Royaume-Uni : le salafiste Choudary condamné pour soutien à Daech

Le prédicateur salafiste avait bénéficié de toutes les largesses dans son pays d'accueil. D. R.

L’un des prédicateurs radicaux les plus célèbres du Royaume-Uni a été reconnu coupable de soutien à l’Etat islamique, annonce le Guardian de mercredi 16 août. Le procès du prédicateur a eu lieu en juillet, mais le verdict ne pouvait être révélé avant le 16 août, précise le quotidien.

Le très médiatique Anjem Choudary a été condamné après que les jurés l’ont entendu prêter allégeance à l’Etat islamique dans des vidéos diffusées sur Youtube. Choudary et son coaccusé, Mohammed Rahman, y ont encouragé leur public à obéir à Abou Bakar Al-Baghdadi, le chef de l’organisation dite «Etat islamique», et à se rendre en Syrie pour soutenir l’organisation.

Choudary et Rahman encourent jusqu’à dix années de prison pour avoir encouragé à soutenir l’organisation terroriste. Le juge devrait déterminer la durée de la peine le 6 septembre. Au cours de son procès, Choudary a nié avoir invité à soutenir l’Etat islamique et a affirmé être un «expert de la charia» qui voulait offrir une «perspective islamique».

Britannique d’origine pakistanaise, avocat de formation, Anjem Choudary est une personnalité médiatisée au Royaume-Uni, connue pour ses positions radicales depuis les années 1990. Malgré l’interdiction des diverses organisations qu’il a fondées, il était l’un des derniers représentants du «Londonistan», le milieu de l’islam radical londonien, à avoir échappé à la justice.

En 1996, il avait participé avec Omar Bakri Mohammed à la création de l’organisation islamiste Al-Muhajiroun, qui fit l’apologie du 11-Septembre avant d’être interdite en 2004. Choudary se disait «l’élève» d’Omar Bakri Mohammed, dont les autorités britanniques ont eu la preuve, dès 2005, qu’il soutenait financièrement des candidats au djihad, selon une enquête du Guardian. Après l’interdiction du groupe Al-Muhajiroun, Choudary a lancé le groupe Islam4UK, dont il était le leader effectif, groupe également interdit en 2010.

 Le nom d’Anjem Choudary apparaît dans plusieurs affaires terroristes, en Angleterre et ailleurs. La plus emblématique est sans doute l’attaque de Woolwich, en 2013, où deux hommes ont assassiné un militaire en civil. Il avait alorzs admis qu’il connaissait l’un des tueurs, Michael Adebolajo, qui «participait» aux activités du groupe Al-Muhajiroun avant son interdiction.

Mais le nom du groupe apparaît également dans l’attentat déjoué du centre commercial Bluewater, dans le Kent, en 2008, puis en 2014, lorsqu’on découvre que Brusthom Ziamani, arrêté alors qu’il planifiait une attaque contre un soldat, a également été radicalisé par des membres du groupe Al-Muhajiroun. Des djihadistes partis en Syrie sont aussi dans le spectre des connaissances de Choudary. Siddhartha Dhar, l’homme masqué qui menace le Royaume-Uni dans une vidéo de Daech, était proche de lui, selon le Guardian.

R. I. 

 

Comment (6)

    Rayes El Bahriya
    18 août 2016 - 8 h 02 min

    Un chaudron ça la feat à
    Un chaudron ça la feat à merveille.
    Eldorado du wahabisme mondial.
    Les gringo version psy rigides à la sauce
    Neo con serviteurs de la mère nourricière. .




    0



    0
    brobro
    18 août 2016 - 3 h 45 min

    à force de jouer avec le feu,
    à force de jouer avec le feu, les britishs commencent à le sentir sous leurs fesses….




    0



    0
    momo
    17 août 2016 - 14 h 27 min

    DES GENS COMME SA AU GOULAG C
    DES GENS COMME SA AU GOULAG C TOUT CE QUI MERITE .ILS DEMANDE AU PERSONNES DE SE BATRE ALORS QUE LUI SE LA COULE DOUCE .




    0



    0
    TheBraiN
    17 août 2016 - 9 h 30 min

    Ce Mr est devenu trop gênant
    Ce Mr est devenu trop gênant pour les services de sa majesté !
    Il ne rentre apparemment plus dans les agendas judéo-maçonniques et doit être jeté comme un kleenex après tant de loyaux services !
    Au suivant !




    0



    0
    nouari019
    17 août 2016 - 6 h 13 min

    trop bon /trop con quais qui
    trop bon /trop con quais qui attende les anglais pour le renvoyé dans son djebel tellement il va crevé de faim qu’il aura pas le temps a s’occuper d’autre chose ,la vermine il faut la flytoxer la détruire et vite remettre la peine capital les vrais musulmans subisse la haine dune partie des occidentaux a cause de cet vermine CQFD…




    0



    0
    Anonymous
    17 août 2016 - 1 h 47 min

    Quand je pense que ces gens
    Quand je pense que ces gens tuent et qu’on se prend la tête sur l’utilité de la peine de mort pour les criminels de masse.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.