Louisa Hanoune : «Les législatives ne sont pas la priorité du PT»

Hanoune a réitéré sa désapprobation des choix économiques du gouvernement. New Press

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a relevé l’existence d’une «menace sans précédent» sur les acquis des travailleurs. S’exprimant dans une conférence de presse animée aujourd’hui au siège de son parti à Alger, Mme Hanoune a réitéré sa désapprobation des choix économiques du gouvernement et son opposition à la suppression de la retraite anticipée.

Pour la passionaria du PT, «les rendez-vous électoraux prochains ne constituent pas la priorité du PT». Sa formation, dit-elle, se concentre plutôt sur la défense des droits des travailleurs. Elle estime que la situation socio-économique ne prête nullement à l’optimisme. Louisa Hanoune dénonce ainsi «les décisions visant à réduire les budgets de certains secteurs comme la santé et l’enseignement qui sont un pilier pour la préservation du caractère social de l’Etat».

La non-prise en charge des nombreuses revendications du front social constitue une sérieuse menace à la stabilité du pays. Elle évoque dans ce sillage le dernier rapport alarmant de la Gendarmerie nationale sur la contestation sociale. La patronne du PT craint ainsi un soulèvement populaire si les choses évoluent davantage négativement.

Face à un tel constat des plus inquiétants, Louisa Hanoune considère les prochaines élections comme secondaires. La priorité, selon elle, c’est de mobiliser le front interne pour le fortifier de sorte à ce qu’il puisse relever les défis qui se posent au pays, notamment ceux d’ordre sécuritaire. «Les défis actuels qui se posent au pays du fait de la détérioration de la situation sécuritaire dans certains pays voisins comme la Libye exigent la consolidation du front interne», a souligné Mme Hanoune.

Il est impératif, estime-t-elle, de prendre en charge les revendications sociales du citoyen afin de lui permettre d’«appuyer l’Armée nationale populaire (ANP) qui veille à la sauvegarde de l’unité nationale et à la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays». Louisa Hanoune a, par ailleurs, dénoncé les tentatives d’exploitation de l’assassinat de la petite Nihal par des courants idéologiques afin de faire passer leur projet politique.

Sonia Baker

Comment (7)

    Erdt
    11 août 2016 - 19 h 24 min

    Cette louisa est notre argaz
    Cette louisa est notre argaz ou nass!!! La meilleure politicienne avec les Sofiane djilali ,et d’autres.. Les élections dans c conditions ne serviront a rien sinon a reproduire les mêmes khobzistes du FLN de saadani résident VIP à Neuilly,et des qutres partis croupions béni-oui-oui sites!!! Ceux qui la critiquent car ils ne comprennent pas, comprendront leur douleur dans pas longtemps !! Déjà que certains ont commencé à goûter un peu de ce sui nous attend,la moindre critique,la moindre contestation= prison provisoire!! Voyez encore FLN de saadani et vous verrez! Lui,il a assuré sa retraite à Paris!!




    0



    0
    Anonymous
    11 août 2016 - 9 h 11 min

    Cette femme qui est contre la
    … il faut qu’elle se rappel que Nihal l’enfant innocent a été décapité par des criminel dont elle défend la vie?! incroyable elle n’est pas lagerienne.




    0



    0
    Mouloud
    11 août 2016 - 8 h 08 min

    Au secours, la revoilà!!!!

    Au secours, la revoilà!!!!
    Je ne sais pas si elle s’intéresse à l’économie et/ou elle la comprend. Mais il semble qu’il n’a pas pris conscience de la situation économique du pays au vu de notre dépendance aux énergies fossiles et de la conséquences de nos revenues, les rapports de la BM, FMI,….
    Je ne comprend pas qu’on donne à cette personne autant d’importance, elle nous tire vers le bas et pollue le débat politique.
    Combien de personnes en Algérie savent ce qu’est le Trotskisme?

    AlgérieDebout




    0



    0
    kouider
    11 août 2016 - 7 h 16 min

    Elle sait bien qu’elle n’aura
    Elle sait bien qu’elle n’aura pas plus de 1 %.




    0



    0
      hentite
      11 août 2016 - 8 h 40 min

      elle n’aura plus son quota
      elle n’aura plus son quota




      0



      0
    Mokrane
    11 août 2016 - 1 h 01 min

    Un jour elle défend les
    Un jour elle défend les travailleurs et les autres jours elle défend les prédateurs comme Rebrab and Cie.




    0



    0
    RasElHanout
    11 août 2016 - 0 h 55 min

    Les fabulations récurrentes
    Les fabulations récurrentes de cette vieille sorcière ne semblent intéresser plus personne au vu du nombre de commentaires




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.