Tunisie : Youssef Chahed chargé de former un gouvernement d’union

Youssef Chahed. D. R.

«J’ai rencontré aujourd’hui le président de la République qui m’a chargé de former le gouvernement d’union nationale», a déclaré mardi Youssef Chahed, lors d’une conférence de presse organisée au palais présidentiel de Carthage. Secrétaire d’État à la Pêche sous le premier gouvernement de Habib Essid, il occupait le poste de ministre des Collectivités locales depuis janvier 2016.

«Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle étape qui requiert des efforts, des sacrifices, de l’audace, du courage, de l’abnégation et des solutions sortant du cadre classique», a-t-il ajouté, en précisant que ses priorités seraient la lutte contre le terrorisme et la corruption.

Youssef Chahed, qui a 30 jours pour former une nouvelle équipe aux termes de la Constitution, a indiqué que les consultations à ce sujet débuteraient dans la journée. «Ce sera un gouvernement politique, un gouvernement de compétences, de jeunes», a-t-il poursuivi, en promettant que les femmes seraient mieux représentées.

Sa désignation intervient après que le Parlement a retiré samedi sa confiance au chef du gouvernement Habib Essid, tout juste 18 mois après sa nomination.

R. I. 

Comment (6)

    les damnes de la terre
    4 août 2016 - 23 h 24 min

    Est il vrai que c un proche d
    Est il vrai que c un proche d elgaid essebcj si cela s avere vrai et si certaines interventions de tunisiens sur des chaines etrangeres. Dont il est dit que essebci ne desire pas qu il reste figurant puisque le parlement a plus de prerogatives. que lui alors allons nous acheminer vers l avortement de l experience jusque la reussie.Essebci veut il epouser le cas algerie ou ts les pouvoirs sont entre le chef de bord.Heireusemnt qu en tunisie il y a une societe civle qui agit loin des cercles du pouvoir donc mr essebci niet votre projet ne passe pas.




    0



    0
    les damnes de la terre
    4 août 2016 - 23 h 24 min

    Est il vrai que c un proche d
    Est il vrai que c un proche d elgaid essebcj si cela s avere vrai et si certaines interventions de tunisiens sur des chaines etrangeres. Dont il est dit que essebci ne desire pas qu il reste figurant puisque le parlement a plus de prerogatives. que lui alors allons nous acheminer vers l avortement de l experience jusque la reussie.Essebci veut il epouser le cas algerie ou ts les pouvoirs sont entre le chef de bord.Heireusemnt qu en tunisie il y a une societe civle qui agit loin des cercles du pouvoir donc mr essebci niet votre projet ne passe pas.




    0



    0
    el wazir
    3 août 2016 - 18 h 36 min

    1er ce premier ministre est
    1er ce premier ministre est de la famille du pàresident tunisien _ 2eme il va remplacer HABBIB ESSID parcequ’il est autoritaire_ exactement comme chez nous HHC était ministre plus jeune encore _ mais des ministres qui s »avèrent autoritaire sont rapidement ejectés (ex le ministre de l’energie) = pour la simple raison que notre environnement geopolitique notamment les superpuissances, n’admet pas des ministres autoritaires dans le monde Arabe cela est synonime de portes fermés qui les empeche de tirer librement le maximum de profit sans contre partie, nos gouvenants n’ont qu a s’adapter afin d’epargner de tenir leurs pays a l’abris de tout malheur




    0



    0
    el wazir
    3 août 2016 - 18 h 36 min

    1er ce premier ministre est
    1er ce premier ministre est de la famille du pàresident tunisien _ 2eme il va remplacer HABBIB ESSID parcequ’il est autoritaire_ exactement comme chez nous HHC était ministre plus jeune encore _ mais des ministres qui s »avèrent autoritaire sont rapidement ejectés (ex le ministre de l’energie) = pour la simple raison que notre environnement geopolitique notamment les superpuissances, n’admet pas des ministres autoritaires dans le monde Arabe cela est synonime de portes fermés qui les empeche de tirer librement le maximum de profit sans contre partie, nos gouvenants n’ont qu a s’adapter afin d’epargner de tenir leurs pays a l’abris de tout malheur




    0



    0
    anonyme
    3 août 2016 - 17 h 03 min

    c’est pas chez nous qu’un
    c’est pas chez nous qu’un truc pareil arriverait! « retirer sa confiance » … nous ça fait des lustres qu’on a retiré notre confiance à tous ces ronds de cuir qui ne savent de bouffer et encore bouffer et rien ne se passe! en plus un gouvernement de jeunes blindé de femmes et compétences? on peut rêver! nous les jeunes sont analphabetes quasiment, vous me direz c’est pas mieux que les vieux ….en tous cas bonne chance aux tunisiens ils le méritent!




    0



    0
    anonyme
    3 août 2016 - 17 h 03 min

    c’est pas chez nous qu’un
    c’est pas chez nous qu’un truc pareil arriverait! « retirer sa confiance » … nous ça fait des lustres qu’on a retiré notre confiance à tous ces ronds de cuir qui ne savent de bouffer et encore bouffer et rien ne se passe! en plus un gouvernement de jeunes blindé de femmes et compétences? on peut rêver! nous les jeunes sont analphabetes quasiment, vous me direz c’est pas mieux que les vieux ….en tous cas bonne chance aux tunisiens ils le méritent!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.