Haddad appelle les entrepreneurs à faire preuve de patriotisme

Haddad lors de son allocution de mardi soir. D. R.

Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) a organisé, avec l’UGTA, une rencontre de mobilisation, mardi soir, à l’hôtel El-Aurassi, pour la promotion de l’emprunt obligataire national. Pour le président du Forum, il est naturel que le FCE contribue à cette opération de mobilisation puisque, a-t-il expliqué, cette proposition a été recommandée dans son plaidoyer. Pour Ali Haddad, «la réussite de cet emprunt obligataire national est déterminante pour permettre, dans cette conjoncture difficile que traverse notre pays, de maintenir un volume d’investissements suffisant pour avoir un taux de croissance soutenable et préserver la production et l’emploi». Il a fait savoir que «les chefs d’entreprise adhèrent à cette démarche et s’y engagent aux côtés des pouvoirs publics». Le chef du FCE a indiqué que le Trésor public finance actuellement plus de 50% des investissements. Et avec la contraction des ressources financières, l’Etat, a-t-il ajouté, n’est plus en mesure d’assumer ce rôle qui n’est d’ailleurs pas le sien. «Il est grand temps pour notre économie de commencer à se financer par elle-même», a-t-il clamé. Pour encourager les investisseurs à adopter cet emprunt, Ali Haddad a énuméré ses aspects positifs. Selon lui, les titres sont garantis par l’Etat ; les obligations sont assorties de taux d’intérêt attractifs ; l’emprunt est assorti d’un avantage fiscal, puisque le rendement annuel est exonéré d’impôts et pour finir, les titres obligataires sont cessibles et peuvent être donnés en garantie pour des crédits. Ali Haddad a incité les chefs d’entreprise à démontrer aux citoyens algériens qu’ils placent l’intérêt général au-dessus de toute considération personnelle.

Houneïda Acil

Comment (45)

    rachid
    10 juillet 2016 - 0 h 33 min

    comme investissement, l
    comme investissement, l’emprunte obligatoire de plus de 5% est une affaire a saisir, mais le probleme est dans ses titres qui seront garantis par l’Etat.
    oui, comment peut on faire confiance dans une état qui a gaspiller plus de mille milliard de dollar depuis plus de dix ans sans rien faire alors que une crise pitroliere de moins d’une année nous fait sentier que nous somme dans la fin des années 80.
    notre ravies est d’aidé notre payé pas seulement avec notre argents mais même notre sangs mais pas avec ses dirigeants
    en effet, emprunte obligatoire est devenu comme marché en guère sous le commandement des nuls, et ca sera un suicide et pas djohad

    MELLO
    3 juillet 2016 - 15 h 43 min

    Nul n’est prophète dans son
    Nul n’est prophète dans son pays. Cet adage, inspiré par la sagesse populaire, se vérifie à merveille avec ce qui arrive au président du groupe Cevital, Issad Rebrab, interdit, chez lui, de participation aux forums économiques et qui est reçu par les grands de l’économie et de la finance mondiales.
    Invité des journées économiques d’Aix-en-Provence, qui sont à leur 16e édition, Issad Rebrab a eu, dès son arrivée dans cette ville de province marseillaise, une série d’entretiens de haut niveau. En effet, le président du groupe Cevital, Issad Rebrab, a eu droit au rare privilège de s’entretenir en tête-à-tête avec la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde. Issad Rebrab s’est également entretenu, entre autres, avec l’ancien président du Conseil italien, Mario Monti, et le président du cercle des économistes Jean-Hervé Lorenzi. M. Rebrab donnera aujourd’hui dimanche une conférence sous le thème “Quelle forme aura la puissance de demain ?” 90% des machines à laver produites en Algérie sont exportées et le produit Brandt a reçu le prix Janus au niveau européen. “On peut exporter en Asie et en Europe”, a affirmé M. Rebrab. “L’Algérie dispose d’énormément de possibilités : jeunesse, ressources… il n’y a aucun problème. Il y a la capacité pour doubler, voire tripler la croissance”, a-t-il poursuivi, soulignant que, pour se faire, il faut libérer les entreprises algériennes, les laisser aller chercher des opportunités en Europe et ailleurs, accéder au savoir-faire.
    Alors Mr HADDAD, peut on exporter ton goudroun ?

    Anonymous
    3 juillet 2016 - 13 h 42 min

    Surtout quand ils sont payé
    Surtout quand ils sont payé en dinars

    Anonymous
    3 juillet 2016 - 13 h 39 min

    Acheter des villas à l
    Acheter des villas à l’étranger n’est pas interdit.les forumistes voudraient savoir d’où vient l’argent pour se payer des villas ou des hôtels à des millions d’euros. En regardant l’âge de ces personnes et leurs salaires ça doit être des calculs que des spécialistes comme eux savent faire,mais pas nous

    Anonymous
    3 juillet 2016 - 8 h 33 min

    va demandez a SADAANI-
    va demandez a SADAANI- BOUCHOUAREB -SELLAL -CHERIF RAHMANI-CHAKIB KHELIL-BEJAOUI -AMAR GHOUL-TLIBA et biensur avous aussi et la liste est très très longue .je suis sur que vous vous allez ramassez un pactole

    Anonymous
    2 juillet 2016 - 13 h 15 min

    Civisme,

    Civisme,
    Justice,
    Transparence,
    Respects des lois et des institutions du pays gravement humiliées, et piétinées par des groupes influents, et puissants de l’argent…..,et des affaires…..
    Démocratisation crédible, et réelle de la vie politique
    (Démocratie pluraliste parlementaire à bulletins secrets, et à suffrage universel,…..et non présidentielle…?!)

    Qui manquent cruellement à l’Algérie depuis Juillet 1962
    Pour son décollage politique, économique, et social du sous-développement, pour atteindre
    L’exemple frappant à suivre de la grande Corée du Sud

    ibrahim
    2 juillet 2016 - 11 h 48 min

    dites a haddad de voir ses
    dites a haddad de voir ses travaux dans la wilaya tlemcen

    lyes2993
    2 juillet 2016 - 10 h 59 min

    Les entreprises algériennes
    Les entreprises algériennes se doivent de se soucier de l’interet de l’Algérie comme le font toutes les entreprises étrangères ! il faut arrêter avec la démagogie de certains forumistes toujours prêts à dénigrer sans fondement ! Et alors, si l’Algérie achète des villas à l’étranger pour ces citoyens, c’est quoi le problème, … c’est parce que toi le forumiste tu n’as eu droit à ta villa aussi ! Haddad a raison que cela vous déplaise ou pas ! regarder Total l’entreprise du pays où vivent la plupart des forumistes qui soit disant s’interessent à li’nteret de l’Algérie, a décidé d’attaquer l’Algérie en justice 10 ans aprés parce que l’Algérie avait imposer une taxe sur les profits … pour récupérer quelques millions, pensez-vous que Total a besoin des ces quelques millions ? évidemment non ! c’est juste pour mettre une pression politique sur l’Algérie de la France pour que l’Algérie lui ouvre des marchés … Total est juste un des bras armés de la France pour imposer présence dans les pays qu’elle considère son pré-carré ! et bien j’espère juste que l’Algérie va contre-attaquer et lui mettre une bonne raclée économique !!! Les amis russes, les anglo-saxons seront de bons conseillers pour remettre Fafa dans ces 6 mètres !

    Anonymous
    1 juillet 2016 - 18 h 54 min

    Bocou patrons vont regretter
    Bocou patrons vont regretter d’être au fce! Haddad va les presser a mettre leur argent et celui qui ne marche pas aura affaire à…..cnas,fisc,casnos……plus si affinités!

    Anonymous
    1 juillet 2016 - 18 h 18 min

    preuve de patriotisme :
    preuve de patriotisme : rendre l’argent de l’état, et du pauvre peuple algérien,
    Les investissements dans les infrastructures ne feront pas sortir l’économie algérienne de sa grave crise économique structurelle
    Les infrastructures ne s’exportent pas à l’étranger, et ne fait pas gagner le pays en devises rares
    Comme les produits agricoles du terroir d’antan agrumes, blé, raisins et leurs dérivées…
    (l’industrie légère de transformations)

    Anonymous
    1 juillet 2016 - 17 h 02 min

    IL COMMENCE A NOUS LES POMPER
    IL COMMENCE A NOUS LES POMPER CE GOUDRONNE .
    QUE DU BLA BLA BLA CAUSE TOUJOURS TU NOUS INTÉRESSE. VA FAIRE LA MORAL AU DRABKI AU GROS PLEIN DE SOUPE LE TLIBA ET A TES COPAINS D’EL-MOURADIA.

    Ain el berda
    1 juillet 2016 - 16 h 33 min

    NON MISSIOU HADAD MON ARGENT
    NON MISSIOU HADAD MON ARGENT RISTE SOUS LE MATRA7H ..LE MATELA…EBISSITOU.
    TOUI TU ES UN VRAIS PATRIOTE N ACHETE PAS D HOTEL EN ESPAGNE MAIS CONSTRUIT UN EN ALGERIE YA (…) ET APRES ON EN PARLERA…
    LEILAT EL KADRI EST LA ,,,, EL HAMDOU LILLAH …SAHA FTOURKOUM

    Anonymous
    1 juillet 2016 - 14 h 08 min

    Vendez la villa en Suisse et

    Vendez la villa en Suisse et construisez un hôpital digne de ce nom.
    On en a marre de vos écuries.

    Algérienne-DZ
    1 juillet 2016 - 14 h 07 min

    Après le label patriote, on

    Après le label patriote, on passe à la création de la chakara patriote. Un projet pas facile à réalizi, car il faut de la crédibiliti.

    caton
    1 juillet 2016 - 11 h 41 min

    Mars Jupiter Quirinus Tout
    Mars Jupiter Quirinus Tout être existant provient d’un être préexistant
    Pourquoi ce commentaire a t il été censuré Le propos n’est ni outrecuidant ni comminatoire et encore moins contumélieux . Sans doute est ce à mettre sur le fait qu’il n ‘a pas été compris ……………….

    UMERI
    1 juillet 2016 - 11 h 36 min

    Cela ne suffit pas de faire
    Cela ne suffit pas de faire main basse sur l’économie nationale et le trésor public, il vous faut d’avantage de fric, pour le f… dans les poches des Kleptomanes tels que: Tliba,Khellil, Saidani, Ghoul etc…. Faqou, les Entre^prises
    commencent déjà a souffrir, de l ‘ insuffisance de leurs plans de charge et les citoyens n’ont pas confiance en votre politique, qui a mis le pays a genoux. Allez ailleurs plaider votre cause, vous n’êtes pas crédibles.

    ALN historic
    1 juillet 2016 - 10 h 18 min

    vendez la villa de Geneve et
    vendez la villa de Geneve et acheter un studio pour la delegation….et la difference rentre au pays…quand je dit pays faut comprendre Algerie pas Panama ou autre

    Lghoul
    1 juillet 2016 - 6 h 41 min

    Lui, il a déja fait preuve de
    Lui, il a déja fait preuve de son « patriotisme » et est déja un patriote aguerri avec son diplome de patriote dans la poche sous forme de milliards dans toutes les monnaies convertibles dans les banques !
    Comprend-il au moins la définition du mot « patriote » ?
    Il voudrait simplement rembourser tout ce qu’il a donné lors de la « campagne » pour fakahmatouhou
    quoique c’est une dette qu’il a remboursé. Quand un analphabete est la tete du patronat algerien, il n’y a rien qui reste a en parler. Alors, admire et oberserve et marre toi, si tu es un homme ne pleure pas.

    Erdt
    1 juillet 2016 - 3 h 07 min

    Très rusé ce haddad,il a
    Très rusé ce haddad,il a convoqué les gens de fce et leur a forcé la main pour mettre leur fric,en leur faisant remplir un engagement . El fahem yefhem que si tu souscris pas gare à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.