Le CSA sionisé

Par Kamel Moulfi – La liberté d'expression à la française a maintenant sa version Manuel Valls, du nom du Premier ministre par lequel est arrivée la mise en demeure que le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adressée à RMC et BFM TV après une interview de l'ex-ministre des Affaires étrangères Roland Dumas par le journaliste Jean-Jacques Bourdin. Le «crime» des deux médias : dans l'entretien, Roland Dumas a dit tout haut ce que nombre de connaisseurs de la politique française pensent déjà. Il a saisi la balle au bond après la question courageuse de Jean-Jacques Bourdin qui lui demandait si Manuel Valls était «sous influence juive», comprendre sioniste. Roland Dumas a répondu le plus normalement du monde ce que l'on savait : le Premier ministre l'était «probablement», évoquant, sans la nommer, l'épouse de Manuel Valls, depuis 2010, Anne Gravoin. C'est la vérité. Oui, sans «l'influence juive» de son épouse, Manuel Valls arborerait encore fièrement le keffieh palestinien. En 2006, maire d'Evry et député PS, il recevait Leïla Shahid et prononçait un discours à relire en écarquillant les yeux : «Il faut qu'Israël respecte les résolutions de l'ONU. Pour cela, le rapport des forces est indispensable et donc, oui, il faut amener les parlements et les gouvernements à suspendre l'accord d'association Union européenne-Israël, ce qui aurait effectivement un écho énorme en Israël et en Palestine. Oui, chers amis, oui, Leïla, nous devons faire la démonstration de notre volonté inébranlable pour que le peuple palestinien, à travers notre mobilisation, retrouve le chemin de l'histoire.» Dans une vie antérieure à 2010, Manuel Valls a été vice-président du groupe d'études sur les territoires palestiniens à l'Assemblée nationale française. Il a travaillé avec l'association Evry Palestine et jumelé sa ville avec le «camp martyrisé» de Khan Younis à Ghaza. Après avoir épousé Anne Gravoin, Manuel Valls a démontré qu'il pouvait être de la plus grande duplicité en se soumettant à «l'influence juive» et en s'alignant sur les positions sionistes. Est-ce un crime pour un homme politique comme Roland Dumas, vrai socialiste, de dire cette vérité et pour le journaliste Jean-Jacques Bourdin de faire son métier ? Sous le régime de la liberté d'expression mode Valls, oui ; cette liberté s'arrête aux frontières d'Israël. Du moins, aux yeux du CSA qui se comporte, dans ce cas, comme un Conseil sioniste de l'audiovisuel.
K. M.

Comment (18)

    Omar
    8 mars 2015 - 6 h 48 min

    Un article intéressant.Il
    Un article intéressant.Il faut dénoncer ce complot sioniste et punir les socialo-sionistes lors des prochaines élections.Ils sont déjà KO alors aidons-les à tomber par terre….
    Le sionisme n’est pas seulement un danger mortel pour les palestiniens, syriens et libanais mais il l’est pour tous les musulmans et chrétiens du monde.
    Les autres (les racistes sionistes) nous oppressent parce qu’on est à genoux.Réveillons-nous.




    0



    0
    Benflen
    8 mars 2015 - 0 h 50 min

    « Valls sous influence juive »
    « Valls sous influence juive » une paraphrase voire un euphémisme qui auront valu à RMC et BFM TV une mise en demeure et, certainement, à M. Roland Dumas la mise au ban. N’est-ce pas loufoque dès lors que la « victime » elle-même, ce Catalan naturalisé Français il n’y a pas si longtemps, clamait haut et fort sur les ondes d’une radio juive sa soumission inconditionnelle à Israël et ce grâce à (l’emprise de) sa femme.  » Par ma femme, disait-il, je suis éternellement (comme s’il n’allait pas mourir un jour) lié à Israël. Quand même! » Tous les Français, je présume, savent que Manu n’est pas seulement sous influence juive mais qu’il est surtout un inconditionnel d’Israël, un ultra sioniste. Oui tout le monde le sait seuls les nouveaux chiens de garde de la bien-pensance et du politiquement correct français, le CSA en l’occurrence, qui, par couardise, crient au scandale, et… notre marabunta, si chère à Abou Stroff, qui, parce qu’elle est inculte et toujours servile, aime confondre immanquablement les genres et les ès qualités comme lors de la venue d’Anne Gravoin en Algérie.




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 22 h 08 min

    @Par Jafnouhou (non vérifié)
    @Par Jafnouhou (non vérifié) | 7. mars 2015 – 21:16

    La france ne souffre pas que de l’influence sioniste mais vie sous le joug d’un colonialisme sioniste qui ne veut pas dire son nom.

    Malheureusement, la france fait l’experience du colonialisme sioniste. Apres avoir eu le statut de colonisateur, la france se retrouve avec le statut de colonisé avec ses consequences.




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 21 h 58 min

    ce n’est pas seulement manuel
    ce n’est pas seulement manuel valls c’est toute la france qui pense et réfléchit juif et c’est leur problème!




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 21 h 57 min

    @Par Kenza (non vérifié) | 7.
    @Par Kenza (non vérifié) | 7. mars 2015 – 22:16

    si toute la france est sionisée alors une partie de l’algérie est également sionisée. Le vecteur de la sionisation de l’algérie est peu etre à rechercher du coté de certains descendants des expulsés d’Espagne de mars 1492 (décret de l’Alhambra).




    0



    0
    Kenza
    7 mars 2015 - 21 h 16 min

    Pourquoi, y a que le CSA qui
    Pourquoi, y a que le CSA qui est sionisé? c’est toute la France qui est sionisée!
    Valls, s’il n’avait pas changé de camp et n’avait pas déclaré publiquement « être éternellement attaché à Israël », il ne ferait même pas partie du gouvernement!
    C’est comme Danny Boon, vous croyez qu’on entendrait parler de lui, s’il n’avait pas eu la « bonne idée » d’épouser une juive et de se convertir à sa religion. Aujourd’hui, il n’arrête pas de faire des films, même s’il est un piètre acteur; et il gagne des millions au frais du pauvre CONtribuable français. Alors que Dieudonné, qui a eu le malheur de critiquer l’état criminel d’Israël, est banni de la tv et est partout censuré. On vient même d’interdire la vente de ses DVD du spectacle  » LE MUR ».




    0



    0
    New kid
    7 mars 2015 - 20 h 25 min

    Mais vous êtes tombés des
    Mais vous êtes tombés des nues ! Continuez à rêver !
    Quand la France, et avec n’importe quel politicien, nous a-t-elle fait une faveur ?
    Ce que la France nous doit, nous devons le prendre par la force ! Ne vous attendez jamais à ce qu’elle vous fasse une faveur.




    0



    0
    Jafnouhou
    7 mars 2015 - 20 h 16 min

    Manuel Valls n’est pas sous
    Manuel Valls n’est pas sous « influence juive ». Il est sous DOMINATION SIONISTE.




    0



    0
    New kid
    7 mars 2015 - 19 h 48 min

    Mais vous êtes tombés des
    Mais vous êtes tombés des nues ! Continuez à rêver !
    Quand la France, et avec n’importe quel politicien, nous a-t-elle fait une faveur ?
    Ce que la France nous doit, nous devons le prendre par la force ! Ne vous attendez jamais à ce qu’elle vous fasse une faveur.
    Sauf si vous êtes un laissé en rade ou un favori du 4eme mandat ! (ou si vous laisser vos milliards dans sa banque) !




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 16 h 53 min

    Et pourtant en FRANCE, les
    Et pourtant en FRANCE, les arabes qui ont la nationalité Française sont très nombreux et peuvent jouer un rôle très déterminant dans la politique de la France envers les Palestiniens. On l’a vu aux USA, une poignée de juifs influencent la politique extérieure de l’Amérique en faveur d’Israël.




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 16 h 18 min

    apostrophe
    Même sur cet

    apostrophe
    Même sur cet article franco-français tu fais intervenir sidek! Pathétique, comme d’had. Quel nain tu es!!!!!




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 15 h 59 min

    Un berger s’il se frotte aux
    Un berger s’il se frotte aux juifs il aura sa récompense ce sera une question de temps…Valls est juif pire que tous les juifs du monde reuni…
    Sauf pour notre boudin (excusez-moi pour notre car c’est un intrus venu d’oujda) il a beau pleurer chialer devant de hauts dirigeants il restera toujours petit…(…) ! On peut pas être président comme ça il faut cette étoffe de classe mondiale …




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 15 h 57 min

    valls prépare sa candidature
    valls prépare sa candidature à la présidentielle de 2022 et l’appui d’israel lui est nécessaire ;les palestiniens ne lui seront d’aucune utilité ;son union avec Anne Gravouin fait partie des préparatifs de cet évènement ;
    l’ambition pour cet homme politique relativement jeune explique ce revirement qu’il met sur le compte de la Réalpolitique ;




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 11 h 26 min

    Manuel Valls à l’époque ou il
    Manuel Valls à l’époque ou il était pro palestinien,était en fait le loup dans la bergerie!!!Et pour tous ces services rendus,se retrouve premier ministre et peut etre d’ici quelque temps,president???




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 11 h 11 min

    Il faut se poser la question
    Il faut se poser la question de savoir pourquoi a t il changé de camp?a t il été déçu par les palestiniens ou voit il son ambition de devenir president qu avec le soutien d Israël, la puissance forte du moment?Après tout ce n est qu un homme politique ,faible en conviction et qui va là où le courant l emmènera loin.




    0



    0
    Anonyme
    7 mars 2015 - 10 h 06 min

    Les européens ,français,
    Les européens ,français, allemands ,anglais etc.. N en peuvent plus de l insolence des juifs ,même s il existent beaucoups de bons juifs , et un jour les sionistes en feront trop ….ce ne sont jamais les arabes qui Dans l histoire ont persécutés les juifs mais plutôt ont assurés leur protection …et l histoire recommencera ….et cette fois ci ils auront toutes les peuplades contre eux…




    0



    0
    Abou Stroff
    7 mars 2015 - 9 h 48 min

    aucun commentaire à part
    aucun commentaire à part avancer simplement qu’après le Grand DE Gaule, la classe politique française, dans sa grande majorité s’est graduellement ralliée à la cause sioniste et valls n’est en fait qu’une caricature du soutien inconditionnel de la classe politique française au sionisme en général et à l’entité sioniste en particulier.
    IL semble bien que le courant « socialiste » français soit complètement noyauté par la vermine sioniste d’où la méfiance que doivent afficher tous les patriotes algériens (je n’intègre évidemment pas la marabunta qui nous gouverne et dont le parrain du moment est leur bienaimé kouider l’assis dans l’ensemble des patriotes algériens) à l’égard des socialos franchies.




    0



    0
    Antisioniste
    7 mars 2015 - 9 h 03 min

    Salamou 3alikoum
    Le CSA =

    Salamou 3alikoum

    Le CSA = Conseil Sioniste de l’Audiovisuel, c’est pourtant très clair il me semble.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.