Ahmed Boumehdi : «Personne ne pourra mettre le FLN au musée !»

Ahmed Boumehdi, SG par intérim du FLN. D. R.

Le secrétaire général par intérim du FLN, Ahmed Boumehdi, dénonce «une violente campagne» menée contre le parti, «direction et base», à l’approche d’échéances électorales. Dans une interview accordée à l’organe médiatique du parti Sawt El-Ahrar, Ahmed Boumehdi accuse les 14 figures historiques qui ont signé un appel pour «sauver le FLN» par le changement de sa direction actuelle d’avoir agi pour des «intérêts étroits». Il leur récuse le droit de s’immiscer dans «les affaires internes d’un parti auquel ils n’appartiennent pas».

«Celui qui veut parler ou critiquer le fonctionnement du FLN n’a que se diriger vers une kasma et s’inscrire sur la liste des militants», a-t-il lancé, lui qui estime que le FLN suscite des jalousies et de l’intérêt parce qu’il est le parti le plus structuré et le plus ancré dans la société, jouissant d’une «base militante très solide». Ahmed Boumehdi ira jusqu’à douter de l’authenticité de l’appel des 14 figures historiques à réformer profondément le FLN. Pour lui, «il s’agit d’un appel non identifié». Pourtant, les signataires sont clairement identifiés. Ce sont des moudjahidine bien connus, à l’instar de Zohra Drif-Bitat, de Abdelkader Guerroudj, de Yacef Saâdi, du commandant Azzeddine, du colonel Senoussi ou encore de Chérif Abdelmadjid. En tout cas, Ahmed Boumehdi minimise la portée de cet appel, en ce sens que le FLN appartient à ses militants et que la direction actuelle a été choisie «lors du 10e congrès par les militants du parti».

«Ceux qui y voient autrement veulent déstabiliser le FLN. Mais ils n’y arriveront pas. Car c’est un parti très solide qui ne vacille devant rien», insiste-t-il. Ahmed Boumehdi met en garde dans ce sillage «les aventuriers qui tentent de remettre en cause la légitimité des dirigeants du FLN», assurant que la base militante serait là pour défendre son parti et sa direction. La SG par intérim souligne que l’appel à envoyer le FLN au musée ne date pas d’aujourd’hui, affirmant que des forces politiques en ont fait une revendication durant des années sans y parvenir. Il relève que le FLN reste «de loin» la première force politique du pays qui détient la majorité dans toutes les assemblées élues. «Personne ne pourra mettre au musée le FLN», a-t-il soutenu, considérant que cette formation «dérange par ses prises de position audacieuses en faveur de la démocratie, du multipartisme, d’un Etat civil et de la liberté de la presse.

Ahmed Boumehdi confirme, dans ce contexte, que l’opération d’évaluation des élus à tous les niveaux va constituer une base sur laquelle seront élaborées les nouvelles listes de candidatures pour les prochaines élections législatives, wilayales et communales. Autrement dit, les élus qui seraient mal notés vont être automatiquement éliminés des prochaines échéances électorales. Une forme de purge qui ne dit pas son nom en cette période de dissensions internes qui font qu’une partie des élus s’élève contre la direction actuelle. Ahmed Boumehdi justifie, par ailleurs, la longue absence de Amar Saïdani par les vacances. «Le frère Amar Saïdani est un Algérien comme tous les autres qui a le droit à un peu de repos», a-t-il dit, affirmant qu’il est en vacances et qu’il reviendra bientôt à la tête du parti. La sortie d’Ahmed Boumehdi intervient dans un contexte de reprise sur le terrain des «hostilités» entre la direction du parti et le mouvement de redressement du FLN qui redouble d’activités. 

Sonia Baker

Comment (26)

    Amiahmed
    17 août 2016 - 15 h 50 min

    Allah ibarak sur les 14
    Allah ibarak sur les 14 personnalites qui ont denonce la sequestration du FLN, pour aller dans le meme sens et recuperer le symbole de nos martyrs, il faut aux prochaines echeances electorales voter pour n`importe quel parti sauf le FLN, ils tomberont d`eux meme




    0



    0
    Abou Stroff
    17 août 2016 - 8 h 23 min

    si demain les « propriétaires »
    si demain les « propriétaires » de l’algérie et des algériens n’avaient plus besoin du fln ou que le fln n’assurait plus ce pour quoi il existe, le fln disparaitrait. rappelons nous le moment historique où le fln, sous la direction de mehri, avait pris ses distances vis à vis de ceux qui décident. ces derniers n’ont ils pas créé le rnd (bébé né avec des moustaches) qui est devenu le premier parti(???) en algérie devant le fln qui s’est retrouvé laminé? moralité de l’histoire: dans tous les pays arriérés, le pouvoir est au bout du fusil et comme le fln est surtout squatté par de pôvres bougres dont la seule caractéristiques palpable et quantifiable est un énorme estomac, le fln ne peut être qu’une marionnette contrôlée par un ou des marionnettistes dont le sieur boumehdi ne fait certainement pas partie.
    PS: n’a t on pas observé que le député de annaba a été élu (grâce à la distribution de dizaines de milliards de centimes) sur la liste d’un parti fictif pour se retrouver juste après son élection grand responsable au fln et vice-président de l’apn soi disant dominée par le fln?




    0



    0
    Anonymous
    17 août 2016 - 3 h 32 min

    Tu pari combien la jeunesse
    Tu pari combien la jeunesse aura tous les droits quand vous allez disparaître




    0



    0
    Kamel
    17 août 2016 - 1 h 38 min

    Bizarrement ce Sieur de
    Bizarrement ce Sieur de Boumehdi ressemble drolement au truand de Saidani




    0



    0
    Le Patriote
    17 août 2016 - 1 h 24 min

    Ces traîtres ont pris en
    Ces traîtres ont pris en otage le FLN de nos parents et il va falloir le libérer pour le restituer au peuple algérien en le mettant auprès de sa soeur l’ALN dans le prestigieux musée de la Révolution.




    0



    0
    Mohamed
    16 août 2016 - 22 h 32 min

    Comment faire confiance au
    Comment faire confiance au FLN qui a engendré le système d’oligarques dont ils font partie aujourd’hui?
    Le peuple algérien doit réagir et ne plus se laisser endormir en votant massivement pour le changement et en faisant confiance à la jeunesse.




    0



    0
      Houari31
      17 août 2016 - 1 h 35 min

      Un seul mot d’ordre pour les
      Un seul mot d’ordre pour les prochaines législatives de 2017 : Votez pour n’importe quel parti mais pas pour ce FLN version drabki.




      0



      0
        Amiahmed
        17 août 2016 - 15 h 45 min

        C`est le seul moyen de
        C`est le seul moyen de preserver le FLN de ceux qui veulent le prendre en otage




        0



        0
    Anonymous
    16 août 2016 - 20 h 38 min

    Il défend le club de la

    Il défend le club de la mangeoire




    0



    0
    anaALGERIEN
    16 août 2016 - 20 h 06 min

    Puisque en 1962 l’ALN a été
    Puisque en 1962 l’ALN a été changée en ANP (armée nationale populaire) , pourquoi donc ne pas changer le FLN en FNP ( front national populaire) comme ça on aura respecté et les chouhada et les moudjahidine…les vrais je veux dire !!!




    0



    0
    UMERI
    16 août 2016 - 19 h 24 min

    Boumehdi, comme Saidani, sont
    Boumehdi, comme Saidani, sont des opportunistes, des caméléons, qui changent en fonction du nouveau maitre, c’est a dire le président de la République, le F L N, le « clone » a changé de ligne politique plusieurs fois, de marxiste a l’indépendance sous Ben Bella, progressiste avec Boumediene, Khobziste avec Chadli, libéral avec Bouteflika « entendez libéralisme de bazar » et attend de connaitre la ligne du nouveau président, pour s’y coller une fois de plus.Ya « si » Boumehdi, vous polluez l’atmosphère, avec vos retournement de veste et la corruption qui vous étrangle. Le peuple algérien dans sa majorité silencieuse, vous dit ouste dehors, vous n’êtes que des charlatans qui ne représentez en rien les héros de la Révolution de novembre 54. Le F L N historique est écrit en lettres d’ or et le votre ne représente plus rien.




    0



    0
    Anonymous
    16 août 2016 - 18 h 25 min

    Pitié ….Pitié pour au
    Pitié ….Pitié pour au moins une fois . Pitié ne serait ce que pour le SYMBOLE qu est le FLN pour les HOMMES LIBRES DE LA PLANETE . Pour une fois oubliez les Miettes que vous ramassez apres la Grande Bouffe des Chefs .
    Non !! Le FLN APPARTIENT AU PEUPLE et a L HISTOIRE de l ALGERIE qui n a jamais permis a des bouffeurs de miettes ( Vous seriez le seul , Boumehdi , a n avoir pas vu et entendu des VOYOUS dire qu ils ont ete ramenés par Bus et ….PAYÉS pour faire du Monde aux ……….CONGRES . N avez vous plus de Wedjh ?? ) de gouverner un pays de SEIGNEURS !!!!!!!!! C est ca votre FLN ?????




    0



    0
    OMAR
    16 août 2016 - 16 h 35 min

    LE FLN NE REMPLIT PLUS
    LE FLN NE REMPLIT PLUS SA VRAIE MISSION DE PARTI DEPUIS X TEMPS

    RIEN QUE DES REUNIONS DE SALON
    DES DECLARATIONS

    SANS HORIZON

    LE FLN EST DEJA AU MUSEE

    BoUMEHDI ET CIE SONT PLUS QU’USES




    0



    0
    lhadi
    16 août 2016 - 14 h 07 min

    Le devoir d’un responsable
    Le devoir d’un responsable politique algérien est toujours de se référer aux leçons de l’Histoire. Les ignorer serait une coupable imprudence, d’autant que cette même Histoire ne cesse de se répéter et semble inlassablement tirer parti de l’inconscience ou de l’amnésie. C’est en assumant son passé tel qu’il a été, dans son intégralité, en s’imposant un devoir de lucidité vis-à-vis d’elle-même que la jeune nation Algérienne peut non seulement éviter de retomber dans les mêmes erreurs, mais surtout se rassemble avec courage, détermination et patriotisme. Ce sont ces trois viatiques dont les forces vives de la nation ont tant besoin actuellement pour accéder à la démocratie, au développement et à la dignité. Ainsi j’invite la jeunesse algérienne, qui veut vivre son temps, bâtir son avenir tout en bâtissant l’avenir du pays, à s’inspirer de la bonne et exaltante tranche de l’Histoire de l’Algérie afin de refuser la confusion qui s’accommode avec les mensonges et ramener le bon sens pour ne plus être ébranlée dans ses certitudes. Courage pour combattre la société de défiance. Détermination pour changer les comportements. Patriotisme pour porter des valeurs fondamentales à cette société qui se délite et encourager l’impulsion de la fraternité active pour faire avancer, tous ensemble un idéal que le pays attend.
    Fraternellement lhadi
    ([email protected]




    0



    0
    Anonymous
    16 août 2016 - 13 h 23 min

    La voix de son maître. Il est
    La voix de son maître. Il est tout à ,fait normal qu’il défende sa croûte . Aucune conviction dans ce qu’il dit. Pour cet individu ignorant la fin justifie les moyens. Un jour prochain il dira le contraire. « Le roi est mort vive le roi ».




    0



    0
    Ain el berda
    16 août 2016 - 11 h 57 min

    BABABA YA BOURAB CE MONSIEUR
    BABABA YA BOURAB CE MONSIEUR CROIT AU RIDICULE QU IL ENONCE. ON A MIS L ALN AU MUSEE ET LE FLN SERA MIS AU MUSEE. LE FLN ETAIT POUR LA LIBERATION NATIONAL. IL DOIT ETRE AU MUSEE POUR L HISTOIRE PAS UTILISER PAR DES ILLETRES COMME TOI COMME REGISTRE DE COMMERCE.
    SALAM




    0



    0
    Rascasse
    16 août 2016 - 11 h 41 min

    Le problème n’est pas le FLN
    Le problème n’est pas le FLN ni bouteflika ni saidani le problème est le cabinet noir qui laisse faire et tire son épingle du jeu derrière le rideau, l’Algérie en tant qu’etat nation disparaitra.




    0



    0
    Erdt
    16 août 2016 - 11 h 21 min

    Y’a M Boumehdi,le sigle FLN
    Y’a M Boumehdi,le sigle FLN appartient à tous les algériens,. Vous êtes plus FLN que hachemi chérif??? Officier de l’aln et après l’indépendance a rejoint le parti pags??? Vous êtes plus FLN que boudiaf qui a rejoint un autre parti ??? Arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles,créez votre parti appelez le comme vous voulez,saadani, boumehdi ou autres,mais pas FLN. Vous profitez du réflexe patriotique des masses qui votent FLN pour ce qu’il représentait ,et vous le savez très bien sinon vous suruez crée votre parti comme tous les autres!! Le peuple mettra ce sigle au musée de l’histoire. Votre sg est résident VIP à Neuilly ,une honte!!




    0



    0
      escobar
      16 août 2016 - 12 h 05 min

      officier de l’ALN et sous
      officier de l’ALN et sous préfet à l’indépendance et n’a pas voulu s’incrire dans la logique du zaimisme poursuivi depuis ben bella. Que dieu ait son âme et qu’il repose eternellement en paix




      0



      0
      les damnes de la terre
      16 août 2016 - 20 h 51 min

      Le FLN historique n a jamais
      Le FLN historique n a jamais ete la propriete de ts les algeriens.Cette idee tres repandue est une invention d une frange d algeriens qui n ont aucun lien avec la revolution algerienne.Pr la plupart ,ils etaient de l autre camp.Et une fois l independance acquise et comme ces algeriens savent profiter des occasions ,ils se sont retrouves au commandes en s accaparant des postes cles ds les rouages de l Etat.Au fil des annees ,ils sont devenus les vrais decideurs.A ce jour ce sont eux et leurs proches qui font le beau ou le mauvais temps et je dirais meme qu ils jouent la vengeance envers les vrais liberateurs du pays qui sont la majorite du peuple algerien,




      0



      0
    séhab
    16 août 2016 - 11 h 13 min

    bonjours à tout mes
    bonjours à tout mes compatriotes les vrais pas ceux qui ils sont comme saidani et sa cliques je suis un nationaliste jusqu’à l’os j’aime mon pays et aussi mes vrais compatriotes qui aiment leurs pays et qui ne pense pas juste à s’enrichir comme les corrompues tél que saidani et touts les autres je doit aussi vous a vouée que je ne chante plus l’Hymne national car dans l’Hymne national (kasaman) il est dit djabhatou al tahrire aatinaka aahda moi je ne donne pas aahdane au FLN de aujourd’hui et surtout pas à SAIDANI et son petit con BOUMEHDI!!!!!
    .kasamane appartient a tous les algériens et pas à SAIDANI ni à un parti politique sa place est au musé et la je la chanterai avec mon coeure comme avant par conséquent je demande à tout les algériens de ne plus la chanter tan que saidani et son parti s’approprier notre patrimoine le patrimoine de toute un peuple!!! abat les harki et les khoubatha de l’Algérie vive l’Algérie vive les nationalistes vive l’FLN d’avant 1962 et mort à l’FLN d’après 1962!!!!
    et surtout à l’FLN d’aujourd’hui!!!!
    CORDIALEMENT séhab




    0



    0
    Anonymous
    16 août 2016 - 10 h 34 min

    C’est le FLN de Saadani qui
    C’est le FLN de Saadani qui mettra l’Algérie au musée.




    0



    0
    REBEH
    16 août 2016 - 10 h 03 min

    VOUS DEVREZ ETRE TOUS EN
    VOUS DEVREZ ETRE TOUS EN TAULE POUR PILLAGE DE L ETAT ALGERIEN ET CONFISCATION DE L INDEPENDANCE DE L ETAT ALGERIEN … MEME VIEUX IL S Y ACCROCHE ….




    0



    0
    Anonymous
    16 août 2016 - 9 h 56 min

    On a bien mis la Glorieuee
    On a bien mis la Glorieuee ALN au musée des 1962 , pourquoi pas le FLN ?




    0



    0
    Abdelhafid
    16 août 2016 - 9 h 26 min

    Ce garçon là, nous dit
    Ce type là, nous dit laissez la vache à lait tranquille. Allah yarham El chouhada.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    16 août 2016 - 9 h 17 min

    Ça le petit fln qui est resté
    Ça le petit fln qui est resté au pouvoir et a tout
    Accaparé et confisqué du prestige et de l’aura du
    Grand parti FLN révolutionnaire.
    Maintenant c’est devenu un orchestre badoui
    Dont le chef d’orchestre est le drabki saadani
    Le transfuge tunisien faussaire devant Allah.
    Voilà votre parti de fossiles et de marteaux




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.