Immigration clandestine : examen médical pour 80 candidats interceptés au large d’Annaba

Des examens médicaux ciblant 80 candidats à l’immigration clandestine interceptés au large de la mer d’Annaba ont été effectués dans la nuit de mercredi à jeudi par les praticiens des services des urgences médicales et ceux de la protection civile, a-t-on appris jeudi auprès de ces deux instances. Les deux équipes médicales sont intervenues pour effectuer un test médical d’usage pour les individus arrêtés, âgés entre 4 et 46 ans, suite à la demande de l’unité territoriale des gardes-côtes d’Annaba qui les a interceptés à bord de quatre embarcations. Parmi les personnes soignées, deux fillettes âgées de 4 et 6 ans accompagnées de leur mère et leur grand-mère, ainsi qu’un jeune de nationalité gabonaise, explique le docteur Abdeslam Ben Redjem du service des urgences médicales d’Annaba qui a affirmé que tous les rescapés étaient en bonne santé. Les candidats à l’immigration clandestine ont embarqué depuis la plage de Sidi Salem et de Oued Begrat au moment de la rupture du jeûne, et ont été interceptés vers 23H00 à quelques miles au large de la mer d’Annaba.

Comment (2)

    Anonymous
    24 juin 2016 - 12 h 44 min

    Lorsqu’ils viennent en
    Lorsqu’ils viennent en algérie, leur seul but est d’aller en europe ou usa une fois qu’ils trouvent le moyen à patir de l’europe. Un fond international doit être créé pour aider les pays – comme l’algérie – qui font face à ce défit. Il n’est pas normal que l’algére dépense pour ces gens alors que c’est l’europe qui les attire et que c’est l’europe qui en profite, en prenant les meilleurs et en renvoyant ceux qu’elle considère inutiles. Il faut trouver une solution au niveau des nations uns, comme par exemple d’oblger l’europe à refouler dans son pays TOUTE personne, SANS EXCEPTION qui arrive chez eux dans ces conditions aventurières. C’est parce que l’europe leur ouvre les bras – en attendant d’actionner le tamis et de définr les exceptionss – que nos vivons ce calvaire.




    0



    0
      Ain el berda
      24 juin 2016 - 16 h 09 min

      OH LE BOUGRE CHACUN SON PAYS
      OH LE BOUGRE CHACUN SON PAYS ET BASTA. LE PROBLEME EN ALGERIE C L INCOMPETENCE QUI NOUS A RENDI PAUVRE .
      LA SOLUTION C DE RENVERSER LE POUVOIR ET REVOMMENCER SUR UNE BASE DEMOCRATIQUE ET EN ELIMINANT CE QUI SUIT:
      1 . LE FLN AU MUSEE
      2 . LE MINISTERE DES MOUJAHID PAS DE PLACE..LE PEUPLE EN COMPLET A ETE MOUJAHID DONC PAS UN SOUS A CES PREDATEURES QUI BOUFFENT ET NE PRODUISENT RIEN, SAUF A RACONTER DES HISTOIRES A DORMIR DEBOUT.
      3 . TOUT ARGENT QUI SORTE DU TRESOR DOIT ETRE VOTER DURANT LES BUDGETS

      Bref lorsque je prends les reignes vous saurez tout.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.