Agissez !

Par Meriem Sassi – Alors que la situation économique du pays est au plus mal, les membres du gouvernement se complaisent dans un discours rassurant, affirmant sans sourciller que le pays a les moyens de faire face à la crise qui s’annonce, du fait de son faible endettement extérieur. Patriotes dans l’âme, les Algériens souhaitent tous que ces prédictions se réalisent et permettent à notre pays de passer le cap difficile, sans trop de dégâts. Ils aimeraient croire Bouchouareb, ministre de l’Industrie, lorsqu’il avance, comme il l’a fait hier à partir de la Pologne, qu’«à la faveur de sa politique économique menée les années écoulées et de son très faible endettement, l’Algérie est en position favorable pour traverser la conjoncture économique marquée, notamment, par la baisse des prix des hydrocarbures sans compromettre son élan de construction nationale». Malheureusement, le discours politique du ministre, comme celui du Premier ministre, tranche de façon incontestable avec les pronostics des experts et les indicateurs financiers récents, qui montrent une baisse sans précédent depuis dix ans des exportations, de nos réserves de change ainsi que du solde du Fonds de régulation des recettes (FRR). Alors, qui croire, le discours ronronnant des politiques ou la vérité implacable des chiffres de la Banque d’Algérie, annoncés il ya quelques jours, et ceux des Douanes ? Celles-ci ont annoncé hier un déficit de 9,06 milliards de dollars durant les huit premiers mois de l'année 2015 enregistré par la balance commerciale contre un excédent de 4,32 milliards de dollars à la même période de 2014. Un déséquilibre flagrant qui pourrait entraîner rapidement l’incapacité du pays à financer ses importations et le conduire de nouveau vers l’endettement extérieur. La situation économique pourrait se détériorer encore plus au fil des mois avec la baisse continue des prix du pétrole. A quoi servirait alors l’optimisme de façade des membres du gouvernement ? Les avis des experts recueillis depuis deux jours à Djenane El-Mithak gagneraient à être suivis rapidement, avant qu’il ne soit trop tard.
M. S.
 

Comment (17)

    Anonyme
    23 septembre 2015 - 6 h 44 min

    Tant que ce pouvoir pourri
    Tant que ce pouvoir pourri d’où est survenu toutes ces carences ..un pouvoir qui derobe l’argent au vu et au su de tous sans pitié comment voulez-vous qu’il réagisse ils sont anesthésie …




    0



    0
    Anonyme
    23 septembre 2015 - 6 h 33 min

    L’Austerite est là comme
    L’Austerite est là comme l’épée de damoclès lâ laiterie  » pâturage d’Algérie  » est aussi là qui mélange la poudre de lait importée en devise c’est-à-dire subventionnée et messieurs les deputes bougez bougez venez a tizi constatez de visu ..appelez l’ONIL cet organisme con qui bouffe et corrompu à outrance n’est jamais sorti de ses bureaux …bougez l’Algérie se meurt et constatez vous même les camions qui chargent de nuit pour toutes les directions pour qu’il soit redistribuer et comptabilisés par des collecteurs mauvaises graines ( haram ) ils savent tous qu’ils trichent …la réponse est : et Khelil il a bien B…le bled non ? …alors posons la question au clown mouharidj premier ministres …pays ridicule même au bord du ravin il n’ya personne qui bouge …çe lait prétendument de vache est faux et puis resubventionne plusieurs fois …de tiziouzou jusqu’à aī defla .avec toutes les laiteries du centre n’est çe pas monsieur Betouche hein ?..voir au passage les frères H de draabenkhedda qui détournent également …fort …roulent avec plusieurs véhicules de luxe …argent de la VACHE…




    0



    0
    Hadj Brahim
    23 septembre 2015 - 2 h 12 min

    « On ne fait pas de politique
    « On ne fait pas de politique avec de la morale, mais on n’en fait pas davantage sans. » disait Malraux

    Voilà, qu’ils s’amènent maintenant pour moraliser et culpabiliser le citoyen fakakir, devant un parterre de khoubaras (experts) … Un «bon gouvernement» qui a échoué, en risquant de mener son pays à la banqueroute, aurait dépose sa démission et se serait présenté devant une commission parlementaire des finances publiques.
    Une population qu’ils ont livrée au charlatanisme religieux n’a que foutre des explications et des arguments de spécialistes de l’économie. Eux qui ont géré ce pays comme une supérette dans une caserne. Les bouchkaras et les beggaras sont blanchis par le «Halal 7%» … C’est Chemsou et Bellahmar qu’il aurait fallu inviter, pour expliquer aux fakakirs la faillite de vos gestions, par des fetwas et leur administrer les roqias de l’austérité par doses !
    Vous avez chassé et domestiqué le reste des compétences de ce pays. Vous êtes les seuls responsables de ce désastre et ce crime contre la nation, dont la chute des hydrocarbures n’est que le révélateur … Vous avez refait et vous referez la même chose avec les mêmes corrompus incompétents si le prix venait à rebondir … Quitte à envoyer le pays en enfer !
    Et, ce n’est pas une tri-partouze avec les «khoubaras» qui va vous disculper devant un peuple que vous avez soumis et un grand pays que vous avez dépecé ! Allah yerham les martyrs qui n’ont rien vu !




    0



    0
    y'a bon la banane!
    22 septembre 2015 - 21 h 26 min

    ar Anonyme (non vérifié) |
    ar Anonyme (non vérifié) | 22. septembre 2015 – 19:06
    comment ça la banane et le kiwi c’est pas indispensable? mais bien sûr que si! puisqu’on vous dit qu’on doit distribuer de l’argent…
    pays producteurs de bananes :
    inde : 23 204 800 tonnes soit 25,6 % de la production mondiale

    Philippines : 8 687 624 tonnes soit 9,6 % de la production mondiale

    République populaire de Chine : 8 042 702 tonnes soit 8,9 % de la production mondiale

    Brésil : 7 116 808 tonnes soit 7,8 % de la production mondiale

    Équateur : 6 701 146 tonnes soit 7,4 % de la production mondiale

    Indonésie : 5 741 352 tonnes soit 6,3 % de la production mondiale

    Tanzanie : 3 500 000 tonnes soit 3,9 % de la production mondiale

    Mexique : 2 159 280 tonnes soit 2,4 % de la production mondiale

    Thaïlande : 2 000 000 tonnes soit 2,2 % de la production mondiale

    Costa Rica : 1 881 783 tonnes soit 2,1 % de la production mondiale

    Burundi : 1 850 000 tonnes soit 2, 0 % de la production mondiale

    Colombie : 1 819 874 tonnes soit 2, 0 % de la production mondiale

    Guatemala : 1 569 460 tonnes soit 1,7 % de la production mondiale

    Viêt Nam : 1 355 000 tonnes soit 1,5 % de la production mondiale

    Égypte : 1 062 453 tonnes soit 1,2 % de la production mondiale

    Autres pays : 14 013 640 tonnes soit 15,4 % de la production mondiale
    A part les pays qui ont été cités, il convient de rappeler, surtout aux plus incrédules, que des pays membres de l’Union européenne sont aussi producteurs de banane, même si ce n’est à une aussi grande échelle que l’Inde, par exemple. Les îles Canaries (en Espagne), la Guadeloupe et la Martinique (en France), le Crète et la Laconie (en Grèce), le Madère, l’Açorès et l’Algarve (au Portugal) sont autant de régions européennes qui produisent globalement, à l’année, 800 000 tonnes de bananes. L’Islande est également productrice de banane, mais celle-ci y est cultivée sous serre.
    http://www.quelestleplus.com/geographie/quel-pays-est-le-plus-grand-producteur-de-banane.html




    0



    0
    Laetizia
    22 septembre 2015 - 20 h 08 min

    ce qui me rend vraiment mais
    ce qui me rend vraiment mais alors vraiment MALADE c’est que de l’argent il y en a eu à GOGO! et qu’une partie précieuse et vitale a été dilapidée pour engraisser des bons à RIEN (tout le monde saura lesquels)! par ailleurs, je vous invite à faire un tour dans une administration et vous verrez que PERSONNE ne prend « L’EXIGENCE DE L’AUSTÉRITÉ » au sérieux, ne parlons pas de la CÉLÉRITÉ attendue en pareilles circonstances, elle est inconnue au bataillon! L’Algérie de Sellal bouffe et pionce jusqu’à ce que mort s’en suive!
    à quand la révolution des mentalités monsieur le premier ministre ? pour demain bien sûr!




    0



    0
    Anonyme
    22 septembre 2015 - 18 h 06 min

    le pouvoir doit,s’il veut
    le pouvoir doit,s’il veut etre credible,prendre des mesures concretes sur le terrain. parmi celles ci,je propose: l’arret de toutes les importations non indispensables (genre bananes,kiwi,fruits textile.. .), l’augmentation des prix de tous les carburant et pas symboliquemen, la suppression de l’allocation touristique pour toute 2016, la diminution consequente des frais de deplacement surtout pour tous ceux qui se disent hauts et tres hauts fonctionnaires… la liste peut etre alimentee par d’autres patriotes. autrement c’est de la blague pure et simple. chiche.




    0



    0
    fatigué
    22 septembre 2015 - 17 h 51 min

    el wed meddih ou houa ikol
    el wed meddih ou houa ikol mehlaha etferchika !




    0



    0
    New kid
    22 septembre 2015 - 17 h 23 min

    N’ayez craintes mes chers
    N’ayez craintes mes chers compadres, Ali goudronne comme Zorro viendra nous sauver.
    Ali goudronne bresidane !




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    22 septembre 2015 - 15 h 39 min

    L’algerie est dans un piteux
    L’algerie est dans un piteux etat c’est le constat qui s’impose le plus sans faire dans la surenchère. Nous nous en sortirons mais il va falloir que cette équipe prenne ses bagages c’est la condition de notre prochaine réussite.il n’y a pas photo sinon qu’ils assument entièrement le naufrage qui s’annonce et la ils devront répondre dès actes qui ont conduit ce pays à la dérive.Je les dis sincèrement et qu’importe les conséquences que cela me coûtera si vous foutez le pays en l’air pour ma part je serais en droit de réagir et je sais où je pourrais vous trouver cela prendra du temps mais cela se fera.Vous n’avez pas le droit de foutre en l’air un pays où tant d’homme et de femme ont donné leur vie .




    0



    0
    New kid
    22 septembre 2015 - 15 h 34 min

    Poppy cock Monsieur le
    Poppy cock Monsieur le ministre!
    Cette démarche n’est qu’une tournée des grands Ducs aux frais de la princesse généreuse.
    Hôtels, gueuletons etc…
    Quand remboursera-t-il son prêt (de plusieurs milliards, heureusement en dinars !) auprès de la Khalifa Bank ?

    Ce Monsieur décidemment accumule les « poppycock » et la muselière en sur mesure. Quand on traite un DG en brebis par le mâtin du berger, la tonne de laine vous fera-t-elle plus mal que la tonne d’acier ?
    Effectivement l’Afrique du Sud a beaucoup d’expérience dans le domaine des mines. Mais dans quelles poches ira cette ressource (cette industrie est entre les mains de blancs)?
    L’Algérie (le gouvernement) jusqu’à ce jour n’a jamais déclaré combien de tonnes d’or ont été extraite de notre sous-sol.
    Récemment un (exportateur) a été arrête au port d’Alger en essayant de faire sortir 7 kilo d’or. La sortie est-elle plus profitable à qui ? N’avons-nous pas assez de bijoutiers qui sont affamés de cette matière première ?
    Le silence absolu sur l’or en Algérie est synonyme d’argent !




    0



    0
    zorba
    22 septembre 2015 - 15 h 18 min

    Les médias de l’état (DK
    Les médias de l’état (DK News,Horizons)affirment jour après jour que tout va bien ,les algériens ,la majorité ,font l’autruche ,ils préfèrent les nouvelles rassurantes ; Que demain est un autre jour ,que le pétrole va remonter rapidement ,que le bas de laine est suffisant ,que l’agriculture et l’industrie vont d’un coup de baguette magique sauver la balance commerciale ,que Dieu pourvoira aux besoins ,et ya ka ,ya ka,chacun a sa recette dans la poche du voisin ,il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .




    0



    0
    lhadi
    22 septembre 2015 - 14 h 31 min

    Gabegie, Clientélisme et
    Gabegie, Clientélisme et corruption sont, entre autres, les sarcomes de l’économie algérienne sauf pour les rebouteux qui, dans leurs certitudes dogmatiques, se considèrent comme l’alpha et l’omega.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Anonyme
    22 septembre 2015 - 12 h 25 min

    Tout ce qui intéresse ce
    Tout ce qui intéresse ce régime c’est sa pérennisation, les agissements de l’opposition, l’humeur de François Hollande…




    0



    0
    Anonyme
    22 septembre 2015 - 12 h 22 min

    @lhadi
    Tout ça pour ne rien

    @lhadi

    Tout ça pour ne rien dire? Pour enfoncer des portes ouvertes ou marteler des lieux communs? ?

    …. »…..Une politique d’assainissement économique… » : Merci pour ce diagnostic de haute volée…Nous voilà rassuré.




    0



    0
    lhadi
    22 septembre 2015 - 11 h 19 min

    Les prophètes du malheur

    Les prophètes du malheur tablent, dans un avenir proche, pour le recours à l’endettement qui mettra l’Algérie sous tutelle, entre autres, du F.M.I (Fonds monétaire international) et de son armée d’experts qui interviennent dans les pays endettés pour conseiller des politiques qui permettent de redresser les comptes extérieurs : limitation des programmes d’équipement, amputation du pouvoir d’achat, déréglementation ou dérégulation font le plus souvent partie des ordonnances qu’ils prescrivent.

    Sommes nous obligés de subir comme dans le passé récent, le diktat de la banque mondiale, de la banque centrale européenne, du club de paris, de Londres, de Rome du FMI et que sais je encore ?

    Evidemment non ?

    Face aux conséquences du choc pétrolier et pour mettre un terme à la nouvelle maladie de l’économie, la stagflation (mélange de stagnation économique et d’inflation accompagnée du chômage), il serait plus judicieux de mettre, avant que l’urgence ne s’abatte sur nous, une politique d’assainissement économique.

    Celle-ci permettra de défricher l’immense maquis où se terrent les godillots du monde politico-économique, soumis à la seule loi de l’argent.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected]




    0



    0
    Abou Stroff
    22 septembre 2015 - 10 h 45 min

    moua qui possède un pied à
    moua qui possède un pied à terre à Paris et dont l’épouse réside et travaille à Paris, je peux raconter n’importe quoi aux algériens lambda qui croient que je les sers alors que je sers la marabunta qui les gouverne, les entreprises de fafa, ma mère nourricière et enfin mes propres intérêts de parvenu au sommet de la pyramide grâce à la purée et aux chips que j’ai fourgué à l’armée de ammou salah.
    moralité de l’histoire: au regard de ce que je viens d’écrire, je ne peux être qu’optimiste, n’est ce pas?




    0



    0
    rachid
    22 septembre 2015 - 10 h 17 min

    Vos analyses sur la situation
    Vos analyses sur la situation du pays sont juste et pertinent, ce que a dit hier Monsieur bouchouareb depuis Varsovie est totalement démesuré, quel l’expert ou le génie en économie qui peut me convaincre que l’algérie a ramassé en 15ans 200milliards de dollars et a perdu en 2mois 30 milliards de dollars???!!! ya sellal aller raconter sa aux divers moutons qui sont comme toi….




    0



    0

Les commentaires sont fermés.