L’Isesco pro-colonialiste

Par Kamel Moulfi – L’échec annoncé du Forum Crans Montana maintenu dans la ville sahraouie de Dakhla sous occupation marocaine a été confirmé par le faible niveau de participation étrangère, insignifiant comparativement au prestige passé de l’événement et à d’autres rencontres internationales dans le même créneau économique. Ce grand flop n’est pas surprenant : aucune personnalité politique ni organisation de dimension mondiale ne se hasardent à cautionner une violation du droit international. On comprend le boycott de cette «réunion illégale» par les Nations unies, l’Union africaine, l’Union européenne et les grandes institutions politiques et financières régionales et mondiales. Les deux seuls cas qui ont fait exception et défection à Dakhla impliquent des individus de rang plutôt secondaire, motivés par des raisons singulières à caractère extra-diplomatiques qui tiennent plus à des considérations personnelles et aux rapports particuliers que ces deux individus entretiennent avec le Makhzen qu’à un engagement réel en faveur de la coopération Sud-Sud ou du développement de l’Afrique, continent qui a brillé par son absence dans un événement qui lui était prétendument destiné. Le Saoudien qui est à la tête, depuis 1991, du machin appelé Isesco a été partie prenante de la tentative avortée du Maroc d’imposer le fait accompli alors que l’affaire du Sahara Occidental est gérée par l’ONU dans la perspective du référendum d’autodétermination qui doit consacrer l’indépendance du dernier pays africain encore sous le joug colonial. Ce parti pris flagrant est dû aux relations de forte proximité établies par le Makhzen avec le directeur général de l’Isesco, facilitées, de surcroît, par le fait que cette institution a son siège à Rabat. C’est là que se trouve l’explication aussi bien de la présence de ce DG à Dakhla que du contenu de son discours qui n’avait rien à voir ni avec l’éducation ni avec la culture, mais a consisté, en signe de reconnaissance pour on ne sait quel service, à vouloir à tout prix plaire au Makhzen. Tout cela prouve qu’il n’est pas du tout dans son rôle d’animateur d’une institution internationale en charge de la promotion du progrès culturel et social dans les pays musulmans.
K. M.
 

Comment (4)

    Anonyme
    15 mars 2015 - 19 h 09 min

    LIRE SUR MON POSTE de 15 h21
    LIRE SUR MON POSTE de 15 h21

    «fond de la terre » et non pas «fond de la père»
    Merci




    0



    0
    Anonyme
    15 mars 2015 - 18 h 05 min

    @ anonyme 15h21
    Entièrement

    @ anonyme 15h21
    Entièrement d’accord avec toi. Je rajouterais qu’il est utile aussi de publier les noms des personnes,institutions et autres qui ont participé à cette mascarade pour connaitre,nous les Algériens, les ennemis du pays.




    0



    0
    Anonyme
    15 mars 2015 - 14 h 21 min

    Par Antisioniste (non
    Par Antisioniste (non vérifié) | 15. mars 2015 – 9:50
    Au contraire nous devons dévoiler toutes les fourberies, les mensonges propagandistes du Maroc, son mekhzène de sa narcomonarchie qui ne cesse de tenter de tromper son opinion interne, et ces pov marocains incultes crédules croient tout ce que leur raconte leur mekhzène, ils croient aussi que l’Algérie «n’a jamais existé» mais c’est la France qui par un coût de baguette magique sortie notre pays de fond de la père, le mekhzène met les bouchées doubles pour tromper son opinion interne, concernant notre histoire, il vole notre histoire la déforme et l’attribue au Maroc, le Maroc et son mekzhène ont fait de l’Algérie leur cible privilégiée par des tas de propagandes, qu’il faut mettre en échec en dévoilant aussi les mensonges du mekhzène sur des évènements comme Crans Montana pour montrer à ces pauvres marocains qui croient en la chimère sous l’effet de la drogue que leur mekkzène leur ment, peut être prendront-ils conscience de leur état de comateux mentaux. Il faut tout dévoiler sur ce qui se passe au Maroc, pour mettre la stratégie mekhéniste propagandiste en échec. Des milliers de comateux marocains nous lisent, alors informons les, parce que les algériens savent qui est le mekhzène et ses mensonges odieux. Il faut que les marocains sachent que le Sahara Occidental n’est pas marocain.




    0



    0
    Antisioniste
    15 mars 2015 - 8 h 50 min

    Salamou 3alikoum
    Wallah je

    Salamou 3alikoum

    Wallah je suis déçu, pourquoi donné vous tant d’importance à l’onanisme de cette narco monarchie en phase terminal?
    J’aurais aimer que vous couvriez l’événement important de charam esheikh en Égypte, et non pas se non événement de mimi.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.