Prosélytisme sournois

Par Houari Achouri – Les prêches violents traqués par les autorités françaises dans les «mosquées salafistes», pour débusquer les imams qui seront expulsés, ne sont pas plus dangereux que les livres prônant le djihad et qui sont en vente libre dans les rayons de certains magasins en France, comme l’a signalé Le Figaro.Et pas seulement en France, mais pratiquement dans tous les pays occidentaux où ils peuvent être achetés, dans toutes les langues, directement en librairie ou, à défaut, en ligne. Ce fait est révélateur de la faiblesse des mesures prises par ces pays au lendemain des attentats de Paris et, bien avant, de ceux de septembre 2001, à New York, et de Madrid, de Londres, etc. L'Occident, frappé de plein fouet par un phénomène au renforcement duquel il a contribué, consciemment ou inconsciemment, commet donc la même erreur : il se concentre sur la lutte antiterroriste (et encore !), parle de «déradicalisation», mais ne prend pas les choses véritablement en main pour ce faire. Le terrorisme n'est que la partie visible d'un phénomène autrement plus dangereux : le prosélytisme sournois qui débouche inexorablement sur la violence extrémiste. Il faut souligner qu’il s’agit d’ouvrages qui ne se limitent pas à prêcher l’intolérance, mais qui appellent ouvertement au meurtre. Ils ne circulent pas sous le manteau. On les trouve exposés en vitrine, signés par des auteurs connus pour être les leaders de l’idéologie de l’islamisme radical qui a inspiré les actes de terrorisme commis à Paris, en janvier et en novembre 2015, pour les plus récents. Hollande et Manuel Valls ont déclaré la guerre à cet ennemi, sans lui couper les vivres qui le nourrissent et lui permettent de recruter encore et encore des djihadistes qui sèmeront la terreur à Paris ou dans d’autres endroits. Trop de choses sont incompréhensibles dans la démarche des dirigeants français, ce qui entache leur crédibilité. La vigilance sélective, par exemple, qui ferme les yeux sur la littérature wahhabite, venue d’Arabie Saoudite, et se bouche les oreilles pour ne pas entendre les mises en garde lancées depuis juillet 2014 par Le Figaro,mais qui est particulièrement tatillonne sur les propos des journalistes français qui commentent les attentats du 13 novembre, librement et en opposition aux versions officielles.
H. A.
 

Comment (16)

    B.Zineddine
    28 novembre 2015 - 16 h 48 min

    Pis encore, ces ouvrages
    Pis encore, ces ouvrages abjects qui prêchent la haine et appellent ouvertement au meurtre sont enseignés dans toutes les universités islamiques et notamment à Al-Azhar.




    0



    0
    M. Bekaddour
    28 novembre 2015 - 16 h 31 min

    @
    Par RAMO (non vérifié) |

    @
    Par RAMO (non vérifié) | 28. novembre 2015 – 16:19

    La Plume est une des armes la plus destructive »
    Un jour, aux Archives d’Outre-mer à Aix-en-Provence, mon esprit a été arrêté par cette parole, traduite, attribuée à « Mohammed » (Le Messager, chargé du Coran) : « La plume du savant est plus précieuse que le sang du martyr »… Sauf que là il s’agit nobn de « Savants » mais d’ignares aventuriers… Le Savant est celui qui a employé ses neurones, par exemple, pour rendre possible ce moyen de communication entre nous, pas celui qui gâche son temps et celui des autres à gloser sur le halal et le haram, le Savant est celui qui envoie une sonde vers Mars, avec une précision absolue, et bien sûr celui qui peut t’envoyer un missile auquel il est « Haram » de se tromper, et il ne se trompe pas, le missile, contrairement à nos imams fonctionnaires ETC… Que vive la vraie Science, c’est elle le salut




    0



    0
    M. Bekaddour
    28 novembre 2015 - 16 h 09 min

    Ma première « école » de la vie
    Ma première « école » de la vie en métropole aura été surtout UN BIDON_VILLE, à Aix-en-Provence, de l’été 1966 à l’hiver 1968, là j’ai accumulé une expérience, des constats qui me feront comprendre 5/5 la hargne du défunt Boumédiène et de ses pairs, ses vrais collaborateurs, un Valls ne sait rien, ou pas assez, ou alors il est instrumenté, c’est à NOUS de nous exprimer pour éviter les dérives, les erreurs, les abus… Si vous saviez, ô vous qui n’avez pas vécu les suites en métropole de la barbare « Algérie française » !




    0



    0
    Anonyme
    28 novembre 2015 - 15 h 55 min

    Lhadi!!! Lhadi!!!! Lhadi!!!
    Lhadi!!! Lhadi!!!! Lhadi!!! Lhadi!!!!
    J’attends avec toujours la même impatience (et un peu de trac je l’avoue ) les saillies verbales de notre ami Lhadi, orphelin d el watan mais qui a trouvé ici une seconde demeure pour poursuivre sa mission de Phare de la pensée et guide des algériens tel un berger…
    Vivement qu’il me lise, moi qui suit un grand fan…




    0



    0
    M. Bekaddour
    28 novembre 2015 - 15 h 41 min

    Dans le journal de France 2,
    Dans le journal de France 2, à 13 heures ce jour, Valls a eu cette phrase, prononcée à Evry, sa mairie d’attache, « Ce n’est pas parce qu’on est maghrébin en France, de culture musulmane et au chômage qu’on a le droit d’être délinquant, c’est inadmissible », n’est-ce pas du Sarkozy amélioré ! Mettons les choses au point : Jadis en 1954 les Maghrébins de culture musulmane qui se sont révoltés contre l’injustice française furent qualifiés de Terroristes, mais la suite les as élevés au rang de Nobles… Par contre ce qui se passe au sein de l’ex métropole est plus compliqué, j’avoue pour avoir tout vécu en France, de l’âge de 13 ans à l’âge de 33 ans, tout sauf la délinquance, qu’il nous faut nous rappeler cet adage de notre culture « Elli Emrabbi men 3and Rabbi », l’état français post colonial ouvre à qui vueut toutes les bonnes portes de la réussite sauf en politique, chasse gardée, la délinquance est une question très épineuse, et Valls n’en a pas la taille, tout comme Sarkozy, bonjour les abus !




    0



    0
    M. Bekaddour
    28 novembre 2015 - 15 h 32 min

    L’état français est un vieil
    L’état français est un vieil état, repu du sang et de la culture des peuples qu’il a pillé, il a laissé proliférer sur son territoire métropole toute la faune et la flore des pays qui furent sa colonie, ceux qui ont été téméraires mais bêtes vont apprendre qu’il ne faut jamais se mettre dans la gueule d’un si vieux loup !




    0



    0
    RAMO
    28 novembre 2015 - 15 h 19 min

    La Plume est une des armes la
    La Plume est une des armes la plus destructive




    0



    0
    selecto
    28 novembre 2015 - 12 h 41 min

    A Paris et sa région il y a
    A Paris et sa région il y a des centaines de librairies spécialisées dans la vente de la littérature intégriste et les tenues dites islamiques tenues généralement par des Moyen Orientaux Libanais et Syriens.

    Les maisons d’éditions se trouvent pour la plupart au Liban ce qui suppose que ces livres sont admis par la douane française, bizarre non ?




    0



    0
    Mohamed el maadi
    28 novembre 2015 - 12 h 36 min

    Le problème ne sera que
    Le problème ne sera que déplacé pas combattu .Ce sont les effets d’une cause et celle ci s’appelle Arabie Saoudite. J’ai rencontré un sénégalais et me disait qu’au Sénégal c’était pareil .Les saouds finance une mosquée et y place un iman formé par eux et ensuite tout découle car l’argent fait des miracles.
    Il faut parler au Saoudiens tête à tête le reste c’est des effets de manche.J’avais préconisé également une interdiction de certain livre en Algérie qui n’ont rien de religieux mais des livres politiques du genre » reconnaître un Etat mécréant » des manuelles qui explique qu’il ne faut pas payer ses impôts dans un pays qui a les caractéristiques de kufr,que chanter l’hymne national est une hérésie,que l’État n’existe pas et plein de chose hallucinantes.
    Mais des livres également qui font l’apologie du système monarchique le roi étant vu comme l’émir et à qui nous devons prêter allégeance.l’Algérie doit être purifié des hérésies à trop tarder je crains que nous finirons sous des bottes religieuse et on va tous y crever.




    0



    0
    Anonyme
    28 novembre 2015 - 12 h 26 min

    ABU STROFF PRESIDENT !
    ABU STROFF PRESIDENT !




    0



    0
    tfouh
    28 novembre 2015 - 11 h 55 min

    Depuis déjà un certain
    Depuis déjà un certain nombres d’années les francais crachent en l’air
    certains d’entre eux croient qu’il pleut, d’autres font semblant de rien et il y a ceux qui ont sortis le parapluie.Moralité:
    Intempéries ou état d’urgence, attention aux retombées!




    0



    0
    New kid
    28 novembre 2015 - 11 h 31 min

    Flamby ne fait que subir le
    Flamby ne fait que subir le retour de manivelle !
    Qui est-il de décider sur le sort du président Assad ? Dictateur ou pas, comment réagirait il si Assad armait les bretons et les incitait à se révolter.
    De meme que serait l’attitude de Cameron si Assad décidait de manipuler les Ecossais à recouvrer leur indépendance, ou encore armer la nation indienne et balancer a la mer les peuplades venues d’Europe criminelles qui leur ont volé les leur pays ? (et ce avec la bénédiction d’un fils d’esclave !)
    Pourquoi dire les prêches salafistes ? Pourquoi pas les prêches wahhabites ?
    Armer les dissidents syriens qui ne sont que des terroristes affiliés a Daech, n’est pas l’Espagne de Franco ! Il n’existe pas de « soft » terroristes comme veut nous faire croire l’occident !
    L’Europe et les Zetazunis doivent d’abord extrader les terroristes des années 90 qui ont meurtris l’Algérie ou les juger et les mettre en prison et jeter la clef ! Et non de les loger, nourrir, et les envoyer en Syrie pour faire leur sale boulot !
    Flamby mène la France à la faillite, enveloppé comme un saucisson dans son manteau, a peur de prendre froid avec cet hiver qui s’annonce rude !




    0



    0
    Anonyme
    28 novembre 2015 - 11 h 25 min

    Flamby ne fait que subir le
    Flamby ne fait que subir le retour de manivelle !
    Qui est-il de décider sur le sort du président Assad ? Dictateur ou pas, comment réagirait il si Assad armait les bretons et les incitait à se révolter.
    De meme que serait l’attitude de Cameron si Assad décidait de manipuler les Ecossais à recouvrer leur indépendance, ou encore armer la nation indienne et balancer a la mer les peuplades venues d’Europe criminelles qui leur ont volé les leur pays ? (et ce avec la bénédiction d’un fils d’esclave !)
    Pourquoi dire les prêches salafistes ? Pourquoi pas les prêches wahhabites ?
    Armer les dissidents syriens qui ne sont que des terroristes affiliés a Daech, n’est pas l’Espagne de Franco ! Il n’existe pas de « soft » terroristes comme veut nous faire croire l’occident !
    L’Europe et les Zetazunis doivent d’abord extrader les terroristes des années 90 qui ont meurtris l’Algérie ou les juger et les mettre en prison et jeter la clef ! Et non de les loger, nourrir, et les envoyer en Syrie pour faire leur sale boulot !
    Flamby mène la France à la faillite, enveloppé comme un saucisson dans son manteau, a peur de prendre froid avec cet hiver qui s’annonce rude !




    0



    0
    Lyes Oukane
    28 novembre 2015 - 11 h 12 min

    @ sartanaC
    en ce moment ,il y

    @ sartanaC

    en ce moment ,il y a toute une polémique sur la réimpression et la vente libre de  » Mein Kampf  » en France ,alors que la version libre et gratuite est facilement consultable sur leurs sites internet. Ils ( tes copains ) disent aussi qu’il faut surveiller le Web ,les banques tout en annonçant un pactole de plus de 2000 milliards $ appartenant à Daesh .

    C’est dans Cette même France qu’on vient de condamner un imam récidiviste à 6 mois de prison avec sursis . Il lui on même trouvé un nom bien propre  » l’imam Blanc  » ; Un peu à l’image  » des rebelles qui font du bon boulot  » et des méchants qu’il faut éradiquer .

    C’est de ca dont parle l’article et non pas de la censure littéraire en Algérie .Si tu veux faire diversion ,il te faudra être un peu plus subtil dorénavant .




    0



    0
    Abou Stroff
    28 novembre 2015 - 10 h 52 min

    « Trop de choses sont
    « Trop de choses sont incompréhensibles dans la démarche des dirigeants français, ce qui entache leur crédibilité. » dixit H. A..
    pourtant, moua, avec la cervelle d’oiseau dont m’a doté la nature (ou le Bon Dieu pour faire plaisir aux gardiens du temple), je comprends parfaitement la démarche des dirigeants français en particulier et la démarche des puissances impérialistes et de l’entité sioniste en général.
    les puissances impérialistes et l’entité sioniste n’engageront jamais un combat radical contre la vermine islamiste. car, contrairement aux apparences, la vermine islamiste est leur allié objectif et subjectif irremplaçable dans leur stratégie de domination du monde dit musulman et de garantie incontestable de la pérennité de l’entité sioniste.
    que le lecteur me pardonne de ressasser ce que j’ai déjà présenté:
    « l’impérialisme, le sionisme et l’islamisme (qu’il soit soft ou radical ou djihadiste ou n’importe quoi) ont, malgré les apparences, des intérêts convergents pour ne pas dire identiques.
    – en effet, l’islamisme sert l’impérialisme dans la mesure où les intérêts bien compris du capital financier mondial, fraction dominante du moment du capital mondial, requiert un monde sans frontières (composé de micro-états vassaux) où les capitaux peuvent se mouvoir à la recherche de retours sur investissements optimaux. l’islamisme, portés par des couches sociales archaïques (voir les états archaïques du golfe, par exemple), croyant que le commerce crée la richesse est le meilleur rempart contre toute velléité de désengagement d’Etats nationaux de l’emprise de la soi disant mondialisation.
    – quant au sionisme, il est inutile de ressasser que la pérennité de l’entité sioniste et la garantie de sa domination perpétuelle sur ses voisins proches et lointains, requièrent que cette entité soit entourée de micro-états vassaux basés sur la religion et/ou sur l' »ethnie ». ainsi, cette entité raciste basée sur la religion fera oublier sa nature de vestige colonial qui doit disparaitre en tant que tel et n’apparaitra pas comme un anachronisme. »
    si, après lecture de ce que je viens d’avancer, le lecteurs continue à ne pas comprendre la démarche des puissances impérialistes en général et et de fafa, en particulier, alors, il ne comprendra jamais pourquoi la marabunta qui nous gouverne s’est allié à la vermine islamiste pour offrir, sur un plateau d’argent et l’Algérie et les Algériens.




    0



    0
    sartanaC
    28 novembre 2015 - 10 h 33 min

    Il faudrait interdire 80% des
    Il faudrait interdire 80% des livres religieux musulmans ,la censure permanente ce n’est pas la culture occidentale ,de plus avec les moyens de communication en 2015 ,interdire quoi et comment .Les acheteurs ne sont pas innocents ils savent quoi acheter ,ces mêmes livres sont disponibles en Algérie ,pourquoi ne pas le dénoncer ?? On tolère en Algérie et l’on voudrait édicter la censure en France ??




    0



    0

Les commentaires sont fermés.