Saïdani «nomme» son ancien «contact» dans l’affaire de la GCA à l’Agriculture

Sai FL.jpg

Le FLN se présente comme l’artisan du dernier remaniement ministériel. L’ex-parti unique revendique dans un article publié sur son site internet la paternité de ce remaniement qui a touché une dizaine de départements ministériels. Sous le titre «Le remaniement ministériel donne raison à Amar Saïdani», cet article vante les mérites du FLN dans la recomposition de l’Exécutif et met en avant la «lucidité» d’Amar Saïdani. Le FLN dit avoir réussi à récupérer deux départements ministériels, à savoir celui de l’Agriculture et du Développement rural et celui de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat. L’ex-parti unique affirme ainsi que ces changements ont été induits sous la pression de son secrétaire général, Amar Saïdani. «Ceux qui suivent les développements de la scène politique nationale ne doivent pas oublier les vives critiques du frère Amar Saïdani contre plusieurs départements ministériels, dont celui des Finances et de l’Agriculture», lit-on dans cet «article». Le FLN considère cela comme une preuve de son expérience et de ses capacités à anticiper les événements et à fournir des analyses «justes» sur l’évolution des affaires de l’Etat, souligne-t-on encore. Mieux, le FLN affirme que son secrétaire général ne parle jamais dans le vide. «Saïdani ne parle pas pour ne rien dire, mais pour remettre les pendules à l’heure», insiste le FLN. Ainsi donc, Amar Saïdani confirme par son rôle dans la désignation d’Abdesselam Chelghoum à la tête du département de l’agriculture. Ce dernier n’est autre qu’un ancien secrétaire général de ce même ministère, en fonction au moment même où l’affaire de la Générale des concessions agricoles a éclaté. La collusion entre les deux hommes, cités dans cette affaire, est donc confirmée par le FLN lui-même. L’affaire de la GCA est relative à la gestion des sommes astronomiques d’argent affectées au programme de développement agricole (PNDA). Amar Saïdani avait d’ailleurs été convoqué le 23 juillet 2007 pour s’expliquer devant la Chambre d’instruction près du tribunal de Djelfa. La raison est qu’il aurait bénéficié, grâce à une société écran, d’importantes sommes allouées au PNDA. En le portant à la tête du ministère de l’Agriculture, Amar Saïdani prouve qu’il connaît bien Abdesselam Chelghoum et, bien entendu, «ses compétences» avérées durant la période où il était secrétaire général de ce ministère.

Sonia Baker

Comment (65)

    nassi
    23 juin 2016 - 18 h 50 min

    Saddam ils Veut installer
    Saddam ils Veut installer son clan des tunisiens




    0



    0
    CHAOUIdeBARBES
    22 juin 2016 - 18 h 25 min

    Quand le pays est menacé tout
    Quand le pays est menacé tout le monde se tourne vers L’ANP, digne de ses sacrifices, mais le Clan pour la museler, il invente une Loi scélérate et indigne d’un pouvoir, qui a usurpé le pouvoir sans le moindre consensus du Peuple, ces criminels des temps modernes, ils imposent une nouvelle Loi, pour dire aux lions de l’ANP silence, qu’alors des voleurs et des Mafiosi sucent le sang du peuple et place les Milliards de dollars en Occident et au Maroc leur patrie du Clan de Oujda !!!
    Les Héritiers de la Glorieuse ALN, sont devant le fait accompli, ils leurs imposent le silence où la soumission, suivie d’humiliation, silence en tourne, la pièce dramatique de notre pays, de ses Glorieux Martyrs, de son Histoire et surtout de son avenir, incertain : Silence, on tourne Messieurs les Officiers de l’ANP!, la récréation est terminée, par la faute des DREBKI, SELLAA MNOULAA, KHALAHAA, et bien d’autres faux moujahids, comme Boutef, qui a endossé la tenue militaire qu’une semaine au Mali et qui n’a jamais tiré une balle, même pas avec une carabine à plomb, tous les costumes de nos présidents sont de votre fabrication et maintenant, vous ne pouvez vous, en prendre qu’à vous-même, puisque vous avez préférés l’Argent et la bonne vie au mépris de votre pays et son peuple et surtout notre jeunesse, qui ne mérite pas ce revers de la médaille !!!
    Le Roi mage Boutefrika le destructeur de l’Algérie et il se permet d’offrir ce très grands, Pays et son Peuple aux imposteurs, voleurs et trafiquants usurpateurs des milliards d’€uros, pour enrichir le Maroc la pute de l’occident et les pays occidentaux
    Le roi KHALAHAÂ, prince des voleur, innocenté par notre Clan et à leur tête la Momie, que vat-il emmenait avec lui de ce bas monde, rien, à part ses péchés et ses caprices de voleur !. La Momie demande aux Généraux de garder le Silence et de ne pas s’exprimer, qu’alors le voleur innocenté, se permet, et dit tout ce qu’il entend organiser une série de conférences «sur l’économie algérienne sinistrée». De qu’elle économie il parle l’Algérie est devenue comme une meule de gruyère avec des cavernes qui ressemble à l’Autoroute de l’ogre, pardon GHOUL et sont tous du Maroc, qui transitent par Oujda ZOUDJES-BGHALES, la route céleste de la drogue, qui empoisonne notre jeunesse, et qui ont permis au BARON de la drogue de fuir de sa prison avec complicité !!!
    Ce grand (…) au col blanc KHALAHAA, ce voleur, vendu, magouilleur et il cherche le poste d’un future Président dans la République bananière model SAÎDANI, trésorier du Clan domicilié à Neuilly sur Seine, avec sa fille et celle de (…) Rym, et les Militant de cet FLN, moulés à la louche du Clan, où sont-ils nos célèbres députés d’un FLN contre façon, ils n’ont pas finis de mettre à l’abri leur argent volé, en Europe, le peuple et le pays on se chargera après une fois vidé, après en verra, rien, que de regarder certain GAID Salah, mon voisin de la Wilaya de Batna, Natif de AIN-YAGOUTE, DODU COMME UNE DINDE, de Noël à farcir, pour le réveillon entre les mafieux du Clan.
    L’Algérie est devenue un chef d’œuvre en Péril ; Un pays défiguré par cette (…), ils sont comme les mites, «les mites des appartements ou teignes qui se nourrissent de du sang de leurs concitoyens, en leurs subtilisant la richesse de leur pétrole, les mites rongent tout sur leur passage ou pyrales qui se nourrissent du sang de leurs valeureux Martyrs ».
    Les médailles ensanglantées distribuées aux concierges du pouvoir, sont une récompense entre personnes du Clan d’OUJDA, entre gents de famille la solidarité est un droit acquit en plein Ramadhan et dire qu’ils s’adressent à leur peuple, en ouverture par les versets du SAINT CORAN, qu’elle Hypocrisie gratuite et le peuple reste de marbre et écoute et applaudi à tout vat !!!
    Cordialement : Un Algérien et fier !




    0



    0
    drabkia
    22 juin 2016 - 11 h 19 min

    Apres son forfait sur les
    Apres son forfait sur les fonds de l’agriculture, fonds distribues en parts égales a tous les protagonistes de la foret de Zeralda comme dans Panama papers, il s’est vu gratifier du poste de SG du fln avec pouvoir exclusif d’annoncer toutes les décisions à venir de fakhamatou. La France disposant de tous les secrets bancaires passes et présent n’a pas besoin du TRACFIN tout est consigne et tout le monde dois marche a la baguette .Mais jusqu’à quant !




    0



    0
    fakhamatouhoum
    22 juin 2016 - 9 h 44 min

    Un simple drabki qui arrive a
    Un simple drabki qui arrive a détourné en toute impunité un demi milliard de dollars destiner au développent agricole cela n’est possible qu’avec la complicité et l’aide des “décideurs’ de ce pays. La preuve, une fois son crime commis abdelazziz bouteflika le propulse comme secrétaire général du FLN et dans ces conditions la France n’est pas dupe, envoyer le TRACFIN sur le butin du drabki c’est attaquer frontalement bouteflika et ses avoir a l’étranger. La dernière caricature du journal Le Monde semble être un avertissement au clan du Grand prédateur.




    0



    0
    lahna
    21 juin 2016 - 12 h 19 min

    lahna khir m’laghna, rajla wa
    lahna khir m’laghna, rajla wa lkanaa,

    je ne veux pas parlé, mais les circonstances me poussent toujours à faire des commentaires, en premier lieu, depuis ce changement opéré à la tète de ce département, une guerre de leadership et de positionnement de cadres est enclenchée notamment de coté féminin, elles se faisaient belles et participent en force dans des réunions pour viser des postes ou préserver le poste, d’autres elles ont pleurées par le départ de l’ancien mais elles ont oublié rapidement elles essaies de se rapprocher de ce nouveau même au détriment de !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! . le roi est mort vive le roi , d’autres opportunistes qui n’ont jamais de dossiers, on ne sait même pas qu’est ce qu’elle fait, elle ne se retrouve pas, car elles est positionnée entre la pomme de terre d’arrière saison et la sardine, elle est très dangereuse, elle reste, observe et saisie l’opportunité au moment voulue , rouh rouh




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.