De quoi Saïdani est-il le nom ?

Par R. Mahmoudi – Comme si les réactions successives d’Abdelkader Messahel et d’Ahmed Ouyahia ne suffisaient pas pour confirmer la politique officielle de l’Algérie vis-à-vis du Sahara Occidental, après les propos révisionnistes d’Amar Saïdani, c’est le chef de l’Etat lui-même qui est monté au créneau, en recevant hier le président sahraoui, Mohamed Abdelaziz. Ce n’est pas la première fois que le patron du FLN se voit désavoué, directement ou indirectement, par le président de la République sur des questions qui engagent la nation, et qui sont d’habitude du ressort du premier magistrat du pays ou de son Exécutif. Mais, à chaque fois, Amar Saïdani sait trouver la parade – toujours adossée à un sens de l’effronterie sans égal dans les annales politiques de l’Algérie indépendante – pour continuer à parler au nom du pouvoir et même de la Présidence, et se poser comme le soutien le plus fidèle, voire le plus sûr du Président. En tout cas, si personne ne l’a officiellement mandaté pour être le porte-parole d’El-Mouradia, les courtisans traditionnels, les partis satellites et autres organisations de masse (UGTA en tête) se hâtent d'afficher leur adhésion à son initiative de constituer «un front de soutien au programme du président Bouteflika». Un vrai dilemme : d’un côté, ses hérésies sont mal perçues par les plus hautes sphères du pouvoir et deviennent même de plus en plus un obstacle à l’action politique et diplomatique de l’Etat, comme c’est le cas de sa dernière sortie sur la question sahraouie. D’un autre côté, il attire vers lui les soutiens les plus zélés de ce même pouvoir. D’où tient-il cette hardiesse, cette audace de défier les institutions de l’Etat et de vouloir s’y substituer en même temps, tout en se permettant de distribuer les notes et de classer à sa guise les hommes et les femmes politiques en bons et mauvais élèves ? A quoi son insolence est-elle due ? D’où tient-il son immunité ? A quelle logique politique obéit cette dichotomie criante de la parole officielle qui, comme on le voit clairement, a fini par nuire au bon fonctionnement des institutions ?
R. M.

Comment (37)

    Rouichedz
    24 novembre 2015 - 8 h 56 min

    Il faut savoir que le drbki
    Il faut savoir que le drbki de Saidani ne se serait jamais permis de pietiner les fondements du 1er Novembre 1954 sans le quitus de ses Maitres du Cabinet noir qui est en train de regenter le pays.

    Et que cette reaction en chaine et de forme de ses Maitres est revelatrice de leur peur vis a vis de l’IRE du peuple algerien.

    A ce titre je dirais VIVEMENT cette 2eme Republique Algerienne geree par ses authentiques enfants propres et patriotes.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2015 - 6 h 52 min

    On est un peuple d’abrutis
    On est un peuple d’abrutis qu’on le veuille ou non on est des minables oui sinon un énergumène qui voulant faire du bien ( tout est faux chez çe mec ) pousse le pays dans les tréfonds de l’abîme …d’où sort-il ? Posez cette question aux grands de ce monde qui ont mené çe pays riche aux as ceux qui ont géré depuis des décennies et s’accrochent toujours jusqu’à ce que mort s’ensuive …à l’image du clown
    La honte Wallahi que c’est la honte …un drebki !?
    Mais c’est la griffe de fafa qui gère ! Ça sent bien non et çes va-et-vient pourquoi pourquoi et pour qui ?
    Et lonil pourquoi avec le rajout des deux dinars par litre de sbvention mazal lâ triche à Freha ( centre du fermier ) ah çe fermier qui possede également un autre centre à Baghlia ou des intermediaires sucent se sucrent ah bon et bien laissons çe pays couler et ne venez pas parler d’économie …dormons bien repos du guerrier hi hi hi quel Cauchemare ..et çes journalistes pourquoi pas un article avec des précisions et des dalils ( preuves ) sur cette filière mafieuse une très belle enquête sera la bienvenu et lèvera beaucoup de lièvres allez bon vent ..à Dbk des frères roulent carrosses et quels carrosses que des Allemandes petit !!!!!ONil OOOONNNILL !?d




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2015 - 1 h 04 min

    Mon petit doigt me dit que
    Mon petit doigt me dit que AL-Gaïd lui a mis un fils à la patte !
    Yaw el-kourssi donne le tournis à tout le monde et tout indique que ala3b bda yekhmedj !




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2015 - 0 h 59 min

    «De quoi Saïdani est-il le
    «De quoi Saïdani est-il le nom ?».
    ————————————
    ABJECTION !




    0



    0
    agharda
    23 novembre 2015 - 18 h 47 min

    SAIDANI OUYAHIA LOUIZA
    SAIDANI OUYAHIA LOUIZA HANOUN SONT LES VERITABLES PORTES PAROLES DE BOUTEFLIKA (…)….
    SAID BOUTEFLIKA LANCE DES BALLONS D ESSAIS POUR SONDER LE PEUPLE AVANT D ANNONCER SON NOM POUR LA SUCCESSION ET CA LE FFS L A COMPRIS C EST POUR CA QU IL Y A UN SILENCE DE MORT AU SEIN DU FLN ET FFS




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 18 h 42 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. novembre 2015 – 14:43
    Ne demandez surtout pas qui il est!! yarham waldik! AP l´a déjà fait 2 fois plus qu´une!! vous n´allez plus dormir de stress!! un (…) viré de l´école primaire car (…), devenu chapardeur dans les souks et l´article consacré par Ap sur lui rend fou!!!fou d´avoir laissé des bipèdes pareils au sommet de l´Etat, wallah ´tedreb habla´




    0



    0
    ammmar
    23 novembre 2015 - 17 h 35 min

    ce cinema tient plus la
    ce cinema tient plus la route,SAIDANI EST UN ECLAIREUR PRESQUE OFFICIEL,et les questionnements de mr MAHMOUDI TARODENT SERIEUSEMENT TT LE MONDE si non comment se fait il que ce missionnaire enigmatique et recidiviste est tt le temps la a sa place a la tete du fln parti majoritaire et applaudi chaleureusement le longdemain apres une enormite commise par lui tjrs lui,souvenons nous de son attaque violente et inedite de touhik qui etait en exercice ou tt le monde s’attendait a se qu’il soi traine devant les tribunaux,qque temps apres c’est le contraire qui s’est produit ou reellement des restructuration du service ont eu lieu et la suite tt le monde la connait,aujourd’hui il commet presque le meme interdit au sujet cette fois ci de son rennoncement a une position de principe de l’algerie au sujet du sahara occidentale qui a poussé messahel,sellal et ouyahia d’intervenir pour demontir et tjrs rien pour remettre ce phenomene a sa place et la les suspicions s’accentuent qui est DERRIERE SAIDANI ET LE PROTEGE




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 16 h 07 min

    Saadani est le « GRALOU »

    Saadani est le « GRALOU » envoyé pour tuer les abeilles et déstabiliser leurs ruches.




    0



    0
    Mohamed el maadi
    23 novembre 2015 - 15 h 52 min

    De toute façon ce pays est
    De toute façon ce pays est noyauté de partout même dans la presse
    Je vais remettre les chose sà leur place pour certain qui s’amuse à nous bâillonner.Un algérien est reconnaissable d’une part de l’idéologie qu’ils professent,sa manière de voir le monde et son attachement viscérale au patriote du bocal dont les origines sont clair comme de l’eau de roche.Je rajouterais que même physiquement alors la tromperie sur la marchandise vous ne me la ferez pas.
    Déjà à 15 ans je militais à l’Amicale des algériens en Europe et j’avais des profs car nous avions des cours d’histoire qui maîtrisez parfaitement trois langue et nous avons appris également l’hymne national que je connais.Cessez de nous prendre pour des cons au pays car je connais sur les bouts des doigts les fondamentaux de notre politique et ce que vous faite est contraire au principe de notre révolution.




    0



    0
    RAMO
    23 novembre 2015 - 13 h 48 min

    Vous voulez dire L’insolent
    Vous voulez dire L’insolent du pouvoir?
    il dit Haut ce que sa tutelle pense Bas




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 13 h 45 min

    Est-il aux ordres de Sarkozy?

    Est-il aux ordres de Sarkozy? ou les services secrets français?
    Il a bien acheté l’appartement de Sarkozy? Et a eu droit à une carte de séjours.




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 13 h 43 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. novembre 2015 – 14:33

    Par Anonyme (non vérifié) | 23. novembre 2015 – 13:56

    Mais, à chaque fois, Amar Saïdani sait trouver la parade – toujours adossée à un sens de l’effronterie sans égal dans les annales politiques de l’Algérie indépendante – pour continuer à parler au nom du pouvoir et même de la Présidence, et se poser comme le soutien le plus fidèle, voire le plus sûr du Président.
    ————
    Effronterie ?

    Cet homme est clairement en mission pour sabrer l’Algerie de l’interieur. Qui sont ses commanditaires ? Pour qui roule-t-il avec autant d’effronterie ?
    Cet individu doit recevoir notre mepris souverain et etre chasse comme ce qu’il est : un imposteur.

    AP, on aimerait connaitre ses vraies origines. Il est tres effronte, trop effronterie. Il a du apprendre cela tres petit. Qui est-il ? D’ou vient-il ? Qui est cet etranger venu nous emmerder chez nous ? Qui sont ses SOUTENEURS ?
    Il doit degager : IL N’EST PAS ALGERIEN ET NE L »A JAMAIS ETE. Barra !
    ………………………..

    Wikipedia:
    Amar Saïdani (parfois orthographié Saadani1 ; en arabe : عمار سعيداني), est un homme politique algérien né le 17 avril 1950 à Tunis en Tunisie2

    SAADANI DÉGAGE DE L’ALGÉRIE




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 13 h 33 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. novembre 2015 – 13:56

    Mais, à chaque fois, Amar Saïdani sait trouver la parade – toujours adossée à un sens de l’effronterie sans égal dans les annales politiques de l’Algérie indépendante – pour continuer à parler au nom du pouvoir et même de la Présidence, et se poser comme le soutien le plus fidèle, voire le plus sûr du Président.
    ————
    Effronterie ?

    Cet homme est clairement en mission pour sabrer l’Algerie de l’interieur. Qui sont ses commanditaires ? Pour qui roule-t-il avec autant d’effronterie ?
    Cet individu doit recevoir notre mepris souverain et etre chasse comme ce qu’il est : un imposteur.

    AP, on aimerait connaitre ses vraies origines. Il est tres effronte, trop effronterie. Il a du apprendre cela tres petit. Qui est-il ? D’ou vient-il ? Qui est cet etranger venu nous emmerder chez nous ? Qui sont ses SOUTENEURS ?
    Il doit degager : IL N’EST PAS ALGERIEN ET NE L »A JAMAIS ETE. Barra !




    0



    0
    Mohamed el maadi
    23 novembre 2015 - 13 h 28 min

    Il faut faire un dossier
    Il faut faire un dossier spécial sur lui et nous dire pour qui réellement ils bossent.Le garçon a tenu des propos que ce soit sur l’indépendance ,la question palestienne qu’il veut liquider ,le conflit du Sahara occidental,ses attaques contre nos services notre armée à qui il demande de la fermer politiquement qui ne peuvent tromper personne.Bien sur il agit ainsi car tout le monde sait que Saadani est un agents hautement apprécié des puissances occidentale va savoir si il n’a pas la livre des secrets d’État !
    Enfin c’est un problème régler le !




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 13 h 11 min

    il faudra voir du cote de
    il faudra voir du cote de BAJOLET ;n a t il pas declaré avant que la france nous a offert l independance ?? et depuis son intronisation a la tete du FLN il n a jamais fait reference a nos martyres :en plus il nous mets sous tutelle francaise en nous demmandant d aller voir HOLLANDE pour avoir des nouvelles de son prefectorat ;c est le comble ;mais il se trompe ce SAADANI il ne connait pas le peuple algerien ;allez demmander a TARAK RAMADANE ce qu il pense des algeriens quand il s agit du NIF




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 13 h 08 min

    Quel délice que de lire les
    Quel délice que de lire les copier coller de Lhadi…Il y a en plus une sagesse et une modestie, propres aux grands Hommes, qui se dégagent de chacune de ses envolées lyriques…

    Sus aux pisse vinaigre!




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 12 h 56 min

    Mais, à chaque fois, Amar
    Mais, à chaque fois, Amar Saïdani sait trouver la parade – toujours adossée à un sens de l’effronterie sans égal dans les annales politiques de l’Algérie indépendante – pour continuer à parler au nom du pouvoir et même de la Présidence, et se poser comme le soutien le plus fidèle, voire le plus sûr du Président.
    ————
    Effronterie ?

    Cet homme est clairement en mission pour sabrer l’Algerie de l’interieur. Qui sont ses commanditaires ? Pour qui roule-t-il avec autant d’effronterie ?
    Cet individu doit recevoir notre mepris souverain et etre chasse comme ce qu’il est : un imposteur.




    0



    0
    AOMAR
    23 novembre 2015 - 12 h 34 min

    LA PRESSE PROPAGANDISTE DU
    LA PRESSE PROPAGANDISTE DU ROITELET M6 AUX ABOIS APRES LE DEBUT DE RECONNAISSANCE DE LA RASD PAR LES PAYS SCANDINAVES VOICI CELLE D;AUTRES PAYS. APPRECIEZ LE COMMENTAIRE REVELATEUR DE LA PANIQUE GENERALISEE AU MAKHNEZ.

    Volte-face. L’Île Maurice rétablit la reconnaissance de la «RASD» (Source : ma360 du 23/11/2015).

    La république de l’Île Maurice, 1,2 million d’habitants, fait une volte-face et rétablit la reconnaissance de la prétendue «RASD», réaffirmant son soutien au «droit du peuple sahraoui à l’autodétermination».

    Nouveau rebondissement dans le dossier saharien, après le rétablissement par le gouvernement de l’Île Maurice, ancienne colonie française, de la reconnaissance de la prétendue «RASD».

    «Le cabinet (du gouvernement) a accepté à nouveau la reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en tant qu’Etat souverain», a indiqué le gouvernement mauricien, expliquant que cette reconnaissance s’inscrirait «en droite ligne avec l’objectif du gouvernement de forger de nouvelles relations avec le monde tel qu’annoncé dans le programme du gouvernement 2015-2019».

    Vous auriez évidemment compris qu’il s’agit d’une volte-face dans la position de la république de l’Île Maurice, qui a retiré sa reconnaissance de la «RASD» il y a à peine un an, en 2014, sous l’ancien gouvernement de Navin Ramgoolam.

    Avec l’arrivée au pouvoir d’Anerood Jugnauth, nouveau premier ministre, Ministre des Affaires intérieures, le 1er janvier 2015, la position de l’Île Maurice a changé en faveur de la «RASD».

    Le chef du «Parti du peuple» avait promis à son peuple «un miracle économique». Sa reconnaissance de la «RASD» aurait-t-elle été monnayée auprès d’Alger? Qui a dit que les pétro-dollars n’ont pas d’odeur ?




    0



    0
    RAMO
    23 novembre 2015 - 12 h 20 min

    Ont appel cela le ballon
    Ont appel cela le ballon sonde lancé par saidani avec l’accord et l’aval des décideurs rien de plus




    0



    0
    HOURIA
    23 novembre 2015 - 12 h 19 min

    Ce pouvoir n’a ni classe, ni
    Ce pouvoir n’a ni classe, ni mesure, ni règle ni cohérence ni noblesse ni bravoure ni nif ni wallou il s’assoit sur toutes les chaises et mange dans toutes les mangeoires c’est cela les Boutesikas and co ni dine ni mela koun fehal oua koul asrek akdhab dir fatna oua koul!

    Mon Conseil de patriote pure et dure: Il nous faut fermer au plus vite cette école zaouia revoir tous les programmes pour une formation de progrès et non de khobsistes assez assez de ces énergumènes sans repères ni foi ni loi qui sortent de nos écoles et de nos universités oui on est un peuple sans repères preuve en est ce président absent de ce pays absent de ce peuple absent! Fermons l’école zaouia vite!

    Vive la Patrie Tahia Djazaïr!




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 12 h 06 min

    L’AXE

    L’AXE HADDAD_DREBKI_BOUCHOUAREB_SAID est la source du mal en Algérie




    0



    0
    Abdelhak
    23 novembre 2015 - 12 h 05 min

    Je pense qui les tiens du
    Je pense qui les tiens du bout du nez.




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 11 h 54 min

    Said Bouteflika + Gaid Salah

    Said Bouteflika + Gaid Salah




    0



    0
    DZDZ
    23 novembre 2015 - 11 h 46 min

    À mon avis, DREBKI détient le

    À mon avis, DREBKI détient le soutien des lobbies extérieurs.




    0



    0
    New kid
    23 novembre 2015 - 11 h 40 min

    Le Rais des FeLoNs comme une
    Le Rais des FeLoNs comme une fourmi amasse appartements pour ses larves a Paris !
    La langue étrangère parlée par le chef des ReNarDs et comparses, la fourmi creuse son chemin jusqu’à la prochaine pluie !
    Les territoires convoités par Momo6 que notre drabki veut offrir, le clan d’Oujda a bien choisi son clown !




    0



    0
    New kid
    23 novembre 2015 - 11 h 22 min

    Ce magicien ne sort pas des
    Ce magicien ne sort pas des lapins mais des appartements de sa shkara!
    Il faut le voir pour le croire !
    Dans l’un de ses appartements, le Drabki ne cesse de se regarder dans le miroir assis sur son koursi décrassé du « printemps », a grande pompe. Bedonnant en ricanant dans cette opulence éphémère, il demanda;
    « Miroir, miroir dit moi qui est le plus beau, le plus riche, et qui a le plus bel appartement à Paris ? »
    Comme le miroir ne répondit point, aveuglé par ce refus, lança violemment une chaise du BHV sur le miroir qui éclata en mille morceaux.
    Le mur derrière tout à coup se mit à parler ; « le malheur pour 7 snin sera ta récompense ».
    Le drabki s’affole, les CRS accourent à son secours, mais le pauvre a été emmené à Joinville pour le reste de sa vie.
    Depuis, son calèche redevenu citrouille, ses appartements rongés par les ronces on a installé une pancarte : Ci-git un ex algérien non patriotique !
    Plus on monte et plus la chute sera terrible !




    0



    0
    lhadi
    23 novembre 2015 - 11 h 09 min

    « Celui qui naît têtard quand

    « Celui qui naît têtard quand il essaie de faire le saumon n’arrive qu’à être une loche ».

    Cette citation de W. Faulkner sied bien au « Fujimori Fujimori algérien » qui insulte les institutions et clive les algériens.

    L’excellente plume nous promène dans la sphère politique algérienne où foisonnent des grands opportunistes dénués de toute culture politique pour ne pas dire de culture du tout.

    Ainsi, l’édito du soldat du quatrième pouvoir, sentinelle des vertus, fait en sorte que les rayons du soleil puissent entrer dans les égouts afin qu’une insurrection des consciences voit le jour.

    Le triomphe de celle-ci ne peut prendre, évidemment, forme qu’à la seule condition que le citoyen algérien voit juste, pense sensément, doit être dans le vrai, être d’accord avec soi-même.

    La tache est rude.

    Pourquoi ?

    Parce que la plupart de nos concitoyens sont hors de mesures et mal accordés, esclaves du désir et de l’imagination, de l’habileté et du préjugé ; et même ceux qui entendent un peu mieux l’ordre et la raison, sont encore parfois pris par l’état passionnel et in fine trouble leur jugement.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 10 h 40 min

    pourquoi croire qu’il n’a pas
    pourquoi croire qu’il n’a pas agi ,encore un fois ,sur commande du palais ?
    le règlement du problème du polisario fait partie des préparatifs de la succession familliale ;
    saidani n’est qu’un outil entre les mains de celui qui veut succéder au président absent .




    0



    0
    Ziad Alami
    23 novembre 2015 - 10 h 37 min

    Cette hardiesse de Saidani
    Cette hardiesse de Saidani est propre a cette engeance Mr Mahmoudi et vous le savez autant que tout citoyen Lambda.

    Pour preuve, il suffit de voir les reactions des protecteurs de la prostitue M6 (France- USA…) malgre qu’il soit le plus gors baron du Hashich et un fidele soutien au terrorisme salafisto-wahabite pour comprendre mon commentaire




    0



    0
    Ziad Alami
    23 novembre 2015 - 10 h 31 min

    Du temps du Boumedienne, un
    Du temps du Boumedienne, un voyou comme ce sieur de Saidani serait en prison pour ses doubles crimes : trahison envers la patrie et detournement de fonds publics investis chez ses Maitres (France et le Marokistan.




    0



    0
    boukhanoufa
    23 novembre 2015 - 10 h 15 min

    J’appelle tous mes
    J’appelle tous mes compatriotes à honorer le nouveau porte-parole amar le megaphone,pour toutes parutions en public faites semblant de tenir un micro ou vos vos mains en porte-voix pour imiter le megaphone, comme a une époque le fameux porte parapluie. Faisons-lui une mega-fête!




    0



    0
    karimdjazair
    23 novembre 2015 - 10 h 03 min

    Je m adresse aux militants du
    Je m adresse aux militants du FLN, si vous avez de nif, il est plus que grand temps de désavouer ce saidani.

    Le peuple algérien est solidaire de la cause saharaoui, le Président l a encore confirmé, auparavant par la diplomatie algérienne, que cherche ce guignol ?

    S il ne defend pas les intérêts de notre pays, il n a rien à faire au parti du FLN et encore moins dans le cercle du pouvoir. Qu on lui enleve tout ce qu il a acquis honnêtement ou pas, et qu on l envoie à la frontière marocaine.




    0



    0
    Djodjo
    23 novembre 2015 - 9 h 38 min

    C’est un « musicien ». Il sait
    C’est un « musicien ». Il sait jouer la Derbouka sur toutes les musques et rythmes.




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 8 h 58 min


    1 le probléme de sahara


    1 le probléme de sahara occidentale doit etre régler au sein des nations unis
    2 le régime qui a délapider l’argent de peuple veut trouver un issu a la crise que connait l’algerie
    3 …les sahraouis doivent prendre les armes pour se libérer …




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2015 - 8 h 53 min

    Réponse à la question de
    Réponse à la question de l’éditorial : Bouteflika.




    0



    0
    Patriote
    23 novembre 2015 - 8 h 28 min

    Quelques réponses aux vraies
    Quelques réponses aux vraies questions que pose l’article:
    ==
    De quoi Saïdani est-il le nom ?
    – de la darbouka, du gallal et du bendir dont le tamtam est l’ancêtre et la danse du ventre le signe festif pour une mise à mort du pays.
    D’où tient-il cette hardiesse, cette audace…?
    – de Flanby et de momo6, l’ennemi juré de l’Algérie
    A quoi son insolence est-elle due ?
    – à l’impunité que la France lui garantit
    D’où tient-il son immunité ?
    – de tous ceux, directement ou indirectement ont juré la perte de l’Algérie.
    A quelle logique politique [il] a fini par nuire au bon fonctionnement des institutions ?
    – celle de la trahison, de la félonie




    0



    0
    fatigué
    23 novembre 2015 - 7 h 59 min

    y a pleins de caniches dans
    y a pleins de caniches dans ce pays qui frétillent de la queue quand on leur demande de faire le beau, quel que soit celui qui le leur demande, c’est pour cela que ce mec attire vers lui les plus zélés soutiens du pouvoir qui en fait ne sont ni plus ni moins que des petits khobzistes, car si demain ce pouvoir tombe, ils seront les premiers à sortir les couteaux.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.