Erdogan incendie la Turquie

Par Kamel Moulfi – Le régime Erdogan baigne dans le sang des victimes du double attentat terroriste commis contre des manifestants turcs qui s’étaient rassemblés, samedi, à l’appel des syndicats pour protester contre la répression qui frappe le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), dans les régions sud-est de la Turquie. Si la signature des groupes terroristes qui sont déjà à l’œuvre en Syrie – on peut citer sans grand risque de se tromper Daech – est évidente, au vu du mode opératoire et du lourd bilan, la responsabilité du président turc et de son Premier ministre est indéniable dans le carnage provoqué par les deux kamikazes qui se sont fait exploser au milieu de milliers de militants pacifistes. Et s’il n’est pas directement derrière l’attentat – bien que Daech vient de signifier clairement qu’il est aux côtés d’Ankara contre les Kurdes –, le régime d’Erdogan a été incapable de l’empêcher. Le Parti démocratique des peuples (HDP), à l'origine de la manifestation pour la paix, a qualifié ce régime d’«Etat meurtrier qui s'est transformé en mafia», et l’attentat, d’attaque «perpétrée par l'Etat contre sa population». En soumettant sa politique régionale aux intérêts américains, au lieu de s’en tenir au bon voisinage avec la Syrie et, pire, en devenant une plateforme pour les déplacements de terroristes étrangers en route vers ce pays, Erdogan et son régime ont rendu la Turquie vulnérable aux groupes terroristes dont les éléments ont toutes les facilités du monde pour se mouvoir et pour développer leurs activités criminelles. Ceux qui jouent avec le feu n’ignorent pas qu’ils risquent fatalement de se brûler. C’est ce qui est arrivé à Erdogan et aux dirigeants politiques turcs qui le suivent dans cette politique aveugle qui les amène à faire l’amalgame entre Daech, qu’ils épargnent, et les militants kurdes qu’ils répriment sauvagement en poussant le cynisme jusqu’à prendre prétexte de la menace terroriste. Résultat : le régime turc récolte l’attentat le plus meurtrier jamais survenu en Turquie, et à Ankara même, avec, en perspective, une aggravation de la tension qui menace à la fois la stabilité et l’unité de ce pays.
K. M.

Comment (14)

    TheBraiN
    12 octobre 2015 - 10 h 25 min

    @ ramzi
    Il me semble que tu

    @ ramzi

    Il me semble que tu as du mal à piger qu’Erdogan n’est que le larbin de l’occident et de l’entité sioniste !




    0



    0
    karimdjazair
    12 octobre 2015 - 7 h 18 min

    Qui seme la désolation en
    Qui seme la désolation en Syrie, récolte la tempete, c est exactement ce qui est en train d arriver à la Turquie d Erdogan, qui a joué avec le feu en soutenant le daech.

    Nous savons que le daech est une fabrication américano sioniste pour semer le chaos et reconfigurer le moyen orient tout en faisant main basse bien entendu sur les richesses de cette region, riche en pétrole et en gaz.

    Le jeu perfide turc, outre, s associer à une coaltion de sionistes dont font partie la france l amerique l angleterre, le qatar l arabie yahoudite, la jordanie, pour degommer le regime de Bachar, consistait également à empecher que les kurdes créent un état, tout comme en irak. Il ne faut pas s étonner dés lors de la facilité deconcertante avec laquelle le regime turc a accordé aux pseudos djihadistes et autres mercenaires de franchir sa frontière avec la syrie, mais aussi de former et d armer les terroristes. Car le cauchemar de la Turquie, serait qu un puissant état kurde voie le jour à leur frontière.

    Il n est pas exclu non plus que derrière ces terroristes, se cache également la main du sionisme, visant à créer également en Turquie un printemps de chaos comme dans le monde arabe. En tout cas, cela n augure rien de bien pour ce grand pays, qui risque de plonger comme en irak dans un cycle de violences sans fin.

    Erdogan a fait le mauvais choix, il aurait du se rapprocher de ses voisins pour créer une union économique puissante et un front commun au sionisme, mais il a joué avec le feu, et comme on dit qui s y frotte s y pique.




    0



    0
    Umeri
    11 octobre 2015 - 20 h 40 min

    Comment faire croire, a un
    Comment faire croire, a un tel mensonge, faire endosser la responsabilité de cet hideux attentat, a la résistance Kurde.Une manifestation pacifique, dont le seul slogan est la paix,victime de cet attentat meurtrier, qui sert inévitablement,
    le pouvoir islamo-conservateur, le Calife Herdogan et sa bande.Il faut avoir du toupet pour accuser les Kurdes, lui qui soutient, en armement et de couverture aux groupes d’État Islamique, version oncle S A M et l’allier Saoudien et Qatari lesquels bombarde sans honte bue un État arabe le Yémen » ya el hagarine »




    0



    0
    kahina
    11 octobre 2015 - 11 h 25 min

    Ceux ( les pays qui se disent
    Ceux ( les pays qui se disent musulmans) qui s’allient avec l’OTAN/Sionistes sont d’une naïveté démesurée. Ils se croient épargnés du plan sioniste ayant pour objectif de dé-configurer tous le moyen Orient. Alors que L’OTAN/SIONISTES n’ont que retardé la destruction de leurs pseudo-alliés musulmans en leurs conférant le rôle de tueur à gage. Une fois que leur rôle est terminé, ces pays seront aussi détruits. L’OTAN n’aime pas laisser ses collaborateur pseudo-musulmans en vie. Juste comme Ben-Laden.
    On dit que c’est DAECH qui est derrière cet attentat, mais qui est DAECH , qui est son fabriquant, qui l’a téléguidé vers la TURQUIE…s’agit-il des alliés d’hier de ERDOGAN qui ont appuyé sur le bouton de sa fin?? Son rôle est fini, on a plus besoin de lui peut-être.




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 11 h 00 min

    Voila Où mene la politique d
    Voila Où mene la politique d Erdogan allié incontestable de l OTAN.
    J ai visité Istanbul au moment où Erdogan etait premier ministre et où devaient se tenir les elections législatives pour un deuxieme mandat.
    J ai été surprise par la même ambiance qui régnait en Algerie au moment des elections législatives du FIS,notre guide democrate nous tenait un discours alarmiste car les libertes individuelles se retrecissaient et beaucoup d entre eux etaient emprisonnés.
    Erdogan dictateur islamiste, cela n a pas raté?




    0



    0
    Le fouineur
    11 octobre 2015 - 10 h 52 min

    @ Ramzi
    @ Ramzi L aider a detruire la Syrie??…a destabiliser l Egypte..??? a exporter son fanatisme religieux vers le Maghreb ???…a exterminer le peuple Kurde,les fils de Slaheddine el Ayoubi,le vainqueur des croisades et le liberateur de Jerusalem ???Que Dieu aide ce vaillant peuple Kurde de 30 millions d ames,a retrouver sa patrie,le Kurdistan libre et independant et corriger cette injustice des accords de Syskes et picot.
    Je prie Dieu que ce fanatique ne reussisse pas dans ses projets de destabiliser la Region et qu il aura la recompense qu il merite,c est a dire qu il sera rejete par les vaillants fils de Kamel Ataturk,quand a l economie Turque,elle doit son apogee a ses veritables hommes d affaires pionniers et non a Erdogan,qui est en train de detruire tous leurs efforts.La lire turque est en pleine degringolade et l inflation progresse a grande vitesse.Je continue ou j arrete.???




    0



    0
    ramzi
    11 octobre 2015 - 9 h 28 min

    Qui en veut à la Turquie? ce
    Qui en veut à la Turquie? ce pays va très bien sur le plan économique et offre à ses visiteurs une stabilité qu’on trouvent pas chez ses Voisins, Ardogan a réussi son pari, faire de la Turquie un pays développé il est a 70% de ses engagements, on donc l’aider au lieu de le critiquer, ne me parlez surtout pas des droits de l’homme etc….
    et surtout pas d’occident…




    0



    0
    Le fouineur
    11 octobre 2015 - 9 h 28 min

    Jamais ,mais vraiment jamais
    Jamais ,mais vraiment jamais un veritable homme d Etat ne prendra le risque d attaquer ou de comploter contre un pays voisin direct.L histoire nous a enseignes a travers les ages,que cela se termine toujours en Boomerang,les exemples sont nombreux,je citerais les plus connus.Hitler a commence par attaquer la pologne et Saddam Houssein a commence par l Iran puis le Koweit.Des millions de morts et des milliers de milliards de dollards en fumee,jusqu a ce jour et cela naura pas de fin.Erdogan a commence a creuser le tombeau de la Turquie.Esperons que les prochaines elections sauveront ce grand pays laique de nature et ramenera un des fils du grand Kamel Ataturk.La religion est pour Dieu et la Patrie est pour tous ses citoyens.




    0



    0
    TheBraiN
    11 octobre 2015 - 9 h 19 min

    Erdogan , avec sa politique
    Erdogan , avec sa politique irresponsable , a été le principal outil de la destruction et de la division de la Syrie .
    Ce Franc-maçon a mené son propre pays vers la guerre civile en voulant , à tout prix, servir les agendas Américain et sioniste au proche-orient .
    Que ça ait été l’oeuvre directe de Daeesh , d’Al Qaida ou les services secrets Turcs ,Erdogan est le principal coupable de ce crime.




    0



    0
    Le fouineur
    11 octobre 2015 - 9 h 14 min

    Il ne faut pas oublier que
    Il ne faut pas oublier que les elections legislatives se derouleront dans trois semaines environ,et que Erdogan le fou de Ankara est de plus en plus rejete par le peuple Turc,ses services secrets seraient aussi impliques dans ces attentats meurtriers….pour causes d elections….




    0



    0
    RAMO
    11 octobre 2015 - 9 h 03 min

    Qui sème le vent Récolte la
    Qui sème le vent Récolte la Tempête.




    0



    0
    Adel
    11 octobre 2015 - 8 h 22 min

    Hélas c’est l’arroseur
    Hélas c’est l’arroseur arrosé, quelle coincidence, c’est le même nombre de morts que l’attentat causé face au commissariat cental d’alger. A l’époque le macchiavélique Mittérand disait, il faut laisser la vermine prendre le pouvoir à alger. l’algérie a eu raison 20 ans avant les autres. Vous avez permis la destruction de la syrie, vous ne vous en sotirez pas indemne.




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 8 h 10 min

    « Si la signature des groupes
    « Si la signature des groupes terroristes qui sont déjà à l’œuvre en Syrie – on peut citer sans grand risque de se tromper Daech – est évidente, au vu du mode opératoire »
    Comme si Daech avait inventé les attentats a la voiture piégée, nos islamistes les ont précédés au Bd Amirouche? Trouvez des arguments autrement plus convaincants …..




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 7 h 59 min

    Voila ce qui arrive quand on
    Voila ce qui arrive quand on joue avec du feu contre les autres. La fitna, si ces ploucs etaient de vrais musulmans, tombe toujours sur le dos de ceux qui en profitent de pres ou de loin. Il y a une faute magistrale de la Turquie a s’etre satisfaite de la destruction de la Syrie. Et a l’avoir alimente.
    Le tour viendra aux monarchies du golfe qui inondent la terre de sang. On assiste a de prochaines deflagrations de ces etats.
    Dieu existe et Il n’est pas insensible, ni aveugle. Tout se paiera, tot ou tard.
    Quand aux abrutis qui s’explosent la tronche en croyant aller au paradis, ils oublient la regle coranique : pas de destruction, pas de meurtre, pas d’agression, pas de suicide. Seule la legitime defense est autorisee.
    Voila ce que des groupes reservaient a notre pays durant la decennie noire : un esclavage par le sang, le meurtre et le viol.
    Algeriens, reveillez-vous, Dieu est plus grand que tout. Tous ces crimes connaitront une destination : une ame miserable et un enfer eternel.
    Comment peut-on etre aussi cons pour autoriser des mariages de joie pour des soldats terroristes.
    Faites sortir le wahabisme d’Algerie, DEFINTIVEMENT !
    Les wahabites ne sont pas musulmans, ni les freres musulmans, ni les salafistes, en tout cas leurs ideologues et leurs strateges, ce sont des groupes dont le JOB est de detruire la religion musulmane en la defigurant.
    Reveillez-vous !
    Que Dieu protege l’Algerie, AMIN, car ce monde est devenu fou.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.