, Netanyahou, marche contre le terrorisme. Une aberration ! Cherche-t-il, par ce geste, à entacher cette grande manifestation internationale jusqu’à lui enlever toute crédibilité ? La marche initiée par la France doit être une marche contre les terrorismes et pas seulement contre le terrorisme islamiste, contre la barbarie «d’où qu’elle vienne», sous forme de largage délibéré de bombes sur des écoles ou de mitraillage de personnes ciblées dans une salle de rédaction, entraînant la mort de civils dans les deux cas, et plus grave pour les écoles, puisqu’il s’agit d’enfants innocents. Hier samedi, au moment où se préparait la grande marche de Paris, des dizaines de personnes ont été tuées par le terrorisme au Liban, en Syrie, au Nigeria, en Irak. Un terrorisme, tout le monde le sait, entretenu et alimenté, pourvu qu’il se déroule «ailleurs». Il n’y a rien de changé dans la problématique de la lutte contre le terrorisme. Quant à nous, la très forte pression du contexte régional marqué par ces attentats terroristes qui ont plongé la France, depuis mercredi, dans un climat de psychose, ne doit pas nous faire oublier nos soucis internes aggravés par l’impact de la chute des prix du pétrole sur la vie quotidienne des Algériens. Les «petits ennuis», pas du tout négligeables, ne manquent pas : les affrontements à Ghardaïa qui reprennent, la contestation de l’exploitation du gaz de schiste, à In Salah, qui ne faiblit pas, l’agitation permanente autour de la revendication du logement social pour les couches défavorisées et mal logées, et toutes les manifestations locales d’habitants qui bloquent les routes et entravent la circulation automobile sur des axes importants, pour exiger l’amélioration de leurs conditions de vie, qu’il s’agisse de la distribution d’eau potable, du gaz ou de réfection de la voirie. C’est dire que le gouvernement a largement de quoi s’occuper en 2015.
K. M.
 

Comment (30)

    Mohamed El Maadi
    12 janvier 2015 - 11 h 43 min

    C’est la vie des criminels
    C’est la vie des criminels sanguinaire comme Netenyahu, battu plusieurs fois par son épouser Anonyme

    Cela ne m’aurait pas étonné c’est typique des hommes violenter par leur épouses qui pour se venger s’en prennent a plus faible qu’eux en l’occurrence les enfants de Gaza la ou il peut impunément se montrer virile alors qu’a la maison la Bertha lui en fait voir des mures et pas vertes .Enfin …




    0



    0
    Anonyme
    12 janvier 2015 - 10 h 41 min

     » Restez près de moi, couvrez
     » Restez près de moi, couvrez moi, observez les terrasses et les balcons, j’ai vu une ombre bougée..Le bâtiment en face n’est pas sécurisé à ce qui me semblait ..C’était les paroles murmuraient par le sinistre Netenyahu à ses gardes du corps, durant le petit trajet, traversés à pieds par les personnalité, venu du monde sympathisé avec la France. Netenyahu était porteur d’un micro sous le colle de sa veste, il a paniqué, il s’attendait à être exécuté pour ses crimes contre l’humanité et crime de guerre. Il le sait qu’il est un criminel, c’est pourquoi il a paniqué à la Place de la République en voyant en face de lui un agent de la DGSE camouflé parmi la population, il le croyait être son exécuteur en interpellant ses gardes : « l’homme au bonnet gris.. en face !? ».Il parlait en hébreu dont le micro à rayon longue portée d’un journaliste l’enregistrait dés le début.

    C’est la vie des criminels sanguinaire comme Netenyahu, battu plusieurs fois par son épouse




    0



    0
    Anonyme mehdi mountather
    12 janvier 2015 - 9 h 43 min

    Charlie Hebdo complot
    Charlie Hebdo complot sioniste comme le 11.9 les 17 morts des adultes par contre Netanyahou a tuer des bébés a Gaza pire que ces terroristes mobilisation de Paris la guerre contre l’islam les musulmans qui ont participer a cette mobilisation des harkis de satan la guerre contre l’islam la guerre contre ALLAH donc normal aujourd’hui ALLAH punit la France l’Europe Usa Qatar les pays du monde entier par des inondations des forts séismes tsunami volcan les météorites tempête de neige cataclysmique les astéroïdes les tornades vent violent plus 200 km les foudres les grêlons les accidents de la route de train métro crash d’avion naufrage explosion des ovnis virus pire Ebola pour éviter ces cataclysmes surtout le 7.17.27 de chaque mois la fin d’israél aujourd’hui ces catastrophes naturelles la guerre d’ALLAH contre les amis de satan les ennemis de l’islam




    0



    0
    Sprinkler
    12 janvier 2015 - 7 h 59 min

    Salut Anonymus (11. janvier
    Salut Anonymus (11. janvier 2015 – 19:53) ! Le titre du film ne m’est pas inconnu mais je ne crois pas l’avoir vu. Merci pour ce résumé qui témoigne des rapports que la France métropolitaine entretenait avec les  » indigènes  » de ses colonies, main d’oeuvre bon marché et docile parquée dans des banlieues sans âme dans le cadre du regroupement familial et devenues aujourd’hui de véritables chaudrons, des  » creusets  » de précarités explosifs qui s’embrasent à la moindre éteincelle…Pour revenir au sujet, on a entendu ce matin, sur Europe 1 pour ne pas la citer, que François Hollande aurait demandé à ce criminel de Netanyahou de ne pas se rendre en France pour participer à la fameuse marche du 11 janvier. Mais le  » boucher-sioniste  » qui aurait très mal accueilli  » l’exortation  » du président français maintiendra finalement sa décision d’aller  » marcher  » à Paris. Devant l’obstination de l’israélien François Hollande aurait décrété que puisqu’il insistait à participer à cette marche il invitera Mahmoud ABBAS à se joindre à la manifestation et ce fut chose faite. On comprend mieux maintenant pourquoi ce chien sioniste tirait une tronche de mérou au premier rang des officiels. Netanyhou serait-il devenu indésirable en France ?




    0



    0
    Qui est leurs Mère
    11 janvier 2015 - 23 h 56 min

    Lamamra confirme que les

    Lamamra confirme que les frères Kouachi n’ont jamais mis les pieds en Algérie

    Comme nous l’avions annoncé samedi, les frères Chérif et Saïd Kouachi, les deux auteurs présumés de l’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo, n’ont jamais mis les pieds en Algérie. C’est le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra qui l’a confirmé ce dimanche 11 janvier à Paris à la radio RFI.

    « Ces personnes-là n’ont pas été impliquées dans des activités terroristes en liaison avec le territoire algérien ou avec des groupes terroristes ayant opéré en Algérie par le passé. Et ces personnes-là n’ont pas visité l’Algérie, ne sont pas gérées par le consulat d’Algérie et n’ont donc pas de liens avec l’Algérie », a précisé le chef de la diplomatie algérienne qui a pris part, aujourd’hui à Paris, à la marche contre le terrorisme.

    M. Lamamra a ajouté que les frères Kouachi « ne se sont jamais préoccupés d’avoir des documents algériens, même si leur père, lui, en a eu à un certain moment ». Il a mis en garde contre les amalgames et souligné l’importance de ne pas « identifier les citoyens français par leur origine ». « Même quand on le fait de bonne foi, il s’agit souvent d’un premier pas vers des amalgames.

    Donc il faut savoir raison garder et considérer que ces jeunes ont suivi un parcours psychologique comme tous les autres jeunes gens qui vivraient dans des conditions similaires dans la société française », a-t-il expliqué.

    « Et donc l’appartenance des parents ou grands-parents à l’Algérie n’a absolument pas à être invoquée », a-t-il ajouté.

    Les frères Kouachi, âgés de 32 et 34 ans, sont nés à Paris de parents algériens.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.