Et le général Hassan ?

Par Kamel Moulfi – L'ouragan suscité par «l'intrusion médiatique» du très secret général Toufik a fait oublier l'objet de sa déclaration. En dehors du secteur public qui l’a complètement mise sous l’éteignoir, les médias ont tous commenté la sortie de l'ancien chef du DRS, mais certains ont paru ignorer le principal concerné par cet acte : le général Hassan qui se trouve en prison. Conscient que cette «intrusion médiatique» est un précédent, comme il l’a lui-même signalé dans sa déclaration, le général Toufik a pris soin d’alerter les médias – auxquels il a rendu hommage au préalable – sur les risques de dérapages liés aux commentaires inévitables qu’elle allait entraîner. Des journaux, émoustillés par ce scoop collectif, sont, malgré eux, passés à côté du sujet. Il est évident que la publication d’un tel document dans le contexte politique national actuel, émanant d’une personnalité longtemps entourée d’un halo de mystère, qui vient juste de quitter la tête des services de renseignements après avoir occupé ce poste durant 25 ans, n’est pas du tout un fait banal. On peut comprendre que certains journalistes et observateurs ne se sont pas suffi d’une simple lecture de la déclaration et sont allés – ils sont libres de le faire – chercher entre les lignes «autre chose» pour alimenter leurs articles. Mais les commentaires sur-politisés qui ont envahi de la scène médiatique ont fait passer au second plan, voire occulté chez certains journaux, ce qui a fait sortir le général Toufik de son silence légendaire : la défense d’un officier, le général Hassan, qui était son subordonné au DRS et qui purge une peine d’emprisonnement, injustement selon son ancien chef. C’est, visiblement, la référence au conflit qui secoue le pouvoir depuis quelques mois qui a dominé dans les commentaires des médias, alors que l’ancien chef du DRS, qui a pris soin de signer la déclaration de sa véritable identité, s’est efforcé, visiblement, de prendre toutes les précautions de style pour que ses propos ne soient pas ambigus et ne se prêtent pas à une lecture fausse ni à la déformation, consciente ou pas. Une relecture de sa déclaration fait ressortir nettement son unique message : il conteste la peine de cinq ans de prison infligée au général Hassan, par le tribunal militaire d’Oran, sous les accusations de «destruction de documents» et «infractions aux consignes générales», et il explique pourquoi il estime que ce verdict est injuste. Il a rappelé qu’il en est arrivé à rendre publiques ses appréciations sur cette affaire parce que le recours aux «voies réglementaires et officielles» n’a pas abouti. Pour le général Toufik, le plus urgent n’est pas dans «les tenants et aboutissants», c'est-à-dire comme il les qualifie «des questionnements légitimes», mais dans ce qu’il faut faire pour «réparer une injustice», c'est-à-dire la condamnation d’«un officier qui a servi le pays avec passion» et par là même, et au-delà de ce cas, il s’agit de «laver l’honneur des hommes qui, tout comme lui, se sont entièrement dévoués à la défense de l’Algérie». Les commentaires ont eu tendance, sans doute à juste titre, à amalgamer la situation du général Hassan avec celle du général Djamel Kehal Medjdoub, ex-chef de la garde présidentielle qui a été condamné à trois ans de prison, sous les accusations de «négligence» et «non-respect des consignes» et celle du général Hocine Benhadid, qui est en prison depuis deux mois pour «tentative d’atteinte au moral de l’armée». Faut-il s’attendre à des clarifications du général à la retraite Mohamed Mediene, qui a cassé par sa déclaration aux médias le tabou qu’il s’était lui-même imposé de ne pas intervenir publiquement ?
K. M.

Comment (17)

    chawi pure laine
    8 décembre 2015 - 5 h 34 min

    À Hadi
    es tu serieux quand tu

    À Hadi
    es tu serieux quand tu dis que le président de la république veut sécuriser le pays avant de le démocratiser? donc 5 ans pour s’installer, 5 ans pour discuter, 5 ans pour écrire, 5 ans pour débattre, 5 ans pour parler de sécuriser, 5 ans pour commencer à sécuriser, 5 ans pour finaliser la sécurité, 5 ans pour parler de démocratie …… et ainsi de suite donc selon toi il faut 100 mandats pour que sa majesté puisse regler les affaires du pays? Es tu en Algérie ou ailleurs?
    1-ceux qui ont quitté le pays dans la période de Bouteflika sont le double de ceux qui l’ont quitté pendant la période du terrorisme
    2-avant Bouteflika seul le terrorisme tue, pendant bouteflika les terroristes tuent, les répentis tuent, les bandits tuent, la maffia tue, les sabres des samourais, les bombes lacrymogènes se vendent dans les épiceries
    3-Combien de journalistes ont été mis en prison et combien ont quitté? commence par Benchicou c’est ton démocrate qui les a mis en prison?
    4-Bouteflika est démocrate? alors c’est pour cela qu’il a changé la constitution pour ‘octroyer d’autres mandats et a eu le culot de se présenter en chaise roulante? le deuxième après Mugabé
    5-Bouteflika veut regler le pays? il a fait quoi à Chekib Khelil le bandit qui a pilé le pays? ah quoi? il a mené une guerre contre ceux qui l’ont découvert entre autres Toufik et Hassan
    6-Bouteflika veut regler le pays? des milliards à Hilarry, Maradonna, Chwarzenneger, Deneuve …..etc alors que le peuple mange de la poubelle
    7-Bouteflika est le président d’Algérie? ou du Mali? OU du FMI? distribuer l,argent du peuple pour se donner une image
    8-Bouteflika veut la démocratie: 12 000 000 d’euros payés au journal le monde pour six pages de publicité sur sa majesté
    9-Bouteflika veut démocratiser le pays? la preuve lui il se soigne en Europe et son peuple meurt dans des écuries
    10-Bouteflika est l’émir des croyants la preuve il a construit la plus grande mosquée, le plus grand corrompu, a utilisé l’argent volé du peuple, pour se faire encore une image en construisant une mosquée il aurait pu juger sa famille ses amis et son clan pour la corruption qui est devenue une culture
    11-Bouteflika sait que Saidani se payent des appartements de luxe à Paris? Oui il le sait car son frere aussi sa famille et ses amis
    et pour finir car pour citer tout cela peut prendre un livre
    ON EST LE SEUL PAYS GOUVERNÉ PAR UN INDIVIDU JUSQU »À DATE RECRECHÉ PAR LA COURS DES COMPTE(1983)
    Quant à Hassan va lire les non dits, parmi les témoins il existe un trafiquant de drogue, tu cautionne à ce qu’un trafiquant de drogue témoigne contre quelqu’un qui a offert sa vie au pays?
    BRAVO EL HADI OUHDA KHAMSSA A SA MAJESTÉ




    0



    0
    Rascasse
    8 décembre 2015 - 0 h 09 min

    Le peuple algérien n’a plus à
    Le peuple algérien n’a plus à choisir entre la peste ou le choléra le peuple algérien a juste besoin de recouvrir son indépendance sa liberté, le peuple algérien doit rejeter tout les clans et se mobiliser autour de sa jeunesse patriote sincère, il doit tourner la page de cette génération vicieuse narcissique et violente, fini le paternalisme, nul n’a le droit de vie ou de mort sur le peuple qui doit être le seul héros.




    0



    0
    Agamestène
    7 décembre 2015 - 23 h 12 min

    Que de temps est passé depuis
    Que de temps est passé depuis que les francais avaient accusé le général Hassan, donc Toufik, d’être derrière les groupes armés du nord Mali qui auraient assassiné les deux journalistes de RFI à Kidal !
    L’ex-patron des renseignements norvégiens qui avait enquêté sur l’attaque de Tiguentourine avait clairement déduit l’absence de coordination entre les structures de l’armée nationale aux frontières, et par conséquent le seul responsable est le chef d’état major et vice ministre de la guerre Gaid Salah
    Ce dernier confirme son incompétence, et surtout son crime contre l’armée, en s’attaquent à l’élite de cette armée
    A cette allure, il finira meme par recevoir des félicitations d’Elbaghdadi, le daech en chef !!!




    0



    0
    lalgerien
    7 décembre 2015 - 20 h 56 min

    relever que certains
    relever que certains journalistes n’ont pas compris grand chose à la lettre de l ex patron du drs est bien, mais passer soi même à côté des deux messages délivrés par Tewfik ( vacance du pouvoir et prise de ce pouvoir en sourdine par el Gaid et la néo 5e colonne qui a commencé à prendre sa revanche sur les patriotes de ce pays) n est pas très indiqué. relisez la lettre.




    0



    0
    simansour fatiha
    7 décembre 2015 - 18 h 34 min

    KHELLIL SAIDANI SAID
    KHELLIL SAIDANI SAID BOUTEFLIKA GAID SALAH BOUCHOUAREB ET GHOUL SONT UNE BANDE DE MAFIOSIS .BOUTEFLIKA EST IMPOTENT A 90%.PAUVRE PEUPLE RACHI




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2015 - 16 h 25 min

    Toufik est un homme
    Toufik est un homme d’honneur. Sa lettre est claire et nette: la justice n’a pas voulu l’entendre comme témoin principal,il lui force la main à le convoquer! Sinon moi je comprend sa lettre qui veut dire  » si vous condamnez Hassan,c moi que vous devez condamner » voilà un homme d’honneur,un vrai.




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2015 - 15 h 19 min

    Par lhadi (non vérifié) | 7.
    Par lhadi (non vérifié) | 7. décembre 2015 – 15:31

    J’ai eu, plusieurs fois, l’occasion d’affirmer, d’écrire, que, selon moi, le Président de la république, homme d’État et d’expérience, veut sécuriser le pays avant de le démocratiser.
    .
    C’est à dire le sortir de la tutelle de L’hydre à deux têtes: l’armée politique et l’islamisme politique pour rentrer dans la question économique et sociale.
    _____________________________

    Et nous avons atterri à l’aéroport de la voyoucratie gérée par des DREBKI, HADDAD, BENKHALFA, BOUCHOUAREB. Un cocktail d’ignares analphabètes chakaristes opportunistes vendus, traitres et escrocs.




    0



    0
    lhadi
    7 décembre 2015 - 14 h 31 min

    J’ai eu, plusieurs fois,

    J’ai eu, plusieurs fois, l’occasion d’affirmer, d’écrire, que, selon moi, le Président de la république, homme d’État et d’expérience, veut sécuriser le pays avant de le démocratiser.
    .
    C’est à dire le sortir de la tutelle de L’hydre à deux têtes: l’armée politique et l’islamisme politique pour rentrer dans la question économique et sociale.
    .
    .Je constate, simplement, que les sorties médiatiques des has-been qui contribuèrent à obérer le développement d’une Algérie démocratique, moderne, forte et unie, ont comme objectif des desseins inavoués et cela au mépris de l’intérêt du pays.
    .
    L’Algérie, au jour d’aujourd’hui, n’est plus une république bananière, ni même une république bannière.
    .
    Le peuple algérien dont les batailles pour la liberté ont été un apport historique au progrès de l’humanité ne veut ni de l’armée politique ni de l’islamisme politique.
    .
    Les accusations sans fondements ; ces dérapages contrôlées, doublées de fautes politiques, ne peuvent lézarder la clairvoyance retrouvée de la majorité du peuple algérien.
    .
    L’honnêteté intellectuelle nous impose à prendre de la hauteur afin de ne pas regarder les événements à travers un prisme à géométrie variable.
    .
    lAlgérie avant tout !!!
    .

    Fraternellement lhadi
    ([email protected]






    0



    0
    FAKIRA qui veut comprendre
    7 décembre 2015 - 13 h 28 min

    Si j’ai bien compris, je

    Si j’ai bien compris, je dirais que si on accepte le témoignage de TOUKIK, le nom de GAID SALAH Apparaitra inévitablement. À cet effet, celui qui occupe le plus bas de l’échelon paye pour tout le monde.
    Les dossiers de la corruption ont été classés par la même méthode. C’est un système pyramidale. Que Dieu soit avec celui qui habite la base de la pyramide.




    0



    0
    Mohamed el maadi
    7 décembre 2015 - 13 h 09 min

    Il est vrai que dans cette
    Il est vrai que dans cette affaire je ne m’y retrouve pas car je me rend compte que mon logiciel est périmé car l’Algérie à changer et j’ai eu du mal à saisir l’ampleur de ce changement.Pour moi c’est un sacrilège de toucher au militaires c’est comme cela c’est mon histoire.

    Une page se tourne dans ce pays et je ne sais pas comment cela va se terminer et quel sera le visage de l’Algérie après toutes ses purges car il y en n’a eu une centaine depuis le début de l’année .Ce que je trouve degeullase excuse moi du terme c’est que vous avez amnistier des salauds et des criminelles qui nous ont combattu et qui nous combattent encore et vous trouvez le moyens de vous acharnée sur ceux qui eux ont défendu le pays !

    C’est fini je ne remettrai plus les pieds au pays car votre Algérie n’est plus ma mienne et tant mieux je refuse d’être un traite .Gardez ce pays mais ne rêvez pas vous avez ouverte une porte une fitna que vous payerez chère car si l’Algérie n’est plus ce qu’elle pourquoi encore vivre ensemble et ne pas penser à la séparation ? L’unité du pays pour que mes ennemies en profite aucunement.




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2015 - 13 h 08 min

    puisque hassan sous les
    puisque hassan sous les toufique et ce dernier sous gaig salah ou est le probleme sont au courant de la mission de hassan et pourquoi on lui lui donne des honneures ensuites on le jette a la prison … cest grave ce qui se passe en pauvre algerie




    0



    0
    Franchise
    7 décembre 2015 - 12 h 22 min

    Toufik, Avec toute
    Toufik, Avec toute Franchise

    je vous tiens responsable aussi de toute ce sinistre que nous vivons actuellement.




    0



    0
    Citoyenne
    7 décembre 2015 - 11 h 46 min

    La question que je me pose:

    La question que je me pose:

    Le général Toufik a dit clairement que le général Hassan était sous ordres /direction, ce qui fait que tout ce que le général Hassan exécute est en accord avec Toufik.
    Dans ce cas, les deux sont directement responsables des faits qu’on reproche à Hassen ( quels faits, dieu seul le sait?).
    Normalement, les deux doivent être écoutés par la Justice ( s’il ya vraiments des reproches à faire).
    Pourquoi on s’acharne sur Hasseb sans mentionner Toufik.

    L’Affaire de Hassen est une pure vengeance pour son non allégeance au 4eme mandat. D’après ce que j’ai lu, Toufik n’a jamais été contre le 4me Mandat.




    0



    0
    amine
    7 décembre 2015 - 9 h 06 min

    que cette bande de vautour de
    que cette bande de vautour de daltons sache que nous sommes tous derriere mon general Toufik
    on s’appelle tous Toufik hassan medjdoub nezzar et les vrais patriotes qui aiment ce pays
    nous allons vous deraciner tres bientot




    0



    0
    SALADIN
    7 décembre 2015 - 9 h 06 min

    Ses ennemis , connus ,
    Ses ennemis , connus , puissants du jour , l’ont poussé a jeter l’éponge , en s’attaquant a ses hommes , a ses services sous le motif fallacieux de réorganisation .Ils l’ont pousse a intervenir aujourd’hui publiquement pour rendre justice a un autre patriote qui est le dégât collatéral de la lutte contre Toufik.Ils vont pas lui pardonner cela. Lui qui est un brillant joueur de foot , il ne doit plus jouer la défense , il doit attaquer pour mieux se défendre … Quand au général Hassan , c’est un vieux briscard , il saura passer la prison sans pleurnicher , car il est aguerri et restera dans l’histoire du régne de Bouteflika comme un MAHGOUR .




    0



    0
    nous sommes tous hacene
    7 décembre 2015 - 8 h 47 min

    Le général Mediene a dit
    Le général Mediene a dit clairement ce qu’il avait à dire et il n y pas plus sourd que celui qui ne veut entendre. Chacun a vu midi à sa porte mais en tant que citoyenne patriote je déni le droit à Grine ministre de la Communication d’ouvrir la bouche. Pourquoi lui en particulier? Parce que durant la décennie noire l’armée a veillé sur nous, nous a protégés, defendus contre la horde sauvage tandis que le sieur Grine avait fuit au Maroc. Je suis désolée cette fuite déshonorante lui impose le respect envers les généraux, plus encore elle lui impose le silence.
    Taisez vous Monsieur Grine.




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2015 - 7 h 32 min

    Avec quelle lâcheté on se
    Avec quelle lâcheté on se permet de critiquer le respectueux mon général TOUFIK.
    Nous souhaitant que mon général s’exprimera et donnera son point de vu sur la situation du pays.
    Mon général aider votre pays.
    Vous êtes un vrai patriote
    Vive l’Algerie




    0



    0

Les commentaires sont fermés.