Chine-Afrique : volonté pour un partenariat gagnant-gagnant

La Chine va fournir un soutien financier de 60 milliards de dollars d'aide financière. D. R.

Les participants à la réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des actions de suivi du sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) ont renouvelé vendredi leur volonté pour un partenariat stratégique, gagnant-gagnant, sino-africain, selon la déclaration finale des assises.

A l’issue de cette rencontre, les coordonnateurs ont adopté une déclaration par laquelle ils renouvellent leur solidarité dans la mise en œuvre des initiatives dégagées lors du sommet du Johannesburg, avec en priorité le partenariat industriel, notamment le renforcement des capacités de production des pays africains.

Les deux parties apprécient hautement les progrès enregistrés dans leur mise en œuvre, et s’engagent de doubler les efforts pour une concrétisation globale des engagements fixés lors du dernier sommet de la FCSA. Ils se réjouissent, par ailleurs de la conclusion de nombreux accords importants et des résultats tangibles dans concrétisations des outputs dudit sommet.

Afin de se hisser à la hauteur de ces objectifs, les deux parties, selon la déclaration, doivent se tenir aux «cinq concepts de coopération», axés sur le développement partagé, intensif, vert, sûr et ouvert. Plus de 300 participants, avec une représentation de très haut niveau, ont pris part à cette rencontre consacrée à l’évaluation des engagements pris lors du dernier sommet de la FCSA à Johannesburg décembre dernier.

Le président chinois Xi Jinping avait alors annoncé que son pays lancera dix grands projets de coopération en vue de booster la coopération entre les deux parties dans plusieurs secteurs, notamment, l’industrialisation, la modernisation de l’agriculture, les infrastructures, les services financiers, le  développement vert, le commerce et la facilitation des investissements, la réduction de la pauvreté et le bien-être, la santé publique, les échanges entre les peuples, et la paix et la sécurité.

Pour assurer la bonne mise en œuvre de ces initiatives, le président Xi avait révélé que la Chine va fournir un soutien financier de 60 milliards de dollars d’aide financière, incluant cinq milliards de prêts à taux zéro et 35 milliards de prêts à taux préférentiels.

R. E.

Comment (2)

    anonyme
    30 juillet 2016 - 15 h 01 min

    Dans son intérêt l’Afrique
    Dans son intérêt l’Afrique doit diversifier et intensifier ses relations avec la chine.
    L’Afrique doit être libre dans ses échanges avec le reste du monde.




    0



    0
    anonyme
    30 juillet 2016 - 15 h 01 min

    Dans son intérêt l’Afrique
    Dans son intérêt l’Afrique doit diversifier et intensifier ses relations avec la chine.
    L’Afrique doit être libre dans ses échanges avec le reste du monde.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.