JO-2016 : le boxeur algérien Flissi «éliminé» par les juges ?

Flissi volé par les juges ? D. R.

Il n’y a plus de boxeur algérien sur les rings des JO 2016. Mohamed Flissi (52 kg), dernier rescapé des huit qualifiés, a été éliminé aujourd’hui mercredi en quart de finale du tournoi olympique, battu par le Vénézuélien Yoel Segundo Finol. Les JO se suivent et se ressemblent pour les pugilistes algériens. A l’image du rendez-vous londonien de 2012, la boxe algérienne quitte la compétition les mains vides sans la moindre distinction. A l’image du judo et de certaines disciplines, la boxe algérienne a encore déçu. Le dernier espoir de médaille pour le noble art algérien s’est envolé ce soir avec l’élimination de Flissi.

Opposé à un adversaire âgé de 19 ans, le médaillé de bronze du dernier championnat du monde n’a pas réussi à faire parler son expérience. Flissi n’a rien pu faire face à la rapidité et à la vivacité de ce jeune boxeur très talentueux. En témoigne le score final du combat qui a donné le Vénézuélien vainqueur sur le score sans appel de 3 rounds à 0.

Cependant, il faut signaler le mauvais arbitrage qui a influé sur le moral du boxeur algérien. Le Vénézuélien Yoel Segundo Finol, n’a, à aucun moment, été averti bien qu’il pénétrait tête baissée, ce qui est interdit par la réglementation. Ce n’est pas, pour autant, l’unique raison de la défaite de l’Algérien, mais il fallait appliquer les lois du sport… Les juges ont failli à leur mission.
R. S.

Comment (2)

    Le blagueur
    17 août 2016 - 21 h 12 min

    Ce n’est pas seulement la
    Ce n’est pas seulement la faute des arbitres, mais aussi la chaleur , le mauvais temps et surtout le néocolonialisme




    0



    0
      koukout
      18 août 2016 - 4 h 30 min

      eh oui tout le monde nous
      eh oui tout le monde nous deteste. toz and retoz.il ne reste plus rien dans ce pays .




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.