Scène de guerre

Par Houari Achouri – Sur une photo de Baltimore, aux Etats-Unis, on a l’impression de voir une scène de la vie quotidienne en Irak quand ce pays était sous occupation américaine, mais non, elle montre des soldats de la Garde nationale qui font respecter le couvre-feu, tout juste hier, 29 avril 2015. «Etat d'urgence, soldats, couvre-feu, patrouille…», ces mots remplissent les dépêches qui rendent compte de la situation dans la plus grande ville de l'Etat américain du Maryland. Ils font penser à la guerre. En réalité, les soldats lourdement armés ont été mobilisés pour venir en aide aux policiers confrontés aux violences, pillages et incendies volontaires qui ont accompagné les émeutes populaires déclenchées après les funérailles de Freddie Gray, jeune Noir de 25 ans, décédé dans un fourgon de police après son interpellation. Américain d'origine africaine, il est la énième victime de la police pour cause de couleur de peau. Tout le monde, aux Etats-Unis et ailleurs, a constaté que lorsque la victime est un Noir la bavure policière est systématiquement suivie de la décision judiciaire disculpant les policiers blancs auteurs du crime. Les cas, derniers en date, de Michael Brown à Ferguson, Eric Garner à New York, Tamir Rice, un adolescent de 12 ans, à Cleveland, en témoignent. Mais si dans ce pays le racisme est chose normale dans les appareils policier et judiciaire, il est, par contre, inadmissible pour une grande partie de la population américaine, surtout quand il se traduit par un crime impuni parce que son auteur est un policier blanc et la victime un jeune Noir. Les manifestants de Baltimore ont eu, hier soir, le soutien de centaines de personnes qui se sont rassemblées à Union Square et ont défilé dans les rues de New York. Sur certaines photos de ce rassemblement, on ne voit que des Blancs et sur leurs pancartes, on lit : «La vie des Noirs compte». C’est le signe réconfortant que les Etats-Unis ne sont pas peuplés uniquement de racistes.
H. A.
 

Comment (5)

    Lahouaria الهوارية.
    30 avril 2015 - 20 h 26 min

    Ils faut dire que les shmites
    Ils faut dire que les shmites (la police) est pareil dans tous les pays du monde, la Bac algérienne est pire; c’est à dire impitoyable envers les voyous et les bandits de grands chemins
    La police européenne et américaine et très nerveuse car alcoolisée, elle est toujours à l’attaque envers le jeunes gens issus de l’immigration ou les français anarchistes ou punky
    Par ailleurs les jeunes maghrébins, noirs et turcs ne sont pas tous gentils et respectueux envers, sur les murs, y’a pleins de tags ou graffitis injurieux sans parler des poubelles et voitures brulées et toute la nuit, ils ne rentrent pas chez eux la sono à fond la caisse dans leurs voitures, il faut attendre 3h30 pour dormir, y’en a marre!!!!
    Leurs parents les foutent dehors et c’est la rue, les voisins et la police qui subissent leurs vacarmes
    Heureusement que je vais au Canada la semaine prochaine pour me reposer et dormir un peu




    0



    0
    Mouatène
    30 avril 2015 - 17 h 19 min

    les occidentaux et en
    les occidentaux et en particulier les francoches que les allemands appelaient les « bougnoules » pendant la seconde guerre, oseront dire quoi que ce soit de négatif pour ce qui se passe à baltimore ? non !!!! mais c’est leurs maitres !!! les amerloques, ou alors chiche !!! qu’ils essaient. ils oseront oublier qui les a libéré des griffes des nazis ?




    0



    0
    Antisioniste
    30 avril 2015 - 16 h 09 min

    Salamou 3alikoum
    Ils ne rate

    Salamou 3alikoum

    Ils ne rate pas une seule occasion, justifier ou pas, de nous mettre avec les pays à haut risque, de nous classer par leurs officiels ainsi que leurs ONG des droits de l’homiste et autres. Comme un pays qui manque de libertés, et démocratiquement inférieur et j’en passe. cela n’est pas nouveau pour nous, mais soulève un certains nombre de questions dont la plus importante à mon avis est: Pourquoi nos officiels ne signifient ils pas officiellement leur inquiétude vis à vis des exactions impunie de la police américaine envers les black, et pourquoi nos « ong » ainsi que nos médias ne couvrent ils pas suffisamment se qui se passe au USA pour , à défaut de soutenir, condamner et classer ses même USA au niveaux des droits de l’homme de la démocratie et des libertés comme se qu’ils sont réellement en le prouvant de jour en jour depuis leur naissance en tant qu’états?
    A part cet article et peut être quelques autres par ci par la, silence radio de partout, rien, walou, nada, ca démontre bien qui fait la loi dans le monde entier sans exception. Mais ca démontre aussi qu’on a un besoin urgent de vrais patriotes à la tête de notre pays du genre Chavez ou Poutine.




    0



    0
    Adel
    30 avril 2015 - 14 h 38 min

    Imaginons que les images de
    Imaginons que les images de Baltimore soient tournées en Algérie, on verrait, les journaleux fachos français à leurs tête la racaille intellos hurler à la dictature.
    Comme il s’agit de leur donneur d’ordre personne n’ose ouvrir sa gueule puante. Cette racaille intellos ose fustiger une gamine qui porte une robe longue. C’est cela le début de la dictature, des animateurs radio virés, des humouristes interdits de faire le spectacle, les livres interdits également des films etc…..
    Les journaleux fachos, et la racaille intellos, donnent la parole à un scribouillard parceque sa chaine privée algérienne a supprimé une émission faite de bric à brac sous prétexte faire rire, alors que c’est un véritable torchon dans la lignée des télés poubelles françaises, ce type a osé se montrer à la télé




    0



    0
    CHAOUIdeBARBES
    30 avril 2015 - 12 h 32 min

    Si ces mesures ont étaies
    Si ces mesures ont étaies appliquées dans les pays Arabes, Africains, où tout simplement dans le TIERS Monde, c’est que l’ONU, l’Occident et toutes les ONG auraient criés à la dictature, mais les USA sont exemptés de ces remarques racistes et xénophobes envers la population NOIRE, deux poids deux mesures pauvre Amérique le pays des droits de l’homme, de la démocratie et de la liberté,(la statue de la Liberté doit verser plus d’une l’arme), voila la réalité et nos pays Arabes sous la houlette de l’Arabie TAYHOUDITE, recrute les mercenaires le Roitelet descendant du Prophète ALIH SALEM, qu’alors il le fils d’un esclave du Maroc, la Jordanie ses parents sont des traitres à la cause Palestinienne, (septembre noir),les Microscopiques États du Golfe, où la boîte de sardine puante, l’Égypte du dictateur de la Princesse Sissi est une série télévisée d’animation, où SE CACHE UN PHARAON EN MAL DE VIVRE, pour tuer tout un peuple Yéménite afin de servir les USA et leur base militaire des sionistes, pendant que ces derniers détruise un lieu sacré de l’islam, « EL QODS », ils ont hérité des Lieux Saints, DONT NE SONT MÊME PAS CAPABLE DE DÉFENDRE ET MOINS DE FAIRE LES MÊMES RÉALISATIONS, DE LEURS ANCÊTRES, qui sont partis de la Mecque, jusqu’en Espagne, avec les milliards de dollars ils contribuent à la destruction du monde Arabo-musulman, ils débarquent dans les Hôtels de grands luxes, pour s’abreuver en whisky et se permettre des femmes en quête de quelques billets d’€UROS, ils achètent hommes et femmes en laissant des pourboires royaux aux Européens, pour se faire traiter en SALE ARABE !!!? JE DEMANDE A TOUS MES COMPATRIOTES DE M’EXCUSER SI J’ÉTAIS UN PEUX DÉRANGEANT DANS MES PROPOS, merci !!!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.