Toujours trois coupables

Par M. Aït Amara – Des dizaines d’innocents sont morts dans un attentat sauvage commis en France, comme il en meurt des centaines chaque jour en Syrie, en Irak, au Yémen, en Libye, au Mali et ailleurs. L’opinion publique française, assommée par des médias dominants manipulateurs, doit comprendre une fois pour toutes, qu’en matière de terrorisme, il y a toujours trois coupables. En Algérie, dans les années 1990, le feu qui alluma la mèche de la décennie noire trouvait sa source dans la violation de la Constitution de 1989, qui interdisait la création de partis politiques sur une base religieuse. Cette violation a permis à des extrémistes religieux fanatiques, financés par les pétrodollars des monarchies du Golfe et adoubés par les officines occidentales, de se servir de la mosquée et de l’école pour endoctriner les citoyens avant de les faire voter pour le «parti de Dieu». L’arrêt salutaire du processus électoral en janvier 1992 a, par la suite, sauvé le pays de l’instauration imposée d’un Etat théocratique et mis à nu, par la même, les desseins occultes des promoteurs de l’islam politique et dévoilé leur véritable visage, lorsque ceux-ci ont massacré des dizaines de milliers de citoyens innocents en guise de représailles. Il y a eu, donc, trois coupables directs dans la tragédie algérienne : les responsables politiques, les commanditaires qui tiraient les ficelles dans l’ombre et les auteurs physiques des actes terroristes qui ont fait près de 70 000 morts. Dans le cas de la France, ces trois coupables sont clairement identifiés, mais la redoutable machine politico-médiatique empêche les Français de comprendre ce qu’il leur arrive, se fiant aveuglément au discours de leurs dirigeants et acceptant, sans réagir, la politique étrangère qu’ils leur imposent, bien qu’elle soit porteuse de menaces sérieuses sur leur sécurité et de graves risques de déchirements intercommunautaires dans ce pays où vit un grand nombre de musulmans. Les auteurs des attaques terroristes commises en plein Paris, hier soir, sont facilement identifiables. Ce sont les mêmes que ceux qui ont perpétré des actes similaires en France dans un passé récent et les mêmes, aussi, qui se préparent en ce moment même à en commettre d’autres à l’avenir. Il s’agit de tous ces laissés-pour-compte, ces indésirables, ces parias qui ont grandi dans les banlieues françaises, ni totalement Français ni entièrement Arabes, et qui ont trouvé la «réponse» à leur interrogation dans l’incarnation des «frères en armes» qui «se battent pour quelque chose là-bas» (en Syrie), et leur «salut» dans un couteau, une kalachnikov, une grenade et – demain, peut-être – une «armée islamique». Les commanditaires sont également connus. Ce sont les alliés économiques de la France et ses partenaires avec qui Paris partage totalement les positions sur la crise syrienne, au premier rang desquels le régime criminel d’Arabie Saoudite qui, pour aider la France à traverser sa passe difficile, lui achète une marchandise de pacotille dont il ne se servira même pas. Quant aux premiers coupables du drame d’hier et ceux d’avant et d’après, ils s’appellent Nicolas Sarkozy et Bernard Henri-Lévy. Le premier, ancien président factice aux ordres de ses maîtres transatlantiques, le second agent du sionisme international au service de l’Etat voyou d’Israël. La solution au terrorisme est entre les mains des Français. Elle se résume à un sursaut national qui devra mettre un terme à la politique interventionniste de leur pays, inaugurée par Nicolas Sarkozy et poursuivie par le pouvoir socialiste sous la conduite de François Hollande. Autrement dit, elle n’est pas dans les sempiternels appels à «l’unité» lancés par l’Elysée pour anesthésier l’opinion française après chaque drame, mais dans le changement radical des choix stratégiques de cette puissance économique qui a perdu son indépendance depuis le 6 mai 2007.
M. A.-A.

Comment (32)

    TheBraiN
    16 novembre 2015 - 8 h 52 min

    @Omar
    Comme d’habitude

    @Omar
    Comme d’habitude toujours le même scénario, les mêmes victimes (citoyens innocents), les mêmes acteurs (terroristes islamistes), le même « profiteur du crime » :Israël, le meêm objet trouvé : un Passeport
    Lieu : Paris
    Date : Vendredi 13 septembre 2015
    Nationalité du passeport trouvé : Egyptienne
    Pays cible : Egypte (plus précisément Sinai)
    A qui profite le crime : Israël
    Mes condoléances et ma compassion à toutes les victimes innocentes de la tragédie humaine, où l' »HUMAIN » massacre l’HUMAIN.
    ————————

    Il serait totalement illogique voire insensé d’écarter la piste du MOSSAD dans ces 2 attaques (avion Russe et attaques de Paris)




    0



    0
    Aziz MOUATS
    15 novembre 2015 - 9 h 32 min

    Face à l’horreur, face aux
    Face à l’horreur, face aux massacres sans discernement, face à la folie islamiste intégriste soutenue, encouragée financée et téléguidée par des « pays amis » comme l’Arabie Saoudite et le Qatar, il y a naturellement la désolation, la tristesse et la compassion à l’égard du peuple français, meurtris dans sa chair…il y a aussi cette révolte qui sourde à l’encontre de ces interventions contradictoires sur des terrains de guerre dans laquelle la France s’est laissée entrainer, parfois par pur mercantilisme politique, par soucis de surenchère et souvent par suivisme…sinon, comment expliquer ces liens, ces embrassades, ces accolades, à l’ombre de contrats juteux et d’accointances hasardeuses avec ceux qui nourrissent et alimentent l’hydre islamiste ?
    Combattre le terrorisme islamiste c’est attaquer ses origines, ses prolongements et ses soubassements…ses embranchements idéologiques et ses ramifications autant en France qu’en Afrique et au Moyen Orient. Comment ne pas se poser la question du choix de la France et du peuple français comme cible privilégiée ? Qu’a fait la France pour mériter ce statut sanglant et couteux ? Que peut et que doit faire la France pour se mettre à l’abri des ce bellicisme mortifère grandissant?
    Par respect au deuil qui frappe des milliers de familles, de toutes confessions et de toutes couleurs, les couleurs du peuple de France, il n’est pas indiqué de faire le moindre procès…cependant, il y a des pistes que l’on ne peut évacuer et qui méritent toutes les attentions de la part des dirigeants actuels de la France. La première est celle de l’humilité, ça consiste à cesser d’afficher cette arrogance à l’égard d’un phénomène profond qui traverse la société depuis au moins deux siècles, celui du rapport à l’Islam et aux Musulmans. Il y a aussi ce rééquilibrage vis-à-vis de la question Israélo Palestinienne, question qu’il faudra inéluctablement détacher du complexe de la déportation et de la Shoa qui plombent la société française depuis Vichy et ses lois stupides et scélérates.




    0



    0
    el watani
    15 novembre 2015 - 9 h 16 min

    Pas du tout d’accord avec
    Pas du tout d’accord avec vous Mr Ait Amara , certes la constitution de 1989 a conduit l’Algérie au désaste du fait de légitimer un parti politique qui prone la violence et le retour aux pratiques du moyen age , mais ce n’est pas la france ou les pays du golf qui sont responsables mais bien le pouvoir de l’époque…




    0



    0
    Vidéo: À voir absolument!!!!!!
    15 novembre 2015 - 4 h 34 min
    Anonyme
    14 novembre 2015 - 20 h 54 min

    Par Omar (non vérifié) | 14.
    Par Omar (non vérifié) | 14. novembre 2015 – 15:22

    Comme d’habitude toujours le même scénario, les mêmes victimes (citoyens innocents), les mêmes acteurs (terroristes islamistes), le même « profiteur du crime » :Israël, le meêm objet trouvé : un Passeport
    Lieu : Paris
    Date : Vendredi 13 septembre 2015
    Nationalité du passeport trouvé : Egyptienne
    Pays cible : Egypte (plus précisément Sinai)
    A qui profite le crime : Israël
    ———–
    L’agenda de cet evenement nous aiderait a comprendre :
    1/Paris avait reconnu la palestine et dans la foulee, un attentat contre Charlie.
    2/Que s’est-il passe avant les kamikazes de Paris, tout recemment ?
    – Des attentats en Turquie, au Liban, en Egypte
    – un attentat contre l’avion russe en Egypte
    – le soupcon de non-faibilite de la securite aeroportuaire egyptienne
    – le rappatriement dans des temps record de 80 000 russes, de 20 000 anglais
    – la suspension d’Egypt Air en Russie (pourquoi ? c’est etrange vu le rapprochement qui s’operait entre la russie et l’egypte
    – le bombardement des terroristes en Syrie par la russie
    – la conference russe au sujet de la syrie
    – l’interpellation contre la venue du president iranien
    NB : les passeports peuvent etre trafiques par des personnes travaillant pour des services.
    Qui gagne dans un tel chaos, en realite ?




    0



    0
    CHAOUIdeBARBES
    14 novembre 2015 - 18 h 38 min

    Par Anonyme | 14. novembre
    Par Anonyme | 14. novembre 2015 – 18:49.
    Sans rancune bien sûr ! On comprend bien votre peur et stresse actuellement, n’étant pas un français de souche.
    On va jouer le jeu:
    Oh mon dieu , pauvre France innocente qui fait nourrir les affamés du tiers monde avec leurs propre richesses a été victime de DAECH qu’elle n’a jamais connu ni de prêt et ni de loin.
    Tu es content, Barbess!! Espérant que ça va aider.
    Si tu veux me répondre, mais pas violemment. Âme sensible.

    Me voici et pas loin ; Mais tu te vois derrière ton pseudo « Anonyme », est ce que une peur où une soumission pour dire haut et très fort ce que tu ressent tout bas, mais courage fuyant, je risque d’être découvert et blâmé.
    La France avant de nous nourrir elle s’est nourrie de nos bien et de nos terres généreuses, et moi, je suis un salarié et avoir construit une belle maison chez moi dans mon pays à la sueur de mon front et pas comme toi esclave d’un DREBKI, qui te vole et construis et investis en France et paie les taxes foncières et autres en France, ce qu’on appel un manque pour toi, libère toi de cette emprise et je te considérerais homme affranchis et non soumis, j’espère que ma courte réponse te satisfait et qu’elle te laissera pas une tache indélébile sur ta conscience du moins âme sensible !!!
    Moi je décline un pseudo et toutes les personnes que je connais, connaissent mon pseudo et c’est un pseudo bien de chez nous mais Barbés ce n’est qu’un plus, d’où partent tous les soulèvements, Palestine, Sahara Occidentale, comme jadis novembre 54 et bien d’autres événements historique, je te plaint vraiment, que tu as réagis de cette façon, un peu basse de jugement et sans finesse politique.
    Cordialement et sans rancune : Un Algérien d’ici et d’ailleurs !!!




    0



    0
    TOUT VA BIEN
    14 novembre 2015 - 18 h 12 min

    Celui qui sème le vent
    Celui qui sème le vent récolte la tempête.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.