A la mémoire des cinq enfants lâchement assassinés à El-Biar

Les parents des cinq enfants lâchement assassinés dans une galerie située au-dessous de Djenane El-Mithak, à El-Biar, sur les hauteurs d’Alger, le 23 août 1998, rappellent cette date fatidique où Hichem, Jamyl, Lyès, Mehdi et Yacine furent ravis aux leurs par les hordes sauvages. Nous publions leur message intégralement : «Les années passent, mais le souvenir cruel de ce jour maudit, où nos cinq enfants ont péri, reste. Comment oublier ce drame, cette tragédie, où des enfants innocents ont été lâchement mutilés, assassinés par des mains criminelles de barbares d'un autre temps. Comment oublier cette douleur profonde que nous avons vécue, que nous vivons encore et à laquelle nous avons survécu et à laquelle nous survivrons jusqu'à ce que la vérité soit. Qui peut faire le deuil de son enfant alors qu'il ne sait pas qui ? Comment peut-on pardonner à ces criminels qui, aujourd'hui, courent encore les rues. Mais nous avons l'espoir qu'un jour la vérité sera.
A toutes et à tous ceux qui compatissent avec nous ce moment du souvenir, et pour que nul n'oublie, nous demandons une pieuse pensée à la mémoire de nos enfants.»
Pour les familles des victimes,
Abdelmadjid Mesbah
 

Commentaires

    noor rafica
    1 septembre 2016 - 23 h 33 min

    Que puisse Dieu tout puissant
    Que puisse Dieu tout puissant réunir et accueillir ces anges dans sa vaste et grande demeure qu est le paradis. Que Dieu tout puissant apaisé votre douleur et vous donne le courage de poursuivre cette vie . Que Dieu vous protège et accepte nos prières amine.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.