Louanges dangereuses

Par Rabah Toubal – «La coopération en matière de sécurité, pierre angulaire de la relation entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Algérie» (John Kerry, Secrétaire d’Etat américain) ; «L’Algérie et la Grande-Bretagne partagent des analyses similaires sur les questions sécuritaires» (Philip Hammond, ex-secrétaire au Foreign Office britannique). Il y a quelques jours, le Président français, François Hollande, exhortait son homologue algérien à «renforcer la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme». Que cette sollicitude empoisonnée ? Pourtant, l’Algérie n’a pas été le premier pays à réserver au fléau du terrorisme un traitement exclusivement sécuritaire ou militaire.

De nombreux autres pays, qui étaient confrontés avant elle à ce fléau, ont adopté cette attitude radicale et, curieusement, ils n’ont pas été approchés par ces puissances, qui ont aussi leurs propres expériences en la matière, mais accourent aujourd’hui à Alger, dont le pouvoir est lourdement critiqué par l’opposition et la société civile pour sa gestion de plus en plus opaque du pays, pour «bénéficier de l’expérience algérienne de lutte contre le terrorisme».

En quoi cette méthode qui consisterait à jeter le bébé avec l’eau du bain, en éliminer les terroristes et leurs otages, leur serait-elle réellement utile ? Quel prétexte cherchent-ils et dans quel but ? Il y a anguille sous roche, tout comme pour la tristement célèbre boutade de François Hollande au sujet de «l’alacrité» d’Abdelaziz Bouteflika ou la surprenante «sécurité totale» des pays du Maghreb – Algérie, Tunisie et Maroc –, dont Mme Angela Merkel s’était prévalue pour forcer les pouvoirs de ces Etats, dont elle avait gonflé l’ego, à accepter les islamistes radicaux auxquels son pays avait accordé l’asile politique depuis la fin des années 1970.

En tout état de cause, au lieu de susciter la satisfaction des pouvoirs publics algériens, cette course malsaine aux déclarations dithyrambiques et les louanges dangereuses qui fusent ici et là, devraient plutôt nous inquiéter, car elles posent dans toutes ses dimensions la question de leur responsabilité sur des questions éminemment sensibles.

A moins que ces pouvoirs ne soient devenus les avatars des dirigeants autoproclamés par la force et la fraude massive, d’un pays qu’ils considèrent comme leur propriété privée et dont le peuple serait serviable et corvéable à merci et totalement soumis à leur volonté prédatrice…

R. T.

 

Comment (31)

    Anonymous
    14 août 2016 - 16 h 02 min

    Il y a des français qui se
    Il y a des français qui se réveillent. Celui-la est juste phénoménal. Merci pour lui. Ça m’a donne la pêche.
    https://www.facebook.com/360web.officiel/videos/1074945932582848/




    0



    0
    Anonymous
    14 août 2016 - 15 h 17 min

    ils ne nous respectent pas et
    ils ne nous respectent pas et ne nous regarderons jamais comme des égaux…jamais en aucun lieu. Nous avons été largement payé pour le savoir…notre méfiance ne doit pas être une faiblesse de plus. nous devons rester froids, ces louanges ne doivent même pas nous agacer. nous sommes un peuple de guerriers et de résistants et nous devons le rester. ne pas sombrer dans la société de loisir … ne jamais nous amollir…tant pis nous resterons cyniques…souvenons nous des baisers de juda donné à assad et a el guedafi….laissons nous embrasser et cajoler…ils doivent êtres fous ou stupides pour croire que cela calmera un jour nos meurtrissures. ils ne nous comprendrons jamais intimement… incapables de se percevoir tel qu’ils sont des barbares et des cannibales. et laissons leurs comme interlocuteurs des prostituées…ils ne verront que ca de nous. ils ont beau chercher où nous avons mis notre âme et notre cœur…nul part ils ne la trouveront.




    0



    0
    ALFAÏDA ?
    14 août 2016 - 11 h 13 min

    louanges dangereuses
    deux moralités : 1) el machkour = mag’ôor . 2) le flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ! A force de recevoir des louanges de la part de l’alliance judéo-chrétienne, ce n’est pas seulement le bec (du corbeau) que les dirigeants flattés à outrance, vont ouvrir « largement », c’est autre chose que je n’ose pas écrire (mon éducation me l’interdit !).Un responsable futé, intelligent, perspicace, doit se méfier comme de la peste , des louanges, trop de louanges; a) quand elles viennent des amis, mais surtout quand elles viennent des ennemis intimes. b) Mais lorsque le « responsable » qui les reçoit (les louanges répétées), connait lui-même ainsi que le reste du monde vivant, tous ses défauts et casseroles qu’il traîne, là alors il doit se méfier davantage , car il y a anguille sous roche! Comme on le sait, ces louanges qui ne cessent de gonfler d’orgueuil des dirigeants ( loin d’être des exemples à suivre !), sont formulées régulièrement et à intervalles de plus en plus rapprochées par les USA, l’Angleterre, La France et l’Allemagne, c’est à dire comme par hasard le quarteron en tête de file, des nations qui ont créé l’êtat fantôche dit israël, et l’ont installé au coeur du monde arabe, afin de lui implanter « mousmar djeha » avec l’objectif clair et précis de le détruire à jamais. Il se trouve que ces « louanges rabachées » sont accompagnées (depuis tout récemment), par des alertes soutenues de banqueroute, de graves , catastrophes économiques , et autres prévisions néfastes, qui confirme, que le quarteron-tête-de-file et le reste du corp du reptile-dragon (l’alliance judéo-chrétienne) , préparent un autre coup fourré, toujours contre leur seul et unique ennemi : L’ISLAM. N’oublions surtout pas que cette large campagne (avec plusieurs fers au feu !) : les louanges + les prévisions de faillite économique + la guerre ouverte déjà déclarée à « l’islam terroriste » malgré que l’ISLAM VRAI, est étranger à ce phénomène créé par l’impérialo-sioniste Bush, Blair, tcharkozi, bhl,fabius,zemour and Co, ne peut que précéder un assaut comme la destruction de l’Irak , n’ayons pas la mémoire courte, qui avait été précédée par l’histoire des armes de destruction massive et autres « preuves » toutes fausses largement développées, détaillées, ruminées par leurs médiats tous pro-sionistes. Et puis ! pourquoi l’Algérie durant la longue décennie noire , et ses dizaines de milliers de morts, n’a pas reçu la moindre louange ni compassion ? Là :  » qui kane haï chati habba ou qui maate aâl goulou aârdjoune  » ! L’objectif cette fois des ennemis de l’Islam et des Musulmans, est non seulement d’activer la destruction de leur ennemi juré, mais de la rendre plus facile, en fignolant l’effondrement de toute espèce de COHESION, SOLIDARITE, ou UNION du monde arabo-musulman, ( qui a déjà commencé par neutraliser la fameuse « ligue dite arabe »), en quoi faisant : GROSSIR LES RANGS DE LEURS VALETS déjà assez nombreux : arabie saoudine, jordanie, maroc, Qatar, émirats et roitelets du golfe, ou y ajoutant de nouveaux même s’il faut recourir à la ruse du renard (du corbeau) , et gonfler d’orgueil certains dirigeants , qui ,ne méritent pas toutes ces louanges empoisonées ! PLUS QUE JAMAIS LE PEUPLE ALGERIEN DOIT ETRE VIGILANT ET PRENDRE GARDE AUX DANGERS QUI VIENNENT DU VOISIN DE L’OUEST, qui est le cheval de troie de l’impérialo-sionisme.




    0



    0
      Soufi
      14 août 2016 - 11 h 45 min

      Louanges dangereuses
      Merci de poser les véritables termes du débat existentiel concernant notre pays. « Etre ou ne pas être », c’est ça la question de fond. Les salamalecs ne sont que de la fioriture.
      A vos plumes guerriers !




      0



      0
        Anonymous
        14 août 2016 - 12 h 49 min

        Notre pays est en danger !
        Notre pays est en danger !




        0



        0
    lhadi
    14 août 2016 - 10 h 18 min

    insurrection des consciences
    L’excellente plume invite, à mon sens, le citoyen algérien à une insurrection des consciences afin que l’Algérie adamantine s’affranchisse des tailleurs de pierres. Je soutiens que le peuple algérien, maltraité contre tout droit, ne laissera pas passer une occasion dans laquelle il peut se délivrer de ses misères. Ainsi s’il arrive un malheur dans sa résistance aux injustices, il est à imputer non à ceux qui ne font que défendre leurs droits, mais à ceux qui envahissent ce qui appartient à leurs prochains. Cette gouvernance est coupable d’un des plus grands crimes qu’on puisse commettre et elle est responsable de tous les malheurs, de toutes les rapines, de tous les désordres qui détruisent les institutions et désolent un pays. Tous ceux qui sont coupables d’une si terrible conséquence, doivent être regardés comme les ennemis de notre peuple, comme une peste fatale à l’Etat algérien, et être traités de la manière qu’ils méritent. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    TheBraiN
    14 août 2016 - 9 h 18 min

    Ni amis ni ennemis
    Pour les occidentaux , les arabes ne sont pas des amis mais doivent éviter d’être des ennemis en étant des larbins !
    Une équation assez simple à résoudre !




    0



    0
    Mokhtari
    14 août 2016 - 6 h 58 min

    Je vois que le débat a pris
    Je vois que le débat a pris une autre direction, c’est à dire la religion. Revenons à nos chèvres d’Oujda, Messieurs et Mesdames.




    0



    0
    Patriote
    14 août 2016 - 5 h 33 min

    Madame Farida. Parmi les
    Madame Farida. Parmi les objectifs diaboliques de Said Bouteflika figure la fuite de 800 000 Algériennes et Algériennes, toutes catégories sociales et tous âges confondus, depuis l’installation par la force de son frère à El Mouradia et l’octroi de la nationalité algérienne à plus d’un million de marocains vivant illégalement en Algérie. Depuis l’indépendance de notre pays en 1962, plus de trois millions de Marocains ont obtenu la nationalité algérienne par le ministère de la Justice qui est entre les mains des marocains depuis 1962. Le fléau marocain n’est donc pas une simple vue de l’esprit mais une triste et grave réalité qui aboutira à l’implosion de notre pays en raison des manipulations auxquelles il se livre concernant l’état civil des Algériennes et des Algériens qu’il n’a cessé de falsifier.




    0



    0
      Anonymous
      15 août 2016 - 4 h 41 min

      Mokoko reveur stupide et
      Mokoko reveur stupide et lache = mekhnazi




      0



      0
    Boumangar
    13 août 2016 - 20 h 00 min

    En 1962, les Chouhadas et les
    En 1962, les Chouhadas et les Moudjahidines se sont sacrifiés et ont combattu et battu la France mais c’est le clan d’Oujda qui a profité de l’indépendance alors que ses principaux membres tels que Boussouf, Boumediène et Bouteflika n’ont jamais tiré une seule cartouche contre l’Armée coloniale car ils étaient planqués au Maroc.
    En 1999, bis repetita, l’ANP, les Patriotes, les GLD, les Gardes communaux, aidés par le peuple algérien se sont opposés à la marée verte islamiste et l’ont vaincu, au prix d’énormes sacrifices mais c’est le clan d’Oujda qui est installé au pouvoir par le Généraux Belkhir, Toufik et Lamari Smain.
    Chers frères et soeurs, la malédiction qui frappe notre pays est divine, c’est pour cela que l’avenir fait vraiment peur.




    0



    0
      Anonymous
      13 août 2016 - 20 h 35 min

      Pourquoi y aurait-il une
      Pourquoi y aurait-il une malédiction ?




      0



      0
      Anonymous
      13 août 2016 - 20 h 39 min

      NON, NON et NON, Boumangar ¨!
      NON, NON et NON, Boumangar ¨!!!!!!! la malédiction qui frappe notre pays au coeur n’est pas divine, comme tu le dis mais marocaine. et la tragédie n’est pas finie car le prochain président de la République sera aussi un marocain et l’ANP, qui est minée par le clan d’Oujda va cautionner ce choix humiliant.




      0



      0
      Anonymous
      13 août 2016 - 21 h 07 min

      Les épreuves forment la
      Les épreuves forment la volonté. Nulle malédiction. Mais bien la préparation de tout un peuple pour affronter les vicissitudes de l’histoire. Des épreuves pour construire une nation soudée contre le séparatisme et les interférences malsaines. L’histoire algérienne, comme la vie d’un homme, c’est des sédiments jusqu’à l’éclosion et la découverte de son existence et de sa mission. Ne commets pas l’erreur de connaître ce que Dieu fait, tu frôles le blasphème.




      0



      0
      Anonymous
      13 août 2016 - 21 h 18 min

      Les épreuves forment la
      Les épreuves forment la volonté. Nulle malédiction. Mais bien la préparation de tout un peuple pour affronter les vicissitudes de l’histoire. Des épreuves pour construire une nation soudée contre le séparatisme et les interférences malsaines. L’histoire algérienne, comme la vie d’un homme, c’est des sédiments jusqu’à l’éclosion et la découverte de son existence et de sa mission. Ne commets pas l’erreur de connaître ce que Dieu fait, tu frôles le blasphème.




      0



      0
      Anonymous
      13 août 2016 - 22 h 49 min

      Tout se passe dans la tête.
      Tout se passe dans la tête. Tu désespères de la miséricorde de Dieu. Supposons que cela soit vraie la malédiction. Dieu la lève dans le repentir. Dieu ne maudit pas pour l’éternité sauf pour ceux qui ne viennent jamais reconnaître leurs torts devant Lui. Pour répondre a ta question, je prie pour notre peuple, mais aussi pour les gouvernants algériens, pour l’Armée, afin que Dieu les guide, les éclaire, les protège et les renforce. Tout se passe dans la tête, Ce n’est pas l’Algérie qui est en cause, c’est quelque chose qui se passe dans le monde entier. Quelque chose que nous vaincrons tous. Chacun dans nos pays. C’est l’humanité qui est en train de souffrir pour des connards qui se pensent puissants ad vitaernam. Prie quand la déprime pointe son nez, Prie pour que ce fascisme néo-colonial financier et pseudo-religieux se casse la gueule la ou il le mérite : dans la fosse a ordures. Prie et tiens-toi a cette idée : nous n’avons peur de rien si ce n’est d’être rejeté de Dieu. Mais nous n’avons peur de rien. De rien. Cela n’empêche pas la prudence, l’analyse et la prévoyance. Dieu protège l’Algérie. Amin. Dieu vienne au secours de l’humanité surtout contre ces crapules de gouvernements prédateurs des richesses des autres, contre les FM et les Wahhabites qui détruisent la vie de millions d’hommes. Amin.




      0



      0
      Farida
      13 août 2016 - 23 h 20 min

      SVP laissez le Bon Dieu de
      SVP laissez le Bon Dieu de coté, Il en a marre des plaintes et des jérémiades des uns et des autres. Ils faut retrousser vos manches messieurs sinon nous les femmes, nous le feront à votre place comme dans le groupe des 19 qui a acculé Said Bouteflika dans ses derniers retranchements, en mettant à nu ses plans machiavéliques.




      0



      0
        Anonymous
        14 août 2016 - 13 h 34 min

        Bonjour, Il n’a pas ete dit
        Bonjour, Il n’a pas ete dit que nous utilisions Dieu pour dominer ou manipuler les Algeriens. Non. Mais de benir ce pays. Preferez-vous que nous li demandions de le maudire ? Ou est le mal de demander l’intervention de sa protection ? Le peuple algerien est musulman (independemment de l’islamisme, je vous l’accorde, qui est un poison). A moins qu’il ne faille changer de peuple et pourquoi pas le detruire. Said Bouteflika sera deboute le moment venu. Justement parce que nous demanderons a Dieu de nous en defaire pour le bien de notre pays. Ne melangez pas tout.




        0



        0
      Anonymous
      15 août 2016 - 4 h 43 min

      Hey mokoko, changer de disque
      Hey mokoko, changer de disque ca devient lacant a la longue




      0



      0
    Sentinelle
    13 août 2016 - 16 h 44 min

    Vigilance, vigilance, notre
    Vigilance, vigilance, notre pays est visé par ses nombreux ennemis qui convoitent ses richesses et son territoire stratégique. Tous derrière notre vaillante Armée pour neutraliser le clan des marocains qui est entrain de le brader.




    0



    0
      Anonymous
      13 août 2016 - 18 h 18 min

      Dieu est présent. Il ne
      Dieu est présent. Il ne laissera pas tomber si nous refusons d’être des agresseurs comme ces pays le sont. Nous refusons les agressions. Dieu protège notre armée. Amin.




      0



      0
      Hocine
      14 août 2016 - 6 h 39 min

      Le comble c’est que ce clan
      Le comble c’est que ce clan accuse nos frères Kabyles, qui ont consenti d’énormes sacrifices pour libérer l’Algérie du colonialisme et de l’islamisme, de toutes ses tares en les qualifiant, comme le fait le wali tlemcénien de Tizi Ouzou, un sur les 35 walis originaires de l’Ouest, de séparatistes dangereux pour l’unité du pays alors que le véritable danger c’est son clan sans foi ni loi.




      0



      0
    nation
    13 août 2016 - 14 h 34 min

    Dans cette situation
    Dans cette situation diplomatique il ne faut dire ni OUI ni NON , l’Algérie doit manœuvrer , elle le fait bien et surveiller ses frontières … l’Algérie a été conquise depuis toujours, depuis Carthage , parce qu’elle n’avait pas un pouvoir central national surtout une armée nationale … ce n’est plus la cas depuis la révolution de 54 .. l’ANP veille sur le pays et l’Algérie est une Nation … ceux qui la refusent comme Nation et ne savent pas où ils vont doivent revenir aux rangs … en cas de danger il n’ y a qu’un seul concept politique qui vaille et qui sauve le pays et le peuple : c’est LA DEFENSE NATIONALE avec 100 % de discipline populaire et républicaine .. notre doctrine est claire !




    0



    0
      Zidane
      13 août 2016 - 23 h 36 min

      Bien dit l’ami, c’est parce
      Bien dit l’ami, c’est parce qu’ils n’ont pas réussi à diviser l’ANP dans les années 1990, que les Islamistes et leurs alliés arabes et occidentaux ont été battus et ont échoué dans leur mission diabolique de guerre civile. Unie l’ANP sera le bouclier de la nation contre toutes les agressions internes ou externes. C’est pour cela aussi que le clan d’Oujda veut la diviser par sa politique de régionalisme primitif pour la mettre à genoux et à son service exclusif.




      0



      0
      Nasser
      15 août 2016 - 13 h 35 min

      Diplomatie
      bonjour,
      je partage votre AVIS, depuis notre indépendance notre diplomatie à toujours été mise en avant.Elle un rôle major dans la résolution des conflits et c’ est notre force tout comme l’ APN qui est la digne héritière de l’ ALN ,c’ est pour cela que nous ne sommes pas des « va en guerre » comme certains pays occidentaux, maghrébins et Arabes et pourtant nous avons payé le prix fort sous la présidence de Chadli lorsque l’ avion qui transportait notre MAE « je crois,qu’il s’ agissait de Mr. Benyahia de son équipe et de l’ équipage PAIX A LEURS AMES » été détruit par un missile alors qu’ils l étaient en mission lors du le conflit entre l’Iran et l’Irak.à ce jour j’ apprécie les interventions de Mr R.Lamara et de son équipe et je lui trouve un point commun avec notre regretté Président Houari Boumediène c’est celui d’ être est au service
      de L’ALGERIE




      0



      0
    Boumediène
    13 août 2016 - 13 h 34 min

    L’ANP ne doit pas laisser
    L’ANP ne doit pas laisser Bouteflika et sa clique la détruire comme ils ont détruit l’industrie et l’économie du pays depuis 1999. Ces faux jetons veulent visiblement la livrer aux puissances étrangères pour placer l’Algérie, pays et peuple, sous leur contrôle total. Sinon, elle en portera la lourde et terrible responsabilité devant l’Histoire.
    Vive l’ANP !!!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Djouha
    13 août 2016 - 13 h 01 min

    Louanges dangereuses
    Ces amabilités sont en réalité une arme à double tranchant et un piège grossier dans lequel le pouvoir maffieux algérien est tombé. La seule expérience que ces voyous ont est comment piller un Etat et le mettre à genoux avec la corruption et le détournement sauvage des deniers et des biens publics.




    0



    0
    Anonymous
    13 août 2016 - 12 h 46 min

    Bravo ! C’est le coup de la
    Bravo ! C’est le coup de la guerre de Crimee qui est refait. En 1807, Selim III s’ouvre aux idees occidentales pour reformer l’empire ottoman. En 1827/1829, l’empire ottoman fait des erreurs magistrales au niveau militaire. Elle est ecrasee par les russes. Pendant que les soldats algeriens etaient dans l’armee ottomane, le territoire algerienne ne pouvait plus etre defendu comme auparavant. 1827, la France cree sa legion etrangere pour preparer la conquete de l’Algerie. 1830, alors que l’empire ottoman se defait, la france debarque a Sidi Ferrouch. La suite on la connait. Ce coup-la, c’est faire sortir l’armee algerienne de son territoire et tirer profit des dissenssions internes pour decapiter le pouvoir algerien actuel. Si ce pouvoir ne nous satisfait pas toujours. Rien ne justifie de laisser la porte ouverte aux fomenteurs de revolutions colorees. L’ARMEE ALGERIENNE NE DOIT PAS SORTIR POUR CES GENS. AP laissez mon message SVP !




    0



    0
      Moh del Fobor
      13 août 2016 - 14 h 31 min

      Bravo pour ce commentaire et
      Bravo pour ce commentaire et votre réflexion! Il n’y a plus que l’ANP pour défendre l’Algérie dans son intégrité et ne pas trahir complètement le serment des chouhadas. Mais il ne fait aucun doute que le pouvoir actuel est pourri et corrompu et prêt à toutes les compromissions pour préserver ses prébendes. Et que l’ANP est le dernier rempart. Gloire à notre armée et à ses
      patriotes!




      0



      0
        Anonymous
        13 août 2016 - 15 h 49 min

        Merci. Je n’ai aucun pouvoir.
        Merci. Je n’ai aucun pouvoir. Mais seulement celui du temps consacre a la lecture et la conviction que mon pays doit eviter les pieges. J’ai la « malchance » d’etre une femme, sinon je passerai mon temps a les defoncer. Tout est consigne dans les livres, ce n’est que dans la repetition. Je prie Dieu de soutenir notre armee et de nous donner la protection en souvenir de nos chouhadas.




        0



        0
      Anonymous
      13 août 2016 - 21 h 55 min

      On comprend mieux les
      On comprend mieux les demandes d’instances internationales récentes sur le volet financier qui menacent d’un clash économique, voire le crash.. Ce fut la tactique employée par les Rothschild quand les couronnes se faisaient la guerre et qu’ils étaient leur banquier a tous. Pauvre Napoléon, il se croyait puissant, il n’était qu’un pantin. Pour éventuellement proposer de l’argent contre une participation et ensuite un piège qui se referme. L’Islande a une expérience de refus très intéressante.




      0



      0

Les commentaires sont fermés.