Rejet définitif du terrorisme

Par Kamel Moulfi – La réaction de la population algérienne à l’attaque terroriste qui a ciblé les soldats de l’ANP, dans la wilaya d’Aïn Defla, confirme l’isolement total des groupes criminels qu’ils se revendiquent d’Aqmi ou d’une autre nébuleuse sanguinaire. Dans cette circonstance pénible, les Algériens ont exprimé de multiples façons, et particulièrement à travers les réseaux sociaux, sans le moindre doute, toute leur sympathie et tout leur soutien à leur armée. Ils savent que s’ils ont passé un mois de Ramadhan en paix et s’ils ont profité de belles sorties en famille après la rupture du jeûne, dans la sécurité quasi absolue, «comme avant», ils le doivent à ces djounoud et officiers de l’armée qui accomplissent leur devoir consciencieusement au service du pays. Les Algériens ont reçu le choc de l’annonce de la mort des militaires, tués dans cette attaque, comme si c’étaient leurs propres enfants. Les visages, avec chaque prénom, ont circulé dans les photos diffusées sur les réseaux sociaux et sont devenus familiers à tous. Ce fait, relativement nouveau, est significatif du rejet définitif du terrorisme par la population. La convergence, ces dernières semaines, d’événements menaçant la stabilité de notre pays incitent à penser qu’il s’agit d’une action plus vaste et coordonnée qui cible l’Algérie, demeurée une «anomalie» dans le contexte des «printemps arabes» qui ont plongé d’autres pays voisins dans l’instabilité, voire le chaos le plus complet, comme en Libye. Il n’est pas exagéré de parler de complot. Tout le monde, en Algérie, est conscient de l’origine extérieure de la menace et des sources «internes» qui peuvent l’alimenter et la mettre à exécution. Une lutte intelligente doit être menée contre l’extrémisme qui se manifeste par divers biais dans notre société, nourrit le terrorisme et lui offre ses troupes et ses soutiens. Cette lutte doit associer la population qui a montré sa disponibilité à se mobiliser pour s’opposer à l’hydre terroriste. Il reste au pouvoir à faire ce pas vers les Algériens pour les engager dans la protection de leur pays.
K. M.
 

Comment (21)

    Anonyme
    20 juillet 2015 - 23 h 24 min

    Par Mohamed El Maadi (non
    Par Mohamed El Maadi (non vérifié) | 20. juillet 2015 – 17:02

    ======
    Je suis interesse par votre lecture des choses.
    .
    Vous evoquez ces lettres musulmans algeriens au Moyen-Orient, il faut se souvenir de les capitales religieuses que furent plusieurs villes en Afrique du Nord, notamment Bejaia. Ce bouillonement sera a l’origine de la « renaissance arabe », la Nahda.
    Il le furent avec les souverains Hachemites de l’Arabie, du Hidjaz.
    La prise du pouvoir de la tribu des Seouds a change l’Islam sunnite, pour le defigurer grandement, n’en deplaise a ceux qui les defendent – en toute ingnorance visiblement ou par des residus d’instinct gregaire.
    .
    Ce qu’on lit en filigrannes dans votre expose, c’est la vacuite du systeme educatif algerien qui, on peut le dire sans que personne soit fache, est lacunaire vu les resultats academiques et leurs consequences sociales…
    .
    La langue arabe etait maitrisee par les algeriens avant 1830. L’Algerie etait un pays d’etudes religieuses qui n’avait rien a envier a Al Azhar (elle-meme fondee par des algeriens a travers la tribu des Ketamas a l’epoque des Fatimides et renouvelle regulierement par des enseignants theologues depuis sa fondation).
    .
    Or, avec la colonisation francaise et specifiquement son code de l’indigenat quadrillant toute activite sociale des natifs de cette terre (il fallait des autorisations pour se marier, pour faire un pelerinage, pour faire une zerda, etc) a generer de ce crime social : pres de 90 et 97 pour cent des vrais algeriens n’etaint plus lettres ni en arabe(93/100), ni en francais (97/100).
    .
    La colonisation et la guerre ont lamine ce pays.
    .
    Puis dans le cadre de l’influence clairement pense et pese de l’Egypte a travers ses deux mamelles se sont imposes l’arabisme nasserien et la confrerie des freres musulmans.
    L’Egypte voulait clairement faire de l’Algerie sa zone d’influence, les richesses du sous-sol algerien n’etant pas etrangers a cette « fraternatie » assenee.
    .
    C’est dans ce terreau de fatigue national, de depossession des langues qu’a commence le drame de notre peuple. La langue arabe apprise n’etait pas fait par de reels arabisants, la supercherie et l’imposture de la cooperation arabe egyptienne etant bien connue. Il a fallu se ramasser en plus les prisonniers freristes renvoyes par Assad le syrien et Nasser l’egyptien.
    .
    Apres la depersonnalisation due a la decolonisation, il y a la deculturation du a l’islamo-baathisme.
    .
    Si en plus on y rajoute les fractures linguistiques qui operent des progressivement des clivages reels : une certaine partie des elites est arabisante, une autre francisante, une autre berberisante.
    .
    Chacune de ces elites est l’objet d’attentions particulieres par differents pays etrangers pour avoir un ancrage en Algerie, et contrairement a ce qu’ils pourraient penser, les arabisants ne sont pas exempts de ces appels du pieds par l’egypte, puis aujourd’hui par l’Arabie Saoudite et le Qatar. Ils sont dans la meme perspective que les francisants et les berberisants, ils pensent avoir raison.
    .
    Mais la situation vecue par notre pays depuis 62, mais surtout depuis 88, montrent bien que toutes ces elites ont oublie une chose : la defense et la reappropriation de l’algerianite.
    .
    C’est le refus, la defiance, voire la non-acceptation honteuse de l’algerianite qui sont a l’origine de la crise identitaire que vit notre societe.
    .
    On se retrouve avec les ingredients d’une surdite sociale mecanique.
    .
    En effet, comme le dit Mohammed El Maadi, seuls des algeriens formes a l’algerienne, bien dans leurs baskets et pas complexe vis a vis de l’ouest ou de l’est, sont a meme de donner le meilleur pour ce pays et pour ce peuple. Ils ne trompent personne, nous les reconnaissons tous quand ils se presentent.
    .
    Boudiaf puis Zeroual en ont ete les preuves flagrantes, tous les algeriens ont suivi ces deux hommes car l’identification etait assumee. Chez ces deux hommes nous avions a faire a des hommes qui portaient en eux l’Algerie profonde, celle de l’histoire et du peuple.
    .
    Pour ce faire, seuls une reappropriation de notre histoire, une restructuration de notre systeme educatif autour des langues algeriennes (le francais est devenue une langue algerienne et sans faire partie de la francophonie, ce qui est la plus intelligente des positions a cet egard, la qualite de la tele et la radio algeriennes sont la pour montrer que de tout outil on peut creer sa propre action sur le monde, ce qui compte c’est etre en adequate avec soi).
    .
    Le systeme educatif doit etre modifie de telle facon qu’il soit un systeme educatif algerien et non une copie batarde des systemes educatif francais et egyptiens.




    0



    0
    anonyme
    20 juillet 2015 - 23 h 14 min

    c’est une bonne chose d’avoir
    c’est une bonne chose d’avoir publié les photos individuelles des djoundis tombés face à la barbarie! la jeunesse doit les connaître et s’identifier à eux !
    mais notre armée doit mieux communiquer ! si le peuple est appelé à participer à la lutte alors il faut commencer tout de suite! pourquoi ne pas publier les tronches des terroristes si cela est possible ? il faut faire un appel à témoins pour les dénoncer! il faut rappeler ce numéro vert pour dénoncer ces ignobles meurtriers!
    GLOIRE ET SUCCÈS A NOTRE ARMÉE! QUE DIEU VOUS GARDE!




    0



    0
    Moh62
    20 juillet 2015 - 20 h 10 min

    La meilleure armée d’un pays
    La meilleure armée d’un pays c son peuple. Prouvé dans l’histoire. L’armée peut être vaincue mais pas un peuple. Mais ce peuple il faut le mobiliser,le former,l’éduquer du patriotisme,lui donner l’exemple par ses dirigeants qui doivent vivre avec lui partager ses préoccupations et ses difficultés,pas vivre dans un autre monde au club des pins. Faut lui parler. Bourguiba parlait tous les jours à ses concitoyens à la télé 5 minutes,à leur tenir un discours bref mais porteur,sur le civisme,sur la patrie,la religion,la tolérance .! Les discours de boumediene,de boudiaf étaient mobilisateurs. Même bouteflika au début.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    20 juillet 2015 - 16 h 02 min

    Tout ce qui nous arrive au
    Tout ce qui nous arrive au pays a une source politique et géostratégique. Cela début en 1979 dans les montagnes d’Afghanistan. L’Algérie a travers ses services secret ont aidé les Soviétiques à combattre les moudjahidines Afghan c’est a partir de ce moment que nous avons croisé l’Arabie saoudite qui elle soutenait la resistance afghane .

    Pour donner le change l’Algérie a laissé partir des jeunes et qui sont été retourner par les services secrets saoudiens contre nous et une fois revenue au pays se sont organisé et on prit du poids. En 1991, l’Algérie veut circonscrire le conflit entre l’Irak et le Koweït en demandant une médiation refusée par Ryad qui a vu cela comme affront et la suite, c’est la décennie noire. Cela recommence nous n’avons pas voulu nous aligner sur Ryad concernant le Yémen et BOUM cela pète chez nous.

    Tant que vous ne comprenez que ce conflit avec l’Arabie Saoudite dure depuis bientôt 40 ans et que la priorité est de reconstruire un islam algérien qui puise cette source dans non dans l’idéologie wahhabite mais dans les premières générations de musulman en terme de compréhension et de sagesse, vous serez démunie spirituellement face à leur attaque.

    L’islam algérien que vous avez bousillé après l’indépendance a été comblé, par un rigorisme idéologiquement puissant voilà pourquoi au pays même l’instance des oulémas algériens a sa tête un wahhabite alors qu’au début de 20sielce le conseille du Roi Hussein Ben Ali d’Arabie Saoudite était un Algérien du nom de Tayeb el Oqbi ( a cet époque le wahhabisme n’avait pas le pouvoir, c’est seulement en 1924 que les Saouds prennent le pourvoir dans la péninsule ) un savant éminemment reconnu par ses pairs et ami de Louis Massignon .

    Il y a eu également Larbi tebessi Mohamed Bachir El Ibrahimi,Mebarek el Mili . Les savants algériens étaient des lettrés ouvert au monde,et je ne parle même pas de l’Émir Abdelkader savant et homme de lettre pour vous donner un aperçu de son état intellectuelle, je vous livre l’un de ses poèmes magnifique:

     » Mesdames pour nos adieux je suspendrais a vos cous des colliers dont mes larmes seront les perles » Grandiose.

    Et qu’avons-nous aujourd’hui ? Hammadache , Medani , Ali belhadj mais c’est une blague.
    Ce qui prouve une chose, c’est qu’a chaque fois que ce ne sont pas des algériens formés a l’Algérienne le pays part en sucette, le président est le meilleur exemple. Le peuple algérien ne donne le meilleur de lui-même quand il est le maître de son ouvrage .

    Vous ne comprenez pas la mentalité d’un Algérien, car vous refuser de vous assumer au pays comme telle soit vous vous prenez pour des français ou des Saoudiens mais jamais comme des algériens ou alors vous savez ce que cela incombe et n’avez pas le courage de porter votre identité pleine et entière dans ce cas je ne peut rien faire .




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    20 juillet 2015 - 14 h 58 min

    Anonyme (non vérifié) | 20.
    Anonyme (non vérifié) | 20. juillet 2015 – 13:58

    Tout algérien sensé ne peut que condamner un tel acte, en réalité ceux qui ne le font pas c’est parce qu’ils ont un intérêt et trouvent leur compte avec ces intégristes assassins, ils font donc partie de ces criminels.
    En toute franchise je n’ai pas vu (mis à part nos valeureux soldats qui crapahutent), ou eu le sentiment que le pouvoir voulait éradiquer cette horde sauvage .Sinon comment comprendre qu’on déroule le tapis rouge à un Madani Mezrag qui lui-même avec fierté, toute honte bue, sans aucun remord annonce qu’il a assassiné de braves soldats qui ne faisait que leur devoir de protéger leur patrie.

    ==================================================

    Vous avez tout dit. Quand la supercherie va être dévoilée et elle le sera tôt ou tard, c’est le TPI Et La Corde comme destin pour ceux qui instrumentalise la question. AMINE.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    20 juillet 2015 - 14 h 35 min

    Les Algériens sont comme tout
    Les Algériens sont comme tout le monde. Ils veulent pourvoir vivre, travailler,fonder un foyer,avoir un État fort et non une armée forte qui elle ne doit que s’occuper de l’intégrité territoriale du pays. Alors cessez au pays de les affamer et occupez-vous réellement de donner à ce pays la place qui lui revient dans le concert des nations.

    Vous ne pouvez pas vivre comme au 7e siècle au pays et il faut évoluer et s’adapter à son époque. Foutez la paix à la religion qui se trouve dans le cœur comprenez que chacun est responsable de sa personne et que chacun fait ce qu’il veut sans terroriser qui que ce soit. On n’est pas obligé de suivre vos traditions débiles et vos coutumes d’arriéré au pays.

    Vous devriez également cesser le terrorisme intellectuel en Algérie qui consiste a insulter de mécréant tous ceux qui ne pense pas comme vous et qui islamiquement est proscrit dans l’islam (oui messieurs, c’est grave d’insulter quelqu’un de mécréant).

    Si vous aviez une once d’amour pour ce pays et bien, vous changeriez de pratique et commenceriez à vous mettre au travail et de cesser d’humilier les gens en nous sortant vos conneries de complexé genre » je suis le fils d’un tel ou la fille d’un tel  » cela ne vous donne pas tous les droits.(On m’a raconté une histoire a ce sujet mais un truc de fou et c’est exactement comme cela que ce comporter le colon )

    Vous avez du travail en Algérie et le projet de société que vous devez inventer doit être un mixte du passé et également du présent. Il faut également épurer l’éducation nationale ou la tout se joue. Cessez également vos débats grotesques au pays  » pour ou contre la peine de mort »  » pour le voile ou la jupe  » pour un pays laïque ou pas « , cet débat, c’est du luxe que vous ne pouvez pas vous payer, car le pays est dans un triste état et vous n’avez pas élevé la conscience du citoyen Algérien.

    Tout est à refaire dans ce pays ou rien ne fonctionne correctement. Soyez adulte et prenez vous en mains et cessez de compter sur la France pour obtenir un brevet de civilité.




    0



    0
    Patrouille à l'est
    20 juillet 2015 - 14 h 28 min

    A chaque fois qu’Ouyahia
    A chaque fois qu’Ouyahia arrive on sent la manip et des  » moutons  » périssent soit pour détourner l’opinion soit pour que la mafia politico financière veut frapper encore plus fort et se mettre à jzmzis avec leurs rejetons loin de ce pays maudit …bien le bonjour a saidani qui a dérober au su de tous 3000 milliards et il a averti Toufik bien entendu qu’il devait acheter un appart tout près de Sarko le juif …bien des surprises attendent ce peuple incrédule qui las oui las de tous ces déboires ne fait que constater les dégâts …povre pays où un presidene en 20 ans de règne à brûlé 900 milliards de dollars eh oui et personne ne bronche car il a ridiculiser les jeunes baltaguis et eutres avec ses Masters Renault …ah ils sont vrziment tres fort ..,!




    0



    0
    qu'importe
    20 juillet 2015 - 14 h 27 min

    L’Algérie a besoin d’un chef
    L’Algérie a besoin d’un chef de guerre contre les ennemis extérieurs et les ennemis intérieurs pas d’un diplomate indulgent aux criminels religieux et qui empêche l’arrivé d’une nouvelle génération d’officiers supérieurs




    0



    0
    Lebedev
    20 juillet 2015 - 13 h 02 min

    Franchement, j’ai rien
    Franchement, j’ai rien compris à cet article.




    0



    0
    ALI
    20 juillet 2015 - 12 h 59 min

    @Par Le Patriote (non
    @Par Le Patriote (non vérifié) | 20. juillet 2015 – 11:38

    ENTIEREMENT DE VOTRE AVIS. ON DOIT FAIRE DEPLACER LA PEUR ET L’ENCRER DANS CES FEODALES MONARCHIES ARABES (pays du Golfe-Maroc-Jordanie)POURVOYEUSES DU TERRORISME SALAFISTO-WAHABITE.

    CECI DIT, JE RESTE TRES OPTIMISTE PUISQUE LE VERITABLE « PRINTEMPS CIVILISATIONEL » EST EN COURT DE MISE EN OEUVRE POUR REVENIR A L’IMAGE DE L’ISLAM DE NOS PARENTS.




    0



    0
    kahina
    20 juillet 2015 - 12 h 58 min

    OUI, la peuple est avec son

    OUI, la peuple est avec son armée, il n’ya aucun doute la dessus ( je ne parle pas des traitres qui se sont ralliés au satan wahhabite).
    La population doit aussi s’impliquer pour épargner au pays une explosion.
    Donnez aux patriotes de la décennie noire leur mérite pour que les autres patriotes répondent présents pour ce nouveau défi.
    L’ingratitude affichée à leur égard doit être rectifiée le plutôt possible.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2015 - 12 h 58 min

    Tout algérien sensé ne peut
    Tout algérien sensé ne peut que condamner un tel acte, en réalité ceux qui ne le font pas c’est parce qu’ils ont un intérêt et trouvent leur compte avec ces intégristes assassins, ils font donc partie de ces criminels.
    En toute franchise je n’ai pas vu (mis à part nos valeureux soldats qui crapahutent), ou eu le sentiment que le pouvoir voulait éradiquer cette horde sauvage .Sinon comment comprendre qu’on déroule le tapis rouge à un Madani Mezrag qui lui-même avec fierté, toute honte bue, sans aucun remord annonce qu’il a assassiné de braves soldats qui ne faisait que leur devoir de protéger leur patrie.




    0



    0
    Axer
    20 juillet 2015 - 11 h 49 min

    je ne partage pas votre
    je ne partage pas votre optimisme car si la majorité des algériens rejette le terrorisme , bonne partie est sous l’influence des satanistes salafo-wahabistes.
    je suis sûr que ceux qui ont appelé à exterminer les ibadites ,ceux qui applaudissent daesh ,ceux qui condamnent les eécrivains, les gardiens de la morale ,les comités de plage, les haineux qui monopolisent les forums,les journaux et chaines tv qui diffusent toutes ces haines…tous ces gens là doivent applaudir et se réjouir de la mort de nos soldats.
    il y a même un chef terroriste qui a décrit sa jouissance lorsqu’il assassinait un jeune appelé.
    ne vous bercez pas d’illusions la bête est en train de renaitre et beaucoup d’algériens en sont des adeptes.
    ils n’attendent que le moment opportun pour nous refaire un remake des années 90.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2015 - 11 h 46 min

    Par Mahdi (non vérifié) | 20.
    Par Mahdi (non vérifié) | 20. juillet 2015 – 12:08

    On attend un communique de bouteflika presentant ses sinceres condoleances au bidasses !
    ======================================
    Bidasses ? Soldats !
    Toute la classe politique doit presenter ses condoleances.
    Boutef est cliniquement absent…
    Un absteisme clinique et chronique qui va durer !




    0



    0
    Mahdi
    20 juillet 2015 - 11 h 08 min

    On attend un communique de
    On attend un communique de bouteflika presentant ses sinceres condoleances au bidasses !




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2015 - 11 h 05 min

    Monsieur KM bonjour,
    .
    Je

    Monsieur KM bonjour,
    .
    Je n’ai pas tres bien compris les deux premieres interventions des APnautes.
    Neanmoins, j’aimerai vous repondre sur quelques points.
    .
    « Les Algériens ont reçu le choc de l’annonce de la mort des militaires, tués dans cette attaque, comme si c’étaient leurs propres enfants. »
    =========
    Mais ce sont nos enfants, nos cousins, nos oncles, nos peres. Ce n’est pas une armee etrangere, elle est issue de notre peuple. Ce sont les notres. Ils s’occuppent de la partie securite comme d’autres de nos enfants s’occuppent de la medecine, etc.
    .
    Ce fait, relativement nouveau, est significatif du rejet définitif du terrorisme par la population.
    =========
    Aucune population ne peut accepter le terrorisme puisque cette chose les tue…
    .
    Il n’est pas exagéré de parler de complot.
    =========
    Le terrorisme est toujours un complot. Celui-la est de mettre une fois encore les algeriens les uns contre les autres. Ibadites ou Cha’anbas sont algeriens, ils doivent reprendre le chemin du dialogue avec courage et comprendre que la manipulation merite leur dedain et leur mepris.
    .
    Il reste au pouvoir à faire ce pas vers les Algériens pour les engager dans la protection de leur pays.
    =========
    Si une seule personne du pouvoir pensait que nous ne sommes pas engages pour la protection de notre pays, soit cette personne est idiote, soit elle considere perfidement que ce pas n’a pas de peuple endogene.
    La premiere protection est de considerer que la solution viendra de nous sans tenir compte du blabla exterieur et de la felonerie de certains algeriens qui sont completement stupides.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2015 - 10 h 49 min

    @Par ziari (non vérifié) |
    @Par ziari (non vérifié) | 20. juillet 2015 – 10:34

    Tu devrais aller te laver. Tu pues tellement le Makhnez au point d’infester ce site de dignes patriotes.




    0



    0
    AOMAR
    20 juillet 2015 - 10 h 46 min

    UN SUJET SOUMIS ET CONSENTANT
    UN SUJET SOUMIS ET CONSENTANT A SON ROITELET M6 ?




    0



    0
    Le Patriote
    20 juillet 2015 - 10 h 38 min

    Il ne suffit pas de rejeter
    Il ne suffit pas de rejeter le terrorisme mais plutot l’attaquer a la sources et sa source se trouve dans cette feodale narco-monarchie absolue, en Arabie yahoudite et au Qatar.

    Ne dit-on pas que la meilleure defense c »est l’attaque meme si moi je dis qu’il est temps a ce que la peur change de camps grace au patriotisme des algeriens et croyez moi que c’est aussi facile que de faire un bon footing aussi bien par les frontieres de l’Ouest que par la Omra.




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2015 - 10 h 30 min

    @ziari, soit vous êtes un
    @ziari, soit vous êtes un lâche qui complote contre ta propre patrie, ou un type soumis, c’est à dire un morocco




    0



    0
    ziari
    20 juillet 2015 - 9 h 34 min

    vous tapez dans le vide mr
    vous tapez dans le vide mr Moulfi




    0



    0

Les commentaires sont fermés.