Lettre ouverte au ministre de l’Habitat

Par Malika Choualhi – En désespoir de cause, je me permets d’attirer votre attention sur une situation qui perdure et devant laquelle, nous nous trouvons démunis. En date du 14 janvier 2013, j’ai fait l’acquisition d’un logement de type F3, comme bon nombre d’autres propriétaires, dans le projet immobilier dénommé «Tulipe de Tixeraine». Je me suis acquittée de la totalité de la somme due et me trouve confrontée à une situation aberrante. Le gérant du groupe libano-arabe Glad Invest, Monsieur Victor Boudagher a multiplié les promesses de livraison des appartements. Celle-ci devait intervenir en premier lieu à la fin de l’année 2013 (la clause est contenue dans le contrat).

Monsieur Boudagher a multiplié les communiqués de presse, les courriers adressés aux propriétaires, s’engageant à des dates de livraison, puis reportant chaque fois ces dates. Est-il normal d’attendre la livraison de son bien «acquitté», avec un retard de trois ans, voire quatre, sans aucun recours ? Nous nous sommes constitués en groupe et avons rencontré Monsieur Boudagher le 6 mars 2016. Lors de cette entrevue, il nous a fait part de ses difficultés financières, ce qui en aucun cas n’est le problème des acquéreurs, sachant que dans le même temps Glad Invest investit dans un autre projet. Nous avons appris de source sûre que ce promoteur est en cours d’acquisition d’un terrain à Chéraga et a donné mandat à un bureau d’études pour lancer ce nouveau projet de grande envergure.

Suite à cette même entrevue, Monsieur Boudagher a adressé un courrier aux propriétaires, s’engageant à une livraison partielle à compter du mois de juin 2016 et ce, jusqu’en septembre 2016. Engagement impossible à tenir, le chantier étant presque à l’arrêt. Pour illustrer cet état de fait : en un an, seules les portes ont été rajoutées dans notre propre appartement. Nous sommes plusieurs propriétaires à être résolus et déterminés, et informons Monsieur Boudagher de notre intention d’entrer dans les lieux à compter de septembre 2016.

Nous lui demandons par ailleurs de rendre les logements habitables pour cette date. Sans réponse, nous comptons prendre possession de notre bien à la date dite. Nous en référerons à la justice pour être dédommagés du préjudice subi et informerons la presse pour mettre sur la place publique une situation que nous jugeons scandaleuse. Nous estimons que ce groupe doit se prévaloir d’appui en haut lieu pour se permettre d’agir et de nous traiter de façon aussi arrogante, méprisant tous nos droits en toute impunité. Bien sûr, comme je l’ai écrit à Monsieur Boudagher, nous souhaiterions avant tout qu’une issue favorable pour les deux parties soit trouvée dans les meilleurs délais.

Pour ma part, responsable de service dans une mairie en région parisienne, âgée de 63 ans, je reste en activité en attendant la livraison de mon logement et cela ne saurait durer. Plusieurs familles sont dans le même cas et ont acquis un bien en Algérie pour y vivre leur retraite. Certaines familles en Algérie règlent un loyer depuis trois ans, alors qu’elles se sont acquittées de leur créance auprès du promoteur. D’autres vivent chez des proches, d’autres sont sommées de quitter le logement pour non-reconduction du bail, les exemples sont légion ! Je ne peux concevoir et croire que les pouvoirs publics algériens permettent à des investisseurs étrangers d’opérer dans le non-respect des lois en vigueur en Algérie.

Au moment où les pouvoirs publics algériens multiplient les annonces pour encourager les ressortissants à ouvrir des comptes en devises, à venir investir et consommer dans notre pays au lieu de s’exiler dans des pays voisins qui offrent des opportunités en matière de logement et de garanties juridiques, il nous semble légitime que ces encouragements soient illustrés par des actes forts accompagnant les déclarations.

Nous, citoyens, attendons d’un Etat de droit, une protection pour nous garantir le respect de la loi : dans le cas présent, le respect de la législation en matière de construction et d’habitat dans le cadre de l’accession à la propriété. Nous en appelons à votre autorité, qui, nous n’en doutons pas, pèsera sûrement pour trouver une solution à cette situation inacceptable et résoudre ce problème se posant aux 400 acquéreurs de logement.

Ayant confiance en une intervention efficace de votre part, comme votre statut et votre pouvoir vous le confèrent, nous vous remercions par avance de l’intérêt que vous ne manquerez pas d’apporter à notre situation.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, nos salutations les plus respectueuses.

Mme Malika Choualhi

Comment (20)

    Copropriétaires Tulipe de Tixeraine
    10 octobre 2016 - 9 h 45 min

    Email : proprietaires
    Email : [email protected]
    Facebook : Proprietaires Tulipe Tixeraine

    Cri de désespoir : deux ans et dix mois (34 mois) de retard sur la livraison.

    Les actes notariés par devant Maître Becha mentionnant des dates de livraison à partir du mois de décembre 2013, Monsieur Victor Boudagher, de nationalité libanaise et Gérant de la SARL Glad Invest nous a promis la livraison de nos appartements à plusieurs reprises par courriers signés, par emails, par avis de presse, et de vive voie, mais aucun délai n’a été respecté.




    0



    0
    anonyme
    25 août 2016 - 8 h 50 min

    la situation décrite est
    la situation décrite est purement et simplement une aberration! y a t-il quelqu’un dans ce gouvernement pour faire appliquer les lois protégeant les citoyens algériens des escrocs qui viennent leur sucer le sang? y a t-il une quelconque justice dans ce pays pourmd93Qfb se saisir d’un problème aussi grave ?




    0



    0
    anonyme
    24 août 2016 - 21 h 44 min

    Madame, ne déposer jamais
    Madame, ne déposer jamais plainte contre ce Libanais que non seulement vous perdrez de votre argent en plus il se pourrait que c’est vous qui serait condamné c’est comme ça que se passe quand on poursuit un escroc locale ou étranger proche des décideurs en Algérie, bon courage.




    0



    0
      samirarnaoui
      25 août 2016 - 11 h 10 min

      Erreur Mr l’anonyme. Je
      Erreur Mr l’anonyme. Je suggère quelle use de tous les recours prévus par la loi, et FORCE SERA A LA LOI.
      par exemple, j’ai suggéré à cette femme de faire saisir les biens meubles ( matériels Equipements etc… de ce profiteur), idem pour ses avoirs en banque, s’il en dispose, et ce à titre conservatoire; je vous assure que les possibilité existent, si ces abusés détiennent des contrats aussi fermes et aussi bien rédigés.




      0



      0
        anonyme
        25 août 2016 - 12 h 03 min

        Oui Mr chiyate il y a une
        Oui Mr chiyate il y a une justice en Algérie celle qui emprisonne les patriotes, celle de Belaiz et Louh qui protège les escrocs locaux et étrangers surtout ceux qui versent des commissions à l’étranger




        0



        0
        Anonymous
        25 août 2016 - 13 h 05 min

        Je suis d’accord avec la
        Je suis d’accord avec la precedente anonyme. Avant de porter plainte, il faut compter ses deniers. L’afficher en public tel que le fait l’auteur de la contribution est la meilleure maniere. Elle doit contacter tous les sites algeriens et ceux de la diaspora afin que le nom de cet escroc soit connu de tous. De plus, avec cette methode, ce monsieur sera oblige de sortir de sa taniere. Il faut voir ou sa societe construit et contacter par voie electronique tous les journaux en ligne et les ambassades des pays concernees. Il faut connaitre le fonctionnement de la justice (partout) pour savoir qu’elle ne reagit que trop tardivement quand le mal est fait. L’arme la plus feroce est l’affichage public a plusieurs.




        0



        0
    belaid
    24 août 2016 - 17 h 36 min

    Exercer une forte pression
    Exercer une forte pression pour obtenir le début des livraisons qui doivent se poursuivre suivant un planning et sans relâche. L’idée d’une occupation de force au besoin, dès septembre, doit être encouragée. Que le maximum des propriétaires concernés soit informé tout en arrêtant une date. C’est le seul moyen de  »forcer la main ».




    0



    0
    karimajiq
    24 août 2016 - 15 h 22 min

    Le pouvoir algérien ne
    Le pouvoir algérien ne protège pas ses citoyens par contre il parraine les coopérants mais pas tous les coopérants, il les choisit (coopérants mal saints, corrompus, voyous, etc.) Je me demande pourquoi le pouvoir algérien, et je ne dirais pas le Gouvernement (car il n y a pas de gouvernance et de gestion en Algérie), ne traite pas avec les pays hautement classés comme pays intègres tels que : La Norvège, Sverige (La Suède), les pays Scandinaves, et l’Allemagne et j’en passe.
    Alors vous avez déjà la réponse Madame, en tout cas pour moi je ne traiterai jamais avec cette espèce de promoteurs!




    0



    0
    Laetizia
    23 août 2016 - 10 h 01 min

    un promoteur en faillite qui
    un promoteur en faillite qui laisse un chantier pas fini et qui se paie le luxe d’aller quelques kilomètres plus loin faire la collecte de fonds pour lancer un nouveau projet qui sera sans doute comme le premier abandonné en chemin… que dire de la république bananière algérienne, à part qu’elle est de plus en plus LAIDE!
    ce n’est pas grand chose mais vous avez toute ma solidarité chère madame!




    0



    0
      anonyme
      25 août 2016 - 17 h 57 min

      La Dame a été victime d’un
      La Dame a été victime d’un escroc couvert par des escrocs locaux en cols blancs.




      0



      0
        Anonymous
        25 août 2016 - 18 h 56 min

        Donnez les noms de ces
        Donnez les noms de ces escrocs locaux. Vous avez l’avantage de savoir. Dites les choses. C’est par ce genre de petites actions que les voyous se retiennent, ils n’aiment pas être découverts. Les élections approchent, si ce sont des politiques, on aura au moins le pouvoir de le savoir et de ne pas les élire.




        0



        0
          anonyme
          25 août 2016 - 20 h 56 min

          Ya ouahad chiate !
          Ya ouahad chiate !




          0



          0
    Akim
    22 août 2016 - 13 h 25 min

    jamais je ne je mettrai mon
    jamais je ne je mettrai mon argents chez ces nouveaux richard de l’immobilier
    ils ont foutue tout le foncier qui reste sur Alger en construisant des tours et
    déforment par la le paysage en plus des arnaques
    j’ai mal a voir toute ces promotions poussez un peux partout




    0



    0
    Anonymous
    22 août 2016 - 11 h 10 min

    Pour les Algériens qui
    Pour les Algériens qui veulent s’informer mutuellement : https://www.facebook.com/Propri%C3%A9taires-de-la-r%C3%A9sidence-tulipe-de-tixeraine-1706271589628650/




    0



    0
    Anonymous
    22 août 2016 - 11 h 06 min

    Typique des Libanais. Les
    Typique des Libanais. Les gens du monde arabe ne sont pas fiables. Ce n’est pas du racisme, c’est un fait objectif. J’ai vécu dans plusieurs pays du monde arabe et la roublardise est juste phénoménale. Désolé pour ma franchise, mais la façon de procéder des arabes est parasitaire. Je compatis avec cette dame ! Tenez-nous au courant de la réponse du Ministre. Pour vous Madame, sachez que le Liban était appelée la Suisse du Moyen-Orient pour trois raisons : plaque tournante des laboratoires pour traiter l’héroïne, plaque tournante de la prostitution pour les hommes du golfe, plaque tournante des transactions financières de la région du Middle-East. Ils ne tiennent comme état que par leur immigration, allez voir leur comportement en Afrique Noire. Le racisme anti-arabe n’est pas venu de nulle part. Allez voir la situation des « domestiques » étrangères au Liban.




    0



    0
    lhadi
    22 août 2016 - 10 h 28 min

    Un ministre de l’habitat
    Un ministre de l’habitat sollicité par écrit pour déposer un amendement afin que des propriétaires ne doivent plus réclamer un an de loyers d’avance, si ce n’est plus, pour mettre à disposition leur appartement à des revenus modestes, n’a pas daigné répondre à mon courrier, ce que je peux bien comprendre, mais ne pas diligenter pour faire le nécessaire afin que des milliers et des milliers de familles algériennes retrouvent la dignité de se loger confortablement , alors là, je dis, sans état d’âme, que ce ministre ne mérite pas l’honorable fonction qu’il occupe et du coup déshonore la mission confiée par le Président de la république. Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    anonyme
    22 août 2016 - 0 h 35 min

    L’attitude de ce Libanais et
    L’attitude de ce Libanais et son mépris pour ces pauvres citoyens laisse penser qu’il est sûr de son immunité en Algérie.




    0



    0
    anonyme
    21 août 2016 - 20 h 46 min

    Madame, les escrocs du Moyen
    Madame, les escrocs du Moyen Orient sont protégés et intouchables car pour la plus part ont des alliances avec de hauts responsables du gouvernement algérien.
    Vous pourrez dire adieu à votre appartement et surtout à votre argent.




    0



    0
    samirarnaoui
    21 août 2016 - 19 h 20 min

    La justice. Maintenant. Avec
    La justice. Maintenant. Avec des mesures conservatoires et Sans délai. Sur ses avoir et ses biens. Autrement ce serait une tacite acceptation de votre sort. C’est ce que je crois.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.