Corruption et terrorisme

Par Kamel Moulfi – Un groupe d'économistes et d’éminents universitaires et experts algériens, organisés en think tank, va débattre de la question de la corruption en Algérie pour apporter sa contribution au renforcement de la lutte visant à éradiquer ce fléau dans notre pays. L’information est fausse, évidemment, les lecteurs comprennent que c’est une blague qui relève du registre du poisson d’avril. Pourtant, la même information donnée sur le même fait, mais avec d’autres acteurs et à Londres est vraie (voir article par ailleurs). Pourquoi est-ce une mission impossible que de vouloir transposer au cas algérien la démarche des économistes britanniques ? Il y a bien, chez nous, des économistes, jeunes et ambitieux, qui se réunissent et réfléchissent. Ils savent, par exemple, que l’informel mine l’économie, mais ils semblent se refuser à voir que la corruption qui accompagne les bonnes affaires a gangrené toute la société et compromis le consensus national qui était un puissant facteur de mobilisation au service du pays. La chasse aux dépenses sociales de l’Etat pour pousser à la suppression des subventions qui rendent accessibles aux couches défavorisées les biens et services de base suscite plus d’idées et de propositions «constructives» que l’exigence d’assainir le climat social des affaires de corruption qui l’empoisonnent. Il faudra que nos experts s’y mettent rapidement s’ils ne veulent pas être en retard sur le train qui part de Londres ce jeudi. En lisant bien l’information, vraie, qui nous vient de la capitale britannique, à propos du sommet sur la lutte contre la corruption, on saisit la portée de l’événement : désormais, ce fléau est assimilé au terrorisme. Et quand on parle de terrorisme, il n'y a aucun moyen d'échapper à la justice ! Comme pour le terrorisme, c’est une lutte à l’échelle internationale qui sera, de toute évidence, lancée contre la corruption à partir de Londres. L’Algérie doit s’y engager. D’autant plus qu’elle se trouve dans le contexte d’une forte détérioration de la situation sociale provoquée par les premiers effets de la crise.
K. M.

Comment (10)

    Anonyme
    11 mai 2016 - 11 h 04 min

    Il faut retourner tres en
    Il faut retourner tres en arriere dans le temps,lorsque Francois Mitterand a ete elu en 1982.La une question se pose,
    pourquoi Mitterant a t il impose un prix superieur au marche mondial pour le petrol Algerien.Je n ai jamais trouve une veritable reponse a ma question et la decision de Mitterant,car
    selon des rumeurs qui circulaient dans le debut des annees 80,
    la corruption et les contrats de complaisance circulaient sous les mentaux…….




    0



    0
    lhadi
    11 mai 2016 - 11 h 00 min

    .
    « Aussitôt qu’ils

    .
    « Aussitôt qu’ils posséderont individuellement une terre leur appartenant en propre, des maisons, des pièces de monnaie, alors, au lieu d’être gardiens, ils seront administrateurs de leur bien et propriétaires fonciers; ils deviendront des maîtres détestés au lieu de rester des alliés pour les autres citoyens, haïssant d’ailleurs aussi bien que haïs; fauteurs et victimes de complots, ils passeront ainsi toute leur existence, craignant plus souvent, et davantage, les ennemis du dedans que ceux du dehors, emportés alors dans une course qui déjà les mène, eux et l’État tout entier, tout au bord de la ruine. » 
    .
    (La république, III, 417 a et b.)
    .
    Quand bien même l’époque de Platon est différente de la notre, cette pensée reste d’actualité.
    .
    La corruption est un phénomène ancien qui peut être éradiquer si un président préside, un gouvernement gouverne, un parlement contrôle et légifère, ce qui n’est, malheureusement, pas le cas en Algérie.
    .
    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Anonyme
    11 mai 2016 - 6 h 43 min

    Le cœur du terrorisme
    Le cœur du terrorisme international bat au nord du Maroc

    C’est le titre de cet article :

    http://www.slate.fr/story/116881/terrorisme-maroc
    —-
    Nous devons defaire et detruire ce monstre chez ceux qui seraient tentes chez nous de renouer avec. Des criminels. Tout musulman qui se respecte et qui croit en Dieu, ne peut pas meler Dieu aux crimes. Dieu est pour la legitime defense, ce qu’a fait l’ANP en dix ans. Qu’elle en soit remerciee a jamais. Ca donne envie de pleurer.




    0



    0
    Bison
    11 mai 2016 - 6 h 36 min

    « Pourquoi est-ce une mission
    « Pourquoi est-ce une mission impossible que de vouloir transposer au cas algérien la démarche des économistes britanniques ? Il y a bien, chez nous, des économistes, jeunes et ambitieux, qui se réunissent et réfléchissent. »
    ……..
    La réponse est étonnamment simple! Pas besoin de réunir un think tank de professeurs en économie ou des philosophes au cheveux blanchis a force de réflexions…
    La réponse est étonnamment simple elle fait economique en temps, en matiere grise, en salive, en litre de café, …Oui c’est pas une question de possibilité ou d’impossibilité c’est juste une questions de volonté et de surtout de mentalité  » en passe » de devenir ou devenue une culture nationale! Et d’abord, qui vous dit qu’on veut éradiquer la corruption!c’est là plutôt le poisson d’avril en plein mois de mai !!
    Moi je compare des choses comparable et de même niveau! Combattre la corruption en Algérie ressemble a la volonté du mekhzen marocain a combattre le fléau » du hachisch pourtant cultivé a ciel ouvert sur des millier d’hectares en arrêtant un petit dealer et organiser un petit feu devant la presse!




    0



    0
    Anonyme
    10 mai 2016 - 23 h 26 min

    ALGERIEN EN AMAZONIE
    Meziane

    ALGERIEN EN AMAZONIE
    Meziane le fils de qui vous savez est aussi Chilien le savez vous???IL suffisait à Bouchouareb de declarer je suis Indien du Chaabet Bled Miki Du Vanatu et son nom ne serait jamais connu.Son poste il le conserverait a coup sur.

    Exclusivite pour le ferrus des affaires de corruption et des évasions planétaires .
    CONSEIL: Faites le tour du monde sur ce site
    OFFICER
    Mr. Mohamed-Redha Meziane

    Connected to 1 address
    Connected to 1 entity
    Linked countries: Chile
    Data from: Panama Papers
    The Panama Papers data is current through 2015
    Search in opencorporates.com




    0



    0
    Anonyme
    10 mai 2016 - 17 h 08 min

    Le silence de la classe
    Le silence de la classe Algérienne qui réfléchissent un peu est lâché face à cette corruption qui a gangrené l’ensemble de nos institutions.
    C’est très triste.




    0



    0
    lhadi
    10 mai 2016 - 14 h 08 min

    .
    « Je pense que les

    .
    « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. »
    .
    Thomas Jefferson – 1802




    0



    0
    Anonyme
    10 mai 2016 - 13 h 45 min

    Quand une civilisation arrive
    Quand une civilisation arrive à relever des défis, elle croît.
    Sinon elle décline.
    .

    Les civilisations meurent par suicide, non par meurtre »
    .
    Arnold Joseph Toynbee




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    10 mai 2016 - 12 h 29 min

    Il faudrait un Eliot Ness
    Il faudrait un Eliot Ness mondial, et son alter ego algérien, je pense au feuilleton « Les Incorruptibles », car il faut la loi et sa force, un beau flingue au ceinturon de chaque Incorruptible, alors l’Algérie sera débarrassée de ses mauvaises herbes, biologiquement, sans herbicides, ainsi que La Terre, il est permis de rêver !Devinez qui sera abattu, « désherbé » en premier…




    0



    0
    Omar
    10 mai 2016 - 11 h 15 min

    Que commenter ?
    Chaque jour,

    Que commenter ?
    Chaque jour, nous assistons petite à petit à la construction des piliers de ce que sera le Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.).
    Et croyez, moi, il n’ y aura pas de place dans les LOGES de ce grand théâtre qu’est le Nouvel Ordre Mondial pour des pays comme l’ALGERIE, si les Algériens continuent à être, à faire et à penser comme ils le font actuellement. La seule place qui sera réservée à des peuples comme les ALGERIENS (ou du moins ce qu’il restera de ces peuples après que la Famine et les Guerres en auront emporté le maximum …) sera de nettoyer la Scène du Théâtre (c’est à dire d’être les ESCLAVES des MAITRES du N.O.M.).
    IL faut que les Algériens se réveillent et qu’ils réveillent leurs consciences et qu’il redevienne humains et solidaires entre eux avant qu’il ne soit trop tard …




    0



    0

Les commentaires sont fermés.