Issad Rebrab va porter plainte contre le journal français Le Monde pour «diffamation»

Issad Rebrab. New Press

Le patron du groupe agroalimentaire Cevital a décidé d’attaquer en justice le quotidien français Le Monde qui vient de le citer dans l’affaire dite des «Panama Papers», dans un récent article.

«A la suite de la publication par le journal Le Monde de l’article Les dessous de l’ascension fulgurante de l’industriel Issad Rebrab, paru dans l’édition du 26 juillet 2016, je démens catégoriquement ces accusations factuellement fausses selon lesquelles je serais impliqué dans le dossier Panama Papers», a écrit Issad Rebrab sur son compte Facebook. «J’ai demandé à Me Jean-Pierre Mignard, avocat au barreau de Paris, d’examiner les conditions de réparation pouvant aller jusqu’à une plainte en diffamation», a-t-il ajouté.

Le Monde a repris un article du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung se référant à une enquête du Consortium international des journalistes d’investigation, selon lequel Issad Rebrab compterait «parmi les plus anciens clients algériens du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca» et qu’il aurait «recouru au service de Mossack Fonseca pour créer une société offshore». Le journal affirme que «cette société, domiciliée aux îles Vierges britanniques, était destinée à gérer un portefeuille placé chez l’Union de banques suisses (UBS) à Genève», ajoutant qu’Issad Rebrab serait «resté l’ayant-droit de cette société au capital de 50 000 dollars jusqu’au mois de mars 1996, date à laquelle elle sera dissoute à sa demande». Ce que la chargée de communication de l’homme d’affaires algérien a démenti catégoriquement, selon Le Monde : «M. Rebrab vous dit qu’il n’a jamais eu de société aux îles Vierges britanniques», a-t-elle soutenu, lors d’un échange téléphonique.

L’affaire des «Panama Papers» a fait beaucoup de bruit et la republication d’un long article sur l’affaire Sonatrach et Saipem, très largement repris dans les médias nationaux et étrangers, après une première série de révélations qui ont provoqué une onde de choc et une réaction très ferme des personnalités citées, laisse pantois, tant les véritables desseins de cette «investigation internationale» sélective ne semblent pas nets.

Lina S.

Comment (102)

    TheBraiN
    29 juillet 2016 - 10 h 13 min

    Quand on « croit » en l’
    Quand on « croit » en l' »indépendance de la presse Française » on y croit aussi lorsqu’elle s’attaque à « nos proches » .

    C’est ce même journal qui représentait la « liberté et l’indépendance de la presse Française » lorsqu’il affichait l’image de gens qui ne vous sont pas ….. »proches » en les accablant de faits qui ne leur incombaient pas personnellement .

    Maintenant , ce journal n’est plus « libre et indépendant » ?

    MDR

    TheBraiN
    29 juillet 2016 - 10 h 13 min

    Quand on « croit » en l’
    Quand on « croit » en l' »indépendance de la presse Française » on y croit aussi lorsqu’elle s’attaque à « nos proches » .

    C’est ce même journal qui représentait la « liberté et l’indépendance de la presse Française » lorsqu’il affichait l’image de gens qui ne vous sont pas ….. »proches » en les accablant de faits qui ne leur incombaient pas personnellement .

    Maintenant , ce journal n’est plus « libre et indépendant » ?

    MDR

    Mohamed l'Algérien
    28 juillet 2016 - 23 h 21 min

    Si le journal le Monde ou
    Si le journal le Monde ou plutôt L’IMMONDE était de bonne foi, pourquoi ne dit-t-il pas la vérité ? Il ne parle jamais des cas suivants :

    a/- de la BNP qui est impliquée jusqu’au cou. Rappelons que cette banque à été lourdement condamnée aux USA à plusieurs milliards de dollars. Et il y a des preuves. Mais le torchon l’IMMONDE n’en parle pas.

    b/- de la Société Générale qui a été d’une part, lourdement condamnée dans d’autres pays et d’autre part, qui a été impliquée dans des affaires louches et il y a des preuves.

    Monsieur BENOUARI, l’ex-ministre des finances, a dénoncé avec un très grand courage le rôle néfaste qu’a joué la France, qui est derrière la destruction du secteur Bancaire privé Algérien, qui la derange, au profit de ses banques. Mais le torchon l’IMMONDE n’en parle pas.

    c/- Sarkozy qui a dilapidé 600 milliards à son pays en 5 ans seulement et qui a hypothéqué l’avenir de la France d’une manière irréversible et plongé dans la faillite. Cet ancien président est auteur de crimes contre l’humanité commis en Libye. En plus, sarkozy est gravement cité dans une affaire de trafic de grande quantité de cocaïne. Et dans cas aussi, ce torchon ne le pointe pas du doigt, comme il le fait avec une haine démesurée, une volonté de nuisance de destruction et de blocage quasi politique et colonial, comme il le fait maintenant avec Mr REBRAB, qui est au dessus des maîtres des journaleux du torchon Le Monde ou plutôt L’IMMONDE.

    c/- du compte de 300 millions d’euros de Saâdani cité par le CANARD ENCHAÎNE et ouvert dans une banque Française, à l’abri du Trésor public Algérien. Le CANARD ENCHAÎNE ne parle jamais sans preuves.

    d/- de plusieurs grands groupes du CAC 40, de plusieurs hommes d’affaires, hommes politiques Français …. et la liste est très longue, qui ont des comptes offshores dans les paradis fiscaux, bien à l’abri du Trèsor public Français, mais là aussi, le torchon Le Monde ou dois-je dire l’IMMONDE et même les créateurs de l’affaire des Panama Papers, restent sans voix.

    Le torchon Le Monde s’attaque gratuitement à Mr REBRAB, pour soutenir le clan d’oujda anti-Algérien, qui est en très grande difficulté et affaiblir les véritables forces vives de l’Algérie. Soutien au 4ème mandat oblige, ce complot de BLUFF TOC ET PAILLETTES, orchestré par le nid d’espions Le Monde, sert uniquement les intérêts de la France au détriment des intérêts vitaux du peuple Algérien. Mais ce complot à 2 sous du torchon Le Monde est voué à l’échec. Vous êtes et vous resterez nos pires ennemis de toujours, preuve à l’appui.

    CE QUI PROUVE QUE L’AFFAIRE DES PANAMA PAPERS N’EST SORTIE QU’A DES FINS POLITIQUES, PREDATRICES ET DE DOMINATION DU RESTE DU MONDE QUI LEUR RESISTE QUELQUE SOIT LEUR POUVOIR DE NUISANCE. L’ALGERIE SERA TOUJOURS VOTRE CAUCHEMARD, MALGRE LES TRAÎTRES.

      safidine amara
      31 juillet 2016 - 10 h 14 min

      ok pour tout, mais citer ce
      ok pour tout, mais citer ce que vous appelez le clan de oujda là vous fournissez la preuve que vous mélangez tout.
      le chef du ‘clan de oujda’ a été lui aussi par ces mêmes papers. il a devancé rabrab en attaquant le journal immonde comme vous l’identifié si bien pour les mêmes raisons. alors condamné cette thèse de clan qui divise les algériens et qui donne du crédit au vrais ennemis de la nation.

    Mohamed l'Algérien
    28 juillet 2016 - 23 h 21 min

    Si le journal le Monde ou
    Si le journal le Monde ou plutôt L’IMMONDE était de bonne foi, pourquoi ne dit-t-il pas la vérité ? Il ne parle jamais des cas suivants :

    a/- de la BNP qui est impliquée jusqu’au cou. Rappelons que cette banque à été lourdement condamnée aux USA à plusieurs milliards de dollars. Et il y a des preuves. Mais le torchon l’IMMONDE n’en parle pas.

    b/- de la Société Générale qui a été d’une part, lourdement condamnée dans d’autres pays et d’autre part, qui a été impliquée dans des affaires louches et il y a des preuves.

    Monsieur BENOUARI, l’ex-ministre des finances, a dénoncé avec un très grand courage le rôle néfaste qu’a joué la France, qui est derrière la destruction du secteur Bancaire privé Algérien, qui la derange, au profit de ses banques. Mais le torchon l’IMMONDE n’en parle pas.

    c/- Sarkozy qui a dilapidé 600 milliards à son pays en 5 ans seulement et qui a hypothéqué l’avenir de la France d’une manière irréversible et plongé dans la faillite. Cet ancien président est auteur de crimes contre l’humanité commis en Libye. En plus, sarkozy est gravement cité dans une affaire de trafic de grande quantité de cocaïne. Et dans cas aussi, ce torchon ne le pointe pas du doigt, comme il le fait avec une haine démesurée, une volonté de nuisance de destruction et de blocage quasi politique et colonial, comme il le fait maintenant avec Mr REBRAB, qui est au dessus des maîtres des journaleux du torchon Le Monde ou plutôt L’IMMONDE.

    c/- du compte de 300 millions d’euros de Saâdani cité par le CANARD ENCHAÎNE et ouvert dans une banque Française, à l’abri du Trésor public Algérien. Le CANARD ENCHAÎNE ne parle jamais sans preuves.

    d/- de plusieurs grands groupes du CAC 40, de plusieurs hommes d’affaires, hommes politiques Français …. et la liste est très longue, qui ont des comptes offshores dans les paradis fiscaux, bien à l’abri du Trèsor public Français, mais là aussi, le torchon Le Monde ou dois-je dire l’IMMONDE et même les créateurs de l’affaire des Panama Papers, restent sans voix.

    Le torchon Le Monde s’attaque gratuitement à Mr REBRAB, pour soutenir le clan d’oujda anti-Algérien, qui est en très grande difficulté et affaiblir les véritables forces vives de l’Algérie. Soutien au 4ème mandat oblige, ce complot de BLUFF TOC ET PAILLETTES, orchestré par le nid d’espions Le Monde, sert uniquement les intérêts de la France au détriment des intérêts vitaux du peuple Algérien. Mais ce complot à 2 sous du torchon Le Monde est voué à l’échec. Vous êtes et vous resterez nos pires ennemis de toujours, preuve à l’appui.

    CE QUI PROUVE QUE L’AFFAIRE DES PANAMA PAPERS N’EST SORTIE QU’A DES FINS POLITIQUES, PREDATRICES ET DE DOMINATION DU RESTE DU MONDE QUI LEUR RESISTE QUELQUE SOIT LEUR POUVOIR DE NUISANCE. L’ALGERIE SERA TOUJOURS VOTRE CAUCHEMARD, MALGRE LES TRAÎTRES.

      safidine amara
      31 juillet 2016 - 10 h 14 min

      ok pour tout, mais citer ce
      ok pour tout, mais citer ce que vous appelez le clan de oujda là vous fournissez la preuve que vous mélangez tout.
      le chef du ‘clan de oujda’ a été lui aussi par ces mêmes papers. il a devancé rabrab en attaquant le journal immonde comme vous l’identifié si bien pour les mêmes raisons. alors condamné cette thèse de clan qui divise les algériens et qui donne du crédit au vrais ennemis de la nation.

    Aich Benguendouze
    28 juillet 2016 - 12 h 13 min

    Issad Rebrab va porter
    Issad Rebrab va porter plainte contre le journal français Le Monde pour «diffamation»…Un individu avec beaucoup
    beaucoup money…mais reste avec une mentalité de homme des cavernes. Avec des preuves aussi tangibles a l échelle international tu vas poursuivre le Journal Le Monde…Tu penses que la France est une Zaouia…un Douar, un marché aux puces…Tu penses que Le Monde public ce genre de nouvelles sans avoir auparavant vérifiée toutes les données et faits…tu rêves en couleur. Mais tu as raison tu n est pas le coupable tu es une victime du système politico économico algueraie …

    Un gouvernement qui ne veut pas mettre ses culottes vis de cette situation de corruption internationale…..Le gouvernement algérien trouve cette situation de corruption normale….Ce gouvernement qu utilise l histoire de la révolution algérienne pour étouffer touts les affaires de corruption. Un Président soit disant révolutionnaire et qui parle de Justice révolutionnaire…Il devrait expliquer au peuple algérien que la révolution Algérienne avec tous ses Martyres comme le décrit si bien le Professeur d économie américain, d origine algérienne le Professeur d économie le Dr. Ahmed Dahamni “ La Révolution algérienne, n a fait que remplacer un groupe de privilégiés ( A l’époque les colonialistes Français ) par un nouveau groupe de privilégiés autochtones ( Le gouvernement Algérien composé d amis et de la famille du président et de celles des ses membres ….and that’i it….le reste n est que du baratin a faire avaler aux innocents.

    Une honte d utiliser un discours démagogique en utilisant les martyres de cette révolution . Un Président mis au courant de cette situation et qui n a pas le courage de répondre, mettre ses culottes et initier un processus de poursuites légales afin de placer tous ces individus impliqués dans cette corruption devant la justice du pays, en commencant par Farid Bedjaoui, ses acolytes et tous ceux mentionnées dans le rapport de la Sapiem, le Monde qui vient de le citer dans l’affaire dite des «Panama Papers», et le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. Quelle est la nécessite de former des juristes en Algérie, et tout un system de jurisprudence De la poudre aux yeux pour les pays étrangers..? Aucune honte et aucune dignité de ce gouvernement algérien malgré tous les appartements offerts a des citoyens chaque jour et la future grande Mosquee qui portera sans aucun doute le nom de Sidi Bouteflika…

      jugurtha
      29 juillet 2016 - 7 h 25 min

      la mosquee de ton boutef
      la mosquee de ton boutef piquerait du nez au prochain tremblement de terre.TON BOUTEF EST ………. UN FOURBE HAINEUX DES PEUPLES CHAOUIS ET KABYLES ………………………

    Aich Benguendouze
    28 juillet 2016 - 12 h 13 min

    Issad Rebrab va porter
    Issad Rebrab va porter plainte contre le journal français Le Monde pour «diffamation»…Un individu avec beaucoup
    beaucoup money…mais reste avec une mentalité de homme des cavernes. Avec des preuves aussi tangibles a l échelle international tu vas poursuivre le Journal Le Monde…Tu penses que la France est une Zaouia…un Douar, un marché aux puces…Tu penses que Le Monde public ce genre de nouvelles sans avoir auparavant vérifiée toutes les données et faits…tu rêves en couleur. Mais tu as raison tu n est pas le coupable tu es une victime du système politico économico algueraie …

    Un gouvernement qui ne veut pas mettre ses culottes vis de cette situation de corruption internationale…..Le gouvernement algérien trouve cette situation de corruption normale….Ce gouvernement qu utilise l histoire de la révolution algérienne pour étouffer touts les affaires de corruption. Un Président soit disant révolutionnaire et qui parle de Justice révolutionnaire…Il devrait expliquer au peuple algérien que la révolution Algérienne avec tous ses Martyres comme le décrit si bien le Professeur d économie américain, d origine algérienne le Professeur d économie le Dr. Ahmed Dahamni “ La Révolution algérienne, n a fait que remplacer un groupe de privilégiés ( A l’époque les colonialistes Français ) par un nouveau groupe de privilégiés autochtones ( Le gouvernement Algérien composé d amis et de la famille du président et de celles des ses membres ….and that’i it….le reste n est que du baratin a faire avaler aux innocents.

    Une honte d utiliser un discours démagogique en utilisant les martyres de cette révolution . Un Président mis au courant de cette situation et qui n a pas le courage de répondre, mettre ses culottes et initier un processus de poursuites légales afin de placer tous ces individus impliqués dans cette corruption devant la justice du pays, en commencant par Farid Bedjaoui, ses acolytes et tous ceux mentionnées dans le rapport de la Sapiem, le Monde qui vient de le citer dans l’affaire dite des «Panama Papers», et le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. Quelle est la nécessite de former des juristes en Algérie, et tout un system de jurisprudence De la poudre aux yeux pour les pays étrangers..? Aucune honte et aucune dignité de ce gouvernement algérien malgré tous les appartements offerts a des citoyens chaque jour et la future grande Mosquee qui portera sans aucun doute le nom de Sidi Bouteflika…

      jugurtha
      29 juillet 2016 - 7 h 25 min

      la mosquee de ton boutef
      la mosquee de ton boutef piquerait du nez au prochain tremblement de terre.TON BOUTEF EST ………. UN FOURBE HAINEUX DES PEUPLES CHAOUIS ET KABYLES ………………………

    Anonymous
    28 juillet 2016 - 5 h 21 min

    50 000 dollars c’est quoi par
    50 000 dollars c’est quoi par rapport au millions de dollars détourné du pays…S’il faut le juger ,dans ce cas il faut juger tout le monde,mais comme tout le sait on peut pas être juge et coupable en même temps. Quand l’Algérie sera libre on peut en parler pour l’instant ce n’est pas le cas.

      Anonymous
      28 juillet 2016 - 8 h 49 min

      Même si on va vers l’absurde
      Même si on va vers l’absurde et dire que ce Monsieur a une société au capital de 50.000 dollars (càd pipi de chat), cet argent LUI APPARTIENT EN PROPRE. il n’a volé personne. Alors que les Chakib, Hemch, Bedjaoui, Bouchouareb, Saadani… et la liste est très longue a désossé le pays. Toute cette engeance qui squatte le pouvoir A VOLE le trésor publique, l’Algérie et son peuple et ont stockés des sommes faramineuses dans ces paradis fiscaux ou acheté chez leurs maitres des biens mal-acquis. Ce pouvoir pourri et complice est allé jusqu’à faire un bras d’honneur au peuple, en déroulant le tapis rouge à un voyou qui devrait croupir au fond d’une cellule. Non, l’injustice algérienne préfère jeté un pauvre voleur de poule affamé en taule et… ‘lavé’ l’un des plus grand ennemi de notre pays. Mais tout le monde sait qu’un voleur protège un voleur. Et les Boutesrika se sont gavés avec l’argent du peuple. Tout le reste est un détournement d’attention. Tout remontera à la surface quand des hommes prendront soin de leur patrie. La balance finira par se pencher du côté des HOMMES INTEGRES. Inévitablement. L’histoire nous l’a appris. PATIENCE…

        Anonymous
        28 juillet 2016 - 19 h 44 min

        Qui l’a déclaré voyou ? !! un
        Qui l’a déclaré (…) ? !! un juge algérien ? même pas ! d’ailleurs combien même c’est un jugement quel crédit peut-on accorder à la justice algérienne au commandes du pouvoir politico-financier ? ! Non Chakib Khellil, j’en ai rien à foutre de lui comme de sa smala du régime mais je sais aussi que des dossiers ont été ficelé par ceux qui se cachaient derrière le pouvoir et qui l’ont contrôlé pendant des décennies sans jamais se mettre en avant même symboliquement devant les photographes, non on cultive le mystère et on se prend pour dieu et impose le temps qu’on veut au cieux d’Algérie. Chekib Khellil est comme tout les autres qui se sont succédé depuis 1962 voir avant !

    Anonymous
    28 juillet 2016 - 5 h 21 min

    50 000 dollars c’est quoi par
    50 000 dollars c’est quoi par rapport au millions de dollars détourné du pays…S’il faut le juger ,dans ce cas il faut juger tout le monde,mais comme tout le sait on peut pas être juge et coupable en même temps. Quand l’Algérie sera libre on peut en parler pour l’instant ce n’est pas le cas.

      Anonymous
      28 juillet 2016 - 8 h 49 min

      Même si on va vers l’absurde
      Même si on va vers l’absurde et dire que ce Monsieur a une société au capital de 50.000 dollars (càd pipi de chat), cet argent LUI APPARTIENT EN PROPRE. il n’a volé personne. Alors que les Chakib, Hemch, Bedjaoui, Bouchouareb, Saadani… et la liste est très longue a désossé le pays. Toute cette engeance qui squatte le pouvoir A VOLE le trésor publique, l’Algérie et son peuple et ont stockés des sommes faramineuses dans ces paradis fiscaux ou acheté chez leurs maitres des biens mal-acquis. Ce pouvoir pourri et complice est allé jusqu’à faire un bras d’honneur au peuple, en déroulant le tapis rouge à un voyou qui devrait croupir au fond d’une cellule. Non, l’injustice algérienne préfère jeté un pauvre voleur de poule affamé en taule et… ‘lavé’ l’un des plus grand ennemi de notre pays. Mais tout le monde sait qu’un voleur protège un voleur. Et les Boutesrika se sont gavés avec l’argent du peuple. Tout le reste est un détournement d’attention. Tout remontera à la surface quand des hommes prendront soin de leur patrie. La balance finira par se pencher du côté des HOMMES INTEGRES. Inévitablement. L’histoire nous l’a appris. PATIENCE…

        Anonymous
        28 juillet 2016 - 19 h 44 min

        Qui l’a déclaré voyou ? !! un
        Qui l’a déclaré (…) ? !! un juge algérien ? même pas ! d’ailleurs combien même c’est un jugement quel crédit peut-on accorder à la justice algérienne au commandes du pouvoir politico-financier ? ! Non Chakib Khellil, j’en ai rien à foutre de lui comme de sa smala du régime mais je sais aussi que des dossiers ont été ficelé par ceux qui se cachaient derrière le pouvoir et qui l’ont contrôlé pendant des décennies sans jamais se mettre en avant même symboliquement devant les photographes, non on cultive le mystère et on se prend pour dieu et impose le temps qu’on veut au cieux d’Algérie. Chekib Khellil est comme tout les autres qui se sont succédé depuis 1962 voir avant !

    Mohamed l'Algérien
    28 juillet 2016 - 2 h 22 min

    Monsieur REBRAB, nous sommes
    Monsieur REBRAB, nous sommes de tout cœur avec vous. Poursuivez-les en justice et ne lâchez pas ce torchon de la haine viscérale anti-Algérienne Le Monde ou plutôt L’IMMONDE. Ce journal et ses journaleux voix de leur maîtres sont nos pires ennemis dans ce bas monde. Ce journal est un nid d’espions de la propagande néocoloniale. La France a tout fait pour bloquer sournoisement notre développement.Il y a des preuves irréfutables Et c’est elle qui a bloqué vos Méga projets dans la construction automobile, la métallurgie …. qui mettront l’Algérie de facto dans l’après pétrole et généreront 1000 000 d’emplois directs et indirects. La France n’a jamais accepté la réussite des industriels ou chercheurs, inventeurs Algériens visionnaires et novateurs. Pour ce faire, la France a utilisé et utilise toujours des hommes à elle, comme les harkis, les fils de harkis et surtout le clan d’oujda composés de traîtres anti-Algériens, qui squattent le pouvoir en Algérie. Et dans ce cas précis aussi, il y a des preuves. Mais son petit jeu néocolonial est terminé.

    Mohamed l'Algérien
    28 juillet 2016 - 2 h 22 min

    Monsieur REBRAB, nous sommes
    Monsieur REBRAB, nous sommes de tout cœur avec vous. Poursuivez-les en justice et ne lâchez pas ce torchon de la haine viscérale anti-Algérienne Le Monde ou plutôt L’IMMONDE. Ce journal et ses journaleux voix de leur maîtres sont nos pires ennemis dans ce bas monde. Ce journal est un nid d’espions de la propagande néocoloniale. La France a tout fait pour bloquer sournoisement notre développement.Il y a des preuves irréfutables Et c’est elle qui a bloqué vos Méga projets dans la construction automobile, la métallurgie …. qui mettront l’Algérie de facto dans l’après pétrole et généreront 1000 000 d’emplois directs et indirects. La France n’a jamais accepté la réussite des industriels ou chercheurs, inventeurs Algériens visionnaires et novateurs. Pour ce faire, la France a utilisé et utilise toujours des hommes à elle, comme les harkis, les fils de harkis et surtout le clan d’oujda composés de traîtres anti-Algériens, qui squattent le pouvoir en Algérie. Et dans ce cas précis aussi, il y a des preuves. Mais son petit jeu néocolonial est terminé.

    Anonymous
    27 juillet 2016 - 21 h 52 min

    il faut eradiquer les zouavs
    il faut eradiquer les zouavs ils on trahi les leur

    Anonymous
    27 juillet 2016 - 21 h 52 min

    il faut eradiquer les zouavs
    il faut eradiquer les zouavs ils on trahi les leur

    Anonyme
    27 juillet 2016 - 20 h 57 min

    Je ne vois pas la raison qui
    Je ne vois pas la raison qui fait réagir Rebrab a cet article du Monde, puisqu’en tant que simple homme d’affaires, sans aucune responsabilité politique et n’occupant aucune fonction officielle au sein de l’Etat, il a parfaitement le droit de disposer de comptes bancaires dans les paradis fiscaux ou ailleurs puisqu’aucune loi nationale ou extra nationale ne l’interdit. Il se comporte comme s’il etait ministre ou député ou general dans l’armée. Cette agitation est anormale.

      Anonymous
      29 juillet 2016 - 9 h 05 min

      Tout a fait juste.Meme si c
      Tout a fait juste.Meme si c’est recent(l’affaire remonte a 92);c’est comprehensible pour un homme d’affaires accable par les impots.Le contraire de ces pseudo politiciens de l’ere BOUTEFLIKA qui se sont enrichis sur le dos des Khamassas que nous sommes

    Anonyme
    27 juillet 2016 - 20 h 57 min

    Je ne vois pas la raison qui
    Je ne vois pas la raison qui fait réagir Rebrab a cet article du Monde, puisqu’en tant que simple homme d’affaires, sans aucune responsabilité politique et n’occupant aucune fonction officielle au sein de l’Etat, il a parfaitement le droit de disposer de comptes bancaires dans les paradis fiscaux ou ailleurs puisqu’aucune loi nationale ou extra nationale ne l’interdit. Il se comporte comme s’il etait ministre ou député ou general dans l’armée. Cette agitation est anormale.

      Anonymous
      29 juillet 2016 - 9 h 05 min

      Tout a fait juste.Meme si c
      Tout a fait juste.Meme si c’est recent(l’affaire remonte a 92);c’est comprehensible pour un homme d’affaires accable par les impots.Le contraire de ces pseudo politiciens de l’ere BOUTEFLIKA qui se sont enrichis sur le dos des Khamassas que nous sommes

    Insalayen
    27 juillet 2016 - 18 h 38 min

    L’argument « Rebrab a créée
    L’argument « Rebrab a créée des milliers d’emplois en Algérie » semble faire partie des éléments de langage que dispensent les zélés de ce Monsieur. Ceci accroit encore davantage la suscpicion envers ce Monsieur.
    J’ajoute que si le Monde diffame Rebrab, ce dernier doit tout de suite l’attaquer pour diffamation et non pas « étudier avec son avocat une possible plainte pour diffamation ». Si Rebrab est sûr de lui, qu’il y aille ! S’il veut juste étudier le dossier cela veut dire qu’il veut mesurer le risque que cela retombe sur lui comme un boomeragn.
    Je rappelle que Belaid Abdeslam a témoigné en tant qu’ancien Chef du Gouvernement, dans ses livres et encore récemment, des méthodes frauduleuses de Rebrab pour constituer son empire, qui va des sablières à l’agro-alimentaire, en passant par la sidérurgie!
    Récemment encore, le Ministre de l’Industrie Bouchouareb a montré comment Rebrab a trompé le gouvernement en surfacturant l’usine d’occasion pour construire ses produits Brandt.
    L’Algérie a besoin de véritables industriels qui sachent parler de leur business en termes stratégiques et opérationnels, pas de porte fanions de quelques généraux. Les algériens ont besoin de s’inspirer d’entrepreneurs innovants pas d’importateurs en situation de monopole pendant des décennies, aux frais des banques nationales!

      zeko
      27 juillet 2016 - 22 h 17 min

      Je vous repons consernons l
      Je vous repons consernons l’usine de cevital de setif
      pour avoir participé à la réception de la chaîne de production.en ton que inspecteur de produits industriel importé
      ils n’ya pas une seule vis d’occasion sur ce matériels
      Bonne soirée

        Mohamed l'Algérien
        28 juillet 2016 - 23 h 05 min

        @ zeko

        @ zeko

        Cher compatriote bonjour,

        Merci infiniment d’avoir clouer le bec à cet irresponsable et voix de ses maîtres.
        Comme cela a été très bien dit par plusieurs compatriotes sur le site, Mr REBRAB a créé des milliers d’emplois en Algérie qui font vivre dignement plusieurs milliers d’Algériens. Mr REBRAB a été empêché par la France qui a bloqué ses mega projets, en utilisant son clan d’oujda, Une fois ces projets terminés, comme je l’ai dit, 1 000 000 d’emplois directs et indirects peuvent être créés. Mr REBRAB participe réellement, sur le terrain au développement de l’Algérie et à son rayonnement réel à l’échelle internationale.

    Insalayen
    27 juillet 2016 - 18 h 38 min

    L’argument « Rebrab a créée
    L’argument « Rebrab a créée des milliers d’emplois en Algérie » semble faire partie des éléments de langage que dispensent les zélés de ce Monsieur. Ceci accroit encore davantage la suscpicion envers ce Monsieur.
    J’ajoute que si le Monde diffame Rebrab, ce dernier doit tout de suite l’attaquer pour diffamation et non pas « étudier avec son avocat une possible plainte pour diffamation ». Si Rebrab est sûr de lui, qu’il y aille ! S’il veut juste étudier le dossier cela veut dire qu’il veut mesurer le risque que cela retombe sur lui comme un boomeragn.
    Je rappelle que Belaid Abdeslam a témoigné en tant qu’ancien Chef du Gouvernement, dans ses livres et encore récemment, des méthodes frauduleuses de Rebrab pour constituer son empire, qui va des sablières à l’agro-alimentaire, en passant par la sidérurgie!
    Récemment encore, le Ministre de l’Industrie Bouchouareb a montré comment Rebrab a trompé le gouvernement en surfacturant l’usine d’occasion pour construire ses produits Brandt.
    L’Algérie a besoin de véritables industriels qui sachent parler de leur business en termes stratégiques et opérationnels, pas de porte fanions de quelques généraux. Les algériens ont besoin de s’inspirer d’entrepreneurs innovants pas d’importateurs en situation de monopole pendant des décennies, aux frais des banques nationales!

      zeko
      27 juillet 2016 - 22 h 17 min

      Je vous repons consernons l
      Je vous repons consernons l’usine de cevital de setif
      pour avoir participé à la réception de la chaîne de production.en ton que inspecteur de produits industriel importé
      ils n’ya pas une seule vis d’occasion sur ce matériels
      Bonne soirée

        Mohamed l'Algérien
        28 juillet 2016 - 23 h 05 min

        @ zeko

        @ zeko

        Cher compatriote bonjour,

        Merci infiniment d’avoir clouer le bec à cet irresponsable et voix de ses maîtres.
        Comme cela a été très bien dit par plusieurs compatriotes sur le site, Mr REBRAB a créé des milliers d’emplois en Algérie qui font vivre dignement plusieurs milliers d’Algériens. Mr REBRAB a été empêché par la France qui a bloqué ses mega projets, en utilisant son clan d’oujda, Une fois ces projets terminés, comme je l’ai dit, 1 000 000 d’emplois directs et indirects peuvent être créés. Mr REBRAB participe réellement, sur le terrain au développement de l’Algérie et à son rayonnement réel à l’échelle internationale.

    Senhadji
    27 juillet 2016 - 18 h 23 min

    Grave grave………………
    Grave grave…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
    IL FAUT SE

    Senhadji
    27 juillet 2016 - 18 h 23 min

    Grave grave………………
    Grave grave…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
    IL FAUT SE

    Soukout Khir
    27 juillet 2016 - 17 h 46 min

    Petites questions aux grands
    Petites questions aux grands pourfendeurs de ce patron :
    Tels que nous sommes ici, combien d’emplois peut-on créer nous tous rassembler ?
    Combien de dollars et d’euros faisons-nous rentrer dans les caisses algériennes ?
    Une remarque: Rebrab lui, a créé des dizaines de milliers d’emplois pour ses frères algériens qui font vivre des centaines de milliers de bouches (leurs familles).
    Rebrab, lui, renfloue le trésor publique à coup de centaines de millions en devises. Trouvez l’erreur ?

    Soukout Khir
    27 juillet 2016 - 17 h 46 min

    Petites questions aux grands
    Petites questions aux grands pourfendeurs de ce patron :
    Tels que nous sommes ici, combien d’emplois peut-on créer nous tous rassembler ?
    Combien de dollars et d’euros faisons-nous rentrer dans les caisses algériennes ?
    Une remarque: Rebrab lui, a créé des dizaines de milliers d’emplois pour ses frères algériens qui font vivre des centaines de milliers de bouches (leurs familles).
    Rebrab, lui, renfloue le trésor publique à coup de centaines de millions en devises. Trouvez l’erreur ?

    bilal
    27 juillet 2016 - 17 h 44 min

    Ce n’est pas parce que Rebrab
    Ce n’est pas parce que Rebrab est en « conflit » avec le « pouvoir » qu’il est au dessus de tout soupçon….

      Kenza
      27 juillet 2016 - 21 h 07 min

      Et ce n’est pas parce que « Le
      Et ce n’est pas parce que « Le Monde » vient de le citer dans l’affaire dite des «Panama Papers» qu’il faut le soupçonner….

    bilal
    27 juillet 2016 - 17 h 44 min

    Ce n’est pas parce que Rebrab
    Ce n’est pas parce que Rebrab est en « conflit » avec le « pouvoir » qu’il est au dessus de tout soupçon….

      Kenza
      27 juillet 2016 - 21 h 07 min

      Et ce n’est pas parce que « Le
      Et ce n’est pas parce que « Le Monde » vient de le citer dans l’affaire dite des «Panama Papers» qu’il faut le soupçonner….

    Kenza
    27 juillet 2016 - 16 h 45 min

    En tout cas, pour moi c’est
    En tout cas, pour moi c’est bien simple! j’ai trouvé un truc implacable pour démêler le vrai du faux de ce peuvent nous balancer à longueur de journée ces médias français pratiquement tous sous la coupe de lobby sioniste et dont « Le Monde » en fait parti: Je prends toujours le contre-pied de l’information qu’ils nous donnent.
    Par exemple, en ce qui concerne Mr Rebrab, le moindre petit doute que je pouvais avoir sur son honnêteté s’est définitivement et complètement dissipé à partir du moment où « Le Monde » s’en est pris à lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.