Des activistes s’apprêtent à lancer un «Barakat bis»

Manifestation du mouvement «Barakat» devant l’université d’Alger, le 15 mars 2014. New Press

Nous apprenons qu’un nouveau mouvement de contestation, calqué sur le modèle de «Barakat», devrait voir le jour probablement ce samedi, au cours d’un regroupement prévu à Alger. Composé d’anciens animateurs de Barakat (anti-4e mandat), de journalistes, d’artistes et de militants associatifs, le collectif s’est donné pour nom «Qum» (Debout), appellation qui s’inspire du mouvement citoyen parisien «Nuit debout», dont les partisans observent des sit-in chaque nuit pour contester la politique sociale appliquée par le gouvernement socialiste. Selon nos informations, les membres de ce nouveau mouvement envisagent, ainsi, d’exprimer notamment leur rejet de l’ostracisme qui s’abat actuellement sur les médias en Algérie, et demander par la même occasion la libération immédiate des journalistes et cadres incarcérés depuis quelques jours dans le sillage de l’affaire KBC. Les initiateurs de ce nouveau mouvement de contestation, qui se veut avant tout transpartisan, ne veulent pas limiter leur action à la défense de la liberté d’expression et au conflit opposant le groupe El-Khabar aux pouvoirs publics, mais comptent aussi mobiliser les citoyens autour de la sauvegarde des acquis sociaux et des libertés démocratiques, et pour l’arrêt du harcèlement judiciaire dont sont victimes des militants associatifs dans plusieurs régions du pays, ajoute notre source.

R. Mahmoudi      

Comment (52)

    lebad
    29 juillet 2016 - 22 h 56 min

    de l’agitation inutile
    de l’agitation inutile




    0



    0
    lebad
    29 juillet 2016 - 22 h 56 min

    de l’agitation inutile
    de l’agitation inutile




    0



    0
    Mohamed el maadi
    3 juillet 2016 - 15 h 27 min

    Il fait toujours qu’ils s
    Il fait toujours qu’ils s’imprègnent de mouvement occidentaux .C’est une commande étrangères car notre armée est sollicité de toute part et que le pays vit une crise économique qui va s’aggraver.
    Je ne dit pas que les problèmes au pays sont inexistant mais faisons preuve de responsabilité car quand cela petera un paquet de monde quittera le pays et c’est le pauvre algérien qui sera livré a daesch mains et poing lié.
    Que voulez vous ? Détruire l’Algérie ? Dite le mais assumer les conséquences ..
    Je lisais dernièrement un ouvrage israéliens qui avait déjà fait un carte de l’Algérie démembré et cette option est travaillé depuis octobre 1973 après la guerre du Kippour.




    0



    0
    kouider
    3 juillet 2016 - 13 h 18 min

    Le samedi noir arrive a grand
    Le samedi noir arrive a grand pas. le vendredi pour les musulmans. le dimanche pour les chrétiens
    et le samedi noir pour les………………………………………………..sionistes.




    0



    0
    Patriot DZ
    3 juillet 2016 - 11 h 21 min

    AlJazeera, BHL et co. veulent
    AlJazeera, BHL et co. veulent encore essayer de semer la guerre civile en Algérie après une tentative ratée.
    Citoyens Algériens. Soyez vigilants. Ne laissez personne transformer notre pays en Libye, Yemen, Syrie..




    0



    0
      lebad
      29 juillet 2016 - 22 h 58 min

      ils feront tchoufa comme
      ils feront tchoufa comme toujours




      0



      0
      lebad
      29 juillet 2016 - 22 h 58 min

      ils feront tchoufa comme
      ils feront tchoufa comme toujours




      0



      0
    Anonymous
    2 juillet 2016 - 16 h 21 min

    La solution pour sortir de la
    La solution pour sortir de la crise: il faut et suffit d’ arrêter la politique de l’état providentiel et les politiques de paix sociale. Ces systèmes n’ont pas aidé les peuples pour sortir du sous-développement. Regardez Cuba, la Corée du Nord ou les ex-URSS et autres pays satellites du monde socialiste.
    Il faut remettre les gens au travail, remettre l’ordre public à sa juste valeur et faire respecter l’ordre public et les lois républicaines!!!
    Il faut de l’autorité et du civisme. Attention ne pas confondre autorité avec autoritarisme, malheureusement en Algérie on a confondu et superposer ces deux éléments.
    Retournons au travail. Oublions le pétrole qui est à l’origine de tous nos maux et déboires. Retournons à cultiver la terre et faisons vivre nos campagnes. Les grands pays de ce monde sont d’abord des pays agricoles. Ils ont d’abord pensé autosuffisance alimentaire puis industrielle pour enfin gérer la finance/économie mondiale!
    Arrêtons de penser au gain facile. Pensons Ecole et Formation professionnelle. Pendant des décennies nous avons construit des usines aujourd’hui à l’arrêt! Pourquoi? On parle de crise alors que beaucoup préparent ou pense à des vacances en Europe et s’ils n’ont pas de visas ils iront en Tunisie, Pourquoi?
    Arrêtons de nous plaindre, remettons-nous au travail. Faisons de notre Algérie un pays de paix et de travail et sûrement que les générations futures ne le regretteront pas. J




    0



    0
    midmid
    2 juillet 2016 - 16 h 11 min

    La solution pour sortir de la
    La solution pour sortir de la crise: il faut et suffit d’ arrêter la politique de l’état providentiel et les politiques de paix sociale. Ces systèmes n’ont pas aidé les peuples pour sortir du sous-développement. Regardez Cuba, la Corée du Nord ou les ex-URSS et autres pays satellites du monde socialiste.
    Il faut remettre les gens au travail, remettre l’ordre public à sa juste valeur et faire respecter l’ordre public et les lois républicaines!!!
    Il faut de l’autorité et du civisme. Attention ne pas confondre autorité avec autoritarisme, malheureusement en Algérie on a confondu et superposer ces deux éléments.
    Retournons au travail. Oublions le pétrole qui est à l’origine de tous nos maux et déboires. Retournons à cultiver la terre et faisons vivre nos campagnes. Les grands pays de ce monde sont d’abord des pays agricoles. Ils ont d’abord pensé autosuffisance alimentaire puis industrielle pour enfin gérer la finance/économie mondiale!
    Arrêtons de penser au gain facile. Pensons Ecole et Formation professionnelle. Pendant des décennies nous avons construit des usines aujourd’hui à l’arrêt! Pourquoi? On parle de crise alors que beaucoup préparent ou pense à des vacances en Europe et s’ils n’ont pas de visas ils iront en Tunisie, Pourquoi?
    Arrêtons de nous plaindre, remettons-nous au travail. Faisons de notre Algérie un pays de paix et de travail et sûrement que les générations futures ne le regretteront pas. J




    0



    0
    Kenza
    2 juillet 2016 - 15 h 41 min

    Moi j’attends qu’on fasse la
    Moi j’attends qu’on fasse la jonction entre l’ancien mouvement « Baraket » et ce nouveau « Qum » pour créer un troisième, celui qui nous sortira du marasme:  » BARAKET! QUM TEKHDEM! »




    0



    0
      brobro
      3 juillet 2016 - 5 h 24 min

      @ kenza: avant de créer « 
      @ kenza: avant de créer  » BARAKET! QUM TEKHDEM! », il fat créer « EL KHEDMA »,les postes d’emplois. c’est la quadrature du cercle!!




      0



      0
    Anonymous
    2 juillet 2016 - 15 h 40 min

    Moi j’attends qu’on fasse la
    Moi j’attends qu’on fasse la jonction entre l’ancien mouvement « Baraket » et ce nouveau « Qum » pour créer un troisième, celui qui nous sortira du marasme:  » BARAKET! QUM TEKHDEM! »




    0



    0
    Anonymous
    2 juillet 2016 - 14 h 51 min

    je suis contre soit disant
    je suis contre soit disant les révolutions du printemps arabe mais je suis pour dire a ce pouvoir de merde qui nous traites comme des moutons barakat et ça suffit comme ça dégage.




    0



    0
    Anonyme
    2 juillet 2016 - 14 h 42 min

    C’est une bonne initiative
    C’est une bonne initiative pour sauver le pays et les Algeriens des menaces, des intimidations et de l’injustice par le clan au puvoir. L’ALGÉRIE n’appartient pas à BOUTEFLIKA et son clan.
    Réveillez vous chers patriotes!
    Sauvons l’ALGERIE!




    0



    0
    midmid
    2 juillet 2016 - 13 h 43 min

    Arrêtons!!!! Même ces
    Arrêtons!!!! Même ces mouvements de barakat ou koum ou Algérie debout ne serviront à rien! Y a t-il crise en Algérie? L’algérien souffre-t-il la crise? Apparemment non, puisque les rues et routes sont bondées de monde, des bouchons partout. Les marchés pleins à craquer de monde, les magasins bondés de friperies chinoises. De Grâce arrêtons de chialer et commençons à travailler. Si crise il y a on pense pas vacances et faire la queue pour visa auprès d’un pays que l’on a chassé en 1962!!!! Si crise il y a il faut travailler, travailler et encore travailler!!!! Malheureusement depuis le 5/7/1962 on ne sait plus produire parce que ce maudit pétrole nous a envahi! Nos responsables ont dit le budget 2016 a été établi sur une base d’un baril à 37$ donc depuis Mars 2016, il est supérieur à ce niveau donc….!!!! Arrêtons de parler exportation parlons production pour satisfaire notre quotidien. On a crié et pleuré contre une légère augmentation de l’essence mais après deux jours comme si rien était les bouchons continuent et la pollution encore pire!!!!! Le gouvernement aurait dû augmenter l’essence de 200% on aurait eu le même résultat et peut-être que l’on aurait pas eu recours à l’emprunt obligataire! L’essence coute moins chère que l’eau! Est ce logique? Arrêtons de chialer! Lors des chocs pétroliers de 73 et 79 les occidentaux ne sont pas plains des mesures restrictives, ils ont repris le vélo, le cheval pour aller bosser!!!! Eux savaient que TRAVAILLER C’EST LA SURVIE ET VIVRE!!! Chez eux il n’y a pas d’état providence, il y a travailler ou crever! Si l’on veut relever Notre Algérie,commençons par payer les impôts et non seulement faire payer les salariés qui n’ont pas de choix puisque payer à la source. Le député ne devrait plus recevoir de salaire ou indemnité puisqu’il se sacrifie pour le peuple, idem pour le ministre. On devrait les payer au SMIC, et fermons les résidences du Club des Pins. Combien seront-ils? Je suis pour le travail, ce n’est que lui qui peut nous sauver! Rien d’autre. Les algériens se sont sacrifiés pour chasser les Nazis de la France occupée, puis ont construit des routes et autres infrastructures, donc ils sont capables et travailleurs!!! Oublions le pétrole et souvenons-nous de Travailler. Le pétrole laissons le de côté. Il y a agriculture et c’est ça qui nourrit. Arrêtons d’importer les friperies et autres gadgets inutiles. Travaillons, Travaillons et encore travaillons…. LA TERRE!!!!




    0



    0
      poukhi
      2 juillet 2016 - 17 h 03 min

      Et encore faudrait il que cet
      Et encore faudrait il que cet exemple soit donné par les gouvernants.Tel un bon père de famille,et tout le monde suivra.Le jour ou la justice fera appel au moins en tant que témoin des gens cités dans des scandales et ou ce ne sont pas les seconds couteaux qui paient ,alors là,tout se monde se fera un grand plaisir d aller trimer.




      0



      0
      Erdt
      2 juillet 2016 - 18 h 41 min

      Entièrement d’accord,mais un
      Entièrement d’accord,mais un peuple doit être éduqué et guidé voire contraint à respecter le travail,le mérite la justice.. La faillite actuelle c la faute a qui? Au peuple? Pourquoi c gouvernants n’ont pas oubliex´ le pétrole ? Au moins le transformer en pétrochimie-dérivés,,et essence!! On importe de l’essence si moh!! Et le ministre de l’énergie pendant 12 ans se dit compétent!! Un exportateur de pétrole qui importe de l’essence!!!




      0



      0
    brobro
    2 juillet 2016 - 13 h 18 min

    en avril 1980 et octobre
    en avril 1980 et octobre 1988 il n’y avait ni le qatar ni amar bouzouar, cela n’a pas empêché le peuple de se révolter. les raisons qui font sortir les gens dans la rue sont connues de tous, à chacun de voir si elles sont réunies et de décider en son âme et conscience.




    0



    0
    Anonymous
    2 juillet 2016 - 12 h 10 min

    M. Quidam,

    M. Quidam,
    Dites-moi, comment expliquez vous la longévité d’Ouyahia au pouvoir, si ce n’est par l’aplaventrisme et l’amour du Koursi qui en sont les raisons? Quelqu’un de sans foi ni loi, sans origine ni avenir, qui obéit au doigt et a l’œil a ses patrons-recruteurs et qui, comme un toutou, exécute sans mot dire, sans état d’âme les ordres reçus « d’en haut »…il mènerait le pays ou? a la déconfiture et la guerre civile! Si c’est cela ce que vous souhaitez pour le pays, alors votez votez, il y aura toujours des bulletins vierges que la clique a Ouyahia, au pouvoir, pourra remplir dans votre dos. Votre vote serait tout au plus une caution de plus aux prédateurs qui saignent aujourd’hui et depuis 1999, le pays. Vous auriez la conscience tranquille du devoir accompli, peut être. Mais en fait, en choisissant un homme de paille du sérail, vous n’auriez fait que prolonger l’agonie de votre pays. Pensez-y. cordialement.




    0



    0
      Quidam
      2 juillet 2016 - 13 h 15 min

      Anonymous, je n’ai jamais
      Anonymous, je n’ai jamais prétendu qu’Ouyahia soit la pureté incarnée. J’ai juste dit qu’aucun autre potentiel président ne me semble valoir mieux que lui. En dépit de tout ce qu’on peut trouver à lui reprocher, lui au moins est encore relativement jeune et son CV est assez garni pour prétendre aux plus hautes fonctions de l’État. Maintenant, si vous avez mieux à proposer, allez-y, donnez un nom et expliquez-nous pourquoi il serait plus crédible qu’un autre. Cordialement.




      0



      0
    TheBraiN
    2 juillet 2016 - 9 h 56 min

    Une nouvelle vague
    Une nouvelle vague « révoltionnaro-printannière » financée par le Qatar et l’Arabie Saoudite et « idéologiquement inspirée » par Paris ?
    Ou alors un simple mouvement populaire « spontané » ?




    0



    0
    lhadi
    2 juillet 2016 - 9 h 18 min

    Le jeu de rôle, entre « les
    Le jeu de rôle, entre « les démons algériens »; antiquité du pouvoir, insaisissables, cyniques, astucieux, manquant de sincérité, méprisant ses interlocuteurs, ne vivant qu’en eux-même et n’ont d’ambition que pour eux-même et des « Belzébuth algériens », réveillés de leur sommeil hiémal pour faire semblant de bretter des vérités nubiles et, que leur principal défaut est de n’être que des « manchots du cerveau », rentre dans le cadre de jeu de miroir de la société spectacle pour parasiter les « Périclès algériens » qui, dans l’intérêt national, veulent déverser dans les âmes et les cœurs d’un peuple martyrisé, la flamme de l’insurrection des consciences qui embrasera les absurdités des « Calliclès algériens » infatués de leur personne.

    Le peuple algérien, dont la raison est bien plus ancienne que celle de Descartes, aspire à une alternative à la politique gouvernementale qui navigue à vue dans les remous de la mer agitée.

    Ainsi, l’Algérie a besoin d’une vision politique qui ne peut naître que par l’intégration d’un triple héritage ;

    1- Celui du libéralisme politique – protection de la liberté individuelle, tolérance, distinction entre société civile et l’Etat, place du marché, etc.

    2- Celui du républicanisme – recherche « du bien commun », rôle clé du civisme, complémentarité entre liberté et égalité.

    3- et enfin, indissociable du mouvement ouvrier, celui du socialisme – exigence de dépasser ou du moins de régler collectivement le capitalisme selon un idéal de justice ;

    Cette voie renouant avec la tradition socialiste et républicaine, vise à rendre effectives la citoyenneté et la solidarité, dans une relation critique aux principes du libéralisme économique.

    Elle est contre le libéralisme « bourgeois » et le totalitarisme marxiste source de dérives autoritaires.

    Cette vision politique que la situation rend nécessaire et la mise en œuvre d’un programme novateur qui offre la perspective claire et cohérente d’un changement profond, correspondant aux intérêts et aux aspirations des travailleurs, des démocrates, de l’ensemble du peuple algérien, engageront l’Algérie dans la voie d’une transformation sociale permettant l’essor national et feront du bonheur une idée neuve en Algérie.

    Le développement continuel, l’épanouissement de cette démocratie politique et économique que l’Algérie n’a encore jamais connu, marquera une étape de la marche de notre pays vers cette forme supérieure de société.

    Cette vérité ne peut être porté que par un homme de consensus et un gouvernement démocratique d’union nationale et populaire qui, de concert, pourront éviter à notre Algérie adamantine d’être secouée, ballottée, ébranlée dans les remous et les tourbillons de la crise.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
      me
      2 juillet 2016 - 10 h 42 min

      Salam,

      Salam,

      « …dont la raison est bien plus ancienne que celle de Descartes ». Ces louanges bercées sur le peuple est les mêmes que les gens au pouvoir nous ont habitués depuis longtemps. Ce qu’il nous faut et de nous remettre en question et nous mettre au travail dans tous les domaines.




      0



      0
        lhadi
        3 juillet 2016 - 12 h 21 min

        Salam,

        Salam,

        Il serait présomptueux de ma part de faire, ici et maintenant, un cours de philosophie sur la raison.

        Ceci étant dit, votre proposition, à mon sens, n’est pas antinomique à moins qu’elle est initiée par une réaction, marquée par un paradigme de croyances nostalgiques, qui, face à l’évolution de la société et du monde jugée négative, cherche à faire tourner à l’envers la roue de l’histoire.
        .
        fraternellement lhadi
        ([email protected])




        0



        0
    EL-HAWESS
    2 juillet 2016 - 8 h 51 min

    le clan mafieux commence a
    le clan mafieux commence a avoir peur;car les citoyens de ce pays commencent a se rendre compte des pratiques mafieuse et le saccage et le pillage de leurs unique nation;le clan mafieux possède plusieurs nationalité et ils sont aussi protéger par les ennemis du peuple algérien; sont ces ennemis qui ont installer ce régime,ce clan;ces hors la loi;qui emprisonnent tous ceux qui défend la nation; commencent par les militaires,puis les journalistes et bientot le citoyen ordinaire;ils sont acheter l’opposition;puis les jeunes on leurs distribuons de l’argent pour se drogué et pour payé la traversée pour une mort certaine HARRAGA.et ceux qui survivrons finirons des SDF en europe ou ramasser les pommes de terre dans des champs pour quelques euros par jour l’esclavage des algériens;est-il raisonnable et concevable de rien faire et continue a subir les injustices et l’humiliation de ce régime;ou réagir très intelligemment et demander des nouvelles élections libre et transparente;




    0



    0
    Redha
    2 juillet 2016 - 8 h 10 min

    après le scenario de la
    après le scenario de la destruction de Libye et Syrie, ces traitres algériens sont volontaires pour mettre le feu en Algérie? les politiques au pouvoir s’en iront un jour patience mais pas le moment d’activer le feu pour pire avec l’envahisseur de la tribut BHL via ce mouvement (?) Nekkaz s’active déjà en toute liberté….




    0



    0
    TOZ
    2 juillet 2016 - 7 h 56 min

    Ce mouvement est surement
    Ce mouvement est surement infiltré par les services, la preuve par neuf c’est son NOM qui s’inspire d’un mouvement français: Hors tous ce qui sent la france est honnis en algérie et donc, le pouvoir va nous occuper avec cet epouvantail pour occulter les vrais débats et dès qu’ils voudront y mettre fin, la solution est toute prête, hazb frança, bhl, le printemps arabe, ammar bouzouar et tout le chapelet traditionnel.




    0



    0
    Anonymous
    2 juillet 2016 - 7 h 32 min

    @ AL HOUARIA

    @ AL HOUARIA

    Tu doit être grassement payé dans ton nouveau poste à Barize, pour nous chantez sans honte la gloire de tes maitres. Démissionnes des services, rentres en algérie pour redevenir simple citoyenne et on verra si tu continueras à chanter cette piêtre chanson.
    Quant au printemp arabe, les citoyens algériens l’impute à 100% aux pouvoirs tyranniques et dictatoriaux des pays touchés, dictateurs à l’image de tes maitres.




    0



    0
      الهوارية..في أمريكا
      2 juillet 2016 - 13 h 04 min

      Je ne suis pas grassement
      Je ne suis pas grassement payée, je suis réfugiée climatique, je suis pris en charge par mes parents, et soeurs
      qui me paient tout pour éviter la canicule dangereuse pour ma santé
      Mon papa ancien Moudjahid de la guerre de Libération 54, n’a jamais voulu touché un dinar de l’Algérie à ce jour, il a voulu se réfugier en France pour soigner ses blessures (Poumons cramés par la torture emprisonné7 fois à Oran.
      Maintenant, vous n’avez pas foutre le Camp ailleurs au lieu d’incendier mon Pays l’Algérie, Ça restera mon Pays où je sois, l’Algérie, c’est mon pays personne n’a le droit de me culpabiliser.
      Je n’ai que l’Algérie dans mon cœur et cause de ma santé, je ne peux y vivre toute l’année!




      0



      0
    Mustang
    2 juillet 2016 - 1 h 49 min

    C est trop tard maintenant,
    C est trop tard maintenant, le processus de l’effritement de l algerie est déjà consomme.




    0



    0
      midmid
      2 juillet 2016 - 14 h 57 min

      Non!Non!et encore Non! L
      Non!Non!et encore Non! L’Algérie ne s’effrite pas et ne s’effritera pas. Aujourd’hui il y a des Hommes, des intellectuels, des ingénieurs des médecins des techniciens et des agriculteurs. Au début du XX siècle il n’y avait personne de ces catégories pour réagir au colonialisme et l’esclavagisme. Aujourd’hui ces catégories sont prêtes à combattre la crise et ce par le travail et seulement par le travail. Arrêtons les subventions, qui ne profitent qu’aux riches et aux moyennement riches. Donnons aux pauvres une allocation minimum pour une vie décente. Faisons payer les impôts à tout le monde et non pas aux seuls travailleurs salariés, pour qui l’impôts est prélevé à la source. Combien ont pu construire une maison, arrêtons de nous plaindre! Combien de voitures circulent toute la journée. Il n’y a plus d’heure de pointe, parce que les gens se promènent toute la journée jusque tard le soir! Arrêtons de nous plaindre!
      Il faut ramener l’ordre et la discipline. Reprendre la rue laissée aux hitistes qui vous obligent de payer pour stationner à défaut de retrouver votre véhicules dans un autre état que celui que vous avez laissé! Rétablir l’ordre et la discipline ne veut pas dire autoritarisme, mais c’est rétablir le respect des lois et du CIVISME. Nous devons rétablir les conditions pour un développement durable et ce par le travail et la confiance en nos moyens humains et matériels. Oublions le pétrole et l’assistanat. Nous avons le Travail et la terre à Travailler!!!! Arrêtons de penser au gain facile. Les Chinois ou les Japonais occupent les premières place de l’économie mondiale par le travail et n’ont pas grâce au… Fatalisme. Vive l’Algérie qui ne s’effritera JAMAIS!!!




      0



      0
      Kenza
      2 juillet 2016 - 15 h 50 min

      El hamdoullah! l’Algérie
      El hamdoullah! l’Algérie mezel3a wa9fa!
      Nous avons vécu des situations bien pires! Va répandre ton pessimisme ailleurs…oiseau de mauvaise augure!




      0



      0
    mohamed
    2 juillet 2016 - 1 h 25 min

    une question toute simple
    une question toute simple mais sans insulte s’il vous plait
    la question est/ franchement qui voyez vous président de la république




    0



    0
      Quidam
      2 juillet 2016 - 7 h 48 min

      Vous avez bien dit sans
      Vous avez bien dit sans insulte, n’est-ce-pas? Alors très franchement, je vais vous dire à qui je pense pour diriger l’Algérie. Vous savez, c’est une question que je me pose souvent. Comme il est beaucoup critiqué (à tort ou à raison, là n’est pas le problème), admettons que Bouteflika soit un mauvais président et élisons-en un autre qui soit à la hauteur pour mettre ce pays sur les rails.
      Et c’est là que le casse-tête commence! Y a-t-il dans ce pays un seul grand homme (ou femme) de l’envergure d’un sauveur? Un chef d’État digne de ce nom? Quelqu’un de suffisamment éclairé pour tirer l’Algérie du bourbier dans lequel elle est empêtrée? Le père d’une nouvelle Nation algérienne, un Atatürk à nous qui nous guiderait vers le modernisme et le développement? Makache! Ulac. Yok!
      Le seul qui peut-être aurait suffisamment de poigne pour redresser un peu la barre, qu’on ne m’insulte pas SVP, ce n’est qu’un avis, je sais que l’homme est honni par beaucoup de grandes gueules (une grande gueule est quelqu’un qui critique à tout va sans rien avoir de mieux à proposer), c’est… Ouyahia. Je ne dis pas qu’il serait un parfait président mais je pense qu’il pourrait freiner l’islamisme et mettre les bras cassés au boulot. Certes, il userait du bâton et nous passerions par une plus ou moins longue phase d’austérité mais dites-moi, y a-t-il une autre façon de discipliner ce peuple habitué à l’assistanat, aux grèves sauvages, aux magouilles en tout genre pour obtenir indûment un logement ou un crédit ANSEJ? Même pour la prime scolaire de 3000 DA destinée aux nécessiteux, des vautours qui touchent une grosse pension en euros se font établir à l’APC un certificat de non activité sur la base de deux faux témoignages. C’est aussi comme ça que de nombreux faux moudjahidines ont procédé pour toucher des pensions et bénéficier des privilèges afférents. On est sans doute le seul pays au monde où les deux premiers cons venus peuvent créer un encombrement monstre en coupant une route avec des pneus enflammés et quelques poubelles déversées sur la chaussée, tout simplement parce que ces messieurs exigent un logement ou un raccordement au réseau de gaz, d’eau, d’électricité ou de fibre optique. Ils emmerdent des milliers de conducteurs, de paisibles citoyens comme vous et moi tout simplement parce que seul leur confort personnel les intéresse, rien à fiche de la communauté! Égoïstes, nombrilistes, menteurs, profiteurs, envieux, mauvais (hessadine, le mot n’a pas d’équivalent en français), aucun civisme, aucune éducation… Etc. Etc. Etc.
      On dit que l’État est corrompu et incompétent. Je dis que le peuple est corrupteur et fainéant. J’attends de pied ferme que quelqu’un vienne mettre le holà à tout ça. Je n’ai jamais voté de ma vie. Je ne figure même pas sur une liste d’électeurs. Mais si Ouyahia se porte candidat, j’irai m’inscrire et je voterai pour lui. Car je ne vois que lui, non pas comme l’homme providentiel mais comme « le moins pire » et donc comme le plus apte à diriger le pays.
      Si quelqu’un à mieux à proposer, qu’il ou elle le fasse, arguments à l’appui, la critique stérile n’étant pas un argument et l’insulte encore moins.




      0



      0
        Abou Stroff
        2 juillet 2016 - 13 h 52 min

        pourquoi ne pas envisager la
        pourquoi ne pas envisager la mise pied d’un triumvirat qui serait parrainé par un demiurge ou un démiurge stagiaire? je pense à saadani pour les affaires politiques, à ali haddad pour les affaires économiques et à hamadache pour les affaires culturelles et cultuelles. quant au demiurge ou au demiurge stagiaire, mon coeur penche pour gaïd salah.. ce dernier n’est il pas en train de montrer ses capacités de leader en dirigeant des manoeuvres et des tirs à balles réelles?




        0



        0
        algerienfierAnonyme
        2 juillet 2016 - 15 h 41 min

        MERCI MON FRERE;CELA VIENT
        MERCI MON FRERE;CELA VIENT TOUT DOUCEMENT PENSE UN PEU A TOUFIK REFLECHIT ET REPOND MOI




        0



        0
    الهوارية..في أمريكا
    2 juillet 2016 - 1 h 22 min

    Singer les français pour
    Singer les français pour foutre le bordel en Algérie?
    Est ce que les français copient les algériens dans leurs problèmes
    Barakat est un virus scientifiquement préparé dans les officines étrangères pour déstabiliser les pays arabes ayant une République, les Monarchies, ils n’y touchent pas car c’est des tortionnaires comme eux
    Alors Touchez pas à mon pays, celui qui n’est pas heureux En Algérie qu’il immigrent chez les « Nuits Debout », vous allez voir comment vous serez accueillis par les Flics!
    Je préfère vous foutez la Paix à l’Algérie, et Prenez le Cap vers l’Occident ou l’Amérique du Nord ou du Sud! Inchallah.




    0



    0
      Anonymous
      2 juillet 2016 - 8 h 01 min

      le mouvement « nuit debout »
      le mouvement « nuit debout » créé par CIA et celu d’Alger par qui ?? les sionistes s’en frottent les mains comme en Libye et Syrie avec complicité de traitres algériens. L’Algerie est menacée du chaos déjà par Nekkaz le bizarman qui incite au soulèvement pour prendre le pouvoir sans élections.




      0



      0
        Le sage
        2 juillet 2016 - 16 h 03 min

        Dparle d’élection ce pouvoir
        Dparle d’élection ce pouvoir tu pense sincèrement qu’il l’a respecter (Le suffrage du peuple)
        FAKOU




        0



        0
        LE BROBRO
        3 juillet 2016 - 9 h 38 min

        La vrais menace vient de ce
        La vrais menace vient de ce pouvoir corrompu et criminel




        0



        0
      Le sage
      2 juillet 2016 - 16 h 00 min

      Barka mi CHITTA YA SAHBI Youa
      Barka mi CHITTA YA SAHBI Youa FAKOU BIKOUM




      0



      0
    Anonymous
    2 juillet 2016 - 1 h 21 min

    Si les gens au pouvoir
    Si les gens au pouvoir aujourd’hui pensent que les choses vont passer pour eux comme une lettre à la poste avec toutes ces manœuvres éculées ,ils se trompent lourdement .Les choses évoluent et l’intelligence veut qu’ils adoptent une autre attitude .S’ils pensent qu’ils sont indetronbles ils se réveilleront sur une grosse gueule de bois .




    0



    0
    FELLAG
    1 juillet 2016 - 23 h 33 min

    enfin!les citoyens de ce pays
    enfin!les citoyens de ce pays ont ras-le-bol ;la patience avait ses limites,que veulent-ils ces corrompus dirigeants aux mains très sale;le chaos de ce pays ou la faillite économique et moral;ne travail-est-ils pas avec les ennemis de notre nation par hasard;nous sommes le dernier pays ou monde en matière de justice;developement;santé;et infrastructure;premier pays ou monde en matière de pillage;de corruption;de trahison;et détournement des font publique;la violence n’a jamais regler les problème;mais le dialogue sincère a toujours donner des résultats positif; ce peuple a assez sacrifie pour sa liberté;maintenant ça suffit;




    0



    0
    Anonymous
    1 juillet 2016 - 22 h 39 min

    Ça sent bien en effet Barakat
    Ça sent bien en effet Barakat et la funeste LADDH que finance des ONG américaines! Le peuple le sait, il ne suivra jamais ces hurluberlus traitres!




    0



    0
      Anonymous
      1 juillet 2016 - 23 h 03 min

      TOZ!

      (…)
      Demande à ton Bouteflika qui n’a jamais été élu du peuple de dégager avec son clan ses clients, ses valets, avant que le peuple ne le fasse.




      0



      0
        Alilapointe59
        2 juillet 2016 - 0 h 55 min

        Boutlefika oui a était élu
        Boutlefika oui a était élu par le peuples, fallait voté peut être qu’il aurait perdu. Sous hommes, t pas algériens c sur. Parceque les vote on était suivi par des observateurs étrangers à laquelle vous avez fait appel, par la force vous n’avez pas réussi et maintenant vous vous croyez malin en crée an de la fitnas qui ne fait que renforcer le peuples contre vous. Même si l’état tombe le peuples ne tomberas jamais, sous homme de père en fils.




        0



        0
          brobro
          2 juillet 2016 - 13 h 02 min

          @Alilapointe59:votre français
          @Alilapointe59:votre français est catastrophique, personne ne comprend ce que vous baragouinez. essayez d’écrire dans une autre langue. sinon mettez vous à l’oral. medah ou goual fi lasouag(les marchés)




          0



          0
      Mohammed
      2 juillet 2016 - 0 h 07 min

      Sa serais mieux si vous allez
      Sa serais mieux si vous allez dormir.
      Si tu accepté de vivre sous la dictature c’est votre problème mais laisse les gens libre manifester




      0



      0
        el -malika belqis
        2 juillet 2016 - 3 h 10 min

        Salut momo l’immigré ou le
        Salut momo l’immigré ou le beur .toi tu a bien caché ta tête =dere9et rassek en europe .et tu pousses ton peuple pour faire de son pays un champs de guerre .comme la syrie et irak non mrci .Les troll américains comme vous ,peuvent toujours essayer .dites ce que vous voulez marocaine ,harki ,tu es payée ,cheyata oui j’assume tous ces pseudo parcontre je ne suis pas sioniste ni américaine ni française oust .occupez vous du brexit et le fn et vos medias qui vous chassent .surtout que ….




        0



        0
    Mlaoua
    1 juillet 2016 - 22 h 08 min

    C’est une bonne initiative.Il
    C’est une bonne initiative.Il faut que les choses bougent et ne pas laisser le terrain libre à un régime qui cherche à mener le pays en arrière.Le peuple a payé un lourd tribu en perdant 200000 Algériens durant la décennie pour accepter que le pouvoir illégitime touche à ses acquis concernant sa liberté, sa souveraineté et ses droits.




    0



    0
      Anonymous
      1 juillet 2016 - 23 h 55 min

      OUI le pouvoir « légitime »,
      OUI le pouvoir « légitime », pour toi, est bien le FIS. C’est pour t’aider à le préciser si tu ne l’oses pas!




      0



      0
        Mlaoua
        2 juillet 2016 - 3 h 32 min

        Qui te dis que le FIS est
        Qui te dis que le FIS est légitime?
        Pour toi quand on dit que le pouvoir est illégitime on sous entend automatiquement que c’est le FIS qui serait légitime?
        Essaies de lire correctement et comprendre avant toute réponse.Quant au mouvement citoyen « BARAK », je les remercie pour cette initiative qui reste la seule à entreprendre pour mener un combat pacifique contre un régime sourd, arrogant qui ne veut pas lâcher.Les Algériens veulent, dans leur majorité, un vrai changement, c’est à dire un changement qui permettra au pays d’avancer vite sur le plan social et économique et au peuple de vivre dans la dignité et le respect. Mais pour cela,on a besoin de nouveaux hommes, c’est à dire des hommes intègres, travailleurs, compétents et patriotes pour mener le « bateau » ALGÉRIE au bon port .Les moyens existent et les hommes aussi pourvu que les hommes du régime retirent ou les forcer à se retirer. Et l’initiative de « Barakat » est un moyen parmi d’autres de sensibiliser et qui permettra au peuple de s’exprimer pour dire au régime: on a marre . Dégage!
        C »est un acte louable qui vaut mille fois que le silence.Et critiquer par l’écrit ne suffira pas.Il faut passer à l’acte, c’est à dire sur le terrain.Je sais que le régime ne cédera pas et qu’il n’hésitera pas à utiliser son artillerie de propagande contre ce mouvement telles les télévisions privées(Annahar par exemple…) ou publiques .Mais il n’y a pas d’autres choix de luttes.On a trop perdu de temps pour pouvoir en perdre encore plus.Il est urgent que ça bouge mais pacifiquement. La machine « Algérie » qui est à l’arrêt avec le régime doit marcher.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.