La rentrée fatidique est là !

Par Kamel Moulfi – Le baril de Brent continue de pratiquer son jeu de yoyo, favori, mais dans une fourchette d’inquiétude pour les pays producteurs de pétrole comme l’Algérie, entre un plancher qui tend à descendre au-dessous de 40 dollars et un pic qui dépasse rarement les 50. Quand le cours approche ce pic, c’est considéré comme une «dynamique positive», même si depuis de longs mois, cette situation est plutôt exceptionnelle. Les experts algériens qui, visiblement, ne lisent pas dans le même marc de café, divergent sur la tendance du marché pétrolier international. Leurs pronostics sur les prix qu’il affichera dans les prochains mois sont totalement contradictoires. Les uns affirment que la baisse des cours s’est installée pour longtemps et d’autres pensent que le marché va se retourner et remonter. Cette incertitude trompeuse peut être dangereuse si elle nourrit les illusions des «optimistes». Quel est l’avis des spécialistes de la question qui conseillent les partis composant le Pôle des forces du changement autour d’Ali Benflis ? Ce n’est pas leur sujet de prédilection. Ils sont, pour l’heure, préoccupés par les «dysfonctionnements continus des institutions de l’Etat» et ce qu’ils estiment être la vacance du siège présidentiel. Ils attendent une «élection présidentielle anticipée», sans donner l’impression de s’y préparer. Ils rejoignent ainsi, involontairement, la position du gouvernement qui veut rassurer l’opinion sur l’impact qu’aura le recul des recettes extérieures du pays sur la vie quotidienne des gens. Pourtant, les faits disent le contraire. Le DG de l’Entreprise nationale de la promotion immobilière (ENPI) a annoncé la couleur sur le dossier le plus sensible, celui du logement. Les souscripteurs, issus de la «classe moyenne», qui ont été orientés vers la formule du logement promotionnel public (LPP) vont payer plus cher que ce qui leur avait été promis par les pouvoirs publics. Demain, dimanche, un deuxième signal sera sans doute donné par le PDG de Sonelgaz, Noureddine Boutarfa, qui sera l’invité du Forum d’El-Moudjahid.En ce début d’octobre, on est en plein dans la rentrée fatidique que l’on redoutait.
K. M.

Comment (8)

    Moh62
    3 octobre 2015 - 15 h 37 min

    De nos jours y’a plein
    De nos jours y’a plein d’experts,yen a des bons mais aussi de très mauvais! Alors je m’essaies moi aussi. Au lieu de regarder les cours du baril,qui sont fixés on le sait par les USA,il faut oublier ça et investir dans la production substitution à nos imports imports!! Notre pb est dans la masse énorme de nos imports: 60 milliards$/ an!! C là qu’il faut piocher d’abord! C ça la solution durable,terme que nos experts adorent……gouvernation,durable…. Ça diminue les imports,ça crée du boulot,ça élargit l’assiette fiscale…etc…etc… C aussi simple sans grand discours savant.

    Anonyme
    3 octobre 2015 - 13 h 19 min

    Ils vont détruire REBRAB, et
    Ils vont détruire REBRAB, et toutes ses usines seront récupérées par la FRANCE ou les Qataris/Saoudis.

    Rebrab n’aime pas collaborer avec les pays de la barbe ( Golf).
    Contrairement à quelques hommes qui se disent d’Affaires.

    Dernièrement HADDAD a tenu son discours ( DESCOR ) en présence d’un Imam. Les signes du temps et de la dégringolade.

    lhadi
    3 octobre 2015 - 12 h 01 min

    Bercés par la rente

    Bercés par la rente pétrolière, les Algériens ont cru qu’on pouvait éviter les reformes et l’effort.

    La situation catastrophique du pays est la conséquence direct de ce refus de la vérité.

    Il n’y a pas de redressement possible si les citoyens n’ont pas conscience de la vérité de la situation.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    Anonyme
    3 octobre 2015 - 11 h 08 min

    Personnellement je ne peux me
    Personnellement je ne peux me prononcer. J’attends l’éclairage pédagogique et éclairé de Mr Lhadi. Car en plus d’enfoncer avec force et vacuité des portes ouvertes dans des envolées lyriques toujours aussi creuses et qui n’apportent strictement rien ( sauf de permettre à son auteur de s’écouter parler en distribuant les bons et les mauvais points).

    Bref j’attends la suite du nettoyage des écuries d Augias….

    Anonyme
    3 octobre 2015 - 10 h 28 min

    Si la situation économique se
    Si la situation économique se dégrade toujours plus alors il est à craindre de grossières manoeuvres de diversion de ce régime qui va réactiver tous les leviers pour maintenir une situation de peur et de chaos…Ils ont déjà commencé.

    Et si toutefois ils echouaient, leurs comptes en banques fournis en france ou moyen orient ainsi que leurs biens immobiliers au maroc leur assurent déjà une future retraite laissant le pays dévasté…

    raselkhit
    3 octobre 2015 - 10 h 23 min

    Vraiment faire semblant
    Vraiment faire semblant d’être inquiet en occultant le bon vieux temps ou le baril ne dépassait pas les trois $ et l’Algérie a démarré son développement avec Nous avons pu faire des réalisations gigantesques à titre d’exemple les travaux de la transsaharienne la réalisation du complexe d’El Hadjar. C’est essentiellement et avant toute chose une question de volonté politique Mais ce bon vieux temps est passé Aujourd’hui a qui hurlera le plus fort que l’Algérie est dans le Chaos (ce qui est le souhait de beaucoup) Le printemps arabe n’ayant pas réussi il faut trouver autre chose .Certain demandent la suppression de « Kassamen » d’autres l’annulation de toute l’histoire de l’Algérie d’autres cherchent des poux dans la tête de chaque algérien pour justifier le retour des pieds noirs L’Algérie avance malgré toutes les vicissitudes

    TheBraiN
    3 octobre 2015 - 9 h 30 min

    Le drame Algérien réside
    Le drame Algérien réside quelque part dans ses élites .
    Ces soit-disant experts ne savent peut-être pas (et ce serait grave) que les cours du brent sont d’abord décidés par …la maison blanche .
    Peut-être aussi qu’ils le savent mais ne le disent pas (et ce serait encore plus grave).

    Anonyme
    3 octobre 2015 - 6 h 28 min

    Pôle de changement ? Et
    Pôle de changement ? Et autour de benflis svp bien essayé monsieur K.M

Les commentaires sont fermés.