Quotidien El-Moudjahid : journal public ou organe de propagande au service d’un clan ?

«El-Moudjahid n’est pas une propriété privée», criaient ces travailleurs en 2011. New Press

Le quotidien El-Moudjahid s’est fendu d’un éditorial dans son édition d’hier, ostensiblement hostile à toute voix opposée au régime actuel. Le texte signé «El-Moudjahid» ­– donc engageant, malgré eux, l’ensemble des journalistes de ce média appartenant à l’Etat – est une réaction fébrile à la dernière sortie du général Khaled Nezzar qui a exhorté les députés à ne pas voter le projet de loi scélérate conçue par le vice-ministre de la Défense nationale et visant à empêcher une frange de la société de s’exprimer librement. Par-delà le contenu de l’article, le comportement de la direction d’El-Moudjahid fait foi de l’aliénation totale envers des commanditaires tapis dans l’ombre qui dictent leurs lubies à ces responsables otages ou serviles. Cette attitude peureuse qui vicie le noble métier de journaliste est d’autant plus déshonorante qu’elle se passe au cœur d’un média créé par les preux combattants de la guerre de Libération nationale pour servir de porte-voix à la glorieuse Révolution de novembre 1954. Faire preuve de lâcheté sous le dôme d’un journal historique qui porte le nom d’«El-Moudjahid» est irrationnel et déraisonnable. Une telle poltronnerie contraste tristement avec l’éditorial d’un des pères de la lutte armée, Abane Ramdane, qui annonçait la création de cet organe en 1956. «En s’intitulant El-­­­Moudjahid, cette brochure ne fait que consacrer ce nom glorieux que le bon sens de notre peuple a, dès le 1er novembre 1954, attribué aux patriotes qui ont pris les armes pour une Algérie libre ; il prend place pour être l’œil, l’oreille et la voix, l’informateur objectif de l’opinion, le point de rencontre du maquis et du peuple». El-Moudjahid, hier rehaussé par les signatures de grands noms de la Révolution, Larbi Ben M’hidi, Krim Belkacem, Lakhdar Bentobal, Abdelhafidh Boussouf et combien d’autres encore, est rabaissé au rang indigne de frotte-manche au service exclusif de quelque mégalomane démesurément ambitieux. El-Moudjahid, «journal de combat», doit revenir de droit à ses fondateurs et, de ce fait, restitué au peuple comme devront l’être, du reste, tous les autres symboles de la guerre de Libération nationale – FLN en tête – détournés de leur vocation originelle et mis à la disposition d’une caste au pouvoir qui nous entraîne subrepticement vers une dictature abjecte. Nos confrères d’El-Moudjahid auraient-ils trahi le serment des martyrs dont la voix fait écho dans chaque recoin du 20 rue de la Liberté ? Nous refusons de le croire.

M. Aït Amara

Comment (71)

    NATION ALGERIENNE
    29 juin 2016 - 0 h 34 min

    ce journal FLeNesque
    ce journal FLeNesque moribond et médiocre et ses sherpas et ses imposteurs aux ordres de la maffia qui croient défendre l’Idée et la Culture nationaliste algérienne , mais qui en vérité ne défendent que leur casse croute de frites et viande hachée du Square , osent s’attaquer au general Nezzar ( et à travers lui à la mouvance et nébuleuse nationaliste algerianniste ) .. ils ne savent pas que les appuis des généraux nationalistes sont plus nombreux qu ‘ils ne le pensent , qu’ils sont de plus grande qualité militante et intellectuelle que les apparachiks et autres faux patriotes qui végètent dans les milieux des journaux comme El Moujahid et ses employeurs et que le nationalisme algérien est plus que jamais vivant et se reconstruit sur se vraies bases et ses vraies perspectives historiques .. Vous voulez empêcher le Général Nezzar de parler librement ? c’est vraiment lamentable qu’un journal qui porte le titre d’un symbole historique nationaliste algérien verse dans le déni et la bassesse et rejoint le camp de ceux qui ont calomnié l’ANP et ses dignes officiers , on veut parler des prêtres de la propagande de « qui tue qui » , les adeptes du « processus électoral  » wahabiste , les pires ennemis de la nation algérienne , nous nommons les milices islamistes salafistes sanguinaires et criminelles et leurs complices et théoriciens frères musulmans égyptiens et autres charlatans proto- baathistes et affiliés …




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    28 juin 2016 - 23 h 36 min

    Peace For The World
    ✌ ☮ ❤ ㋡

    Peace For The World
    ✌ ☮ ❤ ㋡




    0



    0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 23 h 22 min

    « El-Moudjahid : journal
    « El-Moudjahid : journal public ou organe de propagande au service d’un clan ? »
    Où est donc la « surprise »?
    C’est un journal gouvernemental au service du « clan » au pouvoir c’est à dire du gouvernement!
    Il a été ainsi pour tous les gouvernements depuis l’indépendance en 1962 !!
    C’est une « surprise » pour ceux qui ont fuis l’Algérie et qui vivent à l’étranger , en France principalement, depuis 1962 ou depuis la « décennie noire » et qui bavent maintenant par félonie ou frustration!




    0



    0
      Anemlay
      11 juillet 2016 - 13 h 51 min

      El-Moudhahid a été la version
      El-Moudhahid a été la version Pravda des dictateurs algériens depuis 1962.Dès sa création ce journal crée par Abane n’a pas hésité à titrer à la une « Abane tombé au champ d’honneur » alors que tout le monde sait qu’il a été liquidé par ses « frères ».




      0



      0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 22 h 41 min

    C’est le journal du
    C’est le journal du gouvernement! Il doit rouler pour qui alors? Chaque média « roule » pour quelqu’un qui le paie! Vous avez vu un journaliste d’un journal écrire des articles contre son journal ou son employeur? Donnez-nous un exemple dans le monde! Ce serait stupide!




    0



    0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 19 h 50 min

    Tout journal appartient à
    Tout journal appartient à quelqu’un ! Tout journal a une ligne éditoriale!
    C’est ainsi dans tous les pays du monde.
    C’est un journal gouvernemental depuis 1962, il défend donc les prises de positions du gouvernement et donc de tous les gouvernements qui se sont succédé !
    Tous les journalistes qui y travaillent doivent s’y conformer sinon, ils changent de journal.
    Il n’ y a rien de surprenant!




    0



    0
    Boubekeur Mokrane
    28 juin 2016 - 17 h 51 min

    Son papier pourrait il
    Son papier pourrait il contenir un kg de sardines ?qui l’achete si ce n’est la publicité des placards étatique ou plutôt du pouvoir qui le font vivre ?




    0



    0
    Hogra
    28 juin 2016 - 15 h 03 min

    Depuis que Nekaz a manifesté
    Depuis que Nekaz a manifesté devant l’appartement de la fille de Sellal sur les champs Élysées, ce Sellal est devenu fou. Il l’était deja atteint d’un début d’Alzheimer. Il lit son discours en regardant la feuille mot par mot. Quand i a lu un mot, il ne ‘en souvient plus. Ce type est malade mais il continue à gouverner bien qu’il perd la tête.
    La fille de Sellal possede à 29 ans, un appartement à paris, dans le 16eme arrondissement. D’ou a t-elle ramené cet argent. Son travail qui n’est que fictif ne peut lui faire réunir en deux ou trois ans des millions.




    0



    0
    Brakna
    28 juin 2016 - 13 h 56 min

    EL Moudjahid comme EL Nahar
    EL Moudjahid comme EL Nahar sont devenus des organes de propagande pour la Secte




    0



    0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 11 h 55 min

    Yanass le plus grave c la loi
    Yanass le plus grave c la loi de bouchewateb 51/49 et le nouveau ministre de l agriculture L Algérie sera remise au colon français l Algérie sera remise a la France .coup d état l exige c urgent




    0



    0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 11 h 50 min

    C’est sur que c’est un
    C’est sur que c’est un journal a propagande au service du clan.Que vont dire ces enfants journalistes une fois le pays ruiné.J’ai ou_b lie ils jouent des deux pieds; ils n’etaient pas au courant…..




    0



    0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 11 h 45 min

    Reportage/Au coeur de la
    Reportage/Au coeur de la mobilisation contre les biens immobiliers des dirigeants algériens dans les quartiers chics parisiens
         




    0



    0
    MOH
    28 juin 2016 - 10 h 24 min

    Vive nous tous, les algeriens
    Vive nous tous, les algeriens.Vous m’avez compris ?




    0



    0
      DAHOU FARES
      28 juin 2016 - 11 h 18 min

      LE MAL DU PAYS PROVIENT DU
      LE MAL DU PAYS PROVIENT DU VIEUX SERGENT GARCIA ET DES FRERES BOUTEFLIKA RELAYE PAR SAIDANI TLIBA ET GHOUL EL GOUDRAN




      0



      0
    Anonymous
    28 juin 2016 - 9 h 31 min

    Lorsque vous avez 1 million
    Lorsque vous avez 1 million de faux moudjahidines, il ne faut pas être surpris, que ce tract reprenne les désidératas du systéme. Si vous retirer les subventions publiques et la publicité dont il est prioritaire, on ne parlera plus de ce bulletin a propagande’ de Saidani et Co.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.