Corruption : Djilali Hadjadj dénonce l’inaction de l’ONPLC

Djilali.jpg

Le président de l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC), Djilali Hadjadj, a vivement critiqué l’inaction de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC). Dans un communiqué de presse rendu public aujourd’hui, Djilali Hadjadj a relevé que cet organe, qui ne s’est pas distingué par «une activité débordante, loin s’en faut, à telle enseigne que l’écrasante majorité des Algériens ignore jusqu’à son existence». Depuis son installation effective au début de l’année 2011 – soit cinq longues années après sa création par la loi du 20 février 2006 relative à la prévention et la lutte contre la corruption –, l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC) n’agit pas face à une actualité abondante relative aux scandales de corruption qui éclaboussent des personnalités importantes au pouvoir. «Pourtant, l’actualité de ces dernières années a été marquée plus qu’il n’en faut, malheureusement, par de nombreux scandales de corruption à tous les niveaux, scandales qui ont même occupé pour certains la scène de la corruption transnationale», souligne Djilali Hadjadj selon lequel «même les pouvoirs publics donnent l’impression d’avoir oublié cette agence gouvernementale, alors qu’ils auraient pu solliciter l’ONPLC afin que ce dernier s’implique davantage dans la réalisation des missions que lui confère la loi, notamment au vu du contexte actuel des nombreuses affaires de malversations en tous genres». L’AACC estime que les pouvoirs publics n’ont pas montré de volonté de faire de cet organe un vrai outil de lutte contre la corruption qui gangrène le pays. «Comment ne pas évoquer un “oubli” de la part des autorités concernées quand on sait que le mandat des membres du président et des membres du Conseil de veille et d’évaluation a expiré le 7 novembre 2015 !» précise Hadjadj, assurant que le président de l’ONPLC et les six autres membres du Conseil de veille et d’évaluation ont été nommés par décret présidentiel le 7 novembre 2010, pour une durée de cinq ans, renouvelable une seule fois, conformément à l’article 5 du décret présidentiel n° 06-413 du 22 novembre 2006 fixant la composition, l’organisation et les modalités de fonctionnement de l’ONPLC. «Le renouvellement partiel ou total de la composante du Conseil de veille et d’évaluation, dont le président de l’ONPLC, a pris plus de sept mois de retard», ajoute cette association non agréée, qui considère qu’il y a urgence que «les autorités concernées procèdent à la nomination de personnes intègres et compétentes, l’option du renouvellement total serait même indiquée, d’une part, au vu du très faible bilan de l’ONPLC et, d’autre part, par souci de rajeunissement de la composante actuelle de ce conseil».

Sonia Baker

Comment (12)

    Akli Boughzer
    19 septembre 2017 - 14 h 49 min

    La corruption se dégonflera lorsque la justice sera indépendante du pouvoir politique.Or les corrompus et les corrupteurs ne veulent pas de l’Etat de droit ni de la justice indépendante seuls en mesure de les condamner du plus grand au plus petit aux peines qu’ils méritent et qu’ils feront intégralement tout en remboursant les sommes détournées jusqu’au dernier centimes.Mr Hadjadj vous êtes probablement un homme intègre et honnête.Vous méritez d’être le Ministre de la Justice…d’un Etat de Droit.




    0



    0
    Anonymous
    3 juillet 2016 - 0 h 11 min

    Hommages à Mr. Hadjadj
    Hommages à Mr. Hadjadj Djillali pour son courage, pour ses idées, et pour ses principes qu’il les défendent
    Un démocrate, et un juste convaincu !

    Ah si c’est tous les algériens sont unis, solidaires,courageux, démocratiques, pacifiques, et sages !
    L’Algérie aurait surmonté sans douleurs, et souffrances les ondes de chocs de la crise pétrolière internationale




    1



    0
    Caramel
    24 juin 2016 - 10 h 41 min

    Monsieur HADJADJ vous avez
    Monsieur HADJADJ vous avez une bonne bouille (tête )vous connaissez les algériens leurs défauts et leurs qualités alors pourquoi vous vous cassez la tête




    0



    0
    anonyme
    23 juin 2016 - 7 h 00 min

    ONPLC : C’est une coquille
    ONPLC : C’est une coquille vide ces institution créer par le clan au pouvoir.
    C’est de la poudre aux yeux.
    Un pouvoir corrompus et qui défie le peuple.




    0



    0
    Erdt
    22 juin 2016 - 23 h 35 min

    Le peuple comprendra peut
    Le peuple comprendra peut être que la nouvelle- ancienne constitution était une arnaque,et l’eta si vil de saadani le résident vip à Neuilly sera une dictature des vrais rab edzaier !! On interdit aux officiers retraites de s’exprimer mais on autorise des saadani à les diffamer!!!




    0



    0
    Neutre
    22 juin 2016 - 22 h 47 min

    la corruption en algérie est
    la corruption en algérie est devenue une légende; on dit plus la corruption c’est un cadeau offert par les modestes citoyens, ni piston; ni général;ni colonel;ni commissaire;les citoyens moutons crée juste graissez les pattes de nos dirigeants sans scrupule;meme les imams pratiquent ce sport national crée par une bande de bandit venant de l’extrème ouest du continent africain;




    0



    0
    coucoumany75 wahrani hor
    22 juin 2016 - 22 h 02 min

    hahahahahah

    hahahahahah
    faut pas non plus demander à une meute de loups de garder sagement des agneaux !!!!!!!!!!!!!!!!!! lol




    0



    0
    From Toronto , by night
    22 juin 2016 - 21 h 59 min

    mais …ce type a raté des
    mais …ce type a raté des cours durant sa scolarité ou quoi ???
    il ne sait pas qu’on ne demande pas à un pouvoir en place , de se contrôler ! ? et encore moins de justifier quoi que ce soit !
    faut se réveiller gugus ! hélas la corruption a déja gangréné toute la planète , et ton pays ne fait pas exception .




    0



    0
    Wallace
    22 juin 2016 - 18 h 48 min

    Ce Monsieur A Raison;En Gros
    Ce Monsieur A Raison;En Gros Un Gros Nettoyage De Printemps Avec Personnes Integre et Compétente!
    Créons l,office nationale des nettoyage de printemps.
    (O.N.D.N.D.P).
    Répondons aux initiales par des initiales!
    Lol.




    0



    0
    benbadis
    22 juin 2016 - 18 h 02 min

    L’Algérie, un paradis pour
    L’Algérie, un paradis pour les fils de la nomenklatura




    0



    0
    mahi
    22 juin 2016 - 17 h 01 min

    vous êtes fou ou quoi mr
    vous êtes fou ou quoi mr hadjadj. cet organisme, comme tous les autres daillreurs, est créé aux yeux de l’opinion internationale. pour ensuite dormir du sommeil du juste!! moi je remet en cause ces membres qui acceptent d’être les dindons de la farce, et de jouer ce role. c à cause de ce genre de personnes, que notre pays plonge.




    0



    0
    momo
    22 juin 2016 - 16 h 39 min

    comme d habitude tout va
    comme d habitude tout va bien madame la marquise




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.