L’emprunt obligataire servira de garantie pour l’accès au crédit bancaire

L'Etat a pu engranger plus de 250 milliards de dinars. New Press

Les souscriptions à l’emprunt obligataire sont acceptées comme garantie au crédit bancaire. Selon les dispositions de l’article 5 de l’arrêté N°21 du 28 mars 2016 fixant les conditions et les modalités d’émission par le Trésor public d’un emprunt obligataire pour la croissance économique, les obligations sont librement négociables. Autrement dit, elles peuvent être achetées ou cédées à des personnes physiques ou morales, soit par voie de transaction directe, soit par endossement par le biais d’un intermédiaire légalement habilités. Ces obligations peuvent être également données en nantissement de tout crédit bancaire. Dans un courrier adressé au Forum des chefs d’entreprises, le directeur général du Trésor a expliqué que «les titres souscrits dans le cadre de cet emprunt peuvent constituer un élément du dossier du crédit déposé par l’investisseur demandeur de crédit auprès d’une banque». Il assure dans le même courrier que les banques sont tenues de considérer les titres de l’emprunt comme des garanties réelles lors de l’examen du dossier de crédit demandé. Ainsi, tout est fait pour inciter les hommes d’affaires et les entreprises à souscrire à cet emprunt obligataire. D’ailleurs, le Forum des chefs d’entreprises a lancé une opération de mobilisation de ses membres pour souscrire à cet emprunt et profiter des avantages qu’il offre. En plus d’un taux d’intérêts alléchant (entre 5 et 5,75%), l’emprunt obligataire constitue donc une garantie facilitant l’accès au crédit bancaire. Durant les premiers mois de son lancement, l’Etat a pu engranger plus de 250 milliards de dinars. L’opération va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Elle pourrait même être prolongée en cas de besoin.

Sonia Baker

Comment (8)

    momo
    4 juillet 2016 - 23 h 13 min

    s il vous plait pouver vous
    s il vous plait pouver vous bouchers les milliard de trous sur nos routes avec l agent de l emprunt au moin cela servira a qqchose..




    0



    0
    el wazir
    4 juillet 2016 - 20 h 57 min

    des vues de l’esprit du
    des vues de l’esprit du ministre Belkhalfa, il n’a été l’zauteur d’aucun travaildigne d’interet. heureusement qu’il a été ejecté avant de nous enfoncer d’avantage dans le marasme
    c’est en quelque sorte le TAMMAR du temps actuelle. Il allait tout droit obtenir le resultat inverse a celui escompté par les Algeriens et le president.




    0



    0
    Neutre
    2 juillet 2016 - 9 h 04 min

    juste une nouvelle arnaque;ou
    juste une nouvelle arnaque;ou sont-ils l’argent détourner; L’AUTOGHOUL-.ALIMACADAM-.CHAKIBMAFTALCH-KHALIFARNAQUE.il suffit juste un tiers des sommes détourner et on aura pour cent ans a vivre sans soucis sans emprunts;c’est toujours les bas de la pyramide qui maintiens la consolidation de la pyramide,alors c’est aux innocents citoyens de mettre la main a poche pour la survit de la nation;c’est écris dans l’hymne national KASSAMENNE




    0



    0
    Momoh
    1 juillet 2016 - 12 h 53 min

    POURQUOI PLACÉ SON ARGENT
    POURQUOI PLACÉ SON ARGENT DANS L’EMPRUNT OBLIGATAIRE À 5 VOIRE 5,75% ET ENSUITE ALLER DEMANDER UN CRÉDIT BANCAIRE À 8% !!!!




    0



    0
      Wahed
      1 juillet 2016 - 17 h 44 min

      Financièrement c’est plus
      Financièrement c’est plus intéressant car:
      10000 da empruntés a 8% sur 7ans couteront avec les intérêts 13090da
      10000 da placés a 5% pendant 7 ans rapportent 14070da soit prés de 1000da de plus que le count du credit.
      Ceci est du au fait que le montant du crédit baisse chaque année car on remboursse du capital alors que le capital placé augmente chaque année grace aux intérêts cumulés




      0



      0
        a
        2 juillet 2016 - 17 h 21 min

        c’est vrai , c’est pour sa
        c’est vrai , c’est pour sa que les grands patrons forcés par Mr haddad et les gens au pouvoir a acheté ses bons, vont avoir des crédits bancaires en contrepartie en garantissant avec les dits bons. Et comme toujours ils auront le beur et l’argent du beur et plus même la vache




        0



        0
      Wahed
      1 juillet 2016 - 17 h 50 min

      Financierement c’est plus
      Financierement c’est plus intéressant car:
      10000da empruntés a 8% coutent 13090da au bout de 7ans
      10000da placés a 5% rapportent 14090da soit un solde positif de pres de 1000da par rapport a l’emprunt
      Ceci est du au fait que la capital emprunté diminue chaque année grace aux rembourssement alors que le capital placé lui augmente chaque année grace aux intérêts




      0



      0
      yassine
      3 juillet 2016 - 11 h 34 min

      Bien vu Mr Momoh !

      Bien vu Mr Momoh !
      Encore et encore des aberrations .




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.