Affaire KBC : l’appel du père de Mehdi Benaïssa

Le dramaturge Slimane Benaïssa. D. R.

Actualisé – L’écrivain et dramaturge Slimane Benaïssa, père de Mehdi Benaïssa, directeur de KBC emprisonné avec deux autres personnes pour le tournage de deux émissions satiriques, a lancé un appel à travers le réseau social Facebook pour sensibiliser les artistes sur la nécessité d’éviter toute politisation de l’affaire. Très connu pour sa production culturelle et artistique, Slimane Benaïssa demande aux artistes qui ont initié une action de solidarité avec son fils à être compréhensifs. «Je vous remercie pour votre solidarité et votre compassion. Mais ceux qui désirent libérer Mehdi, Riad et Nora doivent comprendre qu’ils ont été mis sous mandat de dépôt par la justice et ne peuvent être libérés que par la justice», a-t-il écrit à ses nombreux amis sur Facebook dont des artistes et des hommes de la culture. «Evitons toutes les manœuvres politiques qui peuvent, peut-être, libérer les consciences, mais pas libérer les prisons», a-t-il appelé, affirmant qu’«en tant que père de Mehdi, je désapprouve l’initiative du sit-in de ce mercredi à 22h au TNA». Ainsi donc, Slimane Benaïssa souhaite que ce sit-in, initié par des artistes qui connaissent bien Mehdi Benaïssa, soit tout simplement annulé. «D’après moi, c’est une mauvaise idée qui pourrait s’avérer néfaste pour notre cause qui est celle de libérer Mehdi Benaïssa, Nora Nedjai et Riad Hartouf», estime ainsi le dramaturge qui considère que «l’affaire est pour le moment judiciaire et non politique». Cet appel du père de Mehdi Benaïssa vise ainsi à convaincre les artistes et autres personnes solidaires avec ceux qui ont été emprisonnés dans l’affaire de KBC. Pour le père de Mehdi Benaïssa, faire un sit-in n’est pas une «bonne stratégie» pour faire libérer ces prisonniers. Mehdi Benaïssa, Nora Nedjai et Riad Hartouf ont été placés sous mandat de dépôt dans l’affaire du tournage de deux émissions satiriques diffusées par la chaîne KBC, appartenant au groupe El-Khabar. La raison est que les autorisations de tournage ne seraient pas conformes au contenu des deux émissions, à savoir «Ki hna Ki Ness» et «Ness Stah» que le pouvoir ne semble pas trouver à son goût. Le juge d’instruction a retenu contre eux deux chefs d’inculpation : fausses déclarations et mauvaise utilisation d’une fonction. La date du procès n’a pas été encore fixée. Rebondissement dans l’affaire. Au moment où nous mettons en ligne cet article, nous apprenons de source sûre que le rassemblement des artistes, des femmes et des hommes de culture, qui était prévu devant le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), à Alger, ce mercredi à partir de 22h, en solidarité avec l’équipe de KBC, est reporté à vendredi, à la même heure et au même endroit.

Sonia Baker

Comment (42)

    Anonymous
    13 juillet 2016 - 22 h 37 min

    Leur arrestation est bien des
    Leur arrestation est bien des plus légitime! Ils sont accusés de: «fausses déclarations», «abus de fonction» et «complicité d’abus de fonction». C’est à la justice de les juger et non par des gens, de chez fafa, comme celui-ci qui commente depuis l’étranger!
    M.Mehdi Benaïssa, «un dramaturge et écrivain connu » s’est permis d’écrire au Président de la République sous quelle privilège? En plus il a accepté de se faire aider par des « organisations » pour faire pression sur l’État algérien!
    Drôle d’attitude pour aider son fils!




    0



    0
    RIEN DE RIEN
    1 juillet 2016 - 15 h 37 min

    il n’y a ni Justice ni
    il n’y a ni Justice ni démocratie en Algerie????????????????????????????????????????????????????????




    0



    0
    El Gosto
    1 juillet 2016 - 14 h 52 min

    Ces gens ont commis une faute
    Ces gens ont commis une faute. Il doivent payer .
    Ce n est pas parce que on est fils de … qu on peut tout se permettre




    0



    0
      Kamel
      3 juillet 2016 - 13 h 27 min

      C’est quoi leur faute

      Commettez tous les crimes que vous voulez, y compris en plein Ramdane. Ecrasez les faibles autant que vous le voulez. La justice devine aura toujours le dessus et vous rattrapera et vous croupirez à l’enfer pour l’éternité.




      0



      0
    Jacky Naidja D'Aix
    30 juin 2016 - 20 h 08 min

    Oui Slimane tu as
    Oui Slimane tu as parfaitement raison de ne pas laisser créer de l’agitation pour l’agitation.Sois patient
    Et le bon père que tu es saura sûrement surmonter cette épreuve. Je t’embrasse fort dans ces moments difficiles et te soutiens énergique d’ici.Amities.jacky d’Aix.4




    0



    0
      Anonymous
      1 juillet 2016 - 14 h 09 min

      Fais le une bonne fois pour
      Fais le une bonne fois pour toute avec ta véritable identité. on est fatigué de te lire entre deux messages sous différents pseudos. on a compris que tu cherches à légitimer l’arrestation de Mehdi Benaissa avec tous les « arguments » imaginables.




      0



      0
    Anonymous
    30 juin 2016 - 15 h 49 min

    C’est l’ appel de détresse d
    C’est l’ appel de détresse d’un père soucieux du sort de son fils. Il est légitime.




    0



    0
    said
    30 juin 2016 - 14 h 02 min

    laissez la justice faire son
    laissez la justice faire son travail




    0



    0
      Anonymous
      1 juillet 2016 - 14 h 27 min

      Tu crois?
      Tu crois?




      0



      0
        Anonymous
        13 juillet 2016 - 22 h 44 min

        Essaye d’organiser un
        Essaye d’organiser un manifestation à Paris pour demander (non exiger) du « pouvoir » algérien de les libérer « immédiatement » en précisant sur des pancartes qu’ils ont été arrêtés « à tort » pour ces motifs :«fausses déclarations», «abus de fonction» et «complicité d’abus de fonction». Tu auras beaucoup d’organisation qui vont te suivre!
        C’est mieux que croasser comme tu le fais comme tes concitoyens de France!




        0



        0
    kouider
    30 juin 2016 - 12 h 56 min

    je suis sans permis de
    je suis sans permis de conduire depuis le 13 juin et sans nouvelle au jour d aujourd’hui. la gendarmerie m a retire le permis pour cause ! depassement au niveau de la ligne continu!
    Est ce vais je crier a l injustice!!! non je merite la sanction. et je dois payer ma faute sans crier a la hogra.
    c est ca pour etre un bon citoyen de mon pays.




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 23 h 00 min

      Pour eux NON! Tu ne mériteras
      Pour eux NON! Tu ne mériteras pas la sanction si tu n’es pas un (ou fils d’un) opposant « connus », un journalistes « connu », un anti Boutef « connu », un écrivain opposant « connu » , etc etc




      0



      0
        Anonymous
        14 juillet 2016 - 0 h 17 min

        La sanction, même un retrait
        La sanction, même un retrait de permis, est « politique », touche les  » libertés et les droits de l’homme » uniquement si tu es de ceux-là !!




        0



        0
    Anonymous
    30 juin 2016 - 11 h 47 min

    c’est une décision politique
    c’est une décision politique ! cette réaction du père (qui veut liberer son fils ) est une des initiatives politiques de ceux qui tirent les ficelles derrière le rideau;




    0



    0
    Rascasse
    30 juin 2016 - 10 h 08 min

    Celui qui n’a pas de fils ne
    Celui qui n’a pas de fils ne peut comprendre la détresse des parents algériens et le chagrin des enfants algériens.




    0



    0
    Anonymous
    30 juin 2016 - 7 h 20 min

    Nous comprenons la douleur et
    Nous comprenons la douleur et les appréhensions de ce grand Monsieur.
    En tant que père, il ne veut pas envenimer la situation sachant qu’il a à faire à
    une justice aux ordres et un pouvoir sans retenu (pour rester dans le diplomatiquement correct).




    0



    0
      BOUTERFAS
      1 juillet 2016 - 21 h 23 min

      UN HOMME QUI DOUTE DE SA FOI
      UN HOMME QUI DOUTE DE SA FOI EN SA RELIGION ET QUI L EXPRIME OUVERTEMENT CHEZ LES EX COLONS EST IL UN GRAND HOMME? L ARRESTATION DE SON FILS AVEC SES COMPAGNONS DE KBC RESTE UN EVENEMENT TRIVIAL ET PUIS TEL ARBRE TEL FRUIT UN PETIT APPEL DE LA BAS ET IL SERA LIBERE.LES ALGERIENS ONT D AUTRES CHATS A FOUETTER.N ES CE PAS VRAI MONSIEUR ANIMOSITES OU MONSIEUR HAINE.




      0



      0
    Quenelle
    30 juin 2016 - 4 h 52 min

    « El-babor ghraq » , disait sa
    « El-babor ghraq » , disait sa pièce il y a plus de vingt ans .




    0



    0
    Emiliano Zapata
    30 juin 2016 - 2 h 08 min

    J’ai comme l’impression que
    J’ai comme l’impression que dans ce pays on met trop facilement les gens en prison.Ces 3 personnes dont une femme embastillés et privés de liberté comme de vulgaires délinquants dangereux pour l’ordre public donnent à réfléchir.Quel message veut-on faire passer par ces méthodes extrêmes?Nul n’est à l’abri de l’arbitraire et ça peux arriver à n’importe qui d’entre nous qui peut se retrouver à la sinistre prison des 5 hectares que je ne souhaite à personne.




    0



    0
      raselkhit
      30 juin 2016 - 5 h 34 min

      Si c est pour dire des
      Si c est pour dire des aneries effectivement suffit Entre une affaire judiciaire comme le dit Slimane et une affaire politique qui n existe pas




      0



      0
    الهوارية..في أمريكا
    30 juin 2016 - 0 h 32 min

    Il a raison le Padre Slimane
    Il a raison le Padre Slimane Benaïssa, on doit respecter les Lois de son pays et c’est comme ça!!!




    0



    0
      Anonymous
      30 juin 2016 - 9 h 08 min

      Commençons par respecter les
      Commençons par respecter les lois contre les voleurs. elles sont simples : il faut mettre les voleurs en prison. du Temps de Boumedienne, les corrompus étaient mis au poteau.




      0



      0
        boualem
        30 juin 2016 - 11 h 47 min

        du temps de boumediene les
        du temps de boumediene les corrompus s’offraient meme les bateux de la cnan pour marier leurs enfants




        0



        0
          Anonymous
          30 juin 2016 - 18 h 42 min

          et du temps de Boutef on les
          et du temps de Boutef on les lave dans les zoueye




          0



          0
      halima
      30 juin 2016 - 10 h 18 min

      El haouari, l’honneur tu sais
      El haouari, l’honneur tu sais ce q veut dire ce mot. Quand on profite du social d’un pays etranger…je crois pas.




      0



      0
      Kouider Elmali
      30 juin 2016 - 13 h 19 min

      Respecter les lois OUI et OUI
      Respecter les lois OUI et OUI !! mais pas celles de $aid Tchipa, de la justice de minuit, des dobermans et des juges commandés par des coups de téléphone.




      0



      0
    Algérien
    30 juin 2016 - 0 h 01 min

    C’est à cause de ces gens-là,
    C’est à cause de ces gens-là, cette élite, qu’on en est arrivé là! levez-vous, vous les hommes de cultures, les intellectuels, nous sommes, nous le peuple avec vous, guidez-nous. vive la démocratie, vive la république !




    0



    0
    Erdt
    29 juin 2016 - 23 h 24 min

    Que faire?? Slimane en bon
    Que faire?? Slimane en bon père à raison,il sait que ça ne fera qu’aggraver la situation de son fils! Que faire? Eh bien dans la situation où nous sommes,semblant de démocratie de façade? Pourquoi? A cause du non engagement des populations en politique! Il faut envahir les partis d’opposition,y adhérer en masse pour les prochaines élections et faire chuter c FLN RND soumis!! C la seule solution,sinon ça sera chacun son tour!




    0



    0
    Lemdigouti
    29 juin 2016 - 22 h 52 min

    C’est un drame pour……un
    C’est un drame pour……un dramaturge qui croit au père Noël ; COMME SI LA JUSTICE avait un début d’existence en DZ. Belaïz et ensuite Louh n’ont pas été placés au poste de ministre de l'(in)justice pour rien.
    De l’affaire Rabrab à l’embastillement des trois personnes (dont une femme) en passant par Benhadid…..et ce monsieur parle de justice.
    Les gens ont été tellement asservis qu’ils font eux même le jeu des usurpateurs.




    0



    0
    Dounia
    29 juin 2016 - 20 h 41 min

    Monsieur le président vous
    Monsieur le président vous avez toujours été séduisant et généreux, svp, pardonnez-leurs. Parfois on a tendance à parler avec sarcasme sans y réfléchir? Svp pardonnez-leurs. Ils sont jeunes et innocents, peut-ête n’ont-ils pas compris la gravité que traverse notre pays? Svp padonnez-leurs. Merci. je sais qu’il ne fallait pas violer la loi, mais pardonnez-leurs et puis, ils sont adoables et sutout des Algeriens. Merci Monsieur le Président.
    Mrs Ouyahia et Louh aidez-les svp.
    ON EST TOUS POU LA PAIX EN ALGERIE..LA MAIN DANS LA MAIN POUR EVOLUER NOTRE PAYS




    0



    0
      Anonymous
      30 juin 2016 - 9 h 18 min

      @Dounia

      @Dounia
      tu as oublié de continuer ton texte : « monsieur le président svp, regardez comment je fais bien le beau, Mr le président, regardez comment j’aboie très fort contre ces méchants algériens qui ne vous laissent pas prendre tout l’argent du pétrole vous et Sidi Khelil et le mignon Said, svp svp donnez moi un petit os à lécher , vos pieds meme et un logement aadl svp monsieur vous devinerez jamais combien de temps je passe sur internet pour poster des dizaines de messages à votre gloire…svp svp monsieur le président, je suis fatigué des miettes mais j’arrive pas à sortir de ma .. cage »




      0



      0
        adam
        2 juillet 2016 - 0 h 47 min

        tas raisin
        tas raisin




        0



        0
    UMERI
    29 juin 2016 - 18 h 51 min

    Personne ne croit en cette
    Personne ne croit en cette justice, mais pour faire libérer son fils pris en otage, il ne souhaite pas en rajouter de crainte de voir son fils et les deux autres, condamnés, par une justice aux ordres. Maintenant c’est TAG men TAG. On raconte une anecdote, sur un fait qui s’est produit, rue Amar Ali, ex Chartres. Un malfrat, tenant un pauvre bougre au collet en lui disant « àamek Amar, S’ ha, Draà u l’ Kherdjane Triq Ouine Trouh » c’est ce qui se passe actuellement.




    0



    0
      raselkhit
      30 juin 2016 - 5 h 42 min

      Bien sur il vaut mieux violer
      Bien sur il vaut mieux violer la loi et dire c est ca la democratie Violer la loi sans prendre de responsabilite Dire Allah ghaleb c etait le destin c est la faute des autres refuser ses responsabilites Savoir et comprendre le mot citoyennete Responsabilite pour devenir une nation moderne sortir du sous developpement del archaisme du moyen age dans lequel revent de nous voir vegeter les occidentaux comme les moyens orientaux




      0



      0
    Corinne de paris
    29 juin 2016 - 18 h 24 min

    Il a raison le père de Mehdi
    Il a raison le père de Mehdi parce qu’il sait que les mobilisations chez nous se terminent en queue de poisson .voyez l’affaire d’El Khabar où est la mobilisation du début.la justice va annuler la vente et rien ne se passera.




    0



    0
    Anonymous
    29 juin 2016 - 17 h 40 min

    C’est une arrestation bien
    C’est une arrestation bien politique ,ce pouvoir s’est senti humilié par une émission qui amuser les gens avec une vérité qui n’à pas plu au pouvoir.En ce qui concerne mauvaise utilisation d’une fonction,c’est tout le pouvoir qui en use.C’est 3 personnes n’ont rien à faire en prison.On va pas vers la dictature on est en plein dedans,et ce président qui se croit hadj en usant de l’injustice.Les intellectuels ne doivent pas baisser les bras.Je suis sûr que tous les 3 pensent pareils




    0



    0
    Le soumi
    29 juin 2016 - 17 h 29 min

    Mon dieu, ils vont tous
    Mon dieu, ils vont tous devenir des lèches bottes.
    ils ont les moyens pour soumettre tout le monde. ils ne reculeront devant rien, ils exploiteront : ta mère , ton père tes enfants , ta femme, ils ne reculeront devant rien.
    Pauvre Mr Slimane benaissa




    0



    0
    SOUAD
    29 juin 2016 - 17 h 16 min

    republique algerienne
    republique algerienne « DEMOCRATIQUE » et populaire « des jeunes enfants qui font peur à un ETAT




    0



    0
    anonyme
    29 juin 2016 - 17 h 05 min

    La classe intellectuelle si
    La classe intellectuelle si elle existe doit se réveiller de cette hypocrisie pour dire non à la menace, non à l’intimidation, non à la HOGRA et vive la liberté.
    Oui pour des rassemblements partout sur le territoire national dans les 48 wilayas pour libérer les artistes.




    0



    0
      le soumi
      2 juillet 2016 - 22 h 44 min

      la classe intellectuelle ne
      la classe intellectuelle ne pourras rien
      il n y a qu’un ouragan populaire qui pourra balayer ces diables de l’enfer.
      Waalhi Wallahi ya l khaoua que je répugne mème a prononcé les noms de ces gens




      0



      0
    El Hout
    29 juin 2016 - 17 h 04 min

    « El babour ghreq » prophétisez
    « El babour ghreq » prophétisez-vous cher frère Slimane. Et les victimes de ce bateau-Algérie se comptent aujourd’hui par millions ya Si Benaissa. Misère, hogra, violence, suicides… On a mal à ce pays tombé entre des mains néfastes.




    0



    0
    Indfigo58
    29 juin 2016 - 16 h 43 min

    C’est le seul Algerien à
    C’est le seul Algerien à croire en une justice en ALgerie Savez vous au moins ce que veut dire justice ? L’affaire de KBC est politique d’abord Je comprends que vous ne voulez pas avoir de deboirs avec le pouvoir Mais si les intellectuels comme vous baissaient les bras pauvre algerie Ils vous ont rendu khobzizte aussi A si nos valeureux moudhahidine etaient encore vivants




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.