Bruxelles surprise

Par Kamel Moulfi – Les commentaires de certains médias occidentaux sur les attentats commis mardi à Bruxelles, contre l’aéroport et une station de métro, donnent l’impression qu’ils découvrent subitement la nature du terrorisme qui s’en prend indifféremment aux civils, comme s’il était censé avoir un autre but. Il faut donc que les terroristes frappent une capitale européenne pour que ces médias les qualifient de criminels et non pas de «résistants», comme ce fut le cas chez nous dans les années 1990, ou d’«opposition armée» en Syrie, actuellement. Ce progrès dans la perception du terrorisme devrait avoir son prolongement dans la conduite de la lutte contre un fléau qui n’épargne personne ni aucun lieu. Le terrorisme vient de démontrer encore une fois qu’il peut frapper partout, y compris dans une ville, Bruxelles, qui abrite le siège de l’Union européenne (à quelques centaines de mètres, même) et celui de l’Otan aussi. Comme si la sécurité européenne n’existait pas. Il ne sert à rien de flatter les «bons» terroristes et encore moins de tenter de les manipuler de façon irresponsable pour les faire agir contre d’autres pays, dans le but de renverser des «régimes» sous le prétexte fallacieux du soutien à la lutte pour la démocratie, mais en réalité pour des enjeux géopolitiques ou des intérêts économiques. Les terroristes finissent toujours par se retourner contre leurs manipulateurs. C’est la leçon que doivent tirer les dirigeants des pays occidentaux qui sont visés et contre lesquels, en revendiquant les attentats de Bruxelles, Daech a renouvelé ses menaces. Les mesures techniques avec le renforcement des contrôles et les gestes symboliques pour marquer le soutien à Bruxelles, c’est bien, mais resteront inutiles si les vraies leçons des attentats qui ont endeuillé Paris puis la capitale belge ne sont pas tirées. Enfin, cela est sans doute agaçant pour certains de constater qu’on leur rappelle systématiquement à chaque attaque terroriste contre une ville européenne, l’expérience douloureuse vécue par l’Algérie durant la décennie noire, c’est également vrai pour l’attaque contre un aéroport, c’était le 26 août 1992, à Alger.
K. M.

Comment (40)

    Br!se
    24 mars 2016 - 12 h 30 min

    elkhayam (non vérifié) | 24.
    elkhayam (non vérifié) | 24. mars 2016 – 11:3

    les Arabes parlent arabe et le coran est écrit en arabe pour que ces arabes le comprennent bien. .Moubine veut dire compréhensible et clair contrairement a nous qui ne sommes pas arabes,et ne nous comprenons pas l’arabe du coran a 100% ou est le problème ?

    elkhayam
    24 mars 2016 - 11 h 52 min

    Par Br!se (non vérifié) | 24.
    Par Br!se (non vérifié) | 24. mars 2016 – 11:56
    Les algériens ont cette facilité déconcertante de taxer de harkis , de sioniste, de vendu et de tout un lexique paranoïaque du complot tout ce qui n’entre pas dans le moule de la pensée unique, de la langue unique, de la religion unique , de l’ennemi unique , de l’ami unique…etc. « Ibn Warraq n’est pas une référence, même pas pr les cons », « Ibn Warraq est le pseudonyme d’un type paye pour vomir sa prose anti-islam… » Même nos écrivains comme le talentueux Kamel Daoud , Sensal, Benchicou et d’autres n’ont pas échappé à ce délire paranoïaque collectif . Il suffit de ruer sur les rencarts de la médiocrité et de l’obscurantisme pour être taxé du plus grand traître de l’histoire algérienne. Mais les Chamessedine , Hammadache et toute la clique de la pensée du charlatanisme sont écoutés, adulés jusqu’à l’idolâtrie et considérés comme des les plus grands patriotes qu’à connu l’Algérie. Une situation unique en son genre incompréhensible et déroutante.

    Br!se
    24 mars 2016 - 10 h 56 min

    Anonyme (non vérifié) | 24.
    Anonyme (non vérifié) | 24. mars 2016 – 10:35
    Tout a fait Anonyme

    elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 22:48

    Ibn Warraq n’est pas une référence, même pas pr les cons .
    Mais ce Ibn Warraq qui a bien choisi son pseudo pour tromper des gens comme toi qui te base sur la littérature de masse est un pakistanais athée né en 1946 en Inde on dit que c’ est un ricain .

    Lui est son copain du douar salman rouchdi ont fait carrière sur le dot de l’islamophobie .

    elkhayam
    24 mars 2016 - 10 h 36 min

    Par Br!se (non vérifié) | 24.
    Par Br!se (non vérifié) | 24. mars 2016 – 10:55
    elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 22:48
    « y a islame et islam politique des wawa (mauvaise interprétaion de la religion pr des buts politques  »
    إن القرآن:“لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُبِينٌ ; (النحل 16:103)
    والمبين هو الذي لا يحتاج إلى تفسير،

    Br!se
    24 mars 2016 - 10 h 31 min

    Par elkhayam (non vérifié) |
    Par elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 22:48

    « ce n’est que des dires du prophète rapportés d’une personne à l’autre sur plusieurs générations » sic

    Tout a fait mais ajoute que la sira a était rapportée oralement par plusieurs personnes puis écrites seulement après la mort du prophète après plusieurs siècles par plusieurs interprètes ; chaqu’un avec t sa propre conception des choses.

    Les arabes avaient une culture orale après la mort du prophète pourtant avant l’Islam , ils écrivaient des poètes et les accrochaient sur la porte le la kaba durant eldjahiliya .

    Imagine que tu me racontes une histoire , je la raconte a mon tour a wallace ,(vu ses commentaires bizarres) il l’a raconte lui aussi a sa façon a nabilla ,nabilla comme elle ne comprend pas tout ce que wallace lui raconte, elle ajoute les mots manquants selon sa propre conception et ainsi de suite
    puis vient la kahina 3 siècles après décide de écrire el sira on se basant sur la culture orale .devine après la suite .

    Br!se
    24 mars 2016 - 9 h 55 min

    elkhayam (non vérifié) | 23.
    elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 22:48

    y a islame et islam politique des wawa (mauvaise interprétaion de la religion pr des buts politques .

    Anonyme
    24 mars 2016 - 9 h 35 min

    Par elkhayam (non vérifié) |
    Par elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 22:48

    Par Br!se (non vérifié) | 23. mars 2016 – 21:11

    Ibn Warraq écrit : « Il y a des Musulmans modérés, mais l’Islam lui-même n’est pas modéré »
    ===========
    Pas terrible comme reference… Ibn Warraq est le pseudonyme d’un type paye pour vomir sa prose anti-islam plus que anti-islamisme politique.
    Qu’il ait ose vole le nom du vrai Ibn Warraq en dit long sur le procede.
    Fadaises

    hmitoche
    24 mars 2016 - 8 h 51 min

    je ne suis pas rasciste, ou
    je ne suis pas rasciste, ou inhumain, mais nos morts ne sont pas des humains pour les européens et les américains, mais leurs morts le sont, soyant un peut correctes messieurs les européens.

    hmitoche
    24 mars 2016 - 8 h 48 min

    Fabius a dit qu’ils font du
    Fabius a dit qu’ils font du bon boulot en syrie, eh ben ils ont font aussi en europe

    Anonyme
    24 mars 2016 - 4 h 03 min

    A qui profite le crime ? a
    A qui profite le crime ? a qui profite le crime? pauvre Hassan paix sur toi Rouiched

    elkhayam
    23 mars 2016 - 21 h 48 min

    Par Br!se (non vérifié) | 23.
    Par Br!se (non vérifié) | 23. mars 2016 – 21:11

    Au lieu d’argumenter pour nous prouver que l’islam n’est pas une idéologie arabe guerrière totalitaire et impérialiste tu t’es mis à nous débiter la vie d’Elkhayam que n’importe quel débile pourrait connaitre en 2 cliques sur google . Tu écris « El Boukhari n est pas un prophète et il n’a jamais vu le prophète ds sa vie puisque il n’a jamais vécu a son temps . » La sira c’est quoi ? ce n’est que des dires du prophète rapportés d’une personne à l’autre sur plusieurs générations. Cite nous un livre écrit par l’un des compagnons du prophète dont la plus part n’étaient que des analphabètes ne sachant ni lire ni écrire, c’est-à-dire l’un de ses contemporains . Boukhari et Muslim sont considérés chez les musulmans comme les livres les plus sacrés après le Coran . Moi j’ai voulu faire comprendre à kahina que le ver est dans le fruit c’est-à-dire dans l’enseignement islamique et c’est là que dois s’opérer le remise en cause de l’aspect belliqueux et guerrier de l’islam pour le guérir et guérir les musulmans de leur haine de la vie et de l’humanité. . Ibn Warraq écrit : « Il y a des Musulmans modérés, mais l’Islam lui-même n’est pas modéré »

    Br!se
    23 mars 2016 - 21 h 17 min

    (Xay) qui dérive de l’arabe
    (Xay) qui dérive de l’arabe et qui veut dire rien la chaii لا
    شيء

    premières ,savants etc.

    Br!se
    23 mars 2016 - 21 h 13 min

    elkhayam (non vérifié) | 23.
    elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 12:29

    alors dis -moi quand est -ce qu’il a eu le temps pour se consacré rien qu’a la poésie parlant du vin et des femmes WA LAYALI ELMILAH et tantôt de l’existence de Dieu tantôt de son inexistence ds ces poèmes ?

    Br!se
    23 mars 2016 - 20 h 11 min

    elkhayam (non vérifié) | 23.
    elkhayam (non vérifié) | 23. mars 2016 – 12:29

    El Boukhari n est pas un prophète et il n’a jamais vu le prophète ds sa vie puisque il n’a jamais vécu a son temps .

    El Boukhari n’ est pas le coran .

    il y a des hadith qui ont été ajoutés a ceux de Boukhari que on appelle hadith daiif pour des raisons politiques .

    C ´est comme l’idéé fausse que tu as sur Omar Elkhayem .

    غياث الدين أبو الفتوح عمر بن إبراهيم الخيام المعروف بعمر الخيام Omar Elkhayem
    était d’abord mathématicien , philosophe,historien, astronome et homme religieux sunnite qui étudia el fikh jurisprudence, curieux, il passait son temps a lire tt ce qui lui passait entre les mains même la poésie et concevrait tout ,consacra tte sa vie aux mathématiques, a algèbre créa le Polynôme dont le symbole X en portugais (Xay) qui dérive de l’arabe et que veut dire rien la chaii لا شيء. Il a lui même avec 7savant calculé le calendrier solaire hidjri perse,le calendrier officiel de l’iran et d’Afghanistan .

    C’était un homme ouvert et tolérant par rapport a son époque.

    Beaucoup d’historien dont l’orientaliste russe Joukovski ont prouvé que Les quatrains de Khayyam, ne sont pas de ses œuvres .

    C’est après 3 siècle après sa mort que ces quatrains ont été publiés,la premiers traduction de ces quatrains a été faite en 18 59 et il y eu beaucoup de Controverses autour de ces manuscrits et de leur traductions vu la difficulté de la langue persane .

    sorry Kahina ,mon commentaire précèdent a été destiné non a toi mais a notre elkhayam

    Par Br!se (non vérifié) | 23. mars 2016 – 19:59

    Par kahina (non vérifié) | 23. mars 2016 – 14:15

    détompe -toi ce sont plutôt les pays du golfe qui sont responsables du terr o ds le monde Pourquoi tu veux ôter cette vérité de ta tête en plus ce sont des Arabes .
    sorry Kahina encore une fois

    Anonyme
    23 mars 2016 - 20 h 04 min

    C’est triste de voir autant
    C’est triste de voir autant de victimes,mais pour les dirigeants occidentaux, il s’agit en fait d’un retour de Manivelle, ou de Boomerang, qui leurs éclate a la figure. Lorsque vous soutenez des monstres, des criminels, sans foi ni loi, un jour ou l’autre, il se retournera, contre ses soutiens, comme les U S A, qui ont crée Ben Laden, lors du conflit afghan, pour défaire l’armée Russe, ils ont eu leur part, avec la destruction des deux tours jumelles de New York.Ne jouez pas avec le feu, un terroriste est un terroriste, il ne reconnait personne, a part la violence aveugle.

Les commentaires sont fermés.