Le jouet des Al-Saoud

Par Kamel Moulfi – Au moment où l’aviation de l’entité sioniste frappait le territoire palestinien de Gaza, tuant un enfant et blessant plusieurs autres, les Al-Saoud et leurs alliés dans les émirats du Golfe imposaient à la Ligue arabe le silence sur les crimes sionistes en mettant en avant une diversion utile à la survie de leurs régimes à travers une cible qui leur convient : le Hezbollah. Par lâcheté, pour éviter de froisser Israël et par panique devant l’effondrement imminent de régimes anachroniques, la Ligue arabe, transformée en appendice du CCG, a organisé une mascarade de plus qui confirme que ce regroupement hétéroclite sans légitimité populaire a encore moins de crédibilité. Ses décisions, des non-événements, ne reçoivent aucune adhésion des peuples concernés. Les despotes qui dominent dans la Ligue arabe ne sont pas capables d’avancer un seul argument sérieux pour justifier leur acharnement contre le Hezbollah, et contre toute la résistance libanaise et les mouvements palestiniens qui luttent contre l’entité sioniste. En réalité, il s’agit de la survie de ces régimes antidémocratiques et dictatoriaux que quelques familles royales imposent aux pays du Golfe. Cela ne fait pas partie de nos préoccupations. Notre vigilance est exercée ailleurs. L’attaque terroriste contre une caserne à Ben Guerdane, ville du Sud-Est tunisien située à la frontière avec la Libye, confirme d’où vient le danger pour nous : la présence de 6 000 terroristes du groupe de Daech sur le territoire libyen et leurs facilités de déplacement lourdement armés dans ce pays livré au chaos depuis l’assassinat de Mouammar Kadhafi en octobre 2011. La Ligue arabe a montré qu’elle n’a plus aucune compétence dans la lutte antiterroriste ni raison d’être depuis que les conflits qui agitent le monde arabe ont tendance à être traités en dehors de ce cadre comme le montre l’exemple de la Syrie. Dans sa fuite en avant, la Ligue arabe s’est exclue de la légalité internationale qui donne à l’ONU la compétence pour établir les listes d'organisations terroristes. Le Hezbollah reste pour les peuples de la région un mouvement de résistance qui leur fait honneur.
K. M.
 

Comment (19)

    Anonyme
    12 mars 2016 - 20 h 48 min

    N’oublions pas que l’Arabie
    N’oublions pas que l’Arabie Saoudite et Israël, sont des alliés objectifs, contre l’Iran Chiite et le Hizbollah, qui a ruiné le plan diabolique des Monarchies du Golf en Syrie et fait peur aux
    fanfarons israéliens,qui ne s’attaquent qu’aux femmes et enfants.L’Arabie Saoudite est hantée par la puissance de l’Iran, laquelle peut occuper le royaume en une semaine, si ce n’est l’appui de américains.




    0



    0
    djams
    12 mars 2016 - 20 h 05 min

    les pétromonarchies arabes,
    les pétromonarchies arabes, sans exception aucune, exécutent à la lettre les instructions que leur donnent le « petit » Israël. aujourd’hui ces enturbannés qui font honte à leurs peuples ont osé classer le Hezbollah comme mouvement terroriste et imposer leur « volonté » au moribond syndicat des chefs d’état arabe.réussiront-ils à en faire de même avec Hamas, le mouvement palestinien? la désignation d Aboul Gheit à la tête de la « Ligue » qui n a d arabe que le nom le laisse supposer. L’ancien homme de confiance de Moubarak est un ennemi déclaré de Hamas. J ose espérer que la rue arabe se réveillera avant cette forfaiture.




    0



    0
    Ghanem el bejaoui
    12 mars 2016 - 19 h 24 min

    Les lieux saints sont
    Les lieux saints sont coloniser par cette secte et il suffit de voir toute les destructions des tombes des compagnons et femmes et oncles du prophète et la tombe du prophète bientôt va disparaitre car le wahabisme le prône et leur pratique de la religion ressemble au judaïsme et n’oublions pas que les anglais ont créer israeil et les saoud.donc qui tons cette merde et pratiquons l’islam de nos ancêtre et l’islam soufi el mouhamadie




    0



    0
    QUENELLE
    12 mars 2016 - 17 h 42 min

    Jamais l’Algérie ne sera
    Jamais l’Algérie ne sera attaquée, ce monde arabe de pacotille nous craint. On nous connaît, on sait que nous sommes jaloux de notre dignité et que nous sommes un peuple de braves et de guerriers!
    Il est temps de quitter cette ligue en carton !
    Les pays arabes, tous les pays arabes , ne nous aiment pas pour nos positions et notre franc-parler ! Depuis toujours !
    Tahya el-Djazair !




    0



    0
    Faridus
    12 mars 2016 - 17 h 17 min


    • Rester dans ce gadget


    • Rester dans ce gadget qu’est la Ligue Arabe est strictement INUTILE, pour nous et pour EUX. On ne va tout de même pas y demeurer pour LA FRIME politique. De toute façon ils ne voudront plus de nous, et c’est tant mieux. Quelle occasion en or! L’Egypte est bien restée pendant des années en dehors de la Ligue. Qu’ils aillent au diable avec leur(…) à plat ventre devant leurs maîtres sionistes.




    0



    0
    Kassaman
    12 mars 2016 - 17 h 03 min

    Lorsque de telles décisions
    Lorsque de telles décisions révoltantes sont prises on peut effectivement penser à quitter cette ligue, devenue instrument de l’empire.
    On peut aussi proposer l’expulsion pure et simple de l’arabie-sioniste et de tous les pays traitres. Après tout, cette ligue ne leur appartient pas.
    Et puis tout compte fait pourquoi faire partie d’un groupe dont le lien entre ses membres serait leur arabité, réelle ou supposée.




    0



    0
    RAMO
    12 mars 2016 - 16 h 06 min

    Les Mendiants,le frics et la
    Les Mendiants,le frics et la Ligue Arabe




    0



    0
    fatigué
    12 mars 2016 - 16 h 01 min

    est ce à dire que si Israel
    est ce à dire que si Israel attaque demain le hizbollah , les pays arabes vont donner main forte à l’entité sioniste?
    en on est pas loin.




    0



    0
    fatigué
    12 mars 2016 - 15 h 57 min

    en quittant la ligue kharabe
    en quittant la ligue kharabe l’Algérie économisera quelques millions de dollars par an représentant sa cote part au fonctionnement de ce « machin ».




    0



    0
    mohamed El Maadi
    12 mars 2016 - 15 h 56 min

    Le mot cruel que j’ai employé
    Le mot cruel que j’ai employé qui est une specifite algérienne est du non a notre nature mais au fait que notre pays depuis la nuits des temps est convoité.Cela a formé chez le peuple algérien une certaine férocité légitime car la soumission n’est pas une valeur que nous acceptons facilement car nous en connaissions les conséquences desastreuse.
    Quand a la fatwa de cet iman c’est une declatation de guerre et nous devons être à extrêmement vigilant.

    Alors oui nous somme en guerre larvé contre l’Arabie saoudite et il faut choisir son camp.




    0



    0
    mohamed El Maadi
    12 mars 2016 - 15 h 13 min

    Ceux qui me lisent se
    Ceux qui me lisent se rappelleront que j’avais dit que tôt ou tard nous irons droit a la confrontation avec les Saoudiens.
    Déjà la Fatwa de cet imam radical est avant tout un permis de tuer contre les algériens et une excommunication général .Pour eux l’Algérie sera châtier et comme le peuple défendra son pays et bien nous somme a leur yeux des infideles.
    Je sais une chose c’est que les algériens de France on mal pris la chose et attendent du gouvernement algérien une position ferme face a l’Arabie saoudite.

    On n’a face a nous ou contre nous les islamistes,les mouvements identitaires algériens et les apatrides .On gagnera cette guerre car nos ennemies vont comprendre ce que veut dire être cruel et déterminé.




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2016 - 14 h 34 min

    pourquoi le pouvoir persiste
    pourquoi le pouvoir persiste a rester dans cette merde,qui est la LIGUE ARABE!!!!




    0



    0
    Kenza
    12 mars 2016 - 13 h 35 min

    Et pourquoi l’Algérie ne
    Et pourquoi l’Algérie ne quitterait pas, comme disait DE GAULLE à propos de ONU, ce machin qu’on appelle la ligue arabe? Qu’est-ce qu’on a gagné à y être jusqu’à présent?




    0



    0
    Br!se
    12 mars 2016 - 13 h 15 min

    عُرة لعرب
    عُرة لعرب




    0



    0
    amitou
    12 mars 2016 - 13 h 06 min

    Le Ministre des affaires
    Le Ministre des affaires etrangere de Tunisie est la marionnette du president de la republique BCE qui l a choisi
    c etait l ancien representant de la Tunisie a Tel Aviv,
    Lisez les reactions des Tunisiens sur le net,elle est tout a fait opposee au gouvernement de Beji Caied Essebsi connu pour etre tres proche de la Saoudie.

    http://www.syti.net/Manipulations.html

    Le nouveau secretaire general de ce machin arabe est l ancien ministre des affaires etrangeres de Moubarak dont nous gardons un tres mauvais souvenir lors de la guerre de gaza




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2016 - 12 h 54 min

    cette entité qui regroupe des
    cette entité qui regroupe des états en carton n’a aucune légitimé d’y être et représente les peuple arabes , notre pays doit se retiré et cherché d’autres blocs de coalitions plus crédibles ,sinon sa présence ne fait que cautionné la politique des despotes des autres états membres




    0



    0
    Abou Stroff
    12 mars 2016 - 12 h 46 min

    moua, si j’étais à la place
    moua, si j’étais à la place de Ammi Salah, je copierai la tactique imparable* de l’entité sioniste.
    j’attaquerai la vermine islamiste sur le sol libyen et je l’éliminerai totalement. ensuite, je jurerai, par tous les saints auxquels croit la vermine islamiste, que, conformément à Ma doctrine, mon armée ne combat Jamais en dehors des frontières de l’Algérie et je persisterai dans le mensonge jusqu’à ce que ce dernier se transforme en vérité (dixit Goebbels).
    PS: l’attentisme n’esr pas la meilleure politique face au danger. en fait l’attentisme indique un manque de clarté dans l’analyse.

    * l’entité sioniste a bombardé à plusieurs reprises, la syrie, pour détruire, entre autres, les fondations d’un complexe nucléaire et l’irak du temps de saddam sans jamais le reconnaitre.




    0



    0
    fatigué
    12 mars 2016 - 11 h 23 min

    tous les pays « arabes » ( à
    tous les pays « arabes » ( à l’exception de l’Irak, du Liban et de l’Algérie et évidemment la Syrie) se sont couchés à plat ventre devant le diktat des saoud.
    c’est une honte et il faudra s’en souvenir et ne jamais oublier.




    0



    0
    fatigué
    12 mars 2016 - 11 h 21 min

    finalement le ministrfe des
    finalement le ministrfe des AE tunisien a accepté le diktat des yedoudite.
    le pauvre Nasr Allah avait remercié la Tunisie pour sa position envers mla decision du conseil du golfe.
    le pouvoir tunisien est hypocrite
    il faut faire très attention dans nos relations avec lui.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.