Les Algériens établis à l’étranger organisent un «référendum» sur l’article 51 de la Constitution

La diaspora algérienne a lancé une «votation citoyenne» pour se prononcer sur l’article 51 controversé de l’avant-projet de Constitution qui devra être discuté par le Parlement incessamment. «Les Algériens établis à l’étranger, dont une majorité sont des binationaux, n’acceptent pas que la décision de les soustraire à la nation algérienne pour en faire des sous-citoyens ne soit pas soumise à référendum populaire», écrivent les initiateurs de ce projet qui mettra au vote des membres de la communauté l’article 51, le 7 février prochain. «Les Algériens établis à l’étranger veulent faire entendre leur voix», soulignent ces citoyens qui soutiennent que l’article 51 est «anticonstitutionnel» et «discriminant». «L’article 51 est en contradiction avec l’article 29 qui indique que les citoyens sont égaux devant la loi, sans que puisse prévaloir aucune discrimination pour cause de naissance, de race, de sexe, d’opinion ou de tout autre condition ou circonstance personnelle ou sociale», indiquent les initiateurs de la votation citoyenne. Pour eux, non seulement l’exclusion des Algériens jouissant de la double nationalité des hautes fonctions de l’Etat «bannit tous les binationaux de la sphère décisionnaire et de l’espace politique», mais elle est «dangereuse» parce qu’elle «divise le peuple» et elle « dessert le pays en lui interdisant de bénéficier des compétences établies à l’étranger». Dimanche 7 février 2016, «toutes les Algériennes et tous les Algériens volontaires quadrilleront leur ville, leur quartier avec une urne et un bulletin de vote à distribuer à leurs familles, leurs voisins, leurs amis», expliquent les signataires de l’appel au vote qui invitent les volontaires à assurer à cet appel la diffusion la plus large possible, en n’hésitant pas à déposer une urne et des bulletins chez les commerçants et les marchands algériens dans les marchés. Les volontaires devront ensuite envoyer le résultat de la votation par Internet (voir adresse ci-dessous). Après dépouillement, l’Espace franco-algérien enverra un courriel à chaque participant pour lui indiquer le résultat du vote.
Karim Bouali
Vote à envoyer à l’adresse électronique suivante : espacefrancoalgerien@gmail.com
 

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.